Stratégie/Mouvement Wikimedia/2018-20/Groupes de travail/Diversité/Recommandations/Résumé

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search

Other languages:
Deutsch • ‎English • ‎español • ‎français • ‎português do Brasil • ‎русский • ‎українська • ‎العربية • ‎हिन्दी • ‎中文

Convenir d’un code de conduite

Que tous les parties prenantes/participants à toutes les activités soient tenus de signer un engagement à respecter un code de conduite.

De nombreuses études (voir 1, 2, 3, 4) révélé des problèmes de comportement malsain et de harcèlement dans le mouvement. Les groupes qui ont été marginalisés par la société sont souvent exclus des structures de pouvoir. Même ceux qui agissent de bonne foi peuvent écarter d’autres personnes en respectant strictement les règles et politiques.

Si le mouvement veut devenir « l’infrastructure essentielle de l’écosystème de l’information libre », la diversification est essentielle. Sans une politique claire qui indique quelles actions sont (et ne sont pas) acceptables, précise à qui et comment signaler les violations, et définit clairement les mesures qui peuvent être prises en cas de violation du code, nous courons le risque d’écarter d’autres, de faire taire les voix divergentes et de créer des tensions. Les exigences existantes des Conditions d’utilisation relatives à la conduite, et la Direction stratégique 2017 doivent être incorporées dans le code définitif, et toute partie prenante ayant un code de conduite existant sera tenue de respecter le code général proposé ici.

Calcul des mesures et de la diversité du contenu et directives

Que toutes les communautés et parties prenantes puissent accéder aux statistiques, outils et lignes directrices sur la diversité actuelle du contenu et les obtenir. Cela guiderait et aiderait à couvrir les concepts et points de vue non représentés, qu’ils soient liés au sexe, aux pays, aux LGBT+, à la culture, aux communautés historiquement marginalisées, entre autres.

Nous supposons qu’il est possible de localiser les concepts/points de vue représentés, afin de pouvoir évaluer les lacunes et leur couverture 1) au niveau des concepts, 2) au niveau des points de vue dans tous les projets Wikimédia. Nous voulons éviter la marginalisation dans le contenu de tout groupe spécifique en détectant à la fois (1) le niveau de représentation de concepts spécifiques dans chaque langue et, lorsque cette connaissance est propre à une langue, (2) le niveau de partage dans le reste des langues.

Cette recommandation est conforme au projet Observatoire de la diversité culturelle. Elle pourrait donc s’appuyer sur son cadre et l’architecture de son code. Cela pourrait élargir le projet et même extraire la partie « culturelle » pour travailler sur ces autres types de diversité.

Elle concerne les trois objectifs thématiques :

  1. cartographier les domaines actuels au sein du mouvement où règne la diversité et ceux où elle fait défaut, ainsi que les projets qui visent à combler ces lacunes ;
  2. trouver des moyens de sensibiliser sur les privilèges et de surmonter les obstacles culturels, institutionnels, technologiques et comportementaux à l’inclusion et à l’équité de la connaissance ;
  3. trouver des moyens d’inclure les voix manquantes et de combler les lacunes au niveau du contenu, de la portée et des utilisateurs (en termes d’accès et de contributions).

Numérisation et hiérarchisation des ressources pour les groupes marginalisés

Hiérarchiser les ressources afin d’augmenter la diversité à travers des initiatives de numérisation, orales et textuelles. En mettant à disposition des fonds pour ce travail, les projets à grande échelle (partenariats commerciaux/institutionnels) et à petite échelle (initiatives de contributeurs) pourraient apporter davantage de sources de connaissances libres.

Pour atteindre l’objectif de devenir « l’infrastructure essentielle de l’écosystème de l’information libre », il faut se concentrer sur la manière dont la Wikimedia Foundation et les parties prenantes du mouvement peuvent améliorer l’accès aux ressources pour les cibles de la diversité, et promouvoir la diversité en tant qu’actif.

