Journée Wikimedia Culture et Numérique 2021/Programme/Résumés des interventions

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search


Bannière journée GLAM 2020.png
Journées Wikimédia France
Culture et Numérique 2021



Le 16 avril 2021 | En ligne


Accueil

Pictogramme-Accueil.png

Programme

Pictogramme-Programme.png

Inscription

Pictogramme-Inscription.png

Les partenaires

Pictogramme-Partenaires.png

Documentation

Pictogramme-Documentation.png


Nous vous proposons ici une présentation de chaque intervention qui aura lieu dans le cadre de la Journée Wikimédia Culture et Numérique 2021

Institutions et projets Wikimédia, comment y venir et comment y rester ?[edit]

Les projets Wikimedia représentent une opportunité de diffusion des sources et fonds pour les institutions culturelles. Cette session propose un rapide tour d'horizon des différents moyens d'intégrer les projets Wikimedia dans leurs missions. Elle permettra également de mentionner les projets en préparation concernant l'état de l'Open content en France.

Xavier Cailleau, chargé de mission partenariats GLAM à Wikimédia France , Agence Phare

Le choix déterminant de l'open content[edit]

Ville de Marseille[edit]

L'ouverture des contenus patrimoniaux : un choix stratégique pour construire la politique culturelle numérique de la Ville de Marseille. Comment devenir visible et attractif grâce au patrimoine numérique.

Noëlle Colombié, chargée de projets numériques pour la Direction de l'Action Culturelle de la Ville de Marseille

Musée de Bretagne[edit]

Installé à Rennes au sein de l’équipement culturel des Champs Libres, le musée de Bretagne a lancé en 2017 Des collections en partage , un portail de mise en ligne des collections, qui se distingue dans le paysage muséal français par son ampleur et son ambition. Innovant dans sa philosophie, il s’est inscrit dans le projet scientifique et culturel du musée, ainsi que dans les grandes orientations de la collectivité (Rennes Métropole) portant une politique culturelle, attentive à la diffusion et la transmission des savoirs, et au-delà, des ambitions d’innovation dans la relation aux usagers et d’ouverture militante des données.

Manon Six, Conservatrice du patrimoine, en charge du pôle collections

BIU Santé[edit]

La BIU Santé s'est engagée tôt, en 2000, dans la mise à disposition de contenus en ligne via la bibliothèque numérique Medica et la banque d'images pour commencer. A l'origine, toutes les images mises en ligne faisaient l'objet d'un copyright. En 2013, la bibliothèque adopte la Licence Ouverte Etalab pour tous ses documents du domaine public. Cette licence a permis de monter des projets de dissémination de nos contenus hors des murs de la bibliothèque (Wikimedia Commons, Medical Heritage Library) dont les bénéfices en terme de visibilité et de collaboration sont indéniables.

Solenne Coutagne, responsable de la bibliothèque numérique Medica à la BIU Santé

Larissa Borck[edit]

Expert on digital cultural heritage and Open GLAM

Comment monter un projet Open content ?[edit]

Paris Musées[edit]

Musées de Reims[edit]

Le réseau des musées de Reims (six établissements) connaît une importante transformation incluant un nouveau centre de conservation mutualisé, la rénovation intégrale du musée des Beaux-Arts (2019-2024) et la refonte des parcours de visite. Ces chantiers ont permis une valorisation inédite des collections par la mise en ligne d’un musée numérique pensé autour d’une base des collections (14 200 œuvres en ligne début 2021) et d’outils numériques visant à diversifier l’approche des œuvres et les interactions avec leurs publics.

Georges Magnier, Directeur des musées

Archives départementales de Yvelines[edit]

Les Archives départementales veillent sur les archives publiques et privées qu'elles conservent (29 km de documents, dont 14 000 ouvrages de bibliothèques, 300 000 photographies et cartes postales, 200 maquettes) pour les rendre accessible à tous et proposent sur leur site internet environ 6 000 000 de pages de documents numérisés, librement consultables.

