Wikimédia France/Wikilettre/Numéro 81

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to: navigation, search
Wikilettre no 81


Ce numéro de la Wikilettre a été publié. Veuillez ne pas le modifier (sauf erreurs orthographiques, coquilles...).

Édito[edit]

Les deux derniers mois ont été marqués par le mois de la contribution, en mars, source de nombreuses actions de sensibilisation dans l'hexagone. Certaines actions au plus long cours se poursuivent, telles les journées contributives dans la ville de Sevran, et d'autres s'illustrent particulièrement, à l'image des ateliers du « Laboratoire européen Strasbourg 1880 - 1930 », qui ont permis la rédaction par un nouveau contributeur d'un article désormais labellisé « Bon article » sur Wikipédia !

Les actions innovantes ne sont pas en reste : vous découvrirez ainsi dans cette Wikilettre le futur robot de photographie subaquatique « Ch'ti plouf » de Lille, les réflexions autour de l'intégration de la langue des signes française (LSF) dans les projets Wikimédia ou encore la carte interactive de la communauté créée tout récemment.

Bonne lecture !

Actualités régionales[edit]

Belfort et environs[edit]

Nathalie Arthaud, à Belfort.

Comme à son habitude, ComputerHotline, wikimédien de Belfort et photographe, a couvert de nombreux événements au cours des deux mois passés, dont voici une sélection :

Béziers[edit]

Dans le cadre du Mois international de la contribution francophone et de la Fête du Libre, Montpel'libre a participé à une journée de découverte du monde de l'informatique libre et de ses valeurs d'entraide et de coopération. Un bien commun accessible à tous favorisant le partage des connaissances, une communauté vivante prête à aider les nouveaux venus. Un des objectifs de cette journée était de démystifier Wikipédia et ses projets frères, de permettre aux participants de rencontrer des contributeurs expérimentés, de former les néophytes sur les règles de Wikipédia, puis d'améliorer et de créer des articles. Ces ateliers s'inscrivaient parmi des dizaines d'autres organisés dans toute la francophonie. Voici le programme de Béziers : visite de la médiathèque André-Malraux le matin, puis l'après-midi, au choix, atelier pratique « contribuer à l'enrichissement des pages Wikipédia et Vikidia et participer ainsi à la construction encyclopédique (WikiCheese) » ou « Jerry Party - Do it together ! Donner une deuxième vie au vieux matériel informatique de la médiathèque, au travers du green IT et bien sûr des logiciels libres ! ».

Bordeaux[edit]

Le 7 février, Annie, William, Christian et Sylvain ont fait une présentation et un atelier à Canopé 33, à l'occasion de la journée des professeurs documentalistes consacrée à la culture des données, sur le thème Wikipédia : la moisson des données dans l’encyclopédie contributive. L'objectif était de former les professeurs à la contribution et au rôle, notamment sur les questions de droit, qu'ils peuvent avoir en tant que bibliothécaires. Rendez-vous leur a été donné au prochain MOOC ou à une des WikiPermanences mensuelles de Flora-Tristan, pour consolider et approfondir.

La WikiPermanence mensuelle du 25 février avait pour thématique Les femmes et la science, avec de nombreuses contributions sur Wikipédia et Commons. Les profs-docs ayant participé aux ateliers Canopé 33 ont été accueillis. Il y a également eu un atelier premiers pas à la demande, avec création d'un compte pour une nouvelle contributrice.

La WikiPermanence de mars a eu lieu le 18, avec pour thème Le mois des femmes. Trois comptes ont été créés pour de nouveaux contributeurs, après une introduction à Wikipédia, et des contributions et imports de photos ont suivi.

Le 29 avril, nous avons accueilli pour notre réunion mensuelle M. Georges Cuer, conservateur général du patrimoine aux archives départementales de la Gironde, intéressé par une convention similaire à celle entre passée Wikimédia France et les Archives de l'Hérault. Une invitation à participer à la journée internationale des archives, le 9 juin, a été lancée, avec un ou plusieurs ateliers-contribution, sur des sujets dont il sera convenu ensemble.

