Wikimédia France/Groupes de travail/Groupes thématiques/Promotion et communication/Rapport d'activité 2019

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search


Wikimedia-logo black.svg Wikimédia France Actions Soutien aux bénévoles Groupes de travail Documents Gouvernance Finances

Promotion et communication
Communication icon (The Noun Project) with a W.svg
Courriel comm(_AT_)lists.wikimedia.fr
Référent·es VIGNERON
Sarah Krichen WMFr
Pages wiki Stratégie de communication

Charte graphique
Charte éditoriale
Spécificités éditoriales des différents réseaux sociaux de l'association
Revue de presse

Compte Facebook
Compte Twitter

Compte rendu d’activité de l’année 2019 de l’association Wikimédia France

Wikimédia France en bref[edit]

Les valeurs de l’association :[edit]

  • Transparence
  • Ouverture
  • Mixité
  • Diversité
  • Accessibilité

Nos principes de fonctionnement sont les suivants :[edit]

  • Nous reconnaissons que l’engagement bénévole est au cœur de nos activités ;
  • Nous promouvons les valeurs inhérentes au concept de la connaissance libre ;
  • Nous soutenons l’usage des licences et formats qui permettent le libre partage des savoirs ;
  • Nous encourageons la diversité au sein de notre communauté ;
  • Nous apprenons, partageons et échangeons avec l’ensemble du mouvement Wikimédia ;
  • Nous sommes transparents dans toutes nos opérations.

Le mot du président[edit]

Pierre-Yves Beaudouin au Wikimedia Summit 2019
Pierre-Yves Beaudouin au Wikimedia Summit 2019

Il y a 15 ans, le 23 octobre 2004 exactement, des wikimédiens se réunissaient à la Maison des métallos afin de créer officiellement l'association à but non lucratif Wikimédia France. Une vingtaine de contributeurs se sont réunis et sont ainsi devenus les membres fondateurs du chapitre français. Au fil des ans nos missions ont évolué, notamment en raison de l'incroyable développement de Wikipédia en français, du développement significatif d'autres projets (Wikimedia Commons, Wikidata, Wikisource et le Wiktionnaire) et du changement de notre environnement. En 2006, la Wikipédia en français comptait entre 250 à 400 000 articles et était consultée par 5 à 6 millions de français chaque mois.

Aujourd'hui, ce sont 460 000 pages vues par heure, 30 millions de visiteurs uniques chaque mois, 17 000 contributeurs enregistrés actifs chaque mois,  plus de 2 millions d'articles, 290 articles créés chaque jour et 700 000 modifications par mois. L'association comme l'encyclopédie a bien grandi, passant d’un petit groupe à une communauté diversifiée composée de contributeurs, de développeurs, d'associations, de lecteurs, de donateurs et de partenaires. Aujourd'hui, nous ne sommes plus seulement un ensemble de sites web. Nous sommes devenus un mouvement et avons réalisé une partie de notre mission : Un monde dans lequel chaque être humain peut librement partager la somme de toutes les connaissances. Cela se divise en trois composantes : bâtir un ensemble de connaissances qui soit complet, fiable et de haute qualité ; de manière participative, ouverte à tous et toutes ; et impliquant les habitants du monde entier. Nous pouvons aussi nous enorgueillir de remplir cette mission sans recours  à la publicité et sans exploiter les données personnelles de nos utilisateurs.

Néanmoins, nous sommes encore loin d'avoir rassemblé la somme de toutes les connaissances. Les communautés actuelles ne représentent pas la diversité de la population humaine, surtout en matière de genre et d'origine sociale et géographique. Les barrières réelles et imaginaires à la co-construction du savoir sont encore nombreuses. Les femmes et personnes non-binaires sont encore trop sous représentées au sein des projets Wikimedia. 10 à 20 % seulement de la communauté de Wikipédia serait composée de femmes. 18 % des biographies concernent des femmes. Les français de Métropole représentent une écrasante majorité des rédacteurs de la Wikipédia en français. De nombreuses langues ont des communautés de rédacteurs très réduites ; la moitié des 300 Wikipédias ont moins de 10 contributeurs actifs. De plus, l'écrit ne doit pas être l'unique véhicule de transmission du savoir, délaissant la vidéo comme moyen de s'informer et mettant de côté les langues orales et signées.

