Levée de fonds et répartition des fonds/Recommandations

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search
This page is a translated version of the page 2011-12 Fundraising and Funds Dissemination process/Recommendations and the translation is 100% complete.

Préambule

Le conseil d'administration m'a demandé de faire des recommandations à propos de la levée de fonds et de la répartition des fonds ; au départ je souhaitais restreindre ma réflexion à ceci. Toutefois comme je commençais le travail, j'ai réalisé que ce n'était pas possible de considérer les pratiques de la levée de fonds et la répartition des fonds sans prendre en compte le contexte Wikimédia dans son ensemble : notre vision, notre mission, nos valeurs, notre histoire et les pratiques actuelles. Ainsi, j'ai écrit un document bien plus large que celui originellement prévu. Mes recommandations à l'état de brouillon sur la levée de fonds et la répartition des fonds sont inclues ici, mais elles sont mieux comprises dans le contexte plus global décrit dans ce document.

But de ce document

Le XX janvier, le conseil d'administration de la Fondation Wikimédia a voté une décision me demandant de développer une recommandation sur la manière dont le mouvement Wikimédia devrait conduire la levée de fonds et la répartition des fonds, cohérent par rapport aux principes directeurs développés par le conseil en consultation avec la communauté.

L'objectif de ce document est d'être un espace où je peux développer mes recommandations en public, en intégrant les retours et avis de la communauté au fur et à mesure. Quelque part vers fin janvier, je finaliserai le texte ici, de sorte que je puisse le donner au conseil d'administration lors de sa réunion de février. Jusqu'à ce que je marque le document comme finalisé, vous pouvez le considérer comme ouvert aux avis et donc sujet aux changements. J'espère venir à bout des recommandations mises au point et affinées au travers des discussions, mais j'estime peu probable que pour finir ces recommandations, quelles qu'elles soient, permettent d'atteindre un assentiment consensuel.

Pourquoi est-ce que je pense qu'un soutien consensuel est peu probable ? Parce qu'il s'agit d'un problème difficile, et qu'il n'y a pas de bonne réponse évidente. Depuis des années, le mouvement Wikimedia est confronté aux questions liées à la collecte et à la diffusion des fonds depuis des années. Un large éventail d'opinions et de propositions ont été échangées, lors de réunions en face à face et sur des listes de diffusion, des wikis et des blogs individuels, et nous ne sommes jamais parvenus à un consensus sur la meilleure voie à suivre. Et pourtant, la situation actuelle n'est pas viable : elle nuit aux relations individuelles et organisationnelles au sein du mouvement, elle n'est pas très efficace et elle ne permet pas de se prémunir efficacement contre les différents risques. Nous ne pouvons pas laisser le mieux être l'ennemi du bien, et nous devons donc définir une voie raisonnable pour l'avenir, qui soit cohérente avec notre vision, nos valeurs et notre mission, ainsi qu'avec les principes directeurs énoncés par le Conseil d'administration. Je ne m'attends pas à ce que cette voie soit satisfaisante pour tous, mais j'espère qu'elle sera considérée comme claire, compréhensible et raisonnable.

Quand ce document sera terminé, il contiendra mes recommandations finalisées pour le conseil d'administration. Jusqu'à cette date, c'est un espace où je construits mes recommandations.

Le contexte global : futur des entités du mouvement Wikimédia et lien avec Movement Roles

Le mouvement Wikimédia est en train de construire un monde dans lequel chaque être humain peut librement partager la somme de tout le savoir. Dans ce but, les personnes sont notre meilleur atout.

Les gens participent au mouvement Wikimedia dans une variété de rôles, dont beaucoup sont documentés ici au projet de taxonomie de contribution de la fondation Wikimedia. Parmi ces rôles, on peut citer la rédaction d'articles, la médiation dans les conflits éditoriaux, l'accueil de nouveaux éditeurs, la lutte contre le vandalisme, l'édition d'images, l'évaluation de la qualité des articles, l'organisation de concours, la réponse aux questions des lecteurs, l'organisation de conférences et de rencontres, le rôle de porte-parole, la participation à un comité d'arbitrage, l'organisation des élections du conseil d'administration, les dons d'argent, la traduction de pages de politique générale et l'enseignement de l'édition à d'autres personnes. Certains rôles sont assumés par des individus, d'autres sont principalement le fait de groupes. Les groupes comprennent les chapitres qui ont été officiellement reconnus comme tels par la Wikimedia Foundation, et d'autres groupes non encore reconnus comme Wikimedians in Kansai, Mutirões pelo Conhecimento Livre et Associació Amical Viquipèdia.

