Wikimédia France/Groupes de travail/Groupes thématiques/Wiki Loves Monuments/2016/Cérémonie/Organisation

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search

Wikimedia-logo black.svg Wikimédia France Actions Soutien aux bénévoles Groupes de travail Documents Gouvernance Finances

Wiki Loves Monuments
LUSITANA WLM 2011 d.svg
Courriel wlm(_AT_)lists.wikimedia.fr
Référent·es MatsWMFr
Pages wiki Organisation de l'édition 2016

Organisation du concours
Bilan

Site web wikilovesmonuments.fr

Recherches de lieux[edit]

  • Contact pris avec la Cité de Chaillot [1]
  • Contact pris avec le musée du Moyen Âge [2]
  • Contact pris avec la maison de l'UNESCO [3]

Choix définitif[edit]

La cérémonie est programmée au musée de Cluny du Moyen Âge le 6 décembre 2016. [4]

Organisation[edit]

  • ToDo list
    • Invitations : par mail
    • Édition de la liste des gagnants avec le classement (organisé en ordre inverse), le nom du bâtiment, le pseudo du photographe, une coche si sa présence est confirmée à la cérémonie
    • Proposition d'un discours du jury au président et à la directrice de Wikimédia France pour organisation des prises de parole
    • Impression des photographies au format d'art
    • Installation des photographies sur chevalet pour présentation au public
  • Budget
    • Traiteur : devis à 7 469,09€ TTC pour 150 personnes
    • "Location" de la salle Notre Dame + sonorisation + écran + agents internes au musée(6): 1 585.60€
    • Frais de nettoyage : environ 250€

Discours du jury[edit]

Conception et rédaction Jean-Olivier Gransard-Desmond (ArkéoTopia) avec les corrections de Benoit Biache (Wikimédia France), Rémi Hallard (gagnant WLM '15), Véronique Pagnier (Wikimédia France), Éric Schreiner (Wikimédia France), Émeric Vallespi (Wikimédia France).

« Tout d’abord, félicitations aux gagnants de cette édition 2016 et un grand merci à l'ensemble des participants pour avoir partagé avec la communauté les richesses de notre patrimoine français.

Ensuite, Le jury est heureux de vous faire part d'une réussite dont nous sommes fiers. En effet, cette année la sélection nous permet de vous faire voyager dans le temps. Ainsi, vous allez pouvoir arpenter la belle France en commençant par le Néolithique avec le menhir d'Aire-Peyronne, puis en poursuivant par l'Antiquité de l'époque gallo-romaine avec le Pont du Gard, suivi de près par la cité de Carcassonne dont les remparts vous entraîneront bien vite à la période médiévale et que la crypte de l'église Saint-Eutrope vous permettra d'apprécier de manière plus intime avant de vous élever avec le beffroi d'Arras et son style gothique flamboyant pour passer du Moyen-âge à la période moderne illustrée autant par la Renaissance, avec la chambre de Léonard de Vinci du château du Clos Lucé, que par Le grand siècle, avec les piles du pont de la citadelle d'Oléron et le hameau de la reine Marie-Antoinette à Versailles. Et ce n'est pas fini ! Vous poursuivrez votre voyage dans le temps jusqu'à la période contemporaine du XIXe s. avec le palais de justice d'Aix-en-Provence et le canal du Midi dont la cale couverte de Toulouse vous donne un bel aperçu.

Un tour de France et un voyage temporel que vous allez pouvoir réaliser dans l'instant, mais que vous pourrez également savourer sur Wikimédia Commons une fois chez vous.

Malheureusement, cette édition sera peut-être la dernière pour la France après 5 années de participation. Oui, vous avez bien entendu. Cette édition pourrait être la dernière.

Certes, des difficultés techniques ont marqué cette nouvelle édition, mais c'est surtout l'épée de Damoclès de la loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l'architecture et au patrimoine qui a rendu l'édition 2016 de Wiki Loves Monuments difficile et qui pourrait être cause de sa disparition. Sensible à la valorisation du patrimoine, nous souhaitions souligner cette réalité qui va être fondamentale pour l'année prochaine.

Si nous pouvons nous féliciter que cette année le jury ait été composé de 5 personnes (1 femme et 4 hommes) et que cette nouvelle édition ait permis de visionner de très belles photos, nous avons cependant eu à regretter le constat d'une chute importante de téléversements sur Wikimédia Commons. Une chute de 35%. Alors que 11.895 photographies étaient téléversées en 2015, seules 7.729 l'ont été en 2016, soit 4.166 clichés de moins. Le lancement tardif du concours en France à cause de la loi du 7 juillet 2016 déjà mentionnée n'y est certainement pas étranger.

Le compte à rebours est d'ailleurs lancé. La France pourra-t-elle participer l'année prochaine à Wiki Loves Monuments ou devra-t-elle tout arrêter ? Tout dépend aujourd'hui du décret d'application de cette loi du 7 juillet 2016. Si Wiki Loves Monuments est un concours photo dédié au patrimoine français dont l'un des critères relève de la dimension pédagogique du cliché permettant son utilisation encyclopédique autant que didactique, la licence creative commons qui lui est appliquée laisse entière liberté à l'utilisateur de commercialiser ou non l'image. Or, la loi du 7 juillet 2016 interdit la commercialisation de l'image sans le paiement d'un droit d’utilisation. Elle rendra donc la mise en place du concours impossible.

Si cette réalité venait à devenir une vérité, nous aurions à déplorer l'arrêt de Wiki Loves Monuments en France et ses conséquences. Pendant que les autres pays pourront continuer à faire connaître et valoriser leur patrimoine, la France devra rester à regarder en assumant également la mise en place d'une interdiction pour la population de participer à l'éducation et au rayonnement du pays. Un comble pour le pays des droits de l'homme et des libertés.

Nous espérons que cette intervention fera passer le message en plus haut lieu afin de poursuivre le partage de la libre connaissance et de la valorisation du patrimoine français.

C'est aussi cela la force de Wiki Loves Monuments. Merci. »