Stratégie/Mouvement Wikimedia/2018-20/Groupes de travail/Développement des compétences/Recommandations/Résumé

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search

Other languages:
Deutsch • ‎English • ‎español • ‎français • ‎português • ‎русский • ‎українська • ‎العربية • ‎हिन्दी • ‎中文

Développement de capacités pour le Renforcement des capacités

Développement de capacités pour le renforcement des capacités.

Nous disposerons d’un ensemble de capacités de base nécessaires dans tout le mouvement et

d’une panoplie de méthodes qui nous permettront de former les personnes et de mettre les moyens dont elles ont besoin à leur disposition pour fournir des solutions de renforcement des capacités à leurs pairs, et qui ouvriront la voie à des fins de traduction/d’interprétation/d’adaptation

Nous développerons un langage commun en rapport avec les capacités essentielles et le renforcement des capacités, qui facilitera la communication et l’évaluation afin que nous puissions montrer comment nous faisons progresser la croissance du mouvement, l’équité de la connaissance et la connaissance comme service.

Toutes les parties prenantes du Mouvement Wikimédia concernées par la fourniture ou la réception de connaissances et de services liés au renforcement des capacités.

Coordonner les ressources humaines et les ressources du savoir en ligne avec les besoins en matière de renforcement des capacités

Nous recommandons la mise en place d’un système et d’un processus qui créeront un lien entre les Wikimédiens et

  1. leurs pairs ; ainsi que
  2. des ressources du savoir au sein du Mouvement et hors de ce dernier aux fins de répondre à leurs besoins en matière de Renforcement des capacités.

À une époque, la WMF et certaines de ses affiliées les plus importantes dispensaient des formations tandis que des bénévoles organisaient des discours et démonstrations lors de conférences. Cette approche n’a toutefois pas contribué au renforcement des capacités.

Grâce à cette recommandation, nous espérons pouvoir passer à un réseau de pairs plus équilibré, facilitant les pratiques des communautés et leur permettant d’accéder à des ressources de grande qualité testées par de nombreuses personnes dans différents environnements.

Le nouvel élément de cette stratégie sera de collecter des « actifs » au sein du mouvement (à savoir des personnes ou organisations disposant de compétences, expériences ou outils spécifiques) en se basant sur le partage des capacités, afin qu’ils puissent être mis en correspondance avec des demandes. Ce travail pourrait, en outre, s’appuyer sur la carte des capacités commencée par Asaf.

Elle permet aux pairs de se soutenir les uns les autres dans différents contextes thématiques ou géographiques, leur permet de trouver des ressources adaptées à leurs besoins et de commencer à créer une base de ressources interrogeable qui sera enrichie avec le temps.

Grâce à la base de connaissances et aux spécialistes de l’information, les parties prenantes gagneront du temps et auront accès à des ressources du savoir plus adaptées, alors qu’auparavant, elles devaient faire des recherches dans de nombreuses ressources désorganisées et de piètre qualité, reliées les unes aux autres de manière organique. Dans tout le mouvement, les parties prenantes sauront où trouver les ressources dont elles ont besoin en matière de renforcement des capacités pour répondre aux exigences de leurs affiliées et d’autres parties prenantes, et pourront utiliser lesdites ressources en pratique, en les adaptant au besoin.

Le renforcement des capacités doit avoir lieu dans un contexte adapté

Nous recommandons la mise en place d’activités de financement accessibles, durables et transparentes en ce qui concerne le renforcement des capacités, telles que des conférences régionales auxquelles des membres du mouvement assisteraient en personne, des réunions thématiques, des expériences immersives, le mentorat, l’apprentissage fondé sur des cohortes et d’autres collaborations en matière de renforcement des capacités en fonction de la situation particulière des participants.

Comment cette recommandation modifiera-t-elle nos structures et permettra-t-elle à nos programmes, qui visent à ce que nous devenions le système d’aide pour l’ensemble du mouvement pour la connaissance libre, d’être plus efficaces ?

Les formations passeront d’une approche unique à une approche localisée et personnalisée

Les échanges et la communication pourraient s’avérer plus simples dans des espaces unilingues

De nouveaux liens communautaires peuvent être forgés

Les formats/méthodes au-delà de la formation, tels que le mentorat/l’accompagnement, l’assistance technique sur site et les formations itinérantes, sont plus faciles à mettre en place dans un contexte local ou régional

Le modèle actuel utilisé par la Fondation et WMDE pour organiser les événements de renforcement des capacités pourrait, dans certaines régions, être transmis aux affiliées ayant le plus de ressources en leur qualité de principal soutien pour le renforcement des capacités.

