Wikimédia France/Groupes de travail/Groupes thématiques/Wiki Loves Monuments/2019/Jury

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search


Wikimedia-logo black.svg Wikimédia France Actions Soutien aux bénévoles Groupes de travail Documents Gouvernance Finances

Wiki Loves Monuments
LUSITANA WLM 2011 d.svg
Courriel wlm(_AT_)lists.wikimedia.fr
Référent·e·s Sarah Krichen WMFr et VIGNERON
Pages wiki Page d'accueil du groupe

Réunions
Notes
Compte Facebook
Compte Twitter

Site web wikilovesmonuments.fr

Page dédiée aux jury 2019 de Wiki Loves Monuments. Pour qu'on puisse mettre à jour le site merci de mettre votre pseudo, une petite présentation en rapport avec WLM et une photo de vous.

Les notes seront prises sur le pad WLM notes et l'espace de discussion sur Jit.si dans la room WLM

Composition officielle[edit]

Participation confirmée :

  • CEllen, wikimédienne et photographe amatrice arrivée en 9e place du podium Wiki Loves Monuments 2018
  • JOGD, archéologue indépendant et président d’ArkéoTopia, association en partenariat avec Wikimédia France pour la mise en place du concours pour ArkéoTopia
  • Aline Damoiseau, chargée de communication éditoriale au musée de Cluny, musée national du Moyen Âge
  • Nadine Le Lirzin, membre du conseil d’administration de Wikimédia France et photographe amatrice
  • Alyx Taounza-Jeminet, chargée de mission à la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne, diplômée de l’École du Louvre, wikimédienne
  • Camille Françoise, policy and research officer (copyrights, openGLAM and open access), International Federation of Library Associations and Institutions et wikimédienne

Indisponible :

  • Johanna Daniel
  • Selbymay
  • Frédérique Gaillard
  • Pierre-Selim

Première réunion du jury - 1er octobre 2019[edit]

Réunion débuté à 18h30 sur https://meet.jit.si/WML

Présents

A. État des lieux du concours en septembre

A.1. Retour sur la participation générale

Nicolas fait un retour sur la partie quantitative à partir de https://tools.wmflabs.org/wikiloves/monuments/2019

  • 8.371 photographies téléversées soit 1.000 de moins qu'en 2018
  • la France est le 9e en nombre de téléversement sur les 48 pays participant
  • 242 participants sachant que le top 5 a fourni la moitié des photos

Les vérifications de base sont achevées. Le travail ayant été effectué principalement par VIGNERON, Jvillafruela, Mariame Casamance, mais aussi Pierre André Leclercq, Chatsam, Fab5669 et Finoskov. Pour voir tous les contributeurs de la catégorie, participants comme vérificateurs, voir l'outil catanalysis.

Nicolas préparera des statistiques plus précises pour communication à la cérémonie de remise des prix et pour le communique de presse sur le site de WLM.


A.2. Retour sur la photo du jour

La photo du jour ou l'image du jour dont les sélections ont été réalisées à partir du pad Photodujour_WLMFR2019 reste difficile à valoriser.

Cette action de sélection d'une image par jour durant le temps du concours, soit 30 images à fin septembre, représente un outil important de valorisation de tous les contributeurs/trices que les images soient belles ou non. Ce fut un argument important lors de la présentation du concours à la Maison de l'Unesco durant les Journées européennes du patrimoine ainsi que l'a rapporté Jean-Olivier présent durant l'événement. Sur 1.000 personnes, la présentation sur tablette numérique des coups de cœur journalier a permis d'attirer et d'intéresser des personnes n'étant pas photographe, mais pouvant réaliser des clichés intéressant Wikipédia et les projets Wiki en général.

L'automatisation de l'envoi sur le site https://wikilovesmonuments.fr et les réseaux sociaux étant impossible, il est proposé de valoriser les images 1 jour sur 2 entre septembre et octobre pour soulager le travail de la personne en charge de la communication à Wikimedia France (Sarah en 2019).