En plus des défis internes au mouvement Wikimédia, l'environnement est amené à radicalement changer. Les nouveaux connectés à Internet proviennent de territoires où les projets Wikimédia sont peu connus. Sans parler des nouvelles formes de transmission du savoir (web de données, knowledge graph,  interfaces homme-machine vocales, apprentissage et traduction automatique, etc.). Enfin, l'environnement légal qui a sans doute favorisé l'émergence de Wikipédia au début des années 2000 est en train de changer considérablement ces derniers temps. Nous devons veiller à ce qu'il ne devienne pas un frein au partage des connaissances, tout en luttant contre la censure publique ou privée, le contrôle de l'information et la désinformation.

source : https://meta.wikimedia.org/wiki/Strategy/Wikimedia_movement/2017/Direction/fr#%C3%89quit%C3%A9_de_la_connaissance_:_Connaissances_et_communaut%C3%A9s_laiss%C3%A9es_pour_compte_par_les_structures_de_pouvoir_et_de_privil%C3%A8ge

Le conseil d’administration[edit]

Le bureau[edit]

  • Présidence, Pierre-Yves Beaudouin
  • Vice-présidence, Willie Robert
  • Trésorerie, Marin Dubroca-Voisin puis Pascal Radigue
  • Secrétariat, Nadine Le Lirzin,

Les membres du conseil[edit]

  • Benoît Deshayes
  • Pierre-Selim Huard
  • Roger Gotlib
  • Julien Gardet
  • Hélène Masson
  • Lucas Lévêque
  • Pierre Antoine Le Page

L’équipe salariée[edit]

Pôle administratif[edit]

  • Jonathan Balima, Coordinateur financier
  • Cindy David, Responsable RH

Pôle opérationnel[edit]

  • Rémy Gerbet, Délégué  opérationnel
  • Sylvain Boissel, Administrateur systèmes et réseaux
  • Xavier Cailleau, Chargé de mission partenariats et GLAM
  • Adélaïde Calais, Chargée de mission Diversité & Francophonie
  • Mathieu Denel, Chargé de mission Éducation
  • Sarah Krichen, Chargée de mission communication et événementiel
  • Emma Vadillo, Chargée de Projet Diversité Linguistique              

Pôle Finance et levée de fonds[edit]

  • Amélie Cabon, Chargée de collecte de fonds

Wikimédia France aujourd’hui et demain[edit]

Plan d’action juillet 2019-juin 2020[edit]

Wikimédia France a décidé d’orienter son activité 2019-2020 autour de différents enjeux :

Programme A : poursuivre les actions de sensibilisation et de formation aux projets Wikimédia[edit]

Une des principales activités de l’association consiste à former et à accompagner les institutions culturelles, scientifiques, éducatives et plus largement le grand public à l’usage des projets Wikimédia. L’objectif est de parvenir à une plus grande professionnalisation de l’association dans ses interactions avec ces publics afin de transmettre plus efficacement nos messages.

  • Projet GLAM (acronyme anglais pour Galeries, Libraries, Archives & Museums)
  • Projet Wikipédia en classe
  • WikiMOOC (cours en ligne ouvert et massif)
  • Plan de formation et d’initiation aux projets Wikimédia

Programme B : Diversifier la participation aux projets Wikimédia[edit]

Diversifier la participation aux projets Wikimédia est un objectif stratégique du mouvement tout particulièrement dans notre quête de représenter équitablement l’ensemble des savoirs humains en luttant contre les barrières à la participation. Cette volonté d’inclure de nouvelles personnes dans les projets et au sein du mouvement fait donc naturellement partie des objectifs stratégiques de Wikimédia France.

  • Réduire le biais de genre
  • Développer la participation dans les territoires d’Outre-Mer
  • Soutenir la participation dans les régions francophones
  • Accompagner une plus grande diversité linguistique sur les projets Wikimédia

Programme C : Soutenir, animer et renforcer la communauté[edit]

La raison d’être de Wikimédia France a toujours été de soutenir la communauté, de favoriser son essor et de répondre à ses besoins. Cette année, nous souhaitons transformer profondément les rapports entre l’association et la communauté de bénévoles en facilitant l’implication, en améliorant la reconnaissance du travail fourni par les wikimédiens et wikimédiennes mais aussi en fournissant des outils facilitant la contribution ou l’animation d’ateliers sur le territoire.

  • Plan bénévolat
  • Projet Wiki Loves (soutien aux concours photographiques)
  • Projet outils d’animation

Plan stratégique 2019-2022[edit]

En janvier 2019, Wikimédia France a adopté son nouveau plan pour les trois prochaines années.