Les principaux groupes directement ciblés sont les bénéficiaires et les fournisseurs de renforcement des capacités, notamment les dirigeants communautaires et les organisateurs ainsi que les affiliées qui sont capables de se connecter dans certaines situations. Les bénéficiaires indirects seront les éditeurs et autres membres de la communauté qui tireront parti des compétences et ressources améliorées au sein de leurs communautés et pour ces dernières.

Le personnel de la WMF pourrait également être concerné dans la mesure où la Fondation ne sera plus le principal prestataire de formation.

Garantir le renforcement des capacités à des fins de développement organisationnel/aux fins d’aider les communautés à atteindre leurs objectifs en matière de développement organisationnel

Le renforcement des capacités au sein de notre mouvement doit tenir compte des différentes situations et façons de travailler, et des organisations officielles efficaces resteront essentielles pour certaines communautés dans leur contexte professionnel. Pour développer des organisations efficaces qui serviront la communauté et le mouvement, nous devrons mettre en place une assistance ciblée, différente de ce que nous proposons aux personnes physiques et aux collectifs informels. Nous devons trouver un moyen pour répondre à ce besoin ciblé dans le but d’établir un solide réseau d’organisations qui servira de pilier à notre mouvement.

En fournissant des ressources et en apportant une assistance aux organisations officielles, et si cette approche liée aux ressources et à l’assistance est ancrée dans les besoins, les objectifs et la situation des organisations, nous disposerons (1) d’organisations puissantes sur le terrain qui agiront en tant que moteurs de croissance aux niveaux local et national ; et (2) d’un solide réseau d’organisations qui agira en tant que moteur de croissance au niveau mondial.

Les organisations peuvent être un véritable facteur d’égalité entre les communautés établies dans différentes régions du monde. Elles seront les mieux placées pour défendre leurs communautés ou former un groupe de communautés émergentes au sein du mouvement Wikimédia. Il est possible que le fait d’apporter une assistance aux organisations pour leur permettre de se développer et de perdurer dans les communautés émergentes s’avère essentiel pour garantir l’équité dans le cadre de la gouvernance mondiale de Wikimédia à l’avenir.

  • Organisateurs bénévoles
  • Organisations officielles (y compris les associations, organisations thématiques et groupes d’utilisateurs actuels)
  • Conseil d’administration de la Wikimedia Foundation + Comité des affiliations
  • Structures développées à l’échelle du mouvement pour soutenir le renforcement des capacités partout dans le monde

Ressources aux fins du renforcement des capacités

Nous recommandons l’institutionnalisation de la fonction Renforcement des capacités au sein du mouvement et que cela soit maintenu jusqu’en 2030 grâce à un budget annuel global important, finançant à la fois les éléments centralisés et les éléments décentralisés indiqués dans les recommandations du groupe Renforcement des capacités. Une unité/organisation indépendante du mouvement, avec son propre organe de direction, assurera le contrôle et la justification de l’emploi des fonds.

Dans un délai de 1 à 5 ans, d’importantes ressources seront spécifiquement allouées à l’Unité Renforcement des capacités conformément à un plan à long terme, et les parties prenantes dans ce domaine se sentiront enfin soutenues et verront que nous leur faisons suffisamment confiance pour qu’elles organisent et entreprennent des travaux en matière de renforcement des capacités. Dans certaines situations, nous commencerons à voir des résultats immédiats (dans un délai de 5 ans), notamment dans les régions au sein desquelles il n’existait aucune organisation auparavant ou dans lesquelles il était difficile de générer un engagement ou des ressources.

Un système cohérent de renforcement des capacités doit être associé à un plan à long terme pour que ces efforts produisent des ressources. Auquel cas, nous pensons que nous pourrons observer et mesurer une augmentation de l’efficacité individuelle et organisationnelle au sein du mouvement d’ici 5 à 10 ans.

Dans un délai de 10 à 20 ans, cela aura des répercussions dans tout le mouvement, à mesure que les personnes et organisations partageront ce qu’elles ont acquis avec d’autres. Cela pourrait être le moteur qui renforcera notre impact collectif dans les domaines complexes et présentant de nombreux défis, comme l’équité de la connaissance et la connaissance comme service.