Tout ce travail, d'où qu'il provienne et quelles que ce soit les personnes qui l'effectuent, est important et ajoute de la valeur aux projets. Le principe fondamental du mouvement Wikimedia est que si vous vous présentez et voulez aider, vous êtes le bienvenu. Vous n'avez pas besoin de permission pour vous impliquer.

Les chapitres sont des participants clefs dans le travail du mouvement Wikimedia. Il n'existe pas de déclaration de mission commune pour les chapitres, mais dans la pratique (comme documenté dans cette page d'essai), la plupart des chapitres tendent à se concentrer sur le recrutement de nouveaux participants au projet par le biais d'un travail de proximité, en aidant à obtenir des matériaux gratuits pour l'utilisation du projet, et en augmentant la sensibilisation et la compréhension des projets par le biais du travail médiatique et de l'organisation de conférences. D'une manière générale, la plupart des activités des chapitres se déroulent dans le « monde réel » (par opposition aux activités purement en ligne), et le champ d'action des chapitres est défini par la géographie.

Les chapitres effectuent un travail programmatique important qui contribue à faire avancer la mission de Wikimedia. De nombreux chapitres facilitent l'organisation de rencontres et organisent de petits événements ou des stands de conférence. Certains chapitres organisent des programmes et des concours multinationaux complexes tels que « Wiki Loves Monuments », mènent des actions de plaidoyer politique dans des domaines importants pour le mouvement Wikimédia (par exemple, plaider pour le statut de domaine public des œuvres financées par le gouvernement), développent des relations avec des institutions culturelles telles que les musées et les bibliothèques, offrent des mini-subventions et des remboursements pour des activités bénévoles (par exemple, les frais de déplacement pour se rendre à un événement afin de prendre des photos, le coût de la documentation scientifique nécessaire à la rédaction d'un article), et fournir aux bénévoles l'accès aux ressources dont ils ont besoin pour accomplir leur travail (par exemple, des équipements techniques tels que des scanners et des appareils photo, et/ou un espace physique). Quelques sections offrent également des subventions plus importantes pour des activités entreprises par des bénévoles ou d'autres organisations (par exemple, une subvention de 28 500 euros accordée par Wikimedia Deutschland pour la création de conférences vidéo sous licence libre pour Wikiversity sur le thème de l'économie), et soutiennent l'infrastructure technique du mouvement Wikimedia, par exemple en aidant à développer des logiciels libres au profit de l'ensemble du mouvement. Tout cela constitue un travail précieux.

Les chapitres sont des acteurs importants du mouvement Wikimedia. Cela dit, ils ne sont pas les seuls acteurs important du mouvement, et ils ne sont pas le bon outil pour chaque objectif. Je dirais que la Fondation Wikimedia a, tout au long de son histoire, négligé l'importance des autres acteurs du mouvement, tout en mettant trop l'accent sur le rôle des sections. Je pense que la Wikimedia Foundation s'est comportée comme si les sections géographiques étaient, et devaient être, le principal mécanisme du mouvement Wikimédia pour faire avancer les choses au niveau mondial dans le cadre de la mission. Je pense que c'est une hypothèse erronée pour un certain nombre de raisons.

Pourquoi ?

Les projets Wikimédia sont mondiaux et ils sont fondés sur la langue et non sur la géographie. Nous avons initialement développé des chapitres, si je comprends bien notre histoire, parce que nous pensions qu'il y avait un travail que les volontaires auraient besoin d'une affiliation officielle afin de le poursuivre - c'est-à-dire des partenariats avec des entités telles que des institutions culturelles et des organismes gouvernementaux. C'était vrai et cela reste vrai, et une grande partie de ce travail est effectivement basé sur la géographie parce que les volontaires interagissent avec des organisations qui sont basées sur la géographie. Mais ce travail n'est qu'une partie de ce que nous faisons : ce n'est pas la somme totale de notre travail et je dirais même que ce n'est pas l'aspect le plus important de notre travail.