Une présentation plus claire est à réaliser sur la rubrique Sélection des images du jour est à réaliser pour bien faire comprendre au jury et aux personnes participant à cette sélection des différences entre les contraintes du règlement du concours pour la sélection finale et ces coups de cœur sur deux mois.


B. Valorisation de WLM à l'UNESCO

Malgré des difficultés, la présence du concours WLM à la Maison de l'UNESCO pour les Journées européennes du patrimoine fut un grand succès qu'il convient de renouveler selon Jean-Olivier. Sarah confirme que cette possibilité ne se fera pas chaque année. Il faut donc trouver un autre endroit pour valoriser le concours et les photographies réalisées par les lauréats.

Des lieux sont proposés en maintenant la date des Journées européennes du patrimoine :

  • mairie d'arrondissement
  • institution culturelle dédiée a la photographie (Maison européenne de la photographie, Henri Cartier Bresson Foundation, etc.)
  • institutions de recherche (INHA, INP, etc.)
  • institution de vulgarisation de la recherche (La Cité des Sciences notamment le Carrefour numérique)
  • Ministère de la Culture (?)

Cette valorisation implique de trouver à financer des photographies dédiées à la valorisation donc différentes de celles qui seront remises aux lauréats.


C. Organisation du jury

Nicolas rappelle l'outil utilisé (Montage - plus d'informations ici : https://commons.wikimedia.org/wiki/Commons:Montage/fr) et son fonctionnement en 3 phases d'environ 10 jours chacune :

  • phase 1 : élagage avec un vote oui/non par chacun des membres du jury sur 50 % photos (chaque photo sera donc vu par 3 personnes), l'idée est de faire un premier tri et de ne garder qu'une centaine de photo.
  • phase 2 : vote de notation sur les photos conservées par la phase 1, là on commence à regarder plus en détail
  • phase 3 : classement des 10 gagnants à partir des meilleurs notes de la phase 2 (avec une marge de manœuvre donc on classe une quinzaine de photos) finalisée par une réunion en ligne pour régler d'éventuels détails.

Les présents sont renvoyés au courriel de Nicolas et à la rubrique Procédure Les photos seront toutes dans Montage d'ici le 3 octobre et les 10 lauréats doivent être sélectionnés pour le 30 octobre au plus tard. Nicolas précise qu'il sera indisponible à la mi-octobre (WikidataCon Berlin) et à la mi-novembre (Wiktionary hackathon Espagne).

La présentation des critères ayant présidé à la sélection des 10 lauréats pourra être effectuée après le résultat, au plus tard le 15 novembre afin d'être associée au communiqué de presse et de pouvoir être utilisée pour la cérémonie de remise des prix qui se tiendra le samedi 16 novembre aux Archives Nationales

L'AG de Wikimédia France se déroulant aux Archives Nationales, la cérémonie de remise des prix de l'édition 2019 de WLM se tiendra au même moment avec peut-être la possibilité d'associer une exposition éphémère des photographies gagnantes. Sarah informe également qu'une convention de partenariat pérenne avec le musée de Cluny via Aline Damoiseau est en cours de négociation pour WLM.


D. Élection du président-e du jury

Les contraintes étant la disponibilité à la cérémonie de remise des prix, la présentation du discours [1] réalisé en groupe et que le ou la président/e ne soit pas une personne l'ayant déjà fait dans les années précédentes, c'est Alyx Taounza-Jeminet qui représentera le jury de WLM 2019.

Fin de réunion 19h30

Deuxième réunion du jury - 15 octobre 2019[edit]

Réunion débutée à 18 h 30 sur https://meet.jit.si/WML

Présents


A. État des lieux de la phase 1

Sur un total de 8.381 photographies, 181 photographies ont été retenues sachant qu'il fallait qu'au moins 2 membres du jury sur 3 aient voté pour la même photographie pour qu'elle soit retenue.

  • 29 photographies ont bénéficié de 3 votes sur 3
  • 759 photographies ont reçu 1 vote d'au moins un membre du jury

Si des difficultés survenaient en phase 3 de la sélection, il serait possible de revenir à une source potentielle de 759 photographies.