En lien avec la direction stratégique, adoptée par une large majorité des affiliés du mouvement Wikimédia, l’association souhaite s’engager pour le futur autour des 5 axes suivants :

Axes externes :[edit]

  1. Accroître la qualité et la quantité des connaissances présentes sur les projets Wikimédia en accompagnant les projets d’ouverture et de diffusion, des données et des contenus.    
  2. Veiller à une juste représentation de la diversité humaine, culturelle ou sociale en soutenant la participation des minorités.    
  3. Militer en faveur d’un changement des pratiques au sein des organisations publiques ou privées pour accompagner le libre partage des connaissances.

Axes internes :[edit]

  1. Améliorer la visibilité des actions entreprises ou soutenues par Wikimédia France auprès de la communauté wikimédienne et du grand public.    
  2. Diversifier les sources de revenus de Wikimédia France afin de moins peser sur les ressources du mouvement Wikimédia et développer des liens pérennes avec les donateurs.

Wikimédia France soutient la direction stratégique du mouvement Wikimédia, adoptée dans le cadre du processus stratégique 2030.   

« D'ici à 2030, Wikimédia deviendra la principale infrastructure de l’écosystème de la connaissance libre, et quiconque partageant notre vision aura la possibilité de nous rejoindre.

Nous, contributeurs et contributrices, communautés et organisations du mouvement Wikimédia, ferons avancer notre monde en rassemblant des connaissances qui représentent pleinement la diversité humaine, et en construisant les services et les structures qui permettront à d’autres de faire de même. Nous poursuivrons notre mission de création de contenu comme nous l'avons fait par le passé et le ferons davantage à l'avenir.

La connaissance comme service :

Afin de servir nos utilisateurs et utilisatrices, nous ferons évoluer notre infrastructure de base afin de devenir une plateforme qui met à disposition la connaissance libre au monde entier. Nous bâtirons des outils pour nos alliés et partenaires afin de leur permettre d’organiser et d’échanger la connaissance libre au-delà de Wikimédia. Notre infrastructure nous permettra de rassembler et d’utiliser diverses formes de connaissances libres et crédibles.

Équité du savoir :

En tant que mouvement social, nous centrerons nos efforts sur les connaissances et les communautés qui ont été écartées par les structures basées sur le pouvoir et le privilège. Nous accueillerons les personnes de tous horizons en vue de construire des communautés solides et diverses. Nous briserons les barrières sociales, politiques et techniques qui empêchent les personnes d’avoir accès aux contenus et de contribuer à la connaissance partagée »

           

Chiffres clés de l’année juillet 2018 - juin 2019[edit]

  • Personnes participantes aux activités de l’association : 8 000
  • Frais engagés en soutien aux bénévoles : 100 000 €
  • Pages modifiées ou améliorées sur les projets Wikimédia : 220 000
  • Formations aux projets Wikimédia : 55
  • Établissements scolaires utilisant les projets Wikimédia en classe : 73
  • Actions de contribution organisées au sein d’institutions culturelles : 85
  • Membres de Wikimédia France : 388

Rapport d’impact (juillet 2018 - juin 2019)[edit]

L’année 2018-2019 a vu l’association prendre un important virage programmatique (redéfinition des impacts et des indicateurs, réorientation des actions et fin des réformes de gouvernance après la crise de 2017). L’association a été accompagnée pendant plusieurs mois par l’Agence Phare, agence d’étude et de conseil) afin de réfléchir à son impact social et à la cohérence globale des actions menées. Nous sommes particulièrement fiers de vous présenter les résultats d’une année de travail dense, menée conjointement par les bénévoles, le Conseil d’Administration et l’ensemble de l’équipe salariée. Les actions conduites inaugurent une période riche avec comme finalité notre projet commun : permettre à toutes et à tous d’avoir librement accès à l’ensemble des connaissances humaines.

L’association vise trois impacts principaux :

  • Elle développe l’accès, la compréhension et l’usage des projets Wikimédia
  • Elle soutient et accompagne la production et la diffusion de contenus libres
  • Elle transforme les politiques et les pratiques des institutions publiques.        

Développer l’accès, la compréhension et l’usage des projets Wikimédia[edit]

Wikimédia France a agi cette année auprès de publics divers avec deux objectifs clés. D’abord, l’association travaille à développer une meilleure compréhension des projets Wikimédia par un large public. Une attention particulière est portée vers les jeunes pour la promotion d'un web différent, plus participatif et contributif. Ensuite, l’association facilite l’accès et la participation à l’élaboration de nouveaux contenus.