La diversité (large éventail de caractéristiques, y compris, mais sans s’y limiter, l’âge, le handicap, l’origine ethnique, le sexe, la race, la sexualité, le milieu social/la classe sociale) apporte des points de vue équilibrés et élargit les possibilités de recherche et d’enseignement. Mais il faut aller au-delà des personnes impliquées pour englober leur travail, leur histoire, leurs systèmes de connaissances. Étant donné que les groupes traditionnellement marginalisés ont été économiquement fragilisés, cette recommandation se concentre spécifiquement sur la préservation des traces et leur mise à disposition pour les lecteurs, chercheurs et contributeurs. Les initiatives de numérisation doivent tenir compte du fait que certains sujets sont culturellement sensibles et même si des informations peuvent être numérisées, ce n’est pas toujours le mieux à faire.

Le changement devrait créer une base de connaissances plus large pour faciliter les études et les contributions. En ciblant des documents de référence à numériser, dans les archives des femmes et des sexes de programmes d’études ethniques, d’organisations qui s’occupent du handicap, etc. il y aura davantage d’opportunités d’inclure des connaissances plus diverses.

Adopter des quotas pour tous les organes de gouvernance

Qu’un quota de 40/40/20 soit adopté pour tous les organes de gouvernance de la Wikimedia Foundation et ses parties prenantes, où 40 % doivent être des femmes, 40 % doivent être des hommes, et les 20 % restants doivent être choisis comme représentants d’autres communautés diverses (sans égard au sexe, les 20 % restants devraient être des membres de la communauté de différents groupes d’âge, en situation de handicap, parlant différentes langues, issus de communautés indigènes, de la communauté LGBT, de diverses communautés raciales et ethniques, de différents niveaux socio-économiques, etc.).

Actuellement, 3 personnes peuvent former un groupe d’utilisateurs et il n’y a aucune exigence de diversité pour les affiliés ou les postes d’administration ou de gestion de projet. Cette proposition exigerait de remédier aux déséquilibres de sexe et de diversité à l’avenir. Les parties prenantes souhaitant obtenir des subventions de la Wikimedia Foundation doivent confirmer leur respect de la politique pour l’obtention d’un financement. (Peut nécessiter une modification des accords de subvention).

Identifier les obstacles à la contribution à Wikipédia et à la diversité communautaire

Identifier et rechercher des indicateurs liés aux différents obstacles à la contribution aux projets Wikimédia et à la représentation des connaissances sur différents groupes de diversité (c.-à-d. femmes, géographies, groupes marginalisés, etc.) et les conserver dans un endroit où ils peuvent être consultés (par ex. en tant que propriétés/valeurs dans Wikidata pour les lier à d’autres projets de parties prenantes).

Nous sommes conscients des différents types d’obstacles, mais nous ne savons pas quels contextes/communautés sont touchés et dans quelle mesure (cela se rapporte à « surmonter les obstacles culturels, institutionnels, technologiques et comportementaux à l’inclusion et à l’équité de la connaissance »).

L’emplacement géographique, l’état socio-économique, l’accès à la technologie et l’étude universitaire formalisée peuvent être des obstacles à l’inclusion. Quel type de soutien technologique et de systèmes peut être conçu pour aider à combler ces fossés et donner une voix à des groupes sociaux plus divers ?

Plus nous en saurons sur les différents obstacles et les solutions pour les surmonter, mieux nous pourrons reproduire ce qui fonctionne.

Mettre en place des pages d’utilisateurs paramétrées pour mesurer et encourager la diversité communautaire

Que les pages d’utilisateurs ne soient pas du texte brut, mais contiennent des caractéristiques et des rôles autodéclarés paramétrés afin que

  1. nous puissions utiliser des recherches pour évaluer la diversité des types d’utilisateurs et l’encourager et
  2. les contributeurs puissent rechercher plus facilement d’autres utilisateurs avec lesquels collaborer en fonction des rôles et des affinités.

Dans Wikipédia, l’identité communautaire est développée par le biais des marqueurs utilisateurs obtenus par les contributeurs, le type de travail et les activités sociales qu’ils effectuent. La création d’une page d’utilisateurs est également liée à la conservation du contributeur.