Faire passer tout (ou presque tout, ou même beaucoup de choses) par un filtre basé sur la géographie n'a pas de sens. Cela fonctionne assez bien en Allemagne, car le chevauchement langue/géographie y est exceptionnellement élevé - pratiquement tout le monde en Allemagne parle allemand, et seul un nombre relativement faible de personnes hors d'Allemagne parle allemand. Cela fonctionne moins bien dans la plupart des autres pays. Certains rédacteurs du Québec préfèrent s'affilier à d'autres francophones qu'à des Canadiens anglophones. Les rédacteurs de pays tels que les Émirats arabes unis, où la plupart des rédacteurs sont des expatriés provenant d'un large éventail de pays, ont tendance à travailler sur des versions linguistiques différentes des projets et ne pensent pas nécessairement avoir suffisamment de points communs pour s'organiser sur la base de leur géographie. Certains rédacteurs catalanophones souhaitent s'affilier par langue plutôt que par géographie. Il n'est pas certain que l'organisation par pays soit le meilleur modèle pour le travail de GLAM, ou même pour un travail tel que la défense des intérêts de l'UE.

Essentiellement : Je crois qu'un modèle qui privilégie la géographie par-dessus tout n'est pas le bon pour notre mouvement : il ne soutient pas vraiment ce que nous sommes et ce que nous faisons. Je crois que c'est la raison pour laquelle le nombre de rédacteurs impliqués dans leur section est assez faible : parce que le travail de section est spécialisé et particulier : il n'est pas pour tout le monde. Je ne reproche pas aux rédacteurs de ne pas s'impliquer dans leur chapitre, et je ne reproche pas aux chapitres de ne pas obtenir une plus grande implication des rédacteurs. Pour être clair : il n'y a rien de mal avec les chapitres. Ce qui ne va pas, c'est que les actions de la Wikimedia Foundation ont eu pour effet - jusqu'à présent - de consacrer le modèle des chapitres comme le principe d'organisation central du mouvement : la Wikimedia Foundation a essayé de faire des chapitres quelque chose qu'ils ne sont pas.

Comment la Fondation Wikimédia a-t-elle fait cela ?

La Wikimedia Foundation a accordé aux chapitres deux sièges à son conseil d'administration. L'une des quatre réunions du conseil d'administration est programmée pour coïncider avec la réunion de l'amicale. Il existe une liste de diffusion privée qui est principalement utilisée par les représentants des chapitres pour parler avec le personnel de la Wikimedia Foundation et les membres du conseil d'administration, et la Wikimedia Foundation fait des efforts particuliers pour recruter des représentants des chapitres sur nos autres listes telles que le ComCom et la liste des trésoriers. La Wikimedia Foundation a encouragé les sections à effectuer des paiements dans le cadre de la campagne annuelle, et les encourage à dépenser des centaines de milliers de dollars par an - dans certains cas, des millions de dollars. Elle les a encouragés à créer du personnel permanent et des infrastructures pour soutenir leur travail. Elle signe des accords qui donnent effectivement aux chapitres une « exclusivité » sur leur territoire, et s'engage à consulter les chapitres avant que la Wikimedia Foundation n'entreprenne la moindre action - même des réunions - dans leur pays. Tout cela repose sur l'hypothèse que les sections sont l'acteur central du mouvement Wikimedia pour ce qui est de la réalisation de tous les travaux sur leur territoire, ou qu'elles le seront, ou qu'elles devraient l'être. Et que, par conséquent, ils devraient bénéficier de privilèges spéciaux par rapport aux autres entités et individus.

Le problème, à mon avis, n'est pas que l'une de ces choses soit mauvaise, en soi. Ce sont toutes des choses agréables à faire, et sur leurs propres mérites, elles semblent raisonnables. La question est celle du coût d'opportunité et des priorités. Il n'y a pas de membres du conseil d'administration sélectionnés par les membres de l'Arb Com, ni de stewards, ni d'admins. Il n'y a pas de personnel permanent ni d'infrastructure pour le travail de GLAM ou le travail de plaidoyer. Les 160 pays du monde qui n'ont pas de sections ne bénéficient pas de privilèges spéciaux. En accordant une considération spéciale aux chapitres et pas à d'autres groupes ou individus, la Wikimedia Foundation privilégie les chapitres au détriment des autres : elle dit que les chapitres sont plus importants, plus centraux, plus fondamentaux.

