Wikimédia France/Wikilettre/Numéro 83/Brouillon

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search

Contents

Édito[edit]

Cette wikilettre couvre l'actualité de Wikimédia France au cours du second semestre 2017.

Actualités régionales[edit]

Marseille[edit]

Des Actions de sensibilisations résumé de 2017[edit]


Société collaborative et travail social[edit]

Le 7 mars, l'Institut Méditerranéen de Formation et Recherche en Travail Social, nous avait invité à animer l'un des ateliers organisé dans le cadre de la journée culturelle "Société collaborative et travail social". La matinée était consacrée à des échanges autour des contours d'une économie collaborative et au lien avec le travail social. Le repas était participatif. Les ateliers s'appuyaient sur les acteurs de terrains et étaient délocalisés dans plusieurs structures de Marseille (DarLamifa, équitable café, Urban Prod. MarsNet., Didac'ressources... Ils avaient pour but d'appréhender des outils tels que les Fablab, les espaces de Coworking, les Mooc, les plates formes pédagogiques et les wiki Le CRI : Centre Ressources Illettrisme, a eu la gentillesse de prêter ses locaux pour notre atelier et a pu ainsi, expliquer aux étudiants quelle est son action et quelles sont ses ressources. Nous y animions l'atelier consacré à l'encyclopédie collaborative Wikipédia, avec un groupe d'étudiants travailleurs sociaux fort sympathiques. Avec eux, nous avons pu aborder dans un temps trop court, la distinction entre collaboratif et coopératif, les représentations de prime abord à propos de l'encyclopédie WP. [1]

Les Riaux[edit]

Plusieurs actions ont eu lieu, Samedi 11 Mars, Didac’ressources, en partenariat avec la Maison Municipale d’Arrondissement (MMA) des Riaux et le comité d’intérêt de quartier (CIQ) organisait une journée de collecte d’informations d’images, d’objets de souvenirs sur le quartier Les Riaux. L’objectif majeur de ce projet est de fédérer tous les habitants d’un même quartier sur un objectif commun de valorisation de leur propre quartier à travers l’écriture d’un article sur l’encyclopédie collaborative Wikipédia. Toute la journée, les habitants sont venus apporter les souvenirs qu’ils possédaient de leur quartiers ; archives, photos… ils ont pu échanger entre eux leurs souvenirs autour de moments conviviaux. A cette occasion, un salarié de Wikimédia France est venu apporter son expertise sur les conditions de mise à disposition d’archives sur Wikimedia Commons. le 19 avril, nous avons organisé une sortie au centre de documentation du Musée d'histoire de Marseille, nous devons y retourner Ces premiers éléments récoltés ont également fait l’objet d’une exposition à la MMA des Riaux. Cette première journée a été suivie d’autres rencontres (sorties photo/visite du quartier/ deuxième sortie de travail au centre de documentation du Musée de l’histoire de Marseille), formation sur Wikipédia et Wikimédia afin que les habitants alimentent eux-mêmes l’encyclopédie. L’objet était, d’ébaucher l’article Wikipédia des Riaux et d’alimenter Wikimedia Commons afin d’illustrer l’article. voir le projet ici[[2]]) : actions de mobilisations, sorties, mise en place d’un comité de rédaction, modification de l’article sur Wikipédia. La sortie photo de juillet a permis de mobiliser les habitants du quartier pour réaliser des photos : avant/après : vallon, Panetière, chemin de la Nerthe, Escalier ciné, Kuhlmann et la Grotte préhistorique Chrispine dans laquelle on a découvert un fragment de poterie néolithique ou ligure (n'a pu être ouverte que pour un habitant -elle est sur un site de dépollution-) , mais aussi des débris d’os humains et animaux, des couteaux, des grattoirs des outils primitifs qui ont servi à l’époque néolithique et des amulettes, Nous avons également participé à une émission de radio sur cette action. Le 23 septembre, fin d’après midi, en collaboration avec la MMA, Nous avons présenté tout le projet devant une centaine de personne et présenté l'exposition sur le quartier. + projection du film sur les Riaux [[3]]