B. Retour sur les critères de sélection

Camille a lancé une discussion générale sur le choix des photographies : y a-t-il une équilibre à respecter entre l'intérêt pédagogique et patrimonial par rapport à l'esthétique et aux choix de cadrage (vue générale, détails, etc.) ou est-ce libre ?

Jean-Olivier a renvoyé au règlement du concours qui met en avant à la fois l'intérêt pédagogique (concours destiné à illustrer les entrées de Wikipédia) et l'intérêt esthétique (concours photographique), tout en mettant en évidence l'importance de décider entre les 3 possibilités suivantes, l'équipe française souhaite-t-elle :

  1. rester dans une sélection purement française conditionnée par le discours qu'elle souhaite mettre en avant (valorisation du patrimoine industriel ou du patrimoine de campagne ou de clichés pris sans retouches, etc.)
  2. maximiser la possibilité que les photographes ayant participé au concours français puissent être retenus dans la sélection du concours international
  3. se positionner dans un entre-deux avec une partie de photographies permettant de maximiser les chances de se classer au concours international et une partie permettant de mettre en avant une valorisation purement française.

Après un tour de table, chacun ayant pu présenter ses arguments, c'est le choix n°3 qui l'a emporté.


C. Présentation des phases restantes

Nicolas a poursuivi en présentant

  • la Phase 2 et son système de notation de 1 à 5. Cette phase de tri permet de ne conserver que les 30 premières environ, sachant que les doublons de photographes font remonter les photographies qui avaient eu de moins bonnes notes.
  • la Phase 3 orienté sur le classement des 10 photographies sélectionnées sera finalisée à l'occasion d'une ultime réunion entre les membres du jury. Cette réunion se tiendra le 28 octobre à 18 h 30. Éventuellement, une réunion de clôture se déroulera le 29 octobre ou le 30 selon que les membres du jury auront réussi à se mettre d'accord ou non sachant que le 30, les résultats doivent être envoyés à l'équipe internationale.


D. Propositions de modification de Montage

Durant la réunion, des besoins de modification de l'outil Montage ont été signalés ainsi que des bugs, notamment :

  • un champ de recherche, en particulier en phase 1, pour que le juré puisse retrouver aisément une photographie parmi les milliers qu'il a sélectionné afin de pouvoir comparer des photographies entre elles et ainsi modifier son vote,
  • quelques problèmes d'affichage des images tiff en prévisualisation durant la phase 1 de Montage nécessiteraient de revoir le traitement de ce format. Le souci de lecture de ce format est connu aussi sur Commons.
  • l'actualisation des suppressions d'images dans Commons une fois que les photographies ont été intégrées à Montage car leur présence se maintient malgré la suppression dans Commons.

Une discussion sur la prise en compte de l'appel à suppression afin d'éviter que l'image ne soit fournie au jury a mis en évidence que ce besoin était impossible à satisfaire, la demande ne relevant pas d'un code mais d'une demande non identifiable aisément par un robot. Le cas emblématique pour ce concours était les photographies de la fondation Vasarely qui ont fait l'objet d'une demande de suppression en cours de vote du fait de droits qui ne sont pas dans le domaine public malgré le classement MH du lieu. Une autre photographie est passé en phase 2 malgré sa suppression et fera donc l'objet d'un downvoted afin d'être éliminée définitivement.


E. Évolution de WLM en France

De nombreuses dimensions du concours ne pouvant être valorisées en l'état, une discussion a pris sur l'intérêt d'aménager le concours afin de répondre à différents besoins comme :

  • une photographie représentative de l'actualité (en 2019, l'incendie de Notre-Dame par exemple) : Prix du monument détruit durant l'année (prix du témoignage) OU Prix de l'actualité du moment
  • Prix de la photographie du plus jeune contributeur afin d'inciter les plus jeunes à participer, notamment pour alimenter Vikidia
  • Prix musée de Cluny en discussion (Aline)
  • Prix du coup de cœur du jury ou de chaque membre du jury
  • etc.