Et je crois qu'un modèle centré sur les sections a pour conséquence involontaire d'exclure complètement certaines voix de notre discours (nous savons que nous n'aurons jamais de section en Chine continentale, en Birmanie ou en Syrie) et de marginaliser les personnes qui ne sont pas européennes, qui ne viennent pas de régions riches du monde, qui ne viennent pas de pays ayant une forte tradition d'organisations caritatives ou d'ONG, qui ne viennent pas de pays ayant une très forte tradition de liberté d'expression, qui ne parlent pas couramment l'anglais et/ou qui ont des points de vue radicaux et stimulants. Encore une fois, ce n'est pas la faute des chapitres, ni un défaut des chapitres. C'est un défaut d'un modèle fortement centré sur les sections. Privilégier les chapitres basés sur la géographie au sein de notre mouvement a pour effet de marginaliser les voix des pays qui ne peuvent pas s'auto-organiser en utilisant un modèle de chapitre.

Tout cela me suggère que le mouvement Wikimédia ne devrait pas utiliser le modèle de chapitres locaux comme modèle principal pour nous organiser, conduire des activités et les financer. Les chapitres locaux doivent être des acteurs majeurs, mais pas des acteurs uniques ou même principaux.

Donc, que devons-nous faire ?

  • Je n'ai pas été impliqué dans le processus de Movement Roles, mais j'ai observé une partie de son travail, et je pense que c'est bien. Le travail sur les rôles du mouvement a créé une charte proposée pour toutes les entités du mouvement Wikimedia qui définit des valeurs et des responsabilités communes, ainsi que des principes régissant la collaboration et la prise de décision. Dans le but de reconnaître et de soutenir les contributions des groupes existants, il a également proposé la création de un comité d'affiliation, qui encouragerait la reconnaissance officielle de nouveaux groupes dans trois catégories : organisations partenaires, associations et affiliés. Je pense que c'est un travail important. Je pense que la reconnaissance officielle des efforts et des activités de nombreux types de groupes différents, en plus des sections, permettrait de remédier à certaines des lacunes de notre modèle actuel centré sur la géographie.
  • Je pense également que la Wikimedia Foundation devrait s'ouvrir davantage au soutien direct des bénévoles individuels qui ne sont pas affiliés à une organisation formelle. C'est ce que nous avons fait pour les célébrations du dixième anniversaire, et c'était génial. Pour les besoins du dixième anniversaire, nous avons soutenu les activités, quelle que soit leur origine, et nous avons vu des centaines de célébrations - certaines organisées par des chapitres, d'autres non. La carte des activités était vraiment mondiale, et il s'est passé beaucoup de choses en Asie et en Afrique. Je pense que c'est un bon modèle. Il plaide pour que nous nous concentrions sur l'encouragement, le soutien et le financement du bon travail où qu'il se produise, quelle que soit sa forme.

Recommandations concernant la levée de fonds

Recommandation n° 1 : tous les dons reçus des visiteurs des sites gérés par la Fondation Wikimédia devraient être reçus et enregistrés par la Fondation Wikimédia

Voir les arguments pour et contre pour plus de détails à propos de la centralisation du paiement par la Fondation Wikimédia.

(En d'autres termes, les chapitres ne devraient plus collecter des dons depuis les sites gérés par la Fondation Wikimédia. Tous les dons faits via ces sites devraient être centralisés par la Fondation Wikimédia.) Cette recommandation doit être implémentée de façon progressive, avec un planning négocié en partenariat avec les chapitres ayant récolté des dons en 2011, avec l'objectif d'éviter du stress et des perturbations dans les opérations de ces chapitres.

Raisonnement : sur la balance, les bénéfices d'une centralisation des paiements par la Fondation Wikimédia l'emportent sur les bénéfices d'une gestion des paiements décentralisée. Il y a quelques bénéfices à la gestion décentralisée dans un modèle mixte où les chapitres et la Fondation Wikimédia gèrent tous deux les paiements, mais dans l'ensemble ils sont dépassés par les bénéfices d'un modèle centralisé.