[[4]]

à voir également le site suivant [[5]]

Montpellier[edit]

Wikipermanences[edit]

Mazuritz et les membres du groupe local organisent les Wikipermanences qui ont lieu le deuxième lundi de chaque mois à l'Atelier des pigistes près de la Faculté Richter. On peut retrouver le compte-rendu de ces réunions sur la page dédiée :

Opération libre à Jacou[edit]

Une Opération Libre est une initiative visant à « libérer » une ville, en l’occurrence celle de Jacou dans le département de l'Hérault. L'opération s'est déroulée sur deux jours, du 13 au 15 octobre 2017. Sous la houlette de Montpel'libre et du Collectif des Garrigues, des individus se sont mobilisés pour faire découvrir aux habitants du village et d'ailleurs, l'univers des logiciels libres.

Tout a commencé le vendredi 13 octobre après-midi à l’École Condorcet dans la classe de CM2 du village.[edit]

Les élèves se sont séparés en 2 groupes. Un premier groupe a découvert comment contribuer à Vikidia ; l’encyclopédie qui s’adresse aux plus jeunes, en créant un article sur Jacou et son histoire. La page du village n’existait pas avant ce jour-là.

L’autre groupe a travaillé sur la cartographie, le plan de Jacou en partant de leurs représentations du territoire, pour arriver à la découverte d’OpenStreetMap ; la carte libre du monde. La séance s’est terminée par une démonstration de modélisation 3D du centre historique du village avec le logiciel Minetest.

Le lendemain, samedi 14 octobre, le comité d’organisation accueillait le public à partir de 9h à la salle de la Fabrique. Près d’uneE soixantaine de personnes venues de villes différentes (Jacou mais aussi Montpellier, Lyon, Narbonne, Sommières, Trèves, Avignon, Saint-Pargoires…) se sont présentées pour assister aux différents ateliers de la journée.

Atelier toponymie Occitane de Jacou par Christine Marichy et Olivier de Labrusse.[edit]

Ces deux membres de l’association « Jacou, Histoire et Patrimoine » ont présenté toute la journée l’atelier « toponymie Occitane de Jacou : les lieux-dits autrefois et maintenant à Jacou». Sur internet et par une exposition documentaire ils expliquaient comment accéder au compoix ; cadastre de l’Ancien Régime de 1774, au cadastre napoléonien de 1808, et y repérer les anciens noms des lieux, leurs significations de l’occitan au français, localiser les parcelles de l’époque et voir comment elles ont évoluées aujourd’hui. Il est intéressant de se rendre compte que certains noms de lieux en occitan ont été traduits en français en changeant d’orthographe et de sens. Egalement certains toponymes ont changé de localisation, alors que ces dénominations apportaient beaucoup sur les caractéristiques physiques du territoire.

Près de 30 personnes se sont passionnées pour cet atelier, aussi bien débutantes que spécialistes. Parmi celles-ci de nouveaux arrivants à Jacou, des institutrices de l’école Condorcet, des anciens du village, des habitants des communes voisines recherchant aussi des méthodologies pour travailler sur l’histoire de leur village.

De nouveaux éléments sont apparus dans l’histoire de Jacou, appuyés sur l’exposition « Jacou au XIXème siècle » qui avait été présentée pour la première fois en 2014.

Des brochures gratuites de l’association « Jacou, Histoire et Patrimoine » étaient à disposition des visiteurs sur « la toponymie de Jacou dans le compoix », « Jacou au 19e siècle d’après les dessins d’Amelin et autres documents » et « photos de Jacou avant et maintenant ».