Romain Dugast, Chef de Service, Services aux publics


L’ouverture des contenus des Archives nationales sur les projets Wikimédia : retour d’expérience, exemples et outil (Openrefine)[edit]

Partenaires de Wikimedia France depuis plusieurs années, les Archives nationales mènent plusieurs projets d’ouverture et de dissémination des contenus sur les plateformes de la sphère Wikimedia. Cet atelier sera l’occasion de faire un retour d’expérience et d’évoquer l’utilisation d’un outil en particulier : OpenRefine.

Pauline Berni et Maïwenn Bourdic


Valoriser ses contributions sur les projets Wikimedia[edit]

"Pourquoi contribuer sur wikipédia, wikisource, wikidata, commons... et comment ? Les raisons avancées par certaines institutions culturelles pour convaincre leurs tutelles ou leurs publics potentiels sont multiples. Au-delà d'un simple inventaire des raisons de contribuer, cet atelier propose d'éclairer le "pourquoi" par le "comment" : pages de discussion, historiques, pages projets, portails, requêtes... les projets wikimédiens mettent à disposition un éventail d'outils qui permettent de passer de la valorisation des collections à la valorisation de la contribution."

Pierre Tribhou


GLAM, FAIR & MSR : l’open content au musée Saint-Raymond, musée d’Archéologie de Toulouse[edit]

Musée Saint-Raymond

Depuis 2016, le MSR contribue à la politique d’open data menée par la mairie de Toulouse et participe au mouvement international de libération des communs culturels en offrant la possibilité aux publics de réutiliser librement et gratuitement des ressources produites dans le cadre de ses missions. Un retour d’expérience qui abordera l’ensemble de la démarche, les moyens mis en œuvre, le travail collaboratif mené avec la communauté wikimédienne et les mutations des pratiques professionnelles qui en découlent.

Christelle Molinié, Documentaliste


Open Content au Yale Center for British Art[edit]

Emmanuelle Delmas-Glass est Collections Data Manager du Yale Center for British Art aux Etats-Unis. Elle gère le chantier de structuration des données de leur création jusqu’à leur diffusion en ligne et dans le Web de données, notamment en formats XML, IIIF, ainsi que leur modélisation en RDF. Emmanuelle s'intéresse aux problèmes d'interopérabilité et d’ouverture des données ainsi qu’aux collaborations profondes entre les bibliothèques, archives et musées. Elle est membre des conseils d'administration de ICOM-CIDOC et du IIIF. Elle a travaillé au Williams College Museum of Art et à la Photothèque de l’École du Louvre. Elle possède une maîtrise en histoire de l'art de la Virginia Commonwealth University.

Comment verser des collections sur Wikimedia Commons ?[edit]

De l'import d'une image d'oeuvre d'art jusqu'à sa réutilisation dans diffférents projets Wikimédia : découvrez comment importer la reproduction d'une oeuvre d'art dans Wikimedia commons, comment en renseigner correctement les métadonnées, comment la catégoriser...

Ensuite, nous diffuserons ensemble cette image dans deux projets de Wikimédia : dans Wikidata en lui créant, de manière participative, une page de données. Puis nous la diffuserons dans Wikipédia, en créant une page dédiée à cette oeuvre d'art contenant les informations essentielles à son sujet, et en particulier son lieu d'exposition habituel.

Nous verrons également comment importer plusieurs images similaires vers Wikimedia commons en une seule fois, et quelques outils et pages utiles.

Paris Musées[edit]

L’open content a été mis en place sur le site des collections de Paris Musées https://www.parismuseescollections.paris.fr en janvier 2020. Kristel Fauconnet (service numérique) , Stéphane Chantalat et Thierry Bedel (service informatisation et numérisation des collections) présenteront la manière dont ils ont procédé pour la mise en œuvre opérationnelle et progressive de l’ouverture des images.



Pour toute question relative au programme, veuillez contacter Xavier Cailleau.