Talk:Wikimédia France/Assemblée générale/septembre 2017/Bastien Guerry

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search

Question de Matou91[edit]

Bonjour Bastien, bravo pour ta candidature. Tu as expliqué plusieurs fois que ton court mandat aurait pour objectif de préparer l'AG du 22 octobre. Que penses-tu faire en ce sens ? Quels sont les enjeux de cette AG sur lesquels tu comptes travailler ? Merci d'avance pour ta réponse. With wikilove, Matou91 (talk) 15:50, 6 August 2017 (UTC)[reply]

Bonjour Charlotte, et merci ta question ! Très concrètement, l'AG d'octobre va proposer plusieurs votes : l'un sur la validation du rapport moral, l'autre sur celle du rapport financier et un troisième pour l'élection de nouveaux membres du conseil d'administration. Donc premièrement, je souhaite que les votes concernant les rapports se passent le mieux possible : qu'on arrive le 22 octobre en ayant des rapports assumés par le CA, bien expliqués aux membres, que ceux-ci aient eu le temps de poser toutes les questions qu'ils voulaient avant de voter ; cela demande un travail d'échange et de transparence, je compte m'y consacrer. Deuxièmement, je souhaite que cette période voie surgir de nouvelles candidatures pour un CA plus varié et plus représentatif : j'espère motiver ces candidatures en faisant du CA un lieu où il fait bon échanger et construire, et en rappelant des choses évidentes comme le fait que les projets Wikimedia sont des projets extraordinaires, et que contribuer à ces projets en montant des projets financés par une association de passionnés est juste génial :) Enfin, je souhaite que l'AG d'octobre permette de rassurer les salariés sur leur avenir : que le CA soit clair sur les sacrifices qu'il faudra faire en fonction des hypothèses de financement et que ce même CA se porte garant de leurs conditions psychologiques de travail. En si peu de temps, je doute pouvoir contribuer à la stratégie que l'association mettra en oeuvre (ses projets prioritaires, etc.) mais si déjà j'arrive à contribuer aux trois points ci-dessus, je serais content.--Bzg (talk) 17:51, 7 August 2017 (UTC)[reply]
Merci de ta réponse Bastien, et à bientôt ! Matou91 (talk) 19:44, 7 August 2017 (UTC)[reply]

Questions de Kokonino[edit]

Bonjour et merci pour ta candidature. Pourrais-tu indiquer ce que tu comptes faire, si tu es élu au CA pour quelques semaines, concernant les sujets ajoutés à l'ordre du jour après vote de certains membres (auxquels tu t'es associé) :

  1. L'inclusivité au sein de Wikimedia FR (point sur lequel il est difficile de faire quelque chose en si peu de temps j'imagine).
  2. La transparence (dans le futur et rétroactivement) des salaires & notes de frais.
  3. La publication de l'audit réalisé par la WMF en juillet.
  4. La réalisation d'un audit financier complet et indépendant de ces trois denières années.
  5. La gestion des conflits d'intérêts (politiques comme familiaux) des salariés et membres du CA.
  6. La réintégration des membres exclus ou des anciens membres dont l'inscription a été rejetée ces trois derniers mois.
  7. La modération de la liste <discussions@lists.wikimedia.fr>.
  8. La présence d'un représentant des salariés au CA (point que j'ajoute).

Ton avis concernant le projet de gouvernance plus horizontale présenté par Jules78120 m'intéresse également.

Kokonino (talk) 08:53, 12 August 2017 (UTC)[reply]

Bonjour et merci pour ta question. Je réponds point par point :