Jeune public (lycée, collège)[edit]

Dans ce cadre, la longue collaboration enclenchée depuis 2013 entre Wikimédia France et le CLEMI (Centre pour l’éducation aux médias et à l’information), est particulièrement importante pour développer l’esprit critique des lycéens par la pratique et la contribution aux projets Wikimédia. L’édition 2018-2019 du Wikiconcours lycéen a rassemblé 68 établissements scolaires partout en France ainsi qu’à l’étranger. Ce sont près de 2000 lycéens qui, à travers la participation aux projets Wikimédia, ont découvert leurs capacités à produire du contenu de qualité, mais aussi leurs droits en tant qu’auteur et se sont interrogés sur la vie des contenus qu’ils publient en ligne.

Grand public[edit]

La formation à distance via des MOOC ou les web-conférences est un axe de développement important de notre association pour les années à venir. Une nouvelle édition du WikiMOOC, a permis à 467 nouvelles personnes de découvrir les règles de contribution sur Wikipédia et de publier leur premier article. Parallèlement l'association a soutenu la production de différentes versions linguistiques du MOOC avec la collaboration de Reda Kerbouche, bénévole francophone du mouvement Wikimédia. Un WikiMOOC en chaoui, une langue berbère d'Algérie, a notamment été produit, et une nouvelle édition du WikiMOOC en arabe a été lancée. Cette dernière avait déjà rassemblé 20 000 participants en 2018.

Publics subissant la fracture numérique[edit]

Wikimédia France a également développé des activités utilisant Wikipédia comme un outil de médiation culturelle et numérique ou invitant des populations, jusqu’à présent exclues, à faire entendre leur voix au sein de la galaxie des projets Wikimédia. En cela, nous nous inscrivons parfaitement dans l’esprit de la direction stratégique du mouvement :

«  Nous briserons les barrières sociales, politiques et techniques qui empêchent les personnes d’avoir accès aux contenus et de contribuer à la connaissance partagée. »

Depuis 2016, Wikimédia France est engagée dans un partenariat avec la municipalité de Sevran. En 2018 et 2019, cette action conjointe a permis la formation des habitants à la contribution et à l’organisation de journées de contribution autour de thématiques locales. Des balades urbaines ont également vu le jour, animées par des collégiens, sur l’histoire et les personnalités de la ville grâce à l’installation de QRcodes redirigeant vers les articles Wikipedia créés ou améliorés par les Sevranais et Sevranaises.

« La panne du système QRpedia, utilisé par notre partenaire a poussé Wikimédia France a développé sa propre instance de génération de QRcodes redirigeant vers la Wikipédia francophone intitulée QRmedia. »

Publics prioritaires pour le mouvement Wikimédia[edit]

Par ailleurs, Wikimédia France a développé des actions soutenant la contribution de publics prioritaires pour le mouvement Wikimédia :

En collaboration avec l’association Les Sans pagEs, Wikimédia France a soutenu l’organisation d’actions de contribution à destination des femmes afin de réduire le biais de genre sur les projets Wikimédia. Ainsi, pour la journée du 8 mars 2019 à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, pour la seconde année consécutive et en partenariat avec l’UNESCO, Wikimédia France a organisé le Wiki4Women. Lors de cette journée, ce sont près de 150 personnes qui ont créé 50 biographies de femmes et amélioré 200 articles de l’encyclopédie dans une dizaine de langues.

Les populations d’Outre-mers font également partie de nos publics prioritaires. Nous oeuvrons depuis un an pour la promotion et le développement de la contribution au sein de ces territoires français réparties sur tous les océans. Le concours Photographiez les Outre-Mer 2018 a notamment permis à 70 personnes de faire leur premier pas sur les projets Wikimédia. En effet, ces territoires, avec près de 3 000 000 d’habitants, sont sous-représentés sur les projets Wikimédia que ce soit au niveau patrimonial, culturel ou linguistique.  Nous allons poursuivre cet effort notamment par la mise en place de partenariats avec les universités locales.