Atelier Wikipedia et Wikimedia Commons par Benoît Soubeyran.[edit]

Les nouveaux éléments identifiés sur l’histoire de Jacou ont pu être directement transcrits sur Wikipedia grâce à l’atelier de formation animé par Benoît Soubeyran. De nouvelles rubriques sur l’Histoire du village ont été créées. Par ailleurs, les participants aussi ont appris à :

  • Créer un compte utilisateur,
  • Transfert de photos sur Wikimedia Commons,
  • Écrire et documenter des articles,
  • Faire des liens entre les articles sur Jacou (Histoire, Château, Famille des Bocaud),
  • Créer des liens entre les articles Wikipedia et les catégories de Commons,
  • Savoir télécharger une image sur Commons et la mettre sur Wikipedia,
  • Comprendre le fonctionnement interne de Wikipedia : pseudos, adresses IP, surveillance mutuelle, conflit d’édition, arbitrage …
  • Comprendre le système de catégorisation des images et des articles.
Atelier modélisation 3D avec Minetest (logiciellibre) par David Delon.[edit]

Cet atelier a rassemblé 5 participants dont 3 enfants, dont l’objet était de découvrir le logiciel Minetest et de s’en servir pour modéliser les éléments remarquables du village de Jacou.

Après une prise en main de l’outil, un jeu sérieux qui permet de construire des mondes virtuels à partir de blocs de matériaux, les participants ont bâtis en commun l’église du village, sur la base de photos transmises par l’association « Jacou Histoire et Patrimoine ».

Le choix des matériaux, des dimensions, des constructions des murs, du toit, chaque étape a fait l’objet de discussions pour construire collectivement ce document.

Atelier Cartopartie sur les thèmes des circulations douces et de l’accessibilité PMR par Nicolas Moiroud et Cellou Diallo.[edit]

Une cartopartie consiste à partir en groupe pour cartographier un site. L’objectif peut être la création d’une carte à partir d’une « feuille blanche », le complément d’une carte existante, le repérage de POI (points d'intérêts) selon une thématique déterminée... Les thématiques choisies lors de l’Opération Libre de Jacou sont la circulation douce : pistes cyclables et chemins piétonniers, ainsi que l’accessibilité des commerces et des services aux personnes à mobilité réduite. La présence d’habitants du village, ayant la connaissance des lieux fut très enrichissante pour cet atelier.

Le groupe qui s’est intéressé à l’accessibilité PMR des commerces, s’est rendu sur le secteur de l’avenue de Vendargues. Les commerçants ont reçu nos cartographes de façon très positive. Cet atelier a permis de se rendre compte qu’une bonne moitié des commerces était accessible, il reste encore du travail à faire sur les voiries et les trottoirs avant de pouvoir compléter au maximum la carte https://wheelmap.org.

Une fois les relevés effectués (sur une feuille de papier, à l’aide d’un GPS ou d’un smartphone), les données ont été saisies en ligne sur le site https://www.openstreetmap.org avec l'outil ID, ou JOSM (logiciel plus performant, mais moins évident à prendre en main). Le chargement des traces GPS et des photos relevées sur le territoire ont permis d’ajouter toutes ces données dans OpenStreetMap.

Cet atelier a été l’occasion de faire une démonstration de l’outil en ligne Umap, qui permet de réaliser des cartes interactives personnalisées.

Atelier Ciné-débat sur le logiciel Blender, par Philippe Giffard et Cyrille Caron.[edit]

Cette journée de rencontres s’est terminée par la projection de films d’animation réalisés avec l’outil Blender.

Des films d’animation ont été diffusés :

  • Alike de Pépé Schhol,
  • Bande démo les Fées Spéciales,
  • Sintel,
  • Tears of steel,
  • Cosmos Laundromat,
  • Glass Half,
  • Agent 327.

Un échange avec la salle s’est déroulé pour aborder les sujets suivants :

  • L’intérêt d’utiliser Blender pour les professionnels comme les amateurs,
  • Comment fonctionne la communauté Blender,
  • Comment fonctionne la Blender Fondation.

L’Opération Libre de Jacou s’est poursuivie le dimanche 15 octobre au matin, par la visite guidée des Jardins du Château de Bocaud, animé par Olivier de Labrusse de l’association « Jacou, Histoire et Patrimoine ». Une seconde visite guidée des Vergers du Carbet, présentés par Bernard Thibaut était organisée en début d’après-midi. En fin de journée, cette riche opération s’est terminée par une conférence sur Wikimédia.

