Éclairages sur Wikimédia, janvier 2012

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search
This page is a translated version of the page Wikimedia Highlights, January 2012 and the translation is 100% complete.
Other languages:
Deutsch • ‎English • ‎Nederlands • ‎Tiếng Việt • ‎dansk • ‎español • ‎français • ‎italiano • ‎magyar • ‎norsk bokmål • ‎suomi • ‎русский • ‎العربية • ‎فارسی • ‎中文(台灣)‎ • ‎日本語

Faits marquants du rapport de la Wikimedia Foundation et du rapport d’ingénierie de Wikimedia pour janvier 2012, avec une sélection d’autres évènements importants du mouvement Wikimedia.

Éditions précédentes

Faits marquants de la Wikimedia Foundation

Le personnel de la WMF se préparant pour le blackout anti-SOPA.

La fondation soutient le blackout historique de Wikipédia contre SOPA

Le 18 janvier, la communauté de l’édition anglophone de Wikipédia a écrit une page d’histoire avec sa décision de fermer le projet entier pour 24 heures en protestation contre deux lois proposées aux États-Unis (SOPA et PIPA) qui auraient endommagé sérieusement l’internet libre et ouvert, Wikipédia incluse. Les communautés de plus de 30 projets Wikimedia on soutenu la protestation. De nombreux d’employés de la fondation on soutenu l’effort, en gérant le côté technique de la fermeture demandée par la communauté, en fournissant le code et le design, en facilitant les discussions, en contribuant à l’analyse juridique et en gérant une quantité sans précédent d’articles de presse relatant l’événement.

Lors de la fermeture, plus de huit millions de lecteurs des États-Unis ont utilisé l’outil CongressLookup (Recherche au Congrès) pour trouver leurs représentants politiques. Un billet du blogue de Sue Gardner a reçu plus de 13 000 commentaires, une majorité écrasante d’entre eux soutenant le blackout. Google News a listé plus de 11 000 articles des médias au sujet de la fermeture de Wikipédia et des autres protestations sur Internet du 18 janvier, et #wikipediablackout a été tweeté plus d’un million de fois. Le soutien aux projets de lois SOPA et PIPA a diminué depuis. Les observateurs s’attendent à ce qu’ils ne soient pas transcrits en lois sous leur forme actuellement proposée.

Des participants au Hackathon de San Francisco.

Hackathon de San Francisco

92 personnes ont participé au premier Hackathon à San Francisco, beaucoup d'entre eux étant des nouveaux venus. Ils ont participé aux séances d'entraînement sur la technologie Wikimédia avant d'enchaîner par un travail en équipe sur des projets de démonstration qui ont ensuite été présentés et évalués par un jury. Le premier prix va à « SMSpedia » qui permet à un utilisateur d'envoyer un titre de page par SMS à un numéro de téléphone, qui est ensuite rappelé par le service et peut écouter la page Wikipédia lue à voix haute.

Annonces mobiles : application Android officielle et partenariat avec Orange pour un accès gratuit à Wikipédia en Afrique et au Moyen Orient

Premier partenariat de ce type, l'opérateur mobile Orange et la Fondation Wikimédia vont fournir à plus de 70 millions de clients Orange de 20 pays en Afrique et au Moyen Orient un accès mobile à Wikipédia sans payer de frais d'utilisation des données. Toujours en janvier, l'application officielle Wikipédia sur Android a été annoncée. Elle a été installée plus d'un demi million de fois durant les deux premières semaines.

Vidéo de la réunion mensuelle sur les métriques et activités de la Fondation Wikimédia couvrant le mois de janvier (filmée le 2 janvier 2012)

Données et tendances

Total des visiteurs uniques mondiaux pour décembre :

457 millions (-3,7 % comparé à novembre ; +15,6 % comparé à l’année précédente)
(Données comScore pour tous les projets de la Fondation Wikimédia ; comScore fournira les données de janvier plus tard en février)

Pages servies en janvier :

18 milliards (+10,4 % comparé à décembre ; +16,4 % comparé à l’année précédente)
(Données des journaux des serveurs pour tous les projets de la Fondation Wikimédia y compris l’accès mobile)

Rédacteurs actifs inscrits en décembre 2011 (≥ 5 modifications/mois) :

83 293 (+0,1 % comparé à novembre ; +1,6 % comparé à l’année précédente)

(Données de la base de données pour tous les projets de la Fondation Wikimédia à l'exception de Wikimedia Commons)

Rapport d’état pour décembre 2011: http://stats.wikimedia.org/reportcard/RC_2011_12_detailed.html

Le rapport d’état est en cours de reconception vers un tableau de bord pleinement fonctionnel (intégrant diverses données et tendances statistiques sur les projets WMF).