Pour soutenir la participation aux projets Wikimédia depuis l’ensemble des pays francophones, Wikimédia France, au nom de Wikifranca (la coopération des affiliés francophones du mouvement Wikimédia), a engagé un partenariat avec RFI (Radio France Internationale). L’objectif de cette collaboration, surnommée WikiclubRFI, est de former aux projets Wikimédia, des clubs de bénévoles RFI, qui sont établis dans l’ensemble des pays où cette radio est diffusée. Ces clubs participent au programme de la radio en réalisant régulièrement des reportages sur des sujets d’actualités locales. Dans ce cadre  les bénévoles participent à l’amélioration des projets Wikimédia sur des thématiques locales en développant un réseau d’échange d’expériences entre pays francophones. Si le projet n’en est qu’à ces débuts, 5 formations ont déjà eu lieu au Bénin, au Tchad et à Haïti.

Public en situation de handicap[edit]

Au delà de la contribution en français, Wikimédia France soutient également la participation aux projets Wikimédia dans toutes les langues du monde. A cette fin et pour abattre la barrière de l’écrit à la contribution, l’association a développé depuis 2016 l’outil Lingua Libre. Il permet d’enregistrer des mots, expressions ou textes dans toutes les langues possibles, sauf les langues des signes. Afin de remédier à cet état de fait, et grâce aux compétences d’un membre de l’association - Antoine Lamielle -, une nouvelle option intitulée Lingua Libre SignIt a été développée. Elle permet désormais aux personnes sourdes et malentendantes de participer elles aussi aux projets Wikimédia. Cette extension, activable depuis un navigateur, permet également d’afficher les vidéos en langues des signes sur Wikipédia afin d’en faciliter la lecture et la compréhension. L’outil a été développé entre janvier et juin 2019 grâce au soutien financier d’ACCE-O. Ce 280 000 personnes auxquelles nous avons donné l’opportunité de partager leurs savoirs sur les projets Wikimédia. Une collaboration intensive avec les associations des personnes sourdes et malentendantes doit nous permettre dans les mois à venir d’améliorer l’outil notamment afin de l’adapter aux différents usages possibles.

Nous agissons pour que toutes et tous puissent participer aux projets Wikimédia. Nous avons ouvert la contribution aux personnes sourdes et malentendantes. Nous agissons dans des villes et en Outre-Mer pour former les habitants, favoriser des rencontres et des échanges interculturels grâce aux projets Wikimédia. Nous agissons pour que cette contribution soit mieux valorisée et reconnue par les acteurs publics. Nous agissons pour soutenir la contribution dans l'ensemble du monde francophone à travers notre participation à Wikifranca. Et enfin, nous agissons auprès des futurs citoyens pour leur donner des clés de compréhension et qu'ils puissent devenir acteurs du web de demain.

Soutenir et accompagner la production et la diffusion de contenus libres[edit]

Wikimédia France s’engage pour la production de contenus de qualité en veillant à corriger les biais de contenus existants :

  • biais de genre
  • biais linguistique
  • biais géographique

Soutenir la diversité linguistique sur les projets Wikimédia[edit]

Tout d’abord, dans le domaine de la diversité linguistique, l’outil Lingua Libre a facilité la production de 137 961 enregistrements audio par 318 locuteurs différents dans 63 langues différentes. Ces contenus enrichissent le Wiktionnaire francophone mais aussi Wikipédia, Wikidata et cela dans plusieurs versions linguistiques. Les contenus audios générés sont de précieuses ressources pour le mouvement Wikimédia et bien au delà. Des ateliers d’enregistrements fleurissent du Cameroun au Québec. Nous espérons poursuivre ce travail dans les années à venir afin d’apporter une plus grande diversité linguistique sur Internet et sur les projets Wikimédia en commençant notamment par l’extraordinaire richesse linguistique présent sur le territoire métropolitain et ultramarin.

Améliorer les contenus relatifs aux zones géographiques sous-représentées[edit]

Concernant les territoires d’Outre-mer, Wikimédia France a organisé en 2018, la première édition du concours Photographiez les Outre-mer en partenariat avec le Ministère des Outre-Mer et l’Agence française de développement. L’objectif pour Wikimédia France est double : améliorer les contenus relatifs à ces territoires sur les projets Wikimédia et susciter des vocations locales à la contribution. Le concours de 2018 a réuni 107 participants et 906 photographies ont été versées. Cette première édition nous a surtout permis de tisser des relations de travail efficaces avec le Ministère avec lequel nous allons continuer à travailler dans les prochaines années, d’abord sur les prochaines éditions du concours, mais aussi sur le développement d’activités de contribution sur le terrain et dans toutes les langues de ces territoires. Avec 76 actions de contributions, réparties sur 17 pays, le mois de la contribution francophone 2019 a encore réuni près d’un millier de contributeurs à travers le monde pour améliorer les contenus présents sur l’encyclopédie.