Jean-Olivier a insisté sur le fait que pour réaliser cet aménagement, il est important de travailler à l'année sur le concours et donc de rassembler des bénévoles prêts non seulement à améliorer le concours, mais également à le faire vivre en dehors du mouvement Wikimedia. Alyx n'a pas exclu l'éventualité de participer à l'effort pour rendre compte de la production photographique et du patrimoine français à l'international.

En dehors de l'aménagement, des prix eux-mêmes, il pourrait être intéressant de proposer un temps d'échanges avec des contributeurs comme c:User:Tournasol7 pour la prise de vue ou le post-traitement et d'autres ayant participé au concours et ayant été lauréats.

Fin de réunion à 19 h 45


Troisième réunion du jury - 30 octobre 2019[edit]

Réunion débutée à 18 h 30 sur https://meet.jit.si/WML

Présents


A. Choix des 10 premières photos

Discussion technique, pédagogique et esthétique ayant amené au Top 10 dans l'ordre :

  • Anciennes_Glacières_de_Strasbourg_5712.jpg
  • WLM2019_GC_StMathieu_02.jpg
  • En_attendant_le_show.jpg
  • Artesoado_pazo_duques_de_Maqueda,_castelo_Villandry.jpg
  • Le_château_de_Miglos_sous_la_pleine_lune.tif
  • Comité_Départemental_Tourisme_Isère.jpg
  • Maison_Carree_in_Nimes_(9).jpg
  • Cathédrale_de_fort_de_France.jpg
  • Steenvoorde,_Le_Noordmeulen_(_PA00107830)_(2).jpg
  • Viaduc_du_Viaur,_entre_Tarn_et_Aveyron_06.jpg

Nicolas pose la question de la diffusion dès à présent ou le jour de la cérémonie. Le jury vote favorablement à une diffusion le plus tôt possible afin de faire vivre les photos primées durant le mois de novembre. Nicolas s'occupera de transmettre le classement au jury international et Sarah contactera les lauréats pour s'assurer de leur présence à la cérémonie.

Le problème du contact avec les lauréats est évoqué. En l'état, il n'existe pas de solution, un numéro de mobile n'étant pas obligatoire pour participer.


B. Préparation de la cérémonie

La réunion se poursuit sur l'organisation de la cérémonie. Le site des Archives Nationales où se déroulera l'AG de Wikimédia France permet un accueil de la cérémonie, mais pour un temps limité entre 18h et 19h30. Une discussion sur les différentes possibilités s'ensuit avec la possibilité de débuter à 17h par un échange avec les lauréats et faire la remise des prix après. Les diverses solutions impliquant de connaître la présence réelle des lauréats, cette partie d'organisation est remise à plus tard à partir des retours de Sarah.

Jean-Olivier demande qu'il soit proposé aux gagnant·e·s du concours qui ne pourraient pas être présents un texte de présentation afin qu'ils puissent s'exprimer sur leur photo. Le texte d'une dizaine de ligne maximum comporterait une présentation technique (appareil, moment de la journée, etc.) et une présentation des impressions (pourquoi ce patrimoine à l'époque ?, que vous inspire-t-il aujourd'hui ?). Outre une communication orale, le texte du discours pourrait être valorisé sur le site de https://wikilovesmonuments.fr


C. Organisation de la rédaction du discours de la présidente du jury

Poursuite de la réunion sur le discours du jury via sa présidente avec échange sur l'importance du discours et les conditions de sa présentation pour cette année du fait des contraintes du site de la cérémonie. Pour préparer le discours, le jury de cette année s'appuiera sur le discours 2018 sur https://etherpad.wikimedia.org/p/WLM2019_discours

Réunion de finalisation du discours le mardi 12 novembre à 20 h 45.


D. Divers

Des questions dont les réponses restent à trouver :

  • Présence des gagnants : comment s'assurer de leur présence pour l'année prochaine ?
  • Lieu de cérémonie : l'Unesco n'est pas intéressé par une remise de prix qui ne concerne que la France. Pour que cérémonie ait lieu à l'Unesco, plusieurs pays doivent être représentés. Est-il possible d'envisager une cérémonie Wiki Loves Monuments avec plusieurs pays européens pour des raisons de décalage horaire avec les autres ?
  • Valorisation du concours : la fondation Mozilla serait-elle intéressée pour accueillir une exposition publique ?