Brest[edit]

Médiathèque des Capucins[edit]

Discours d'inauguration par François Hollande

Le 16 février, trois photographes se sont rendus à l'inauguration de la Médiathèque François-Mitterrand - Les Capucins. François Hollande, accompagné du maire de Brest et de la ministre de la Culture Audrey Azoulay, a visité les 9 700 m2 du nouvel équipement avant de prononcer un discours devant quelques invités. Des photos sont disponibles sur Commons : l'inauguration officielle, l'équipement, l'exposition thématique L'Epervier.

Samedi 25 mars, dans le cadre du Mois de la contribution francophone 2017, la médiathèque Les Capucins a hébergé pour la première fois un atelier Wikipédia. Quatre contributeurs brestois ont ainsi pu faire découvrir l'encyclopédie et ses modalités de contribution aux visiteurs intéressés par le sujet.

Photos événementielles[edit]

Côté photos de concerts, Kergourlay a photographié, avec le matériel photo du groupe rennais, les deux premiers concerts de la tournée Plates coutures du groupe brestois Matmatah (à Plougastel et au port de Brest). Dans le grand théâtre du Quartz, il a couvert la création Gainsbourg Symphonique de Jane Birkin et la première manche du concours des bagadoù. Il s'est également rendu à des événements comme le meeting de Jean-Luc Mélenchon à Brest Arena et le retour du vainqueur du Vendée Globe, Armel Le Cléac'h, dans sa ville natale.

Lille[edit]

Nenubot, mascotte du projet

Le crowdfunfing du projet de Robot Ch’ti plouf (robot photographe subaquatique altruiste, notamment destiné à illustrer Wikipédia), lancé le 8 février dernier s'est appuyé – pour se faire connaître et être compris – sur une exposition de photos subaquatiques et surtout sur plusieurs présentations publiques du film « Les secrets de la Deûle » (co-réalisé par F Lamiot et Thomas Lemoine). Le tout a été bien relayé par divers médias (radio, presse, TV) et sur le net, peut-être trop bien, faisant parfois oublier le projet lui-même. Sur la plateforme Ulule, le public pouvait aussi prendre connaissance du projet.

Toute la campagne a été accompagnée par cinq étudiants (RIZOMM) co-encadrés par un wikimédien (F. Lamiot) et un directeur de la recherche du RIZOMM (C. Devigne). Ces étudiants ont géré une grande partie de la communication multimédia ainsi que la préparation et le suivi des évènements. Une présentation du film a été faite dans l’amphi de l’ESJ de Lille... (où existe une formation réputée de vulgarisateur scientifique) et en toute fin de campagne le projet a fait l’objet d’articles dans Numérama (rubrique Science, et « à la une ») et dans ZDnet (ici). Eric, l’un des étudiants (mycologue), a en outre présenté le projet à un concours de projets étudiants ; et il a gagné !

Le 26 mars 2017, le financement participatif a finalement atteint 111 % de son objectif, avec 10 000 € réunis (dont il faut déduire la commission Ulule et le coût de fabrication et d'envoi des contreparties). En financement, il s'agit du deuxième meilleur crowdfunding lancé par des Wikimédiens (Voir liste). Merci aux donateurs.

C’est une base pour lancer la conception, la construction et le test du premier prototype complet, et même pour en tester quelques variantes ou modules complémentaires.
Cette période a été l’occasion de rencontres très intéressantes dont par exemple avec Pierre Giorgini, OSE-Lille, Gaël Musquet (lors du Grand Barouf du numérique) et quelques roboticiens professionnels ou amateurs, passionnés de capteurs, de plongée ou de vidéo sous-marine et d’images subaquatiques. Le film Les secrets de la Deûle ?, qui donne une idée des lieux pouvant être explorés par le prototype et des images qui pourront illustrer Wikipédia, a eu un grand succès. Outre lors de deux présentations publiques, il a été vu plus de 8 000 fois en un peu plus de trois semaines. Parmi les effets inattendus mais positifs : après s’être renseigné sur le projet, un groupe de chercheurs (intégrant deux thésards de Lille) a proposé de nous intégrer dans un projet de recherche sur les canaux et le canal Seine-nord (ITTECOP). Faute de temps, nous allons devoir décliner, mais ils pourront bénéficier de nos premières images et du film.

