Wikimedia Community User Group Côte d'Ivoire/Reports/Semi-Annual report (November 2016 - April 2017)/fr

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search
Langues: English · français

Introduction[edit]

Wikimedia Community User Group aborde, en 2017, sa troisième année d’existence. Une étape réputée critique dans la pérennisation des organisations, car marquant leur phase de maturation. Pour le User Group de Côte d’Ivoire, c’en est effectivement l’âge, suggérant une adhésion volontaire et volontariste aux bonnes pratiques promues par le mouvement Wikimedia. Parmi ces bonnes pratiques, la publication de rapports périodiques conformément aux devoirs de transparence et de redevabilité des organisations affiliées à Wikimedia[1].

Ce rapport, le premier d’un genre semestriel pour le User Group, se veut conforme à ces normes, gages d’exemplarité du mouvement. Il rend compte de la vitalité et de la croissance du User Group ivoirien entre novembre 2016 et avril 2017. L’on dénombre, durant cette période, en effet, plus d’une vingtaine d’actions qui ont été menées par les volontaires du User Group.

Ces actions vont d’initiatives nationales à la consolidation de la vision d’une libre diffusion de la connaissance en Côte d’Ivoire, en Afrique de l’Ouest et dans le monde.

Initiatives nationales & participations internationales[edit]

Le User Group de Côte d’Ivoire a conduit durant ces six mois des initiatives à différentes échelles, nationale, régionale et internationale.

4 projets/programmes au niveau national[edit]

Au niveau national, 4 projets et programmes ont été déployés. Parmi ceux-ci, Les Classes Wikipedia se démarquent par leur originalité propre au User Group. Les projets Wiki Loves Africa 2016, Wiki Loves Women et WikiFundi sont, eux, des initiatives impulsées par le mouvement Wiki in Africa[2] auxquelles adhère Wikimedia Community User Group Côte d’Ivoire.

Les Classes Wikipedia[edit]

Lancé en phases expérimentales dès novembre 2016, il s’agit d’un programme de formation et de contribution à l’encyclopédie Wikipedia et au mouvement Wikimedia qui vise à aider les jeunes (-35 ans) à développer leurs compétences et capital humains par un engagement volontaire au service de la connaissance libre.[3]

Page de garde du rapport partiel des Classes Wikipedia.

Pour la phase pilote, 2 sessions ont été organisées presque concomitamment. L’une avec une classe d’étudiants en 1ère année de Comptabilité, Communication ou Ressources humaines à Agitel Formation et l’autre au siège du User Group. Si la session au siège a été achevée en mars 2017, la session avec la classe de 1ère année se poursuivait encore jusqu’en juin 2017.

Cette infographie résume le rapport du projet pilote des Classes Wikipedia, une initiative du User Group de Côte d'Ivoire menée à Abidjan entre novembre 2016 et juin 2017.

Ainsi, de novembre 2016 à avril 2017, a-t-on enregistré 18 séances de 2 heures de formation. Soit plus de 100 heures bénévoles, y compris les heures de préparation, de la part des 8 encadreurs volontaires du User Group engagés dans ce projet. Parmi ceux-ci, il faut souligner l’implication du Volontaire international de la Francophonie (VIF) en mission en Côte d’Ivoire depuis janvier 2017 en tant que wikimédien en communauté. Côté auditeurs, on en dénombre 37 au total.

Sur les 37, 16 dont 5 femmes soit plus du tiers, ont pu créer un compte, faisant d’eux de nouveaux contributeurs et contributrices identifiables. Ces nouveaux wikipédiens et wikipédiennes totalisaient au 30 avril 2017 plus de 176 contributions et 31 photos téléversées lors du Concours Wiki Loves Africa 2016.

Du point de vue des enseignements tirés de cette expérience, l’on note que l’absence de connexion Internet (et même de projecteur) a souvent empêcher la bonne tenue des séances. Le WikiPack acquis à WikiIndaba 2017, dans le cadre du programme WikiFundi a ainsi constitué, à partir de février 2017, une alternative pour les activités d’initiation.

Pour les formateurs, ces 2 premières sessions ont été enrichissantes. « Les Classes Wiki nous aident, en tant que formateurs à standardiser notre façon d’apprendre Wikipédia aux nouveaux et même d’encadrer les participants pendant les edit-athons », ont-ils témoigné dans leurs rapports.

Exploité comme principal support pédagogique, le syllabus en anglais, édité par le programme WikiEducation, est considéré comme « un bon guide » qui « a parfois fait preuve de limites » dans le contexte local ivoirien. Il présuppose par exemple qu’une grande partie du travail sera fait par les auditeurs, une fois rentrés à la maison. Ce qui, à la réalité, n’est pas le cas, l’essentiel des contributions étant réalisées lors des séances en présentiel ou d’édit-athons organisés par le User Group. La langue anglaise de la version utilisée a aussi constitué une barrière pour les formateurs, non anglophones.

Les projets Wiki in Africa[edit]

Le User Group a participé à 3 initiatives Wiki in Africa, à savoir Wiki Loves Africa pour la 3e fois, Wiki Loves Women et Wiki Fundi.