  1. L'inclusivité au sein de Wikimedia FR : je proposerai que le CA, les salariés et les membres rédigent une politique de non-discrimination et l'adoptent collectivement.
  2. La transparence (dans le futur et rétroactivement) des salaires & notes de frais : je suis pour que les salariés qui le désirent puissent indiquer le montant de leur salaire et pour que toutes les notes de frais soient accessibles publiquement. Je suis contre une obligation faite aux salariés de publier le montant de leur salaire.Je suis contre une obligation faite aux salariés de publier le montant de leur salaire.
  3. La publication de l'audit réalisé par la WMF en juillet : si c'est la question, je suis pour sa publication.
  4. La réalisation d'un audit financier complet et indépendant de ces trois denières années : tout en évitant de refaire ce qui a déjà été fait, je suis pour un tel audit. En parallèle, je suis pour des échanges plus resserrés avec WMDE et WMF pour qu'on puisse faire évoluer le modèle de financement de WMFr : mais pour moi c'est une question de long terme, pas une priorité dans les mois à venir, et les problèmes de gouvernance me paraissent déconnectés du mode de financement (je peux me tromper).
  5. La gestion des conflits d'intérêts (politiques comme familiaux) des salariés et membres du CA : je suis pour la promotion d'outils assez répandus et assez consensuels : la décence et le bon sens. La notion juridique de conflit d'intérêt est très précise et ce n'est pas toujours la plus pertinente pour contrôler le fait que des personnes peu scrupuleuses profitent des moyens de l'association.
  6. La réintégration des membres exclus ou des anciens membres dont l'inscription a été rejetée ces trois derniers mois : je suis pour la réintégration de tous.
  7. La modération de la liste <discussions@lists.wikimedia.fr> : je suis contre la modération a priori de la liste. Je suis pour une modération a posteriori au cas si besoin.
  8. La présence d'un représentant des salariés au CA (point que j'ajoute) : si la question est d'avoir en permanence, dans toutes les réunions du CA, un représentant des salariés, je suis contre ; si la question est que l'espace quotidien d'échange (par exemple une liste de discussion) comprenne à la fois les salariés et le CA, je suis pour.

Pour ce qui est de la réflexion de Jules78120 autour de la gouvernance horizontale, je l'ai lue avec intérêt. Je suis ces questions aujourd'hui en me tenant au courant du mouvement qui prend forme avec https://platform.coop par exemple. Je crois très inefficace de vouloir imposer l'horizontalité : on ne crée pas une culture associative en la décrétant. On peut indirectement l'encourager, s'inspirer d'exemples donnés par d'autres associations, chiper deci delà quelques idées utiles. Mais attention au « grand bond en avant », ça n'existe pas. Concrètement, je suis pour qu'on arrête de penser que le droit du travail nous oblige à tel ou tel modèle, et qu'on ouvre une réflexion sur cette question très simple : qu'est-ce qui peut être fait pour que les membres se sentent toujours parties prenantes des activités de l'association ?

S'il y a d'autres questions n'hésite pas.

Questions d'Edhral[edit]

Bonjour, et merci beaucoup de ta candidature.

Bonjour et merci pour ces questions !

Voici trois questions :

1. L'objet actuel de l'association est celui-ci : "L'association dite « Wikimédia France – Association pour le libre partage de la connaissance » fondée le 24 janvier 2005 (Journal Officiel du 5 mars 2005) a pour but de soutenir la connaissance libre notamment au travers des projets Wikimédia." Est-il satisfaisant selon toi ? qu'est-ce qui est le plus important pour toi dedans ?

Il y a sept ans, je trouvais non seulement très satisfaisant que l'objet de l'association aille au-delà des projets Wikimédia et inclue la « connaissance libre » en général. C'est parce que j'espérais que Wikimédia France joue un rôle fédérateur parmi les associations du libre. Ça c'était avant, j'étais jeune et naïf. Aujourd'hui, je pense que l'objet de l'association doit se limiter à la promotion des projets Wikimédia. Le fait d'utiliser des licences libres est un aspect très important de ces projets, mais ce n'est pas le seul. Et surtout, avant de pouvoir jouer un rôle dans l'écosystème du libre, il faut se concentrer sur sa mission. Autre point de détail : l'expression « connaissance libre » me chiffonne. Les contenus sont sous licence libre ou ne le sont pas, l'information et le savoir peuvent être dits « libres », mais la connaissance, c'est ce qu'on fait de l'information, donc c'est étrange de l'appeler « libre ».

2. Si tu n'es pas élu à cette assemblée générale, ou si tu es élu sur l'un des deux postes se terminant en octobre, te présenteras-tu à l'assemblée générale d'octobre où six postes seront, de manière certaine, à pourvoir, et peut-être d'autres également (s'il y a d'ici là des démissions de certains administrateurs élus pour 2016-2018 ou si des postes n'étaient pas pourvus à cette assemblée générale de septembre) ? [je pense savoir la réponse au regard de ta candidature "pour un mois", mais préfère poser les trois mêmes questions à tous les candidats !]