Nous supposons que des processus guidés après l’inscription ou chaque fois que le contributeur le décide faciliterait la présentation de soi et l’expression bien plus que les cadres utilisateurs actuels. Ils pourraient inclure des caractéristiques personnelles et basées sur des tâches : sexe, âge, compétences techniques, nationalité, soutien LGBTI, spécialiste d’un sujet, correcteur d’erreurs de saisie, etc.

Nous prévoyons une augmentation du processus de socialisation au cours de la période suivant l’inscription, ce qui aiderait à la fois à renouveler la communauté et à élargir la base communautaire.

Plus important encore, une fois que cela sera mis en œuvre, nous proposons que les utilisateurs puissent être trouvés par le biais d’un moteur de recherche en fonction de leurs intérêts ou de leurs caractéristiques personnelles s’ils le souhaitent. Cela stimulerait les interactions entre les contributeurs centraux et périphériques de la communauté.

Présentation du médiateur - relais communautaire-WMF

Afin d’éviter une rupture de la communication entre la Wikimedia Foundation et les parties prenantes, nous proposons qu’un conseil de médiation ou des relais entre la communauté et la Wikimedia Foundation soient créés afin de faciliter le flux d’informations entre les parties prenantes.

Chaque partie prenante aura la possibilité de sélectionner un médiateur et un suppléant pour siéger au conseil. Les candidats doivent être des membres de la communauté très fiables, mais idéalement ne doivent pas occuper simultanément d’autres postes de pouvoir, car leur neutralité doit être garantie. La Wikimedia Foundation examinera les candidats et sélectionnera le médiateur principal et un suppléant qui agiront uniquement si le médiateur principal n’est pas disponible ou est impliqué dans un conflit potentiel. L’obligation du médiateur est de servir de canal d’information entre les communautés et la Wikimedia Foundation et entre la Wikimedia Foundation et les communautés. Son rôle principal est de soutenir le développement de solutions appropriées, en harmonisant les interactions entre la Wikimedia Foundation et les parties prenantes.

Il contribue à éliminer la frustration et les retards dans la communication qui ont tendance à faire remonter les décisions de politique et les processus de mise en œuvre. Il s’agit principalement d’un rôle communautaire non centré sur le contenu, mais sur la communication afin d’améliorer la santé et la diversité de la communauté.

Diversifier la répartition des ressources pour assurer la diversité dans les collaborations internationales

Nous proposons de modifier la structure de répartition des ressources afin de garantir la diversité et de faciliter sa gestion au niveau bureaucratique.

Les ressources allouées aux projets de diversité devraient être réexaminées périodiquement et il est nécessaire de disposer d’une structure pour la supervision. Les ressources peuvent être variées : équipement, temps du personnel, marchandise, dons en nature, etc., mais dans cette recommandation, on entend par ressources les ressources monétaires. Cette recommandation concerne la manière dont les ressources sont réparties entre les pays, et non pas la quantité de ressources allouée.

Avec de nombreuses nouvelles parties prenantes du mouvement dans le monde, le mouvement Wikimédia a besoin de structures administratives décentralisées pour la répartition des ressources. Cela pourrait contribuer au développement des communautés locales, car nous pouvons supposer que les canaux de communication seront plus fluides et que les processus pourraient être plus faciles à automatiser.

Modifier les Conditions d’utilisation - Politique relative aux licences

Recommandation - en conjonction avec le GT Santé communautaire

Que les Conditions d’utilisation (CdU) et les exigences de licence qui y sont stipulées soient modifiées pour mieux préserver la santé de la communauté, encourager les objectifs de diversité inclus dans l’objectif de devenir « l’infrastructure essentielle de l’écosystème de l’information libre », et remédier aux préjugés systémiques dans les politiques de la fondation et des projets connexes.