Finances

(Les informations financières sont seulement disponibles pour décembre 2011 au moment de l'écriture de ce rapport.)

Toutes les informations financières présentées concernant la période du 1er juillet 2011 au 31 décembre 2011.

Revenus : 25,6 $

Dépenses :

  • Groupe technologie : 4 801 082 $
  • Groupe communauté/levée de fonds : 2 501 444 $
  • Groupe développement global : 2 154 912 $
  • Groupe gouvernance : 464 533 $
  • Groupe finances/légal/RH/admin. : 2 916 686 $

Total des dépenses : 12 838 657 $

Surplus/(déficit) total : 12 784 247 $

Les revenus étaient supérieurs au plan grâce aux subventions de 2,8 millions de dollars et des dons supplémentaires supérieurs au plan de 2 millions de dollars.

Les dépenses pour le moins sont de 2,9 millions de dollars par rapport au plan de 2,6 millions de dollars, soit environ 11% de plus que prévu. Depuis le début de l'exercice, 12,8 millions de dollars ont été dépensés par rapport au plan de 14,2 millions de dollars, soit environ 10% de moins que prévu.

Les dépenses moindres à cette date de l'exercice sont dues à la planification des immobilisations (989 k$, le budget était réparti uniformément sur 12 mois), de l'hébergement internet (64 k$), du développement du bénévolat (142 k$), des frais de voyage et conférence (233 k$), des frais de personnel (584 k$), des frais de recrutement (124 k$) et de l'équipement IT de bureau (77k $US) compensés l'augmentation par rapport au plan des des bourses et subventions (261 k$, le budget était réparti uniformément sur 12 mois), des frais légaux et comptables (81 k$), des services professionnels (293 k$) et bancaires (248 k$).

30,6 millions de dollars de liquidités sont disponibles, soit treize mois de réserve au niveau actuel de dépenses et quatorze mois par rapport au plan annuel.

Autres éclairages du mouvement

Photo de groupe animée du RecentChangesCamp2012

RecentChangesCamp2012

RecentChangesCamp2012, une « non-conférence » (ou conférence informelle) OpenSpace consacrée aux wikis et aux pratiques collaboratives en ligne (la première ayant eu lieu en 2006) s'est tenue à l'université de Canberra du 20 au 22 janvier. De nombreux Wikimédiens y ont participé, d'Australie et d'ailleurs.

Le plus vieux musée des Pays-Bas lance un concours d'édition

La « chambre ovale » du Teylers Museum (1784)

Wikimédia Pays-Bas et le Teylers Museum (le plus vieux musée du pays) ont lancé « The Teylers Challenge » (« Le concours Teylers ») où les participants collaborent sur un contenu multilingue lié au musée et sa collection.

Voyage à Zagreb pour découvrir le futur chapitre de Croatie

Du 20 au 22 janvier, Ting Chen (président de la Fondation Wikimédia) et les membres du comité des chapitres Miloš Rancic (Wikimédia Serbie) and Bence Damokos (Wikimédia Hongrie) on visité Zagreb pour rencontrer des membres de la communauté locale et discuter du futur de Wikimédia Croatia (un chapitre en cours d'approbation).

Le comité paralympique australien et Wikimédia Australie envoie des « Wikimédiens aux Jeux »

Logo des « Wikipédiens aux Jeux »

La comité paralympique australien et Wikimédia Australie ont lancé « Wikimedians to the Games » (« Des wikimédiens aux Jeux »), un concours pour permettre aux wikimédiens australiens d'améliorer le contenu lié à l'histoire du mouvement paralympique en Australie. Les deux gagnants auront l'opportunité de s'envoler pour Londres et couvrir les Jeux paralympiques de 2012 pour Wikinews, Commons et Wikipédia.

Première « Journée du domaine public » en France

Le chapitre Wikimédia France, en association avec Creative Commons France, Communia et des personnes de l'« Open Knowledge Foundation » (OKF) ont organisé le 26 janvier la « journée du domaine public », accompagnée par la création d' un site web. La journée du domaine public met en valeur l'entrée de travaux sous copyright dans le domaine public au début de chaque année, et c'était le premier événement de ce type en France.