Quoi qu'il arrive je ne me présenterai pas en octobre.

3. Penses-tu qu'une présence des groupes locaux (les "cabales") au conseil d'administration serait souhaitable ? Si oui, sous quelle forme ?

Je suis pour une subsidiarité plus forte et plus de moyens donnés aux groupes locaux : ce sont les vraies portes d'entrée à visage humain de l'association. Idéalement, tous les membres doivent savoir où se rendre pour boire des coups avec d'autres wikimédiens, participer à des ateliers, etc. Je ne suis favorable ni à la présence des cabales au conseil d'administration ni à la désignation de référents locaux. Tous les membres sont égaux devant le CA (!) et chaque cabale devrait pouvoir s'organiser comme elle veut pour faire une demande de micro-financement ou autre. Je crois que le désir de représentation au CA (car une question similaire a été posée pour savoir s'il faut un représentation des salariés au CA) vient des problèmes de communication rencontrés récemment : mais plus de « représentation » va dans le sens de « plus de contrôle », pas forcément dans celui de « plus de liberté ». J'espère que je suis à peu près clair et que cela répond à ta question.

Merci d'avance de tes réponses. --Edhral 06:39, 17 August 2017 (UTC)[reply]

Questions d’EdouardHue[edit]

Bonjour,

Bonjour et merci pour ces questions !

Voici deux questions, que je pose à titre personnel :

  1. La fondation Wikimedia et le FDC ont pointé le manque de proportionnalité de l’impact démontré par Wikimédia France aux moyens demandés ces trois dernières annnées. Quel devrait être l’impact recherché par le chapitre français ? Comment celui-ci devrait-il être mesuré et démontré à ses parties prenantes (membres, bénéficiaires, financeurs dont la WMF et les donateurs, etc.) ? Comment faire coïncider ces objectifs avec les envies d’implication des membres ?
  2. Wikimédia France est née alors que le modèle des chapitres commençait seulement à émerger. Depuis lors, la fondation Wikimedia a fait émerger les modèles des groupes thématiques et des groupes d’utilisateur, dont quelques-uns sont apparus dans la francophonie. Comment Wikimédia France devrait-elle s’adapter à cette diversification des représentations au sein du mouvement ?
Voici mes deux réponses :
  1. Je ne connais pas bien les mesures d'impact actuel. Les mesures sont toujours un peu arbitraires, mais je me concentrerais sur deux : combien de personnes ont fait leur première contribution grâce à WMFr ? combien de nouveaux membres chaque année pour l'association ? Avec une définition de "membre" à la WMDe : personne qui soutient moralement et financièrement le mouvement Wikimedia en France, pas forcément un membre actif. Ces deux mesures pourraient être montrées très simplement : une page web avec une jauge pour chaque mesure. Si l'objectif 2018 est que 1000 personnes fassent leur première contribution, on mesure chaque jour où l'on en est. On motive toute l'association avec cet objectif. Quand un membre convertit sa cousine, il l'ajoute à l'actif de WMFr, c'est son activité de Wikimédien. Quand un membre motive son tonton a devenir membre, la jauge membre monte d'un cran. Je pense à ces deux mesures en me disant qu'elles correspondent justement à l'envie d'implication des membres, mais je me trompe peut-être.
  2. Je ne suis pas assez au fait de cette émergence des groupes thématiques et des groupes d'utilisateur pour avoir une idée sur la manière dont WMFr devrait réagir. Si jamais tu as un lien pour que je comprenne mieux, je suis preneur. Merci !

--EdouardHue (talk) 13:03, 17 August 2017 (UTC)[reply]

Questions de Xavier Combelle[edit]

Bonjour,

Bonjour Xavier et merci pour tes questions.

Je reviens sur des points que tu as évoqué en réponse aux autres wikimédiens

"Très concrètement, l'AG d'octobre va proposer plusieurs votes : l'un sur la validation du rapport moral, l'autre sur celle du rapport financier et un troisième pour l'élection de nouveaux membres du conseil d'administration. Donc premièrement, je souhaite que les votes concernant les rapports se passent le mieux possible : qu'on arrive le 22 octobre en ayant des rapports assumés par le CA, bien expliqués aux membres, que ceux-ci aient eu le temps de poser toutes les questions qu'ils voulaient avant de voter ; cela demande un travail d'échange et de transparence, je compte m'y consacrer."