Le projet a retenu l’intérêt et le soutien de Wikimédia France (merci à toute l'équipe), et pour cause :
Wikiversité héberge déjà les bases du projet, et nous commençons à préparer de futures séances de travail :

  • à propos du robot lui-même (codesign) et un idéathon et/ou hackathon (après la rentrée universitaire prochaine),
  • pour les aspects méthodologiques de l'observation et l'inventaire de la biodiversité appuyé sur l’imagerie subaquatique ;
  • pour des ateliers de légendage (multilingue et hypertexte) des photos qui viendront enrichir Wikimédia Commons ;
  • pour préparer (d'ici fin 2018) une version du film avec commentaire détaillé, accompagnée d'un document (peut-être aussi en anglais, et/ou néerlandais reprenant toutes les espèces vues dans le film et quelques concepts-clé pour mieux comprendre les enjeux sous-jacents).

Grâce aux approches « wiki », nous tenterons le défi de faire travailler des groupes pluridisciplinaires et thématiques à distance et de manière asynchrone (=> besoin de formation au wiki pour les partenaires non-initiés). L’université et le RIZOMM qui nous ont accompagné pour le crowdfunding sont très partants pour l'aventure.
Nous souhaitons être accompagnés par quelques éthiciens.

Voulez vous nous aider ?
Chacun peut contribuer (comme dans wikipédia) au projet qui démarre dans wikiversité. Et d'ici quelques mois nous aurons besoin d'aide de wikipédiens confirmés, dont pour former de futurs wikiversitaires et encadrer des séances de travail de wikification d’images à téléverser sur Wikimedia commons (une partie de ce travail pouvant se faire à distance). Un conseil juridique sera bienvenu (pour les aspects licence ouverte de plans de robots par ex. ). Ce projet se veut ouvert. Il est donc aussi le vôtre et celui de tous.
Le défi sera d'initier et d'entretenir une dynamique d'intelligence collective autogérée et hautement multi-disciplinaire.

Un grand merci à tous ceux qui nous ont soutenu, moralement et financièrement. Continuez ou rejoignez-nous, ce n'est que le début d'une belle aventure.

Plus d'informations :

Les activités du groupe lillois comportent également :

  • une wikipermanence mensuelle : celle de début mars (inscrite dans le "Mois de la contribution") a été organisée conjointement avec l'"altern'apéro" de Communecter, ce qui a permis à plusieurs acteurs du libre de travailler ensemble : OSE Lille, OSM avec l'ADAV, les Makers, Communecter et Linvin'Coop, le tout en lien avec l'assemblée des Communs régionale qui a pris son envol dans le courant du mois.
  • une rencontre avec un journaliste de LM (Let's Motiv : numéro de mars, le dossier commence page 12), distribué dans toute l'eurorégion Nord (soit 40 000 exemplaires dans 900 lieux culturels et de loisirs en France et en Belgique).
  • les actions engagées avec le Palais des Beaux-Arts de Lille dans le cadre de WikiMuséum ont diverses retombées dont la mise en ligne d'un entretien. La vidéo sur Wikimuseum est mise en ligne sur le blog du Master Expographie-Muséographie : « L'art de muser ».

Dijon[edit]

Vue du mémorial du Mur des fusillés.

Le groupe de Dijon s'est essentiellement consacré à du travail individuel, en particulier le traitement de photographies prises auparavant. Il a également accueilli une wikipédienne bordelaise, donnant lieu à une visite impromptue de deux musées de Dijon. Deux sorties photo ont par ailleurs été organisées : une au port du canal de Dijon et une au Mémorial du Mur des fusillés de Dijon.