Le Conseil d’administration de la Wikimedia Foundation prend les décisions les plus importantes en ce qui concerne la répartition des ressources au sein du Mouvement Wikimédia, car il contrôle la plupart des financements obtenus dans le cadre des campagnes de collecte de fonds sur Wikipédia partout dans le monde et dans le cadre de dons majeurs et de partenariats internationaux.

Si nos recommandations sont mises en œuvre, nous espérons et pensons que le renforcement des capacités aura enfin un impact sur les contributeurs individuels dans le cadre des projets Wikimédia, qui devraient également profiter de ce système.

Évaluation du renforcement des capacités

Sur la base de notre recommandation concomitante, selon laquelle les structures de renforcement des capacités doivent être maintenues et se voir allouer des ressources sur le long terme, nous recommandons la mise en place d’un système d’évaluation complet permettant l’apprentissage, le partage et l’amélioration. Un tel système nous permettra de comprendre l’impact des efforts en matière de renforcement des capacités sur la stratégie du mouvement.

À ce jour, les efforts pour cartographier et renforcer les capacités des parties prenantes du mouvement ont été ponctuels et irréguliers. Grâce à une structure et à des programmes soutenus, documentés et évalués sur le long terme en matière de renforcement des capacités, nous pourrons établir des bonnes pratiques prometteuses à partir de preuves.

À ce jour, l’évaluation se concentrait principalement sur les programmes des bénéficiaires de subventions. Notre nouvelle mission, qui nécessitera le développement de nouvelles idées et compétences, sera d’étudier les efforts déployés aux fins de renforcer les personnes et organisations et d’évaluer leur impact sur l’Orientation stratégique.

L’ensemble des parties prenantes énoncées dans la définition du Renforcement des capacités : Bénévoles, personnel, organisations, partenaires, grâce à un accès à un ensemble de connaissances grandissant concernant les pratiques et outils.

Formation en ligne

Nous recommandons la création d’une plateforme de formation en ligne à l’échelle du mouvement (connectée à la base de connaissances faisant l’objet de la recommandation n° 2) pour proposer, presque immédiatement, des formations enregistrées au format vidéo ainsi que des opportunités d’apprentissage mixtes, en temps réel, tournées vers l’humain permettant de poser des questions, d’échanger, de créer un réseau et de partager en direct. Tout système d’apprentissage en ligne pour notre Mouvement doit se concentrer, dans un premier temps, vers les besoins en matière d’apprentissage tourné vers l’humain, il ne s’agit donc pas d’une recommandation axée sur la technologie, mais plutôt d’une recommandation qui propose d’utiliser la technologie comme plateforme pour répondre aux besoins d’apprentissage liés à la culture et la diversité. Les opportunités de formation en ligne, qu’elles soient enregistrées ou mixtes, pourront aider à orienter le partage et le renforcement des capacités de base dont les parties prenantes ont besoin dans tout le Mouvement, en veillant à ce que le développement des connaissances et le maintien/renforcement des liens humains soient au cœur de l’évolution de notre Mouvement.

Cette recommandation sera adressée à la fois aux Affiliées et aux éditeurs et participants indépendants prenant part aux WikiProjets et n’étant pas des membres ou affiliées. De cette façon, nous pensons que cette solution pourra potentiellement avoir un impact sur l’ensemble des besoins en matière d’apprentissage de toutes nos parties prenantes. Toutes les personnes et entités souhaitant être affiliées au Mouvement auront accès à ces outils, processus et ressources.

Mentorat et développement du leadership

Afin d’assurer une croissance équitable et diversifiée au sein du mouvement, nous recommandons le développement et la mise en place d’une stratégie mondiale, multi-étapes et systématique de développement du leadership et d’un programme de mentorat qui seront enrichissants pour les personnes et les communautés grâce à un engagement significatif sur et hors Wiki.

En ce qui concerne le développement du leadership, nous recommandons de combiner la rétention des talents (en limitant la perte de personnes ayant acquis de l’expérience), la formation des talents (en préparant les futurs dirigeants potentiels du mouvement) et l’identification des talents (dans la mesure où la participation à un programme de formation multi-étapes n’accroit pas seulement les compétences des participants, mais permet également de sélectionner naturellement les personnes étant réellement impliquées).