Est-ce qu'établir un ordre du jour en concertation avec les membres de la communauté wikimédienne pourrait être un objectif à ajouter ?

Oui : l'exercice de construction d'un ordre du jour par les membres pour le 9 septembre me laisse penser qu'on a tout à gagner à le répéter.

" Je crois très inefficace de vouloir imposer l'horizontalité : on ne crée pas une culture associative en la décrétant. On peut indirectement l'encourager, s'inspirer d'exemples donnés par d'autres associations, chiper deci delà quelques idées utiles. Mais attention au « grand bond en avant », ça n'existe pas."

Plutot que parler de grand bond en avant, je préfère parler de grand soir. Effecitvement, ça n'a jamais existé. Par contre, même si on ne peut pas forcer les choses, avoir une attitude très engagé en faveur d'une position tend à mon sens à faire évoluer les personnes vers cette position. L'exemple anecdotique immédiat qui me vient à l'esprit est la création des Code of Conduct en faveur de la diversité qui m'a personnellement aidé à prendre conscience du problème réel de diversité qu'il y avait dans les milieux libristes et tech. Est-tu en faveur d'une position affirmée pour augmenter l'horizontalité de l'association ?

Oui, à 100%. Je dirais même plus : s'il y avait une association qui devait montrer l'exemple en matière de position affirmée pour augmenter l'horizontalité, c'est WMFr, du fait de la nature des projets qu'elle soutient.

"Concrètement, je suis pour qu'on arrête de penser que le droit du travail nous oblige à tel ou tel modèle, et qu'on ouvre une réflexion sur cette question très simple : qu'est-ce qui peut être fait pour que les membres se sentent toujours parties prenantes des activités de l'association ?"

Pour moi il n'y a pas que les membres qui doivent se sentir partie prenante des activités de l'association, il doit y avoir également les salariés et les wikimédiens non membre. qu'en penses-tu ?

Oui, je suis d'accord, l'idée est de construire un collectif. (Accessoirement, je souhaite que tous les wikimédiens (= toute personne impliquée dans le mouvement wikimédia, en plus de contribuer aux projets) soient membres de WMFr.)

"et chaque cabale devrait pouvoir s'organiser comme elle veut pour faire une demande de micro-financement ou autre."

Je ne connais pas le besoin de financement des cabales, par contre si celui est réel serait-il envisageable selon des modalités administrative les plus légères possible de leur allouer un budget et de controler son utilisation principalement a posteriori afin de leur laisser le maximum de latitude ?

Je suis sceptique. Je suis pour une latitude maximale (donc pas forcément de référent) sans pour autant changer le mode de soutien financier, qui me semble fonctionner correctement aujourd'hui.

"Les mesures sont toujours un peu arbitraires, mais je me concentrerais sur deux : combien de personnes ont fait leur première contribution grâce à WMFr ? combien de nouveaux membres chaque année pour l'association ?"

Comme il s'agit de faire connaitre le mouvement wikimedia france et la culture libre au près du grand public et pas seulement d'avoir des membres investi dans le mouvement wikimédien, que penses-tu de l'indicateur suivant: "Nombre de contact avec des personnes ?" (Par exemple lors des présences dans des stands, lors des opérations de lobbying, lors de la wikiconvention francophone, ... )

Pour ce qui est des indicateurs, je renvoie aussi à la réponse de Kropotkine_113, plus détaillée que la mienne, mais dont je partage bien l'esprit. Pour ce qui est du "nombre de contact avec des personnes", cela incite à calculer un ratio de "transformation", nbre contacts / nbre de contributeurs... mais ce ratio me paraît difficile à estimer, des deux côtés de la barre de fraction. Par exemple, les problèmes que Kropotkine soulève sur la définition d'un contributeur restent présents dans ce ratio de transformation. Et je suis pour un nombre très réduit d'indicateurs : par exemple, je ne vois pas exactement ce qu'on pourrait conclure en voyant une jauge donnant en tant quasi-réel le nombre de "contacts".

Maintenant une question qui m'est venue en lisant une autre candidature:


Est-tu favorable as une vérification auprès de conseiller juridique que les obligations légales des différents acteurs de wikimedia france ont été respectées et au cas contraire à éventuellement agir en justice pour réparer les torts induits ?