Fin de réunion à 21 h

Quatrième réunion du jury - 12 novembre 2019[edit]

Réunion débutée à 20 h 45 sur https://meet.jit.si/WML

Présents


A. Finalisation du discours

Échange pour finaliser le discours sur https://etherpad.wikimedia.org/p/WLM2019_discours

« Bonsoir à toutes et à tous,

Au nom de Wikimédia France, des bénévoles et de l'ensemble du jury, je tiens à vous remercier de votre présence. Bienvenue à cette remise de prix de l'édition française du concours Wiki Loves Monuments, qui se double d'une exposition exceptionnelle ici, aux Archives nationales de Pierrefitte. C'est la neuvième édition de ce concours international, et la neuvième participation française. Comme chaque mois de septembre, vous avez été des milliers à travers le monde à enrichir Wikimedia Commons de clichés représentant notre patrimoine architectural, et à soumettre ces images à notre jugement.

Cette année, 48 pays ont participé à l'événement. Au total, ce sont 213.337 images proposées par 7.289 photographes. 242 d'entre eux sont français, qui ont proposé 8.310 images.

C'est une production extrêmement importante, et qui permet de mettre en valeur des monuments de la France entière sous une variété d'aspects. Car, rappelons-le, les images diffusées sur Commons sont sous licence libre, ce qui permet à une diversité de publics de les étudier, de se les approprier, de les réutiliser. Vos contributions ne sont pas seulement utiles et appréciables, elles sont nécessaires. Comme vous, ce sont des amateurs et des professionnels, qui s'intéressent à un patrimoine proche d'eux ou lointain au gré de leurs passions, de leurs études et recherches, et toujours avec la curiosité essentielle qui anime l'esprit des projets Wiki.

Wiki Loves Monuments est dans la pleine lignée de ce désir de voir et d'en savoir plus, mais surtout de partager ces connaissances, ces passions et ce regard. Et comme tout projet, il est soutenu par un ensemble de bénévoles, wikimédiens et wikimédiennes, ainsi que par l'association Wikimédia France. Au nom du jury, je souhaiterais donc remercier ceux qui permettent le bon fonctionnement technique du concours. Tout d'abord, les wikimédiens et wikimédiennes qui ont participé à la vérification des photographies, en particulier Jvillafruela, Marianne Casamance, Pierre André Leclercq, Chatsam, Fab5669 et Finoskov. La douzaine de volontaires qui ont animé le stand Wiki Loves Monuments à l'UNESCO durant les journées européennes du patrimoine à son invitation et qui ont pu sensibiliser à l'initiative du concours et même simplement aux usages de Wikimedia Commons. Il faut aussi saluer les partenaires qui ont permis l'organisation du concours comme ArkéoTopia, une autre voie pour l'archéologie. La société Code Lutin pour avoir permis l'impression au format d'art des photographies gagnantes que vous pouvez admirer ici aux Archives nationales que nous remercions également pour leur accueil. Enfin j'aimerais remercier tout particulièrement Sarah Krichen de Wikimédia France ainsi que VIGNERON qui ont géré l'organisation, la communication, préparé les outils, répondu à toutes les interrogations du jury.

Aussi, et avant de vous présenter enfin les clichés gagnants de cette année, voici le jury qui les a sélectionnés :

  • Aline Damoiseau, chargée de communication éditoriale au musée de Cluny, musée national du Moyen Âge ;
  • CEllen, wikimédienne et photographe amatrice lauréate de Wiki Loves Monuments 2018 ;
  • Jean-Olivier Gransard-Desmond, archéologue indépendant et président d’ArkéoTopia, association en partenariat avec Wikimédia France pour la mise en place du concours ;
  • Nadine Le Lirzin, membre du conseil d’administration de Wikimédia France et photographe amatrice ;
  • Camille Françoise, policy and research officer (copyrights, openGLAM et open access) à l'IFLA, Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, et wikimédienne ;
  • moi-même, Alyx Taounza-Jeminet, chargée de mission à la Bibliothèque inter-universitaire de la Sorbonne, diplômée de l’École du Louvre, wikimédienne.