Il est important de noter que cette recommandation se réfère uniquement à la gestion des paiements, non au développement ou à la traduction des messages. Le développement et la traduction de messages adaptés au contexte local doit continuer en partenariat avec le mouvement Wikimédia global et décentralisé. Lisez « Qu'est-ce que le traitement des paiements ? » sur la page des questions et réponses.

Recommandation n° 2 : toutes les entités du mouvement doivent être libres de lever des fonds en dehors des wikis gérés par la fondation Wikimédia, de façon cohérente avec les principes directeurs de la levée de fonds exposés par le conseil d'administration de la Fondation Wikimédia

Actuellement, certains chapitres Wikimédia lèvent des fonds depuis des sources variées, incluant des cotisations, d'autres activités de levée de fonds plus réduites, des dons de fondations avec restrictions ou non, des dons en nature, de gros dons ou des frais d'entrée à des conférences.

Raisonnement : c'est un bon moyen d'atteindre la pérennité financière de l'organisation, encourageant l'indépendance des chapitres par rapport à la Fondation Wikimédia, et soutenant la croissance des revenus du mouvement Wikimédia dans son ensemble.

Recommandations concernant la répartition des fonds

Recommandation n° 3 : la Fondation Wikimédia doit s'engager à accroître de façon significative les subventions pour soutenir le travail décentralisé des membres du mouvement (incluant les chapitres, les autres groupes et les particuliers)

  • La Fondation Wikimédia consacre chaque année dans son plan annuel une portion des dépenses planifiées pour des subventions. Ce montant s'est accru durant les dernières années. La fondation doit s'engager à faire en sorte qu'avec l'augmentation de son budget global, une part significative soit allouée explicitement à des subventions pour les acteurs du mouvement — chapitres, autres groupes et particuliers. La proportion sera revue et approuvée par le conseil d'administration de la Fondation Wikimédia et inclue dans le plan annuel.
  • L'objectif du programme de subventions serait de soutenir les activités programmatiques décentralisées de promotion de la mission à travers le mouvement Wikimedia. Les entités éligibles pour recevoir des subventions incluraient les sections Wikimedia, ainsi que les groupes affiliés à Wikimedia tels que les membres du projet wiki, les clubs d'étudiants, les organisations telles que Wikimedians in Kansai, Mutirões pelo Conhecimento Livre et Associació Amical Viquipèdia, les comités d'arbitrage ou autres comités de gouvernance de projet ou les travailleurs de l'OTRS, et les organisations non affiliées à Wikimedia mais partageant les mêmes idées telles que Creative Commons, la Free Software Foundation ou OpenStreetMap. Les entités n'ont pas besoin d'être à but non lucratif pour recevoir une subvention, ni d'être constituées en société.
  • Les programmes de subventions feraient l'objet d'une promotion claire et large et seraient conçus pour soutenir les candidatures d'individus et d'entités qui sont très familiers avec le travail et les processus de décision de Wikimedia, ainsi que ceux qui le sont moins. Chaque programme de subventions utiliserait des critères d'évaluation standard qui seraient publiquement disponibles pour les candidats, afin qu'ils puissent évaluer leurs qualifications avant de postuler. Chaque processus s'efforcerait d'avoir des directives de demande claires et détaillées et des processus de demande et de rapport simples et non contraignants, et de prendre des décisions en temps voulu.
  • La Fondation Wikimédia envisage d'étendre son programme de subventions de sorte qu'elle supporte les initiatives décentralisées à l'échelle du mouvement, qui pourraient venir de particulier, de chapitres Wikimédia, d'affiliés ou d'organisations proches. Nous envisageons trois types de subventions, chacune avec son propre processus de demande et sa propre échelle de temps.
  1. Octroi élargi de subventions aux bénévoles individuels, afin de soutenir le travail qui le nécessite, par exemple le remboursement des frais de déplacement, le prêt ou l'achat d'équipement et de documentation, la fourniture de T-shirts et de matériel pour les événements. Le programme actuel de subventions de participation programme actuel de subventionnement serait le modèle pour ce type de subvention, bien que le programme doive être considérablement élargi pour pouvoir accueillir beaucoup plus de subventions.
  2. Subventions pour des programmes spécifiques avec restrictions. Il s'agirait typiquement de subventions importantes données à des entités capables de gérer à la fois les fonds et les programmes. Il pourrait s'agir ou pas de chapitres Wikimédia.
  3. Fonds de fonctionnement non affectés. Ces subventions sont généralement accordées pour financer tout ou partie du budget de fonctionnement d'une année complète d'une entité enregistrée. Elles requièrent un alignement étroit des objectifs de l'entité avec ceux de la Wikimedia Foundation, et seront probablement accordées le plus souvent aux organisations des chapitres Wikimedia et autres affiliés reconnus. Un brouillon de ce programme est actuellement ouvert à la discussion.