Si un conseil juridique dit qu'il est légalement possible et souhaitable de dénoncer les conditions de départ des salariés (par licenciement ou par rupture conventionnelle de contrat) et si l'association juge légitime de le faire, alors oui, je suis favorable à une action en justice.

Xavier Combelle (talk) 09:38, 28 August 2017 (UTC)[reply]

Questions d'Alphos[edit]

Bonjour,

Bonjour et merci pour tes questions.

Cinq membres du Conseil d'Administration, sur un total de dix membres élus, ont démissionné entre les mois de février et de juillet, ce qui a laissé le champ libre aux membres non démissionnaires.

  • Que préconises-tu pour empêcher un petit groupe soudé d'administrateurs de prendre (progressivement ou instantanément) le contrôle du CA et par là même de l'association ?
Je souhaite que les réunions du CA soient ouvertes à tous, diffusées en visio-conférence.
Bonjour, même questions qu'à DeuxPlusQuatre et Psychoslave : penses-tu réellement qu'il soit possible en pratique et/ou souhaitable que les réunions CA soient ouvertes à tous ? Serait-ce une présence silencieuse ou une participation aux discussions (voire aux décisions) ? Comment gèrerais-tu les sujets confidentiels, notamment ce qui relève des salariés ? Merci de ta réponse, AlienSpoon (talk) 20:29, 3 September 2017 (UTC)[reply]
@Bzg: sur ce point, je suis d'accord avec AlienSpoon. Je trouve assez risqué de l'imposer, voire impossible dans certains cas. Je plussoie donc sa question. Litlok (talk) 23:03, 6 September 2017 (UTC)[reply]
L'idée serait que le CA départage les sujets qui peuvent être publics des sujets qui exigent d'être traités à huis clos. Il ne s'agit pas d'imposer une transparence qui n'est pas légalement possible et pas toujours humainement souhaitable (selon les sujets), mais de faire que la transparence soit l'option par défaut pour les sujets qui concernent potentiellement tous les membres, et que ceux-ci sachent pour quels genres de sujets leur présence n'est pas permise. Bzg (talk) 12:57, 7 September 2017 (UTC)[reply]
  • Question subsidiaire : doit-il y avoir une forme de contrepouvoir autre que l'Assemblée générale ? Et si oui, laquelle ?
Non, il n'y a pas de contre-pouvoir au-delà de l'Assemblée générale, qui est souveraine (comme il n'y a pas, dans une démocratie, de contre-pouvoir au-delà du peuple, qui est souverain.) Je ne pense pas qu'il faille instituer un organe de contre-pouvoir, mais simplement prendre des habitudes de transparence : les visio-conférences ouvertes sont un pas, il me semble, dans cette direction.

Merci et bonne journée.

Alphos [bother me] 09:29, 28 August 2017 (UTC)[reply]

Questions de Noé[edit]

Bonjour, et merci pour ta candidature !

Bonjour Noé et merci pour tes questions !

Wikimédia, ce n'est pas seulement Wikipédia. Que connais-tu des projets frères et des autres projets collaboratifs en ligne ?

J'ai beaucoup appris sur ces projets quand j'étais salarié en 2010. D'ailleurs, je ne sais pas si c'est toujours le cas, mais à l'époque j'avais l'impression que les projets autres que Wikipédia étaient plutôt bien représentés parmi les membres actifs de l'association, ce qui est une bonne chose pour mieux les faire connaître. Personnellement, je suis contributeur occasionnel sur Wikipédia, contributeur de circonstance sur Commons, et grand utilisateur (fan) du Wiktionnaire et de Wikisource. Je me suis récemment initié à Wikidata lors d'un atelier avec Harmonia et je trouve le projet fascinant. C'est sur ce dernier projet que je voudrais concentrer mes efforts dans l'année à venir.

Lors de la Wikiconvention francophone 2016, ils ont été mis à l'honneur, mais restent méconnus du grand public. A ton avis, quelle stratégie l'association Wikimédia France pourrait-elle adopter afin d'accompagner le développement de ces projets, qu'ils soient hébergés par la Wikimedia Foundation ou non ?