Cet événement international s’inscrit dans la durée et l’association est fière d’avoir soutenu l’organisation d’activités de contribution au Bénin, en République démocratique du Congo ou à Haïti. Par ailleurs, l’implication de Wikimédia France au sein de WikiFranca a facilité l’émergence de communautés wikimédiennes dans plusieurs pays francophones qui oeuvrent pour l’amélioration et la diversification des contenus de l’encyclopédie. Par ailleurs, lors de la Wikiconvention francophone de Grenoble en 2018, une extension du champ d’activité de la commission de micro-financement de Wikimédia France a été décidée afin de soutenir plus efficacement les bénévoles francophones. Avec 86 projets financés entre juillet 2018 et juin 2019 sur l’ensemble de l’espace francophone, la commission de micro-financement a pris une nouvelle dimension cette année. Elle a donc été renforcée par des nouveaux membres au début d’année 2019 et travaillent constamment à l’amélioration de ces process.

Nous remercions chaleureusement les membres de la commission pour leur engagement, leur réactivité et le temps qu’ils accordent à l’association et aux projets Wikimédia.

  • David Crochet
  • Pymouss
  • Thesupermat
  • Lomita
  • Edhral
  • Trizek
  • Laurent Jerry
  • Hatonjan
  • Pradigue

Diffuser des contenus culturels de qualité[edit]

Comme les années précédentes, Wikimédia France a organisé deux nouvelles éditions des concours photographiques dédiés au patrimoine et à la biodiversité, Wiki Loves Monument, et Wiki Loves Earth. Ces deux éditions ont permis de collecter 11 120 photographies de monuments historiques et de parcs naturels régionaux de qualité qui vont illustrer l’encyclopédie Wikipédia. L’édition 2019 de Wiki loves Earth a pris une autre dimension grâce à un soutien actif de WWF et l’inscription du concours dans le calendrier de la Fête de la Nature. Des photographes professionnels ont apporté leur soutien au concours en participant au jury comme Alexandre Deschaumes que nous tenons à remercier.

Notre travail se tourne aussi vers les institutions culturelles détentrices de données et de contenus à hautes valeurs culturelles et scientifiques. En 2018 et 2019 ce sont 10.000 fichiers qui ont été librement partagés par nos partenaires sur les projets Wikimédia et 55 ateliers de contributions qui ont été organisés au sein d’institutions culturelles de renom comme le Musée des Beaux-Arts de Lyon ou le Musée Saint-Raymond de Toulouse. Wikimédia France offre également un soutien plus direct aux contributeurs qui souhaitent accéder à des contenus de qualité et les diffuser sur les projets Wikimédia (par exemple, accréditations, remboursements de tickets d’entrée et catalogues d’exposition).

Réduire le biais de genre sur les projets Wikimédia[edit]

Sur Wikipédia et ses projets frères, on compte bien plus de contributeurs que de contributrices  et les sujets masculins sont souvent mieux traités que ceux féminins ou non-binaires. Wikimédia France est pleinement engagée aux côtés des contributeurs et contributrices qui agissent pour la réduction de ces biais de genre sur les projets Wikimédia. [En collaboration avec l’association des Sans PagEs ou l’association « le deuxième texte », l’association a soutenu l’organisation d’activités de formation et de contribution sur l’ensemble du territoire]. Au sein de nos locaux, des ateliers ont réuni chaque mois des dizaines de personnes participant à numériser et valoriser des œuvres réalisées par des autrices sur Wikisource. D’ailleurs, l’association a repris cette année l’hébergement d’un outil développé par un contributeur et membre actif de l’association, Envel Le Hir. Cet outil, Denelezh, permet de mesurer le « gender gap » sur les projets Wikimédia.

Wikimédia France poursuit ses activités pour améliorer et diversifier le contenu des projets Wikimédia. Nous nous engageons à partager librement les connaissances en déconstruisant les enclosures existantes. Nous avons « concentré nos efforts sur les connaissances et communautés qui ont été écartées par les structures basées sur le pouvoir et le privilège ». Nous travaillons à décentrer les projets Wikimédia en collectant des connaissances orales et en utilisant la francophonie comme un espace de collaboration facilitant l’émergence de nouvelles communautés actives à travers le monde. Par leurs actions, elles contribueront à rééquilibrer les connaissances sur les projets Wikimédia. Nous agissons en France pour autonomiser les femmes et lutter contre le déficit de participation et de contenu sur Wikipédia, en partenariat avec les Sans PagEs. Grâce à cet engagement, l'association a soutenu ou participé à l'amélioration de près de 220 000 pages de contenu sur tous les projets Wikimédia.