Recommandation n° 4 : le conseil d'administration de la Fondation Wikimédia doit s'engager à déléguer l'allocation des fonds au mouvement dans son ensemble (à l'exception du budget des programmes centraux de la Fondation Wikimédia) à une nouvelle entité du mouvement qui prendrait les décisions sur la meilleure utilisation des fonds dans le mouvement

Zone de brainstorming : Fundraising and Funds Dissemination/Funds allocation brainstorming

Le mouvement Wikimédia a besoin d'un mécanisme pour prendre des décisions de bonne qualité à propos du choix des activités, respectant la mission et la stratégie Wikimédia, qui doivent être financées. Ce n'est pas un travail qui doit être fait par des personnes d'un seul et même pays, ou par des personnes ayant des expériences et visions similaires : cela doit être fait par un groupe qui représente autant que possible la pleine diversité du mouvement Wikimédia lui-même.

La seule exclusion de ce processus devrait être les opérations de base de la Fondation Wikimedia, y compris, mais sans s'y limiter, l'exploitation des sites Web et des services connexes, le développement continu et la maintenance du logiciel et les services de base requis de la Fondation (par exemple, la collecte de fonds, les finances, le juridique, les communications). Tous les autres éléments des activités de la Wikimedia Foundation doivent être soumis au même processus que les autres entités du mouvement. (Voir la page « questions / réponses » pour une définition de « services de base »).

Les décisions de financements seraient faites par une entité (appelons-la le « Comité d'allocation des fonds » pour l'instant) composé principalement de membres expérimentés de la communauté Wikimédia. Le Comité serait désigné de façon à être aussi varié que possible, incluant des représentants de plusieurs langues, et représentant des rôles multiples au sein du mouvement Wikimédia. Il aurait l'autorité nécessaire pour prendre des décisions et ferait tout son travail de façon publique. Les membres du comité seraient réactifs, approchables et cohérents dans leur communication, et considérés de façon générale comme justes et compétents. Leur travail serait soutenu par des conseillers ayant une expérience professionnelle des subventions, et par les groupes financier et administratif et la Fondation Wikimédia. Le but du soutien des employés serait de s'assurer que l'argent est bien utilisé dans le but donné, mais pas de juger la qualité ou la valeur des propositions.

Le Comité d'allocation des fonds serait un comité permanent avec une charge de travail importante. Il travaillerait à la fois sur des cycles de planification annuels et continus, en fonction de la nature des décisions de financement (allocations globales ou approbations de subventions/programmes spécifiques dans le cadre de ces allocations). Faire partie d'un tel comité demanderait beaucoup de travail, avec une charge de travail comparable ou supérieure à celle d'un membre du conseil d'administration de la Wikimedia Foundation. Par conséquent, il serait important de développer des processus tels que des élections et/ou des recherches systématiques par roulement, ainsi qu'un élagage agressif des membres pour cause d'inactivité. Il ne serait pas nécessairement composé uniquement de membres de la communauté — comme le conseil d'administration lui-même, il pourrait également bénéficier de perspectives supplémentaires.

Transition de l'état actuel à l'état projeté

to come

Annexe : décision du conseil d'administration

See Resolution:Developing Scenarios for future of fundraising

Annexe : autres annexes

to come

Une note à propos de la langue

Pour de nombreuses personnes du mouvement Wikimedia, l'anglais n'est pas leur première langue, et il peut être épuisant de lire de longs textes en anglais. À ces personnes : Je suis désolé que ce texte soit si long. Ce sont des questions importantes, et je veux être aussi clair que possible. Mais j'essaierai également d'être aussi concis que possible, et d'éviter les expressions familières. S'il y a des aspects de ce texte que les gens veulent proposer d'être traduits, ou résumés-et-ensuite-traduits, merci de le dire sur la page de discussion.