Vu que les contributeurs les plus actifs sur ces projets sont moins nombreux que sur Wikipédia et qu'ils sont facilement joignable, Wikimédia France pourrait commencer par leur demander ce que l'association pourrait faire. A mon avis, encourager les ateliers du type de ceux d'Harmonia sur Wikidata est une excellente chose et pourrait être fait pour les autres projets. Mais c'est aux contributeurs de décider des priorités.

Merci pour les réflexions que tu voudras bien développer avant le CA ou après sur ce thème Face-smile.svg Noé (talk) 09:47, 28 August 2017 (UTC)[reply]

Merci pour ta réponse ! Je ne suis pas aussi fan de Wikidata, bien que les enjeux de leur projet d'intégrer des données lexicographiques soient passionnants. Depuis que j'ai posé des questions, j'ai réfléchis moi aussi et j'ai fais sur le Wiktionnaire une petite page pour aider localement à mieux faire connaître la Fondation et les associations, notamment pour le sujet des soutiens et financements possibles. Comme quoi, c'est bien de poser des questions Face-smile.svg Noé (talk) 09:44, 1 September 2017 (UTC)[reply]

Question de Marie-Alice[edit]

Bonjour et merci pour tes questions !

Suite au départ de Nathalie, l'association n'a plus de direction exécutive, la gestion des salariés étant assurée par Cyrille en attendant son remplacement. Mes questions sont les suivantes :

  • Es-tu favorable au recrutement d'un cadre pour remplacer Nathalie et assurer le management des salariés ?
Non, pas avant six mois. Les salariés actuels ont des missions, du pain sur la planche, et surtout de l'expérience : je crois qu'ils peuvent faire tourner l'association avec le moins d'encadrement possible.
  • Si non, penses-tu que le CA ait le temps (notamment en présence physique) et les compétences nécessaires à la gestion quotidienne des salariés ?
Je ne sais pas de quel CA nous parlons : si l'on parle du CA actuel, lui-même peut répondre à la question. Si l'on parle du CA à venir, il n'est pas encore élu. Si l'on parle du CA comme élément de l'organigramme, la réponse est clairement non, sur les deux points : ni le temps, ni les compétences.
  • Si oui, penses-tu que cette personne doit être contributrice active sur les projets ? Quelles qualifications professionnelles te semblent nécessaires ?
Je ne suis pas sûr qu'après six mois sans DG il apparaisse encore nécessaire d'avoir un·e DG. Si cela s'avère nécessaire, et sans prétendre pouvoir rédiger moi-même la fiche de poste, je pense qu'être contributeur d'un projet n'est ni un atout ni un inconvénient, et qu'une expérience d'au moins cinq ans à la tête d'une association culturelle pourrait être utile.
  • Penses-tu pouvoir recruter une telle personne, en la prévenant loyalement que
    • son salaire sera public et soumis à la critique des membres,
Oui. Plus précisément : les membres auront majoritairement validé son salaire.
    • les salariés pourront ignorer ses directives en invoquant leurs valeurs personnelles ou le bien de la communauté,
Oui. Plus précisément : la/le DG aura à coeur de s'assurer qu'aucun salarié ne se sent en porte-à-faux avec les directives qu'il reçoit et qu'il peut recevoir.
    • les membres du CA pourront à tout moment désavouer ses décisions managériales et intervenir dans sa gestion ?
Oui. Parce qu'une personne motivée pour aider à construire l'association qui soutient Wikipédia et les autres projets libres aura à coeur de construire une culture de la confiance entre lui et ses salariés et entre lui et le CA.
Cette dernière question a l'air d'une question rhétorique, pour dire indirectement qu'il est impossible d'embaucher un·e DG si on conserve une culture chaotique, où le CA intervient à tort et à travers et où les membres se sentent en droit d'intervenir à tout propos pour critiquer. Mais c'est un tableau noir et blanc : tantôt un·e DG libre, tantôt un DG qui doit gérer une meute. Je crois au contraire qu'il y a plein de nuances de gris ! Et que tout ça relève de processus lents et très « personnels » - au sens que le caractère des uns et des autres joue beaucoup.
J'espère que cela répond à peu près à tes questions - si ce n'est pas le cas, n'hésite pas à me dire !