Agir sur les politiques et les pratiques des institutions publiques[edit]

Lors de la troisième Wikiconvention francophone, qui s’est déroulée à Grenoble du 5 au 7 octobre 2018, une conférence à destination du grand public était donnée en ouverture sur le thème : « développer son esprit critique pour détecter les fake news » avec la participation du youtubeur Hygiène Mentale et de la blogueuse Simply Correct. Hébergée par le Muséum d’histoire naturelle, avec le soutien de la municipalité de Grenoble, cette conférence a démontré l’importance pour l’association de s’impliquer sur cette thématique d’actualité pour présenter, promouvoir ou défendre le modèle Wikipédia dans une société où la parole institutionnelle qu’elle soit politique, scientifique ou médiatique, est fortement décrédibilisée.

Acteurs publics[edit]

Cette année, l’association a été auditionnée à plusieurs reprises par des acteurs publics sur cette thématique à travers son président, Pierre-Yves Beaudouin (le 2 avril 2019 dans le cadre du projet de loi contre les fausses informations par le Conseil supérieur de l’audiovisuel, par la Commission des lois de l’Assemblée nationale dans le cadre du projet de loi visant à lutter contre la haine sur internet le 19 mai 2019, etc.). Cette année a notamment été marquée par les nombreux débats autour de la directive droit d’auteur adoptée par le parlement européen en mars 2019.

En 2018-2019, l’association a mené un important travail de sensibilisation auprès des acteurs culturels et éducatifs. Nous avons concentré nos efforts sur la constitution de réseaux de professionnels partageant nos valeurs et souhaitant améliorer leurs compétences et connaissances sur les projets Wikimédia.

Professeurs et professionnels de l’Éducation nationale[edit]

Au niveau de l’Éducation nationale, des projets pédagogiques utilisant Wikipédia, ont été menés dans plus de 70 établissements scolaires. Nous poursuivrons ce travail dans les années à venir, notamment en diffusant plus largement notre kit pédagogique mis à disposition des enseignants, qui vise à faciliter l’échange d’expériences et trouver des modèles d’exercices pratiques à mener avec Wikipédia.  Dans le cadre de cette collaboration avec les projets Wikimédia, l’association a organisé une résidence de deux jours au 110 bis, le laboratoire d’innovation de l’Éducation nationale. Ces journées ont permis de réunir les professeurs utilisant Wikipédia comme un outil pédagogique afin de faciliter la mise en place d’un réseau professionnel mais aussi de parfaire leur formation aux projets Wikimédia.  

Professionnels de la culture[edit]

Bénévoles et salariés de l’association ont assuré plusieurs formations aux projets Wikimédia auprès d’importants acteurs culturels, tels que le Musée des Beaux-Arts de Nancy et les Archives départementales de l’Hérault.

L’association promeut l’utilisation des licences libres Creatives Commons, comme la licence CC-BY-SA, et encapacite les acteurs culturels à interagir avec les projets Wikimédia dans le cadre de leurs missions de préservation, de promotion, de diffusion et de valorisation de leurs collections.

Sur l’année 2018-2019, ce sont près de 300 professionnels qui ont bénéficié d’une formation aux projets Wikimédia. L’association participe également à des événements professionnels comme le forum des archivistes (du 3 au 5 avril 2019 à Saint-Étienne) lors duquel elle a proposé des formations et présentations des projets Wikimédia. Elle tisse également des liens avec d’autres réseaux associatifs comme l’ADBGV (Association des directrices et directeurs des bibliothèques municipales et groupements intercommunaux des villes de France) pour développer .

Dans ce cadre là, Wikimédia France a organisé les journées Wikimédia « Culture et Numérique » 2019 du 23 au 25 mai aux Archives Nationales en partenariat avec le CLIC France. Ces deux journées ont permis de réunir une centaine de professionnels de la culture pour des moments d’échanges et de formations. Ce fut aussi un temps pour tous ces acteurs qui militent pour le libre partage de la connaissance de se retrouver pour porter un message commun à destination des décideurs publics. Nous poursuivrons ce travail dans les mois à venir, en étroite collaboration avec nos partenaires, avec cet objectif que la connaissance humaine accumulée et préservée depuis des siècles puisse librement circuler à travers le monde et notamment grâce aux projets Wikimédia.  