Camera acquise par le User Group en 2016 suite à un Rapid Grant

Avec plus de 1155 photographies téléversées et 19 évènements organisés, la Côte d’Ivoire a renoué avec le titre de la participation de cette 3e édition du concours photographique Wiki Loves Africa. Pour les prochaines éditions, l’un des objectifs est d’améliorer considérablement la qualité des photos tout en préservant le leadership ivoirien en termes de participation. Du matériel a d’ailleurs été acquis à cet effet, via un Rapid Grant.

Concernant Wiki Loves Women, le User Group a enregistré 352 fichiers multimédias téléversés sur Commons relatives aux femmes africaines, plus de 200 participants aux 30 événements (ateliers, edit-athons, conférences, rencontres, etc.) organisés dans le cadre du projet, 76 articles améliorés, traduits ou créés, 13 retombées médias… Au-delà de ces importants chiffres enregistrés par le User Group ivoirien[4], l’impact de Wiki Loves Women s’apprécie essentiellement à trois niveaux[5] :

  1. la consolidation de la communauté Wikimedia en Côte d’Ivoire,
  2. la responsabilisation des wikimédiennes de Côte d’Ivoire dans l’édification du User Group et,
  3. l’activation de partenariats GLAM, notamment avec les archives de l’Assemblée nationale.

Participant du mouvement Wikimedia en Afrique, le User Group s’est aussi engagé dans le projet WikiFundi. Aussi la délégation ivoirienne à WikiIndaba en janvier 2017 a-t-elle reçu, pour un test, son WikiPack, à l’instar des autres pays engagés présents à Accra.

Le WikiPack est un équipement qui permet de « faire du Wikipedia sans Internet et… sans électricité »[6]. Il se compose d’un serveur Rasberry Pi baptisé WikiFundi, contenant une version des plateformes Wikipedia et d’une banque d’énergie pour la recharge.

Wikipack

À son arrivée à Abidjan, le WikiPack a été présenté à la communauté lors d’un rapide test au siège de l’organisation. La première véritable sortie du WikiPack est intervenue ensuite aux Classes Wikipedia à Agitel Formation. Puis le 18 mars 2017, à la faveur du mois de la contribution francophone, où il a servi de matériel pédagogique pour le groupe d’initiation constitué lors de l’édit-athon organisé par Wikimedia Côte d’Ivoire.

En dépit de quelques reproches sur l’impossibilité de modifier les articles, sans avoir un compte sur WikiFundi, les utilisateurs ivoiriens apprécient le WikiPack. L’importante base de données de WikiFundi, la durée de vie de la batterie, les facilités de s’y connecter et d’y trouver des articles sont entre autres les points forts du Wikipack, qui fait désormais partie du kit de mission du User Group de Côte d’Ivoire. Avec ce matériel, Wikimedia Côte d’Ivoire optimise davantage sa gestion de la connexion Internet lors de ses activités.

Implication régionale et internationale[edit]

Hormis les projets Wiki in Africa, Wikimedia Community User Group of Wikimedia s’est impliqué dans d’autres activités à l’international. En participant par exemple au concours Wikivillages Cameroun, à travers son président Donatien Kangah comme membre du jury. Ce sont au total plus d’une cinquantaine d’articles et de photographies qui ont été évalués lors de ce concours dédié aux villages camerounais[7].

À WikiIndaba 2017, le User Group était représenté par 4 de ses membres. Actifs, ils ont pu participer à plus de 80% des activités au programme, contribuant par la prise de notes collaboratives sur Etherpad, par le relais des activités sur les profils sociaux personnels et ceux du User Group.

Cette conférence africaine de Wikimedia a été aussi une grande occasion de socialiser dans la vie réelle avec plusieurs des participants, dont certains avec qui le User Group interagit en ligne déjà depuis quelques années ou mois.

L’équipe nationale du projet Wiki Loves Women a aussi participé à la réunion d’évaluation régionale organisée en marge de la conférence à l’Institut Goethe d’Accra, en présence de membres de la Fondation dont la directrice exécutive Katherine Maher.

Au niveau international, les délégués ivoiriens n’ont pu une fois de plus, se rendre à Berlin pour la Wikimedia Conférence, en raison du refus du visa, quoique invité en bonne et due forme par Wikimedia Deutschland. Il y était prévu une communication conjointe avec Paolo du Brésil sur la croissance des User Groups. Communication qui a finalement eu lieu sans la participation physique des Ivoiriens.

Le User Group s’est toutefois impliqué dans le processus de l’élaboration de la stratégie Wikimedia 2030, relayant et engageant ses membres dans les discussions et autres activités relatives. Aussi le recrutement d’un de ses membres en qualité de facilitateur international des communautés francophones apparaît-il comme une source de fierté et de motivation.

Consolidation du mouvement Wikimedia en Côte d’Ivoire[edit]

Le mouvement Wikimedia se consolide de plus en plus en Côte d’Ivoire à travers son User Group. Cela, à travers une communauté vivante et active, des volontaires engagés et le développement de nouveaux partenariats au service de la connaissance libre.