Malgré les recherches de nombreuses études internes et externes et des rapports de feedback communautaires sur des décennies, (Gender equity report 2018, Schellekensa, Holstegeb et Yassi 2019, Ford et Wajcman 2017, Adams, Brückner et Naslund 2019) un changement de politique générale est rarement mis en œuvre dans les projets Wikimédia. Plusieurs études ont montré que les politiques existantes du mouvement ne reflètent pas simplement les préjugés systémiques, elles aggravent les préjugés contre les communautés marginalisées, recolonisant et oppressant en réalité les connaissances diverses. (ibid)

Tout d’abord, la nature des projets de bénévolat de Wikimédia permet à des bénévoles formés et non formés (ou non qualifiés) de « remplir la fonction essentielle de créer et de faire respecter les politiques concernant les éditions de projets spécifiques ». Deuxièmement, la Wikimedia Foundation a spécifié un rôle limité, « héberger le contenu et contrôler la politique ». Ces deux éléments ont créé un environnement pour les projets Wikimédia, dans lequel la majorité des contributeurs qui affluent sur une page (pas nécessairement la majorité des contributeurs) contrôlent la définition et la mise en œuvre de la politique. Même si cette mise en œuvre est préjudiciable à des groupes minoritaires et à une intégration plus large des connaissances.

Les CdU existantes stipulent que, en général, la Wikimedia Foundation ne contribue pas, ne surveille, ni ne supprime de contenu. L’exception serait pour les violations des politiques dans les CdU ou pour la conformité légale aux avis DMCA. Actuellement, les Conditions d’utilisation ne couvrent pas les cas dans lesquels les politiques ne promeuvent pas « la vision Wikimédia d’un monde où chaque être humain peut librement partager l’ensemble de ses connaissances ». Cela signifie que le contrôle éditorial est entre les mains des contributeurs qui créent et gèrent le contenu. Le rôle principal de la Wikimedia Foundation a été d’héberger ce contenu. Cependant, un rôle secondaire, qui n’est pas traité dans la version actuelle des CdU, est de travailler en étroite collaboration avec les parties prenantes pour identifier les lacunes dans les processus actuels et les mécanismes d’application afin de contribuer au développement de solutions appropriées. La politique des CdU doit être modifiée en tenant compte du fait que « la Fondation considère que sa responsabilité est de garantir la santé à long terme de tous les projets Wikimédia », comme cela a été discuté précédemment par l’équipe Confiance et sécurité.

Nous proposons de modifier les CdU, à la fois pour renforcer ce message auprès de toutes les parties prenantes, et en tant que politique générale dictée par la stratégie du mouvement. Les orientations spécifiques des politiques qu’elles contiennent concernent principalement des aspects à règlementer, comme les conflits entre utilisateurs, les préjugés systémiques et le contenu.

Création de Wikioral, un projet avec des enregistrements vocaux

Un projet Wikimédia qui vise à recueillir des enregistrements vocaux de bénévoles pour soutenir le contenu des autres projets (sections et articles entiers), des langues ayant différents degrés d’utilisation à l’oral, et également des utilisateurs aveugles.

Le résultat de cette recommandation est un nouveau projet Wikimédia pour chaque langue contenant des enregistrements vocaux pour le contenu dans Wikipédia et Wikidata (extensible à Wiktionnaire) ainsi que de nouveaux contenus originaux. Il compléterait le reste des projets (pour les langues qui ont un Wikipédia) et serait le seul lieu de savoir pour les langues orales. Des documents originaux non liés au contenu existant, comme des entretiens, pourraient également être chargés.

La façon dont nous envisageons un article dans Wikioral est liée à un élément Wikidata et il contient un ensemble d’enregistrements que les contributeurs pourraient télécharger. De la même manière que Wikidata, nous pourrions comprendre chaque modification en tant que triplet : « Nom de l’article - Titre de l’enregistrement vocal/description du contenu - Enregistrement vocal ». Des paramètres supplémentaires pour chaque enregistrement seraient également recueillis (date d’enregistrement, dialecte, etc.).

Mettre en place une newsletter de la diversité

Créer une newsletter mensuelle pour diffuser des actualités concernant les projets de diversité, les outils, les études et les expériences communautaires en lien avec la diversité – tout type de diversité en termes de sujet (sexe, culture, géographie, etc.) et de portée (contenu, communauté, gouvernance).