Lyon[edit]

Les 18e journées du logiciel libre ont eu lieu le week-end du 1er avril (JDLL 2017), avec le stand Wikipédia/Wiktionnaire/etc. présent les deux jours dans un espace plus large que les autres années. De plus, une conférence de deux heures a eu lieu sur le thème « Quelle neutralité pour Wikipédia ? », animée par Lyokoï, avec la participation des youtubeurs Hygiène Mentale et Histony, ainsi que de Ursus et Romainbehar. La vidéo est en cours de montage.

La deuxième séance de la coopération entre les Archives du département du Rhône et les Wikipédiens lyonnais a eu lieu le jeudi 6 avril, toujours menée par Cedalyon avec cette fois-ci l'aide de Romainbehar. M. Richard, qui travaille aux archives, va charger les nombreux fichiers scannés sur Commons dans les prochains jours (ces documents datent de la libération de Lyon, en 1944).

Grenoble[edit]

Participant⋅e⋅s de l'éditathon au travail - Grenoble, La Casemate, 8 mars 2017

La Cabale à la Noix reprend du service avec l'animation d'un Editathon sur le thème Femme et Science accueilli le 8 mars par la Casemate (CCSTI de Grenoble). Un franc succès avec 19 femmes et 5 hommes participant, 20 articles créés ou modifiés et autant de biographies Wikidata complétées. Il faut saluer une superbe couverture médiatique grâce au travail de communication assuré par la Casemate. À ne pas manquer, l'éditathon vu par le JT de France 3 Alpes et Télégrenoble.

Deux Grenobloises sont par ailleurs allées prêter main forte pour l'éditathon Art+Féminisme à Paris.

Le 11 mars, quelques Wikipédiens ont aussi participé aux prémices d'une Assemblée des Communs grenobloise dans le cadre de la Biennale Villes en transition.

Marseille[edit]

Le 11 mars, Sophie Etienne et son association Didac'Ressources ont co-organisé avec une maison municipale d’arrondissement (MMA) de Marseille une journée « Wiki takes » sur le quartier des Riaux. L’objectif premier était de fédérer tous les habitants du quartier autour de la valorisation de ce dernier sur Wikipédia. Les habitants ont apporté des archives, notamment photographiques, qui feront l'objet d'une future exposition dans les locaux de la MMA des Riaux.

Des sorties photo, des formations à la contribution sur Wikipédia et Wikimedia Commons et des ateliers au centre de documentation du Musée de l’histoire de Marseille sont prévus, avec les habitants intéressés.

Wikimedia Commons s'est en outre d'ores et déjà enrichie d'une catégorie dédiée aux Riaux, pour l'instant essentiellement alimentée par les photographies de Sophie Etienne. Prochaine étape, 19 avril, travail avec les habitants au centre de documentation du musée d'histoire de Marseille

Montpellier[edit]

La cabale montpelliéraine à l'Atelier des Pigistes, rue Frimaire

Mazuritz et les membres du groupe local organisent avec Montpel'libre les Wikipermanences qui ont lieu le deuxième lundi de chaque mois à l'Atelier des pigistes près de la Faculté Richter. On peut retrouver le compte-rendu de ces réunions sur la page dédiée :

Nantes[edit]

Le mois de mars a commencé par une journée au Conseil économique, social et environnemental, à Paris, pour toutes les initiatives labellisées Sexisme pas notre genre, par le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes.

Les Ateliers Femmes et Féminisme ont couvert deux évènements au mois de mars. Le premier est le Festival Atlantide, autour de la littérature. Treize écrivaines sont maintenant visibles grâce aux photographies prises. Pour le deuxième évènement, Le Printemps des Fameuses, festival autour de l'égalité femmes-hommes, les participant⋅e⋅s ont réalisé le portrait de 18 femmes influentes.

Le moment fort du mois de mars a été la sortie du Dictionnaire des féministes de Christine Bard et l'atelier d'initiation à la contribution organisé le 16 mars par la BU d'Angers. Cette intervention a été couverte par Le Figaro, Ouest France et France 3.

Les Ateliers Femmes et Féminisme consistent toujours en deux ateliers de contribution par mois, dans un climat chaleureux, d'entraide et de bienveillance.