Scientifiques[edit]

Transformer les pratiques signifie également soutenir la recherche universitaire, notamment celle ciblant les projets Wikimédia, car elle est souvent à l’origine des orientations futures décidées par les administrations publiques.  C’est pourquoi l’association a participé à la journée d’étude intitulée « Wikipédia et les wikis, objets de médiation et de transmission des savoirs » et dont les actes seront prochainement publiés.

Wikimédia France agit pour transformer les pratiques institutionnelles. Nous réunissons et fédérons tous les acteurs culturels, éducatifs et scientifiques qui partagent nos valeurs tout en formant et en accompagnant ceux qui souhaitent nous rejoindre. Au-delà des projets Wikimédia, nous rassemblons tous les acteurs qui agissent pour le libre partage des connaissances. À ce titre, nous nous intégrons parfaitement dans la direction stratégique du mouvement Wikimédia en « devenant l'infrastructure essentielle de l'écosystème de la connaissance libre, et que toute personne partageant notre vision pourra nous rejoindre ». Nous représentons le mouvement et défendons son modèle auprès des acteurs publics français et européens, en collaborant étroitement avec le Free Knowledge Advocacy Group EU basé à Bruxelles.

IX) Rapport financier[edit]

Retrouvez le rapport complet du commissaire aux comptes sur les comptes annuels de Wikimédia France sur Wikimédia Commons

Avec l’ambition de diversifier suffisamment ses ressources pour permettre au mouvement Wikimédia d’investir vers de nouveaux chapitres, Wikimédia France a une nouvelle fois diminué la part de la subvention de la Wikimédia Foundation dans ses ressources. Dans ce contexte, les efforts en matière de collecte de fonds ont été renforcés ( + 2,77 k€) et récompensés d’une hausse des dons directs ( + 54 k€).

Le bénévolat est une des grandes forces de l’association et cette année le confirme une nouvelle fois. Pour accompagner l’engagement de ses bénévoles, l’association a particulièrement investi dans ses projets de soutien à la communauté et dans le développement d’outils pour les communautés minoritaires.

Les charges de personnel reste le principal poste de dépense de l’association. La stabilité de l’équipe salarié permet un soutien des contributeurs et un développement des projets inscrit dans la durée. Il est toutefois à noter que les frais de fonctionnement baissent drastiquement de près de 49 %. Cette baisse est liée aux efforts fournis par l’association pour rationaliser ses dépenses en faveur d’une plus grande efficacité.

Dépenses par axes d'intervention : 499 902 €
Dépenses par axes d'intervention : 499 902 €

Dans la continuité des bonnes pratiques que l’association s’efforce de mettre en place, elle suit depuis 1 an à présent le parcours de labellisation IDEAS et à ré-instauré un comité d’audit ayant pour mission de veiller au bon fonctionnement de procédures internes.

Répartition des recettes Montant % Répartition des dépenses Montant %
Collecte grand public 442 815 € 48% Missions sociales 522 562 € 61 %
Mécénat 63 000 6% Frais de collecte 51 003 € 6%
Fondation Wikimédia 350 000 38% Frais de fonctionnement 279 511 € 33%
Autres 472 922 8%
928 737 853 076 €

Le mécénat en faveur du libre partage de la connaissance[edit]

Wikimédia France et ACCE-O ont signé une convention de mécénat pour le développement d’un outil d’enregistrement en langue des signes au du premier semestre 2019. Professionnel de l’accessibilité, cet entreprise permet à l’association d’étendre la traduction des contenus Wikimédia à la langue de signes françaises.

De plus l’association souhaite développer ses outils pédagogiques pour la formation des citoyens numériques de demain et passer à l’échelle. Dans dans cette perspective que l’association a été récompensée par la fondation AFNIC.

Lors de la 3e édition de la Wikiconvention francophone l’association a une nouvelle fois pu compter sur le soutien de la fondation FAMS, de l’Organisation Internationale de la Francophonie et de la Délégation général à la langue française et aux langues de France. L’entreprise Code Lutin est venu se joindre à eux dans cet engagement, la Wikiconvention étant un événement charnière pour la fédération des contributeurs francophones.