Malgré nos différences de points de vue, certains coups de cœur personnels déçus, et les difficultés habituelles d'une sélection chorale, nous avons réussi à centrer nos préoccupations. Pour cette édition, il nous paraissait important de trouver le juste équilibre entre les images à la qualité plastique marquante, qui pouvaient figurer parmi les plus grandioses clichés internationaux, et les images dont la valeur pédagogique, le souci du détail et de la lecture reflétaient au mieux les valeurs du concours et de l'univers Wikimédia. C'est autour de ce goût de la belle photographie et d'idéaux didactiques que s'est construite une sélection extrêmement variée.

Cette année, nous avons ainsi pu voir défiler un patrimoine fabuleux et pourtant bien historique, qui couvrait une multitude de territoires et de périodes. Parmi les plus de 8000 images, des séries entières consacrées à certains monuments que l'on voit peu, citons par exemple la Tour Jean Sans Peur ou la cathédrale de Rodez prise par plusieurs photographes, quelques photos originales aussi de lieux internationalement connus, un patrimoine industriel observé sous toutes ses coutures, des Glacières de Strasbourg à la mine de Wendel en Lorraine, un patrimoine religieux qui réunit des lieux de cultes allant d'églises de Martinique à la synagogue de Colmar. Les qualités graphiques et pédagogiques du palmarès devraient retenir l'attention du jury international encore plus cette année que les années précédentes.


Les raisons des choix :

  • 10e place – Viaduc du Viaur (Occitanie) par Celeda | CC-by-SA 4.0

Il s'agit sans doute d'une des photos les plus lyriques de notre sélection, en compétition avec d'autres visions brumeuses et d'ouvrages d'art. La composition magnifie le viaduc de 1902, met en scène sa grandeur et laisse imaginer sa traversée.

  • 9e place – Le Noordmeulen ou « moulin du nord » (Hauts-de-France) par Pierre André Leclercq | CC-by-SA 4.0

Là aussi, le monument est magnifié. Cette fois, le Noordmeulen, par sa nature même, apparaît dynamique, dans un cadre rural à l'horizon plat qui lui donne toute sa hauteur et le replace dans ses fonctions. Les couleurs saturées rendent l'image extrêmement picturale.

  • 8e place – La cathédrale de Fort-de-France (Martinique) par Dunston thomas evans | CC-by-SA 4.0

Cette image, en contre-plongée, à l'effet de halo qui vient concentrer le regard, au palmier malmené par le vent qui s'élève parallèle au clocher, dramatise efficacement la façade imperturbable de l'église. Il faut noter que la cathédrale de Fort-de-France est le seul monument religieux retenu de cette sélection, mais aussi le seul des territoires d'Outre-Mer souvent peu visibles et représentés.

  • 7e place – Maison Carrée (Nîmes) par Krzysztof Golik | CC-by-SA 4.0

Il faut tout d'abord remercier Krzysztof Golik pour la qualité et la quantité de photographies qu'il soumet au concours et offre à la communauté chaque année. L'image que l'on a finalement retenue de lui est un détail particulièrement séduisant de la maison carrée à Nîmes, dont nous avions par ailleurs un certain nombre de vues globales qui mettaient aussi en scène la ville de Nîmes. Ici, la qualité des contrastes, le rendu des textures et l'équilibre de la composition jouent parfaitement pour mettre en valeur un détail que l'on peut si souvent manquer.

  • 6e place – Palais du parlement du Dauphiné (Grenoble) par Farajiibrahim | CC-by-SA 4.0

À nouveau le détail. La grâce et l'autorité de cette statue, la déférence que confère la pierre calcaire bleue gris, presque noire, au parlement sont à la fois des éléments de lecture de l'histoire du bâtiment et de ses fonctions. Le contraste entre la pierre blanche et bleue de ce palais bicolore fait écho à sa construction sur plusieurs époques, et la magnificence du fronton est d'autant plus saisissante que la photo le cadre parfaitement.