Paris[edit]

Le marathon Arts+Féminismes a eu lieu les 4 et 5 mars aux Archives nationales à Paris. Plus d'une centaine d'articles ont été modifiés ou créés. L'organisation et les résultats du projet sont en cours de documentation sur la page : Projet:Art+Féminisme/2017/Paris.

Le 11 mars, la manifestation annuelle « L’ethnologie va vous surprendre ! Deux jours pour explorer le XXIe siècle » du Musée du Quai Branly a comporté un édit-a-thon à la médiathèque : édit-a-thon au musée du quai Branly.

Le 27 mars a eu lieu un édit-a-thon au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye. Quatre articles directement en rapport avec l'histoire du musée ont été créés. Les personnes présentes ont eu accès à la Salle Piette et au toit du château, où ils ont pu faire de nombreuses photos (voir la page du projet et la catégorie correspondante).

Rennes[edit]

Comme chaque 2 avril, la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme a été célébrée. Pour cette occasion, l'article Wikipédia intitulé « Autisme en France » a finalement été proposé à un label de qualité (avec une expérimentation dans le classement des sources), après une relecture par différents spécialistes du sujet... Mais nous aurons l'occasion d'en re-parler en détail dans la prochaine Wikilettre !

Cette action fait suite à des travaux sur d'autres articles du même domaine, tels que « Empathie des personnes autistes » et « Mouvement pour les droits des personnes autistes », ainsi que le triste article traitant de l'exclusion sociale et des problèmes lourds (chômage, perte de domicile, suicide, etc.) rencontrés par les personnes autistes dans la société. Particularité neuro-développementale d'environ 1 % de la population (à des degrés de sévérité divers), l'autisme concerne évidemment un certain nombre de contributeurs des projets Wikimédia francophones : vous trouverez ceux qui ont choisi de le déclarer sagement rangés dans cette catégorie, ou (moins sagement) au fil de ces témoignages.

À noter que ces contributions récentes dans le domaine de l'autisme n'ont bénéficié d'aucun soutien financier, et sont réalisées de façon strictement bénévole, grâce à la convergence d'apports de personnes autistes comme non-autistes, dans le cadre de cette journée mondiale.

Strasbourg[edit]

Université de Strasbourg[edit]

Le Centre de culture numérique de l'université de Strasbourg a relancé début 2017 les ateliers d'initiation à Wikipédia, ouverts à tout public sur inscription.

Les ateliers ont eu lieu sur le campus de l'université le lundi 23 janvier de 18 à 20 heures et le lundi 27 mars aux mêmes horaires. Ils ont réuni une vingtaine de personnes : retraité(e)s, doctorant(e)s, étudiant(e)s ou personnels de l'université.

Les prochains ateliers se tiendront à partir de la rentrée 2017. Pour tout renseignement, contacter kyah117.

Médiathèques de Strasbourg Eurométropole[edit]

Suite à l'excellent travail effectué par Mathiashag lors des ateliers de contribution du projet « Strasbourg laboratoire d'Europe » qui l'ont amené à participer sur Wikipédia, l'article Alfred Marzolff a été promu « Bon article » le 19 mars 2017. Et il a été mis à l'honneur sur la page d'accueil de Wikipédia le samedi 25 mars.

Le travail d'enrichissement sur les notices d'artistes alsaciens (1880-1930) se poursuit jusqu'en juin (prochaines dates : 6 mai et 3 juin) et reprendra à la rentrée 2017. L'ensemble du projet est présenté sur la page suivante, ainsi que les comptes-rendus des séances : Projet:Laboratoire européen Strasbourg 1880 - 1930.

Toulouse[edit]

Editathon-Musée Saint-Raymond-2017.jpg
Atelier Mois de la contribution francophone au musée Saint-Raymond de Toulouse.