Le contenu de la newsletter serait divisé entre les rubriques suivantes :

  • Récits (groupes d’utilisateurs, communautés, Wikimédia et le monde)
  • Résumés et analyses de recherche
  • Nouveaux outils et mises à jour des statistiques
  • Recommandations et suggestions d’objectifs
  • Partenariats (pour éliminer les obstacles)
  • Rapports d’événements liés à la diversité

Voici un exemple de contenu qui pourrait être inclus dans la newsletter :

« Pour ceux d’entre vous qui sont intéressés par de « petits » Wikipédias et des langues indigènes, voici un nouveau document universitaire cosigné par @kallmane. En savoir plus sur le projet Atikamekw Wikipetcia et l’implication de Wikimédia Canada».

Élaborer différentes politiques pour la notabilité et les sources fiables

Nos politiques sur la notabilité et ce qui doit être considéré comme des ressources fiables sont rédigées avec les populations/communautés/langue dominantes à l’esprit, parce qu’elles sont liées à la culture écrite. Souvent, le contenu qui concerne des cultures sous-représentées est considéré comme « non-notable » en raison 1) du manque de références fiables de la culture dominante ou 2) de sources considérées comme non pertinentes ou neutres. Dans un sens, c’est absurde, car chaque groupe culturel identifie ses propres traditions et normes. Les membres de chaque culture ont des sources de références appropriées représentant leur identité culturelle et celles-ci doivent être nos guides, au lieu d’avoir une vision des sources d’information centrée sur le monde occidental/l’Europe.

Les communautés et les parties prenantes doivent être davantage éduquées, et la politique en matière de pluralité des langues et des cultures doit être plus claire. En concertation avec des partenaires qui peuvent développer et cartographier les lacunes dans le contenu, des partenariats doivent être noués avec des groupes et des organisations qui peuvent identifier les types de références les plus fiables pour combler ces lacunes.

Les politiques doivent avoir une orientation mondiale et reconnaître que les normes de documentation varient d’un pays à l’autre. Redéfinir les sources fiables en tenant compte du fait que suivant le sujet, le contenu disponible, la date et le lieu, les sources de référence peuvent varier. Par exemple, si quelqu’un fait partie d’une minorité ethnique et vivait au XVIIIe siècle, les sources qui se concentrent sur la culture prédominante ne sont pas susceptibles de contenir des documents sur ce groupe minoritaire. Au contraire, les sources d’information qui se concentrent sur ce groupe, notamment les journaux ethniques, les revues, les objets anciens, les archives, les récits, etc., seraient plus fiables.

Utilisation d’un langage inclusif dans les règlements, politiques et communications des parties prenantes

Utiliser un langage inclusif dans tous les règlements, directives, politiques et communications de notre mouvement. Le mouvement Wikimédia est mondial, et repose sur la vision d’atteindre chaque être humain et de travailler vers un objectif stratégique d’équité de la connaissance pour tous. Les parties prenantes du mouvement Wikimédia doivent utiliser un langage qui exprime un engagement en faveur de la diversité et de l’inclusion de toutes les voix.

Un engagement envers la diversité doit également se manifester dans les structures de gouvernance des organisations de notre mouvement et dans le langage que nous utilisons. Les communications sur et hors wiki (politiques et directives, annonces, bistrots, sur les réseaux sociaux, billet de blog, presse) doivent se faire dans un style qui évite les stéréotypes et les préjugés. Si les affiliés du mouvement ont très peu d’influence sur les règles et les structures des projets Wikimédia, l’une des choses que nous pouvons contrôler est la structure de nos organisations et, à cet égard, nous devrions montrer l’exemple.

Les règlements des affiliés de Wikimédia doivent être aussi inclusifs et non-discriminatoires que possible (dans le contexte juridique local). Cela peut être garanti par des modèles de consultation adéquats dès le début du développement des affiliés. C’est également important en termes de politiques en matière d’espace convivial ; il est essentiel de veiller à ce que les règlements et les politiques en matière d’espace convivial ne se contredisent pas pour être efficaces.

Les conseils d’administration des affiliés de Wikimédia et le personnel rémunéré devraient par défaut être inclus et diversifiés (sexe, origine ethnique, capacité, etc.) dès que possible dans leur processus de développement organisationnel. Cela peut être encouragé par des règlements appropriés comme mentionné ci-dessus.