Vie de la Communauté[edit]

Un « meet-up de fin d’année » a été organisé le 16 décembre 2016. Il s’agissait surtout d’un moment de socialisation entre membres du User Group dans une ambiance festive de fin d’année 2016, en prélude aux préparatifs de l’Assemblée générale prévue en 2017. Une trentaine de membres y ont pris part.

De gaude à droite : Le Président Dokk, la trésorière Manouk, son Adjointe Colette Yao et le Vice-Président Samuel Guebo.

Le 04 mars 2017, s’est tenue la IIIe Assemblée générale du User Group. Elective, elle a enregistré l’élection du nouveau Bureau exécutif pour la période 2017 – 2019. À la suite de candidatures déposées préalablement à la réunion de l’Assemblée, il a été procédé à l’élection de :

  • Donatien Kangah au poste de président, avec 100% des voix exprimées (réélection) ;
  • Samuel GUEBO au poste de vice-président, avec 93,75% des voix exprimées (ex-commissaire aux comptes) ;
  • GUEBO Emmanuelle au poste de trésorier, avec 100% des voix exprimées ;
  • YAO Colette au poste de trésorier adjoint, avec 87,5% des voix exprimées.

Le 28 avril 2017, réuni en session ordinaire, le nouveau Bureau a décidé de la création d’un Groupe de travail dédié à la promotion du genre dans les activités du User Group. Ce groupe est dénommé WikiMousso, « mousso » signifiant « femme » en malinké, une langue locale de Côte d’Ivoire.

Toute cette vitalité est désormais perceptible depuis janvier 2017 sur la version 2.0 du site web de l’Association : wikimedia.ci

Le User Group compte de plus en plus de membres volontaires aux missions qu’exigent ses activités. Ainsi, le Bureau exécutif s’appuie sur une quinzaine de volontaires, adhérents à l’Association, à qui il délègue certaines missions.

Nouveaux partenariats[edit]

S’agissant des partenariats, le User Group jouit toujours de bonnes relations avec ses partenaires traditionnels que sont la Commission nationale de Francophonie (CNF) et l’Institut Goethe d’Abidjan. Des institutions dont les appuis logistique et financier ont favorisé la croissance du User Group. D’ autres partenariats plus techniques sont en discussion, notamment avec Code.ci, l’association nationale des développeurs ivoiriens, et avec l’APSIDCI, l’Association nationale des professionnels des sciences de l’information et de la documentation.

Bilan financier[edit]

RECETTES DEPENSES
Libellé Montant Libellé Montant
Solde trésorerie (caisse te banque) au 30 novembre 2016 1 630 076 Frais de déplacement 661 600
Inscriptions et Cotisations annuelles 193 000 Organisation rencontre (Frais de réceptions) 433 000
Retours et remboursements à la caisse 82 000 Impression document 41 575
Subventions Goethe-Institut pour le projet Wiki Loves Women 1 180 723 Dotation Air time 39 000
Subventions Wiki in Africa pour le projet Wiki Loves Africa 2016 612 664 Impression Gadgets publicitaires 417 500
Intérêts sur Compte Bancaire Wikimedia 10 063 Indemnités staff Exécutif 646 000
Frais d'Internet 40 000
Loyer Wiki 180 000
Achat Matériels Informatique 640 000
Charges lié aux demandes de visa 130 000
Achat de ticket pour Events 6 000
Frais de transferts d'argent 16 400
Frais de réparation 25 000
Achat d’éléments pour stand CI Wikindaba 2017 10 000
TOTAL RECETTES 3 708 526 TOTAL DEPENSES 3 286 075
SOLDE DEBITEUR 422 451
TOTAL 3 708 526 TOTAL 3 708 526



Conclusion[edit]

Wikimedia Community User Group Côte d’Ivoire a grandi. Ce premier exercice semestriel démontre la vitalité de l’organisation, la consolidation de sa vision au plan national et révèle ses perspectives de développement encourageant au service de la connaissance libre. Cela ne peut se faire qu’en intégrant les perspectives nationales et internationales du développement durable, qui implique une démarche d’intelligence collective.

Références[edit]

  1. "Resolution:Organizational best practices - Wikimedia Foundation". wikimediafoundation.org. Retrieved 2017-09-11. 
  2. "WikiAfrica | activating open content". www.wikiafrica.org (in en-US). Retrieved 2017-09-11. 
  3. ADO, Aman (2017-03-01), Français : Retour d’expérience lors de la première édition des classes Wiki organisées par Wikimedia Côte d'Ivoire (PDF), retrieved 2017-09-13 
  4. Yasield (2017-01-27), Français : Présentation du bilan partiel du projet WLW à WikiIndaba 2017 à Accra (PDF), retrieved 2017-09-11 
  5. "De l’impact de Wiki Loves Women en Côte d’Ivoire - Wiki Loves Women". Wiki Loves Women (in fr-FR). 2017-02-12. Retrieved 2017-09-11. 
  6. "Community digest: WikiFundi, an offline editing platform for Wikipedia; news in brief – Wikimedia Blog". blog.wikimedia.org. Retrieved 2017-09-11. 
  7. "Projet:Wikivillages du Cameroun" (in French). 2017-01-20.