Les samedis 4 et 11 mars 2017, dans le cadre du Mois de la contribution francophone, le musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, a hébergé un atelier de contribution sur Wikipédia, organisé en deux séances, autour des collections exposées qui a réuni 17 participants au total. Chaque contributeur a rédigé un article sur une œuvre du musée de son choix à partir de la documentation mise à disposition ou a réalisé des photos des collections du musée, téléchargées sur Wikimedia Commons. Le musée a profité de l'occasion pour débuter le versement d'images de sa photothèque. Des étudiants et doctorants en art, histoire et archéologie ont participé à ces ateliers, en plus de Wikipédiens confirmés venus apporter leur aide.

Projets avec implication de salariés[edit]

Cette section permet aux salariés de présenter certains projets sur lesquels ils travaillent.

Signes de Sens (Rémy)[edit]

Dans le cadre de l'action menée depuis un an et demi en direction des langues de France, un contact privilégié a été noué avec l'association Signes de Sens basée à Lille afin d'élaborer une initiative commune autour de la langue des signes française (LSF) et des projets Wikimédia. L'objectif est double : accroître les contenus en LSF sur Wikimedia Commons tout en facilitant l'accès aux projets aux personnes sourdes ou malentendantes.

La catégorie Commons en LSF contient des fichiers en basse qualité et difficilement réutilisables (cf. la vidéo ci-contre). Le partenariat doit donc permettre de libérer 25 000 vidéos de bonne qualité issus dictionnaire Elix. La discussion s'est également orientée vers la mise en place d'un nouveau gadget permettant l'activation de certaines vidéos LSF sur des articles ou pages des projets Wikipédia, notamment pour en faciliter la compréhension pour les personnes sourdes ou malentendantes (environ 5 000 000 d'individus en France). Afin de lancer cette initiative commune avec Signes de Sens, la communauté sera consultée courant mai et juin afin de définir les cadres et les modalités du partenariat pour un début de l'action à la rentrée 2017.

Journées contributives pour les citoyens de Sevran (Mathieu)[edit]

De mars à juin 2016 se sont tenues quatre journées contributives dont une sortie photo en partenariat avec la mairie de Sevran (Saint-Saint-Denis, Île-de-France), encadrées à chaque fois par trois bénévoles en moyenne. Ces journées ont rassemblé des citoyens de la ville, notamment des membres de la Société d'histoire de Sevran et une partie du personnel des archives et de la mairie.

Pour cette nouvelle année, cinq journées ont été programmées de janvier à mai 2017 (une par mois) dans différentes maisons de quartier de la ville à destination des habitants, membres de la Société d'histoire, animateurs de quartier, etc.

La volonté de la mairie est d'impliquer les citoyens dans une démarche d'intelligence collective en enrichissant les projets Wikimédia sur leur ville et les territoires voisins. Les journées sont thématisées pour pouvoir rechercher en amont des sources adéquates (le service des archives est activement impliqué dans le projet).

Si vous souhaitez participer, contribuer et encadrer les participants, merci de vous inscrire sur la page projet : Club WikiSevran.

Cartographie de la communauté (Antoine)[edit]

En stage à Wikimédia France durant six mois, 0x010C (Antoine de son prénom) a créé une cartographie de la communauté Wikimédia.

Il s'agit d'une carte interactive sur laquelle les contributeurs, contributrices des projets (Wikipédia, Commons, Wiktionnaire, Wikidata...) et bénévoles du mouvement peuvent indiquer leur localisation géographique, à l'aide d'un gadget développé spécialement pour l'occasion par 0x010C. La carte a une utilité multiple : elle peut notamment aider des contributeurs à se rapprocher d'autres contributeurs proches géographiquement et permettre aux salariés de repérer plus facilement les bénévoles susceptibles d'être intéressés par une action relative aux projets (journée contributive, formation à Wikipédia, etc.). Jusqu'alors, les contributeurs pouvaient uniquement indiquer leur ville de résidence sur leur page utilisateur (PU), mais aucune représentation graphique de ces données n'existe, et elles sont éparpillées.

La carte ainsi que le gadget utilisent l'extension Kartographer, récemment installée sur les wikis, et qui permet d'utiliser des cartes interactives en lieu et place d'images fixes. Plus d'informations sur Aide:Carte interactive.