  • 5e place – Le château de Miglos éclairé par la pleine lune (Occitanie) par PhilippeContal | CC-by-SA 4.0

Philippe Contal est lui aussi un habitué des sélections du concours, et nous offre chaque fois des visions fantastiques où les monuments se découpent sur des ciels magiques et des paysages de rêve. Ici, la ruine semble sortie d'un récit romantique, l'angle, le cadre et les lumières nocturnes sont parfaitement maîtrisés.

  • 4e place – Plafond du palais des ducs de Maqueda, château de Villandry (Indre-et-Loire) par Elisardojm | CC-by-SA 4.0

Que serait un concours de monuments sans une parfaite image de plafond ? Il faut dire que ce plafond mozarabe qui ornait originellement le palais des ducs de Maqueda à Tolède est époustouflant. Le format carré, original dans la sélection, rend la symétrie de l'ensemble géométrique absolument délicieuse.

  • 3e place – Théâtre national de l’Opéra, dit opéra Garnier (Paris) par Aymeric-pinel.1985 |CC-by-SA 4.0

Il s'agit sans doute du monument le plus connu de notre sélection, et le seul parisien. Mais cette photographie offre une vision tout à fait originale de ce blockbuster patrimonial. Elle nous plonge dans une atmosphère chaude et intrigante, où les parquets cirés reflètent la lumière jaune des lustres mais où plane encore l'ombre au bout de la perspective du couloir. Elle nous fait découvrir l'intérieur de l'Opéra comme il est vécu, dans l'attente du spectacle mais où le lieu lui-même est déjà spectacle.

  • 2e place – Phare Saint-Mathieu (Finistère) par Tinus70 | CC-by-SA 4.0

L'image est intelligente, séduisante. De plus, elle offre deux monuments classés, au phare s'ajoutant les ruines de l'abbaye Saint-Mathieu de Fine Terre. Au milieu de ces pierres immobiles et noires, un chaperon rouge s'éloigne de nous et, à sa verticale, le phare d'un rouge aussi brillant et saturé. C'est une composition unique et magistrale, celle d'un instant où tous les éléments, séparés par des siècles sont alignés.

  • 1ère place – Anciennes Glacières de Strasbourg par Clic Clac Robert KLAUTH | CC-by-SA 4.0

Cette photographie a séduit tout le jury, qui ne pouvait pas ne pas récompenser l'une des photos de la série des glacières par Robert Klauth. La capture des détails des machineries, le grain surprenant du cliché a su nous charmer. Le noir et blanc trahirait presque la filiation des photographies sociales de la première partie du XXe siècle. La qualité à la fois en composition et dans sa mise en valeur de son sujet nous ont décidés à en faire cette année la photographie lauréate.

B. Valorisation du concours

Échange sur l'importance d'augmenter le budget de Wiki Loves Monuments en le passant de 1.000€ à 1.500€ voire 2.000€ du fait des coûts de pose, de fixation et surtout d'impression des Dibonds.

En effet, il a pu être obtenu une idée moyenne des tarifs en matière d'impression et de pose (la pose comprend le déplacement et la fixation) pour un coût entre 350 € HT pour 4 Dibonds à 500 € pour 4 Dibonbs d'un format de 200 x 150 cm selon les sociétés. Les noms d'entreprises évoqués pour ces coûts sont Chabrillac, Burlat (située également dans le Sud de la France) et Agence de fab.

Une idée avancée par Aline est de proposer l'exposition des dix gagnants aux villes des monuments lauréats. Ce serait également l'occasion pour le photographe lauréat d'intervenir s'il réside à proximité afin d'exporter plus aisément de nouveaux projets dans le cadre du concours.

En attendant que cela soit possible, il a été demandé à Aline de se rapprocher de Sarah pour vérifier si une impression Dibond avait bien été faite et dans quelle mesure cette impression pourrait être valorisée sur les grilles ou les panneaux du Musée de Cluny.

Fin de réunion à 21 h 30.