Merci pour ta candidature et ta réponse à ces questions ! AlienSpoon (talk) 20:35, 3 September 2017 (UTC)[reply]

Question de Natacha[edit]

Bonjour Natacha et merci pour tes questions !

Bonsoir Bastien Guerry, et merci pour ta candidature. Au vu du licenciement de Jules Xenard en juillet dernier, motivé par le fait qu'il aurait refusé de censurer une information à destination des membres sur la démission d'un référent particulièrement respecté:

  • Penses-tu qu'un·e salarié·e doive obéïr à un ordre qui contredit les valeurs de notre mouvement, basée sur la transparence et la participativité et le partage des informations?
Je pense (1) que je n'ai pas à avoir d'opinion sur ce que doivent faire les salariés en leur âme et conscience et (2) que si un désaccord apparaît entre un employeur et son employé, tous les moyens légaux et humains doivent être mis en oeuvre pour qu'un terrain d'entente soit trouvé et le conflit résolu. La subordination ne doit jamais être un prétexte à l'absence de dialogue et de compromis.
  • Penses-tu que le simple fait de refuser de censurer une wikilettre destinée aux membres pour les informer de la démission d'un référent (information capitale pour les membres du groupe local qui doivent pouvoir savoir qui est leur référent accrédité car il est supposément le relais du groupe avec l'association) doivent obligatoirement conduire à un licenciement pour faute grave?
Clairement non. Je pense que la faute est de vouloir censurer cette information. D'autre part, je ne suis pas juriste et je n'ai pas tous les détails du licenciement de Jules, mais je doute fortement du caractère de gravité de la faute.
  • Si la réponse à la précédente question est "non", que comptes-tu faire si tu es élu pour éviter 1) que cela ne se reproduise et 2) pour rectifier cette décision aux conséquences graves pour un jeune homme débutant sa carrière professionelle?
C'est à voir avec Jules et la prochaine équipe salariée et le nouveau CA, mais je n'excluerais pas de réintégrer Jules dans ses fonctions, tout simplement. Pour éviter que cela se reproduise, je souhaite un management moins personnel (moins lié à la personne d'un manager), plus collégial (reposant sur des engagements du collectif des salariés vis-à-vis de lui-même). Travailler à Wikimédia France doit être une fierté, et cette fierté engage à donner le meilleur de soi-même pour les autres salariés et pour le mouvement en général. J'ai l'impression que plusieurs salariés sont dans cette attitude !

Par ailleurs:

  • Penses-tu qu'un changement de direction et de CA suffise à résoudre la crise actuelle et que proposes-tu de changer pour ne plus qu'elle se reproduise?
Non, un nouveau CA ne résout rien. En voulant défendre certains salariés, l'ancien CA a pris sa distance avec les membres. Il faut tout faire pour que le CA soit redevable de ses actions envers les membres, pas envers les salariés.
  • Es-tu favorable à un audit financier en parallèle d'un audit de gouvernance et t'engagerais-tu à ce que les résultats en soient rendus publics pour les membres?
Tous les audits payés avec l'argent des donateurs doivent être rendus publics, pas seulement pour les membres. Je ne sais pas si je suis favorable à un audit de gouvernance, car je ne sais pas exactement ce que c'est - pour le dire clairement, j'ai peur du gros machin de consulting un peu pipeau, et qu'on cherche des solutions compliquées à des problèmes simples. Pour l'audit financier, c'est sûrement plus utile, mais je ne peux pas non plus me prononcer.
  • Qui en définitive détient le pouvoir décisionnel dans une association de loi 1901: la ou le directeur, ou bien le CA et son présidente ou sa présidente? Quelles sont leurs obligations respectives?
Cela dépend bien sûr des aires de décision. Pour décider de la stratégie, c'est le CA. Le président anime le CA et le représente à l'extérieur, mais il ne décide pas pour le CA, sauf en cas d'égalité dans les votes. Le/a DG anime l'équipe salariée et la représente auprès du CA. Il/elle a un pouvoir décisionnel sur les moyens à mettre en oeuvre pour implémenter la stratégie proposée par le CA.
Mais encore une fois : je pense que tant que le CA reste en communication claire avec les membres, on évite d'avoir à débattre des détails techniques de gouvernance.

Bonne chance! --Nattes à chat (talk) 21:29, 4 September 2017 (UTC)[reply]