Échos du mouvement[edit]

Actualités de l'association[edit]

Nouvel organigramme (Cyrille)[edit]

En fonction des contraintes ou des nouveaux challenges, notre organisation s'adapte et évolue : nous acquerrons de nouvelles compétences, nous faisons face aux dernières facéties de nos parlementaires, etc.

Pouvoir être réactif et souple sont des privilèges réservés à de petites entités telles que la nôtre. C'est pourquoi nous faisons aujourd'hui évoluer l'organigramme de Wikimédia France.

Organigramme Wikimédia France - 2017

Ceux d'entre vous qui suivent nos relations avec le FDC (Funds dissemination commitee) ont pu constater les récents aménagements. Les deux principaux objectifs étaient :

  • de produire un document montrant clairement ce qu'est le cœur de métier de notre association ;
  • de dégager du temps à Nathalie Martin pour pouvoir assumer pleinement nos missions de plaidoyer.

Comme vous pouvez le constater, Wikimédia France va procéder, prochainement, au recrutement de deux nouveaux salariés : un fundraiser (en CDI) et un développeur web (en contrat d'apprentissage).

Si vous souhaitiez nous communiquer des candidatures, faites-le à cyrille.bertin@wikimedia.fr

Reconnaissance d’utilité publique (Nathalie)[edit]

La démarche de reconnaissance d’utilité publique de Wikimédia France est en bonne voie d’achèvement : après plusieurs échanges minutieux avec les services du ministère de l’Intérieur, les statuts ont finalement été jugés acceptables par le bureau des associations et fondations. Les statuts originaux étant déjà basés sur les statuts-types des associations reconnues d’utilité publique, les changements restent mineurs. Toutes les modifications apportées peuvent être visualisées à cette adresse. Les nouveaux statuts ont été déposés en préfecture courant mars. La réception du récépissé permettra d’enclencher la suite de la procédure de reconnaissance avec l’examen du dossier par les ministères de l’Éducation nationale et de la Culture, puis par le Conseil d’État.

Financement (Nathalie)[edit]

La demande de financement pour l’exercice 2017–2018 a été soumise au Comité de dissémination des fonds du mouvement Wikimédia. Cette demande découle directement du travail sur le plan d’actions engagé fin 2016 et décrit nos ambitions pour l’année à venir.

Actions pour la connaissance libre (Nathalie)[edit]

Le collectif #ConnaissanceLibre2017, soutenu par Wikimédia France et plusieurs autres organisations de défense des communs telles qu’OpenStreetMap France, Creative Commons, Framasoft, Mozilla France et l’April a mis en ligne un site destiné à recueillir les positions des candidats à l’élection présidentielle en France relatives à la libre diffusion du savoir. Les réponses des équipes de campagne arrivent peu à peu.

Le lancement de ce site était accompagné par l’organisation d’une exposition temporaire destinée à souligner les paradoxes et les restrictions de la législation française, dont l’absence de liberté de panorama, les interdictions abusives de photographier dans les musées et l’établissement d’un droit à l’image sur les domaines nationaux. L’exposition, qui s’est tenue sur un week-end dans le centre de Paris, a rencontré un franc succès et a interpellé ses visiteurs, parfois néophytes, souvent désabusés par ces interdictions incongrues.

Actualités du mouvement[edit]

N'hésitez pas à lire le dernier numéro de l'excellent « Regards sur l'actualité de la Wikimedia », rédigé par des Wikipédiens.

Wiki Loves Earth 2017[edit]

D'autres fichiers WLE 2017 sont disponibles.

Plusieurs contributeurs bénévoles de Commons organisent du 1er au 31 mai la troisième édition de Wiki Loves Earth. Ce concours, ouvert aux Wikimédiens comme au grand public, consiste à photographier des zones naturelles protégées françaises, listées ici. Le concours a également une dimension internationale, puisqu'en 2016, 26 pays y participaient, avec un total de 115 000 photographies importées.