Editathon Femmes et féminisme dans l'Hérault[edit]

Co-organisée par les Archives, la communauté Wikipédia et l’association Montpel'libre, il s'agit d'une journée de contribution participative sur l’importance des femmes dans l’histoire du département. Lors de l’éditathon, les nouvelles personnes qui souhaitent apprendre à contribuer reçoivent une formation de base à l’édition le 25 novembre 2017.

Le matin, une formation de base à l'édition et à la contribution à des projets en ligne a été animée par des membres par Wikimédia France.

L’après-midi, les personnes participantes créent, modifient et améliorent des articles au sujet de femmes héraultaises illustres ou sur l’histoire du féminisme dans l’Hérault. Des ressources documentaires ont été mises à disposition par les Archives départementales de l’Hérault.

Bretagne[edit]

Rennes[edit]

Des wikimédiens ont présenté Wikipédia et les projets Wikimedia lors des journées du patrimoine aux Champs libres les 16 et 17 septembres. Ils en ont profité pour découvrir les collections du Musée de Bretagne, mises en ligne à cette occasion.

Les actions ne sont pas toujours dans la ville de Rennes, des actions on aussi lieu dans les communes alentours comme la présentation suivi d'un atelier à l'espace numérique de Guichen le 24 novembre 2017.

Plusieurs ateliers Wikidata ont aussi eu lieu au cours de ce semestre :

Finistère[edit]

Pour la quatrième année consécutive, mi-juillet, Thesupermat était accrédité pour le festival des Vieilles Charrues, l'occasion d'y photographier de nombreux artistes. Quelques semaines plus tard, il couvrait le festival du Bout du Monde. Comme à chaque fois, le soutien de Wikimedia France était déterminant.

Fin juillet, pour la quatrième fois, Kergourlay a été accrédité par le festival de Cornouaille à Quimper, ce qui lui a permis de faire des photos des concerts dans les divers endroits de la ville mais également des spectacles de rues et du défilé traditionnel breton. Wikimedia France a apporté son soutien avec le prêt du matériel photo et au niveau logistique pour le transport et l'hébergement. Début août, toujours avec l'aide de Wikimédia France mais sans accréditation, il a couvert la grande parade du festival interceltique de Lorient.

Brest[edit]

En juillet, le Conservatoire botanique de Brest, partenaire du groupe local depuis 2015, a ouvert les portes de ses serres, labos et bibliothèque aux Wikipédiens. Durant 2 jours, 5 plantes rares ont été étudiées, à travers la collecte de documentation, des présentations par les spécialistes et la prise de photos. Ensuite, les articles Wikipédia ont été complété au fur et à mesure, et des relectures ont été effectuées par le personnel du Conservatoire.

Depuis la rentrée, des lycéens brestois participent au Wikiconcours lycéen, accompagnés par une enseignante et contributrice de Brest. En octobre, dans le cadre du festival « Brest en communs », une présentation de Wikipédia a eu lieu dans un centre social, suivie d'un atelier en novembre. En octobre/novembre, avec le pack photo Sterenn de Wikimédia France, diverses photos ont été réalisées avec accréditations : Open de tennis, festival du film court, concerts à la Brest Arena, au théâtre Mc Orlan et à l'Avel Vor...

Le 1er décembre, une mascotte homard « faite maison » a vu le jour, baptisée Guy Homard, puis, mi-décembre, une sortie photo a été organisée sur la presqu'île de Crozon pour visiter une chèvrerie et contribuer à Wikipédia sur le thème de la fabrication du fromage. Des fromages de cette exploitation avaient été photographiés un an avant dans le cadre d'un Wikicheese pour les 10 ans de Wiki-Brest.

Saint-Brieuc[edit]

En 2017 et suite à la rencontre de 2016 lors de Wiki Takes 22, le musée d'art et d'histoire de Saint-Brieuc a