Un programme dédié au leadership et au mentorat aura un impact significatif sur l’ensemble du Mouvement Wikimédia. Cela se traduira des manières suivantes :

  • Un leadership plus puissant pour le mouvement (WMF, affiliées et partenaires)
  • Un nouveau rôle pour les bénévoles (mentors)
  • La professionnalisation des responsables au sein du mouvement
  • Le programme de leadership et de mentorat créera de nouveaux contacts et de nouvelles collaborations.

Qui sera spécifiquement impacté par cette recommandation ?

Les groupes d’utilisateurs, les chapitres et la WMF seront les plus impactés dans la mesure où leurs procédures actuelles en matière de gouvernance ainsi que leurs systèmes de sélection, de formation et de rétention en matière de leadership ne sont ni systématiques, ni connectés.

Reconnaître les personnes

Remarque : Cette recommandation ne s’appuie pas encore sur un consensus entre les membres du groupe de travail. Nous sommes impatients de discuter des différents aspects de cette question lors de Wikimania.

Le Mouvement Wikimédia a besoin d’un système pour reconnaître et soutenir les organisateurs et les dirigeants qui contribuent au Renforcement des capacités au sein de leurs propres communautés ou pour d’autres communautés du mouvement. Cela est essentiel si nous voulons accroître la diversité et éviter de nous retrouver dans une situation dans laquelle seules les personnes les plus privilégiées pourront donner de leur temps au profit de tels efforts. La reconnaissance peut prendre différentes formes, notamment des étoiles de grange (« barnstars ») en ligne ou hors ligne, des symboles uniques et des aides financières (telles que des honoraires et toutes autres formes d’aide, comme des bourses, des équipements, un accès à Internet et autres).

Un bon système est nécessaire pour choisir qui participera aux formations payantes et le fait de mettre en place un système plus sélectif pourrait présenter des avantages.

Le fait de reconnaître les personnes encouragera la participation et entraînera la mise en place de plus d’activités en ligne et hors ligne. Le soutien financier permettra aux nouveaux bénévoles issus de communautés défavorisées et moins privilégiées d’être plus actifs au sein de notre mouvement et augmentera la diversification. Les nouveaux organisateurs bénéficieront, entre autres choses, de formations professionnelles et d’un accompagnement, ce qui leur profitera non seulement en leur qualité de Wikimédiens mais également dans leur vie professionnelle.

Toutes les principales parties prenantes du mouvement fournissent et reçoivent des solutions en matière de renforcement des capacités.

« Unité » de Renforcement des capacités indépendante

Nous recommandons la création d’une organisation ou d’une unité indépendante en matière de Renforcement des capacités, dirigée par un comité de surveillance.

Cela permettra de garantir la mise en œuvre des recommandations en matière de renforcement des capacités, de maintenir la dynamique du groupe de travail Renforcement des capacités et adapter correctement les éléments devant être réajustés, et de garantir que les programmes de renforcement des capacités soient maintenus et améliorés en continu jusqu’à 2030.

Le conseil sera composé de membres expérimentés et d’experts du mouvement Wikimédia qui ont travaillé avec le groupe Renforcement des capacités au sein du mouvement ou hors de ce dernier, ainsi que des membres du groupe de travail Renforcement des capacités qui souhaitent rejoindre cette initiative. Le conseil fournira, en continu, une expertise, des conseils et un engagement dans les domaines liés au Renforcement des capacités mentionnés dans les recommandations. En sus, il fournira des conseils et des connaissances issues de la recherche aux affiliées cherchant des techniques de Renforcement des capacités applicables à leur situation locale.

L’unité de renforcement des capacités et ses dirigeants doivent être indépendants de la Wikimedia Foundation ou de toute autre société affiliée.

Le renforcement des capacités sera assuré de manière durable pour le mouvement pendant les 10 prochaines années.

À l’heure actuelle, nous ne disposons d’aucune structure en matière de Renforcement des capacités qui contrôle ces activités à l’échelle du mouvement. Sur la base de cette recommandation, nous proposons que cette nouvelle structure ne contrôle pas uniquement la mise en place des recommandations, mais prépare le terrain et fournisse des conseils concernant les nouveaux outils et techniques pour le Renforcement des capacités, et contrôle également la façon dont les programmes de renforcement des capacités contribuent à faire avancer le mouvement en suivant sa direction stratégique.

Toutes les principales parties prenantes du mouvement fournissent et reçoivent des solutions en matière de renforcement des capacités.