Recherche de photographes pour le jury. L'équipe organisatrice française cherche notamment des photographes bénévoles pour participer au jury, qui choisira les dix photos gagnantes en France. Si vous êtes intéressé⋅e, vous pouvez vous manifester ici.

Sorties photo dans les groupes locaux. Le concours peut par ailleurs être l'occasion pour les bénévoles en région, notamment les groupes locaux, d'organiser des sorties photos dans les parcs nationaux ou réserves naturelles proches, y compris avec des publics extérieurs. Une affiche/flyer est disponible (et peut-être adapté, sur demande à benevoles@wikimedia.fr), cf. ci-contre.

Contenus libres de l'Unesco[edit]

L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a mis en place une politique de libre accès plaçant automatiquement tous les documents produits après 2013 sous CC-BY-SA 3.0 IGO (exemple d'un rapport tout récent). Ce qui signifie qu'ils sont réutilisables directement sur Wikipédia (en plus d'être évidemment utilisables en source/référence).

Un certain nombre de documents antérieurs sont également sous cette même licence, notamment près de 5 000 images (exemple).

Tout cela grâce notamment au travail de John Cummings, Wikimédien en résidence à l'Unesco.

Il est nécessaire de systématiquement vérifier la licence, de bien attribuer l’œuvre à ses auteurs, et de mentionner la licence ; si vous souhaitez réutiliser des textes de l'Unesco sur Wikipédia en français, vous pouvez utiliser {{Crédit d'auteurs}} (puisqu'il n'existe pas sur Wikipédia fr d'équivalent à en:Template:Free-content attribution).

Accès aux documents


Wikimedia Conference 2017 (Xavier)[edit]

Wikimedia Conference 2017 – Group photo 2 (small)

La Wikimedia Conference 2017 a eu lieu à Berlin du 31 mars au 2 avril. Cette rencontre annuelle a permis aux différentes organisations du mouvement (chapters, groupes thématiques, user groups et Wikimedia Foundation) d’échanger autour de questions stratégiques leur permettant de se projeter sur les plans thématique, collaboratif et organisationnel : accroître l’accès à la connaissance à travers le monde, travailler avec plus de partenaires extérieurs, améliorer la qualité des contenus, améliorer le nombre d’articles particulièrement sur les thème comportant peu de contenu, saisir les opportunités de l’innovation ou encore comment échanger et s’organiser entre organisations du mouvement.

Organisée par Wikimedia Deutschland avec la coopération de la Wikimedia Foundation, l’événement, qui a réuni environ 300 participants, offrait un espace principal dédié à la réflexion sur les priorités et la nature du mouvement pour les 15 prochaines années via des consultations en groupes de cinq. En parallèle, différents modules étaient proposés en fonction des objectifs de chacun : apprentissage, retour sur expérience, rencontres thématiques.

Wikimédia France de participer a par ailleurs pu défendre ses positions au cours de différentes rencontres comme la réunion des directeurs exécutifs de chapters ou la réunion sur les GLAM (bibliothèques, musées et archives) et la thématique Éducation. La première était principalement dédiée à l'enjeu d'une collaboration plus étroite entre chapters, aux questions stratégiques et au FDC. La seconde rencontre, GLAM et éducation, a été l'occasion pour les participants de partager leurs expériences et de tenter de dessiner un mouvement commun porté par ces deux thématiques.

Enfin, Dimitar Dimitrov, qui travaille pour les chapters européens, a témoigné des actions de plaidoyer qu’il orchestre au niveau de l'Union européenne.

Ont participé à la rédaction de ce numéro[edit]

Als33120, Cbyd, Cendrars83, Chaoborus, Christelle Molinié, ComputerHotline, Cquoi, Cyrille WMFr, DeuxPlusQuatre, François de Dijon, GAllegre, Jeanne Noiraud, Jules WMFr, Kergourlay, Kvardek du, Kyah117, Lamiot, Mathis B, MatsWMFr, Mazuritz, Nathalie Martin, Opsylac, Romainbehar, Ruthven, Sophiedidacressources, Tsaag Valren, Xavier WMFr, Xenophôn.