Strategy/Wikimedia movement/2018-20/Working Groups/Product & Technology/Recommendations/Nutshell/fr

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search

Other languages:
Deutsch • ‎English • ‎español • ‎français • ‎português do Brasil • ‎українська • ‎العربية • ‎हिन्दी • ‎中文

Décentralisation

À l’heure actuelle, la majeure partie du processus de prise de décision et du développement logiciel est réalisée par la Wikimedia Foundation. Le but de cette recommandation est de travailler à la décentralisation du développement logiciel. Pour que cela soit possible, différentes activités sont nécessaires. Tout d’abord, il convient de déterminer quel logiciel sera développé. Ensuite, il faut établir qui développera le logiciel en question. Et enfin, il faut déterminer comment ledit logiciel sera développé.

Décentraliser le développement et l’infrastructure, en allant jusqu’à sous-traiter des projets spécifiques à des entités n’appartenant pas à la WMF qui deviendront ensuite des prestataires/bénéficiaires de subventions pour la Fondation. Notre recommandation est que la WMF reste responsable du développement de base et se concentre sur ce point, mais que d’autres projets soient évalués pour déterminer s’il serait profitable de les faire développer par d’autres organisations et groupes de membres de la communauté.

Mettre en place une consultation stratégique continue dans le cadre de laquelle les objectifs et visions à long terme peuvent être définis de manière participative. Ce processus devrait donner naissance à un plan stratégique public soulignant les éléments nécessaires pour mener à bien les différents projets.

À partir dudit plan, les affiliées et bénévoles pourront faire des propositions concernant le développement de différents éléments du plan stratégique. Ces propositions seront étudiées et approuvées par le « Conseil technologique » en fonction de leur qualité technique et de leur cohérence avec l’architecture technologique.

Après la livraison des projets logiciels, ces derniers seront examinés pour déterminer la réussite du projet. Cet examen sera apporté en tant que contribution aux prises de décision ultérieures concernant l’approbation, par ce groupe, des futures propositions.

Soutenir le processus de prise de décision à l’échelle de la communauté

Le mouvement devrait investir dans des outils soutenant les conversations, la prise de décision et l’autogouvernance communautaires. Nous devrions constituer une équipe, un service ou une entité dédié(e) au sein du mouvement qui se concentrerait sur la mise à disposition de plateformes d’échanges/de gouvernance à l’attention des membres de la communauté adaptées à des échanges constructifs et inclusifs ainsi qu’au rapprochement de points de vue, aussi bien sur le plan technique (p. ex. : une interface facile à utiliser pour les conversations, des outils de traduction, de synthétisation et de vote, des fonctionnalités de modération pour les membres de la communauté, le balisage, etc.) que social (p. ex. : codes de conduite ou normes concernant les critiques constructives).

Ouvrir la gouvernance relative au produit

Rendre la gouvernance de l’offre de produit Wikimédia plus inclusive, participative et prévisible en mettant en place un processus ouvert et transparent de proposition de projet dans le cadre duquel la WMF, les affiliées et les membres de la communauté pourront tous participer et le pouvoir de prise de décision sera partagé, dans une certaine mesure, avec les communautés qui, à leur tour, s’engageront à respecter les décisions auxquelles elles prennent part.

Comité de déploiement

Rendre la gouvernance du logiciel utilisé dans le cadre des projets Wikimédia plus inclusive, participative et prévisible en mettant en place un « Comité de déploiement » chargé de définir les exigences pour le déploiement de nouvelles fonctionnalités sur les Wikis, au moyen d’un processus de prise de décision commun entre l’organisation à l’origine de la fonctionnalité concernée et la communauté d’éditeurs.

Évangélisation technologique

Créer une équipe d’évangélisation/de diffusion des connaissances chargée de veiller à ce que les principaux membres de la communauté comprennent la base factuelle des projets et décisions stratégiques en cours ainsi que les délais. L’équipe s’assurera que les informations générales nécessaires aux fins de la compréhension et de l’évaluation de la stratégie liée au produit soient disponibles, facilement accessibles au lecteur moyen et diffusées au sein des communautés.

Nouveaux modèles de participation pour les développeurs

Les nouveaux modèles de participation pour les développeurs nous aideront à attirer, retenir et soutenir les développeurs au sein de la communauté Wikimédia. Le fait d’attirer plus de développeurs et de mieux les retenir nous permettra de créer une communauté de développeurs plus importante et plus diversifiée qui pourra répondre aux différents besoins du mouvement en matière de logiciels. En outre, les nouveaux modèles feront de Wikimédia un endroit convivial et accueillant au sein duquel les développeurs pourront apprendre, évoluer et innover, ce qui entraînera la croissance des projets Wikimédia.

Développer l’écosystème tiers

Nous pensons qu’il existe un véritable potentiel de base d’utilisateurs tierce qui n’est actuellement pas exploité : cette hypothèse doit être vérifiée. Les projets libres (open source) réussis ont tendance à recevoir des ressources (argent, temps des membres du personnel et bénévoles, marque et commercialisation, etc.) de la part d’entités variées qui ont des objectifs différents, mais travaillent ensemble pour améliorer l’outil dont elles ont toutes besoin. Par ailleurs, MediaWiki est une monoculture qui dépend presque entièrement de Wikimédia, même s’il semble exister une demande bien plus vaste concernant les fonctionnalités que ce logiciel propose. La Wikimedia Foundation (ou toute autre entité du mouvement ayant les capacités suffisantes) devrait rechercher ce qui entrave le développement d’un tel écosystème dans le cas de Wikimédia.

(Dans ce contexte, le terme « MediaWiki » est utilisé dans son sens le plus large et comprend toutes les technologies développées autour de cette dernière, telles que Wikibase ou Parsoid.)

Comité consultatif en matière d’éthique pour les technologies émergentes

Créer un groupe travaillant sur l’Éthique pour les technologies émergentes, qui sera géré par la Wikimedia Foundation et composé de représentants du personnel rémunéré, des affiliées et d’experts externes, pour étudier les nouveaux domaines technologiques et identifier et publier des recommandations et directives liées aux potentielles préoccupations sociales ou éthiques soulevées par la technologie. Lesdites recommandations et directives seront publiées une fois par an sous forme de conclusions spécifiques liées à des faits et de recommandations correspondantes à l’attention de tous les développeurs de Wikimédia (membres du personnel, bénévoles et tiers) pour leur indiquer comment utiliser les technologies émergentes en respectant les valeurs du mouvement et pour identifier les risques liés aux nouvelles technologies pour nos utilisateurs ou notre plateforme.

Contrôler le produit et les impacts sur la société

Charger la Fondation ou tout autre organisme du mouvement d’étudier les impacts actuels de Wikimédia sur la société et la politique, de déterminer si, ou comment, les modifications recommandées ou prévues pour les politiques, les choix technologiques ainsi que l’expérience et le marketing liés au produit, sont ou ne sont pas « neutres » et d’identifier les risques ou opportunités potentiels pour Wikimédia en tant que produit de consommation qui pourraient apparaître si la Fondation ou d’autres organismes du mouvement apportaient des modifications significatives dans ces domaines. Cette étude doit être réalisée en suivant le cycle de planification à l’échelle du mouvement en matière de Technologie et de produit, par exemple tous les 3 ans si la Wikimedia Foundation publie un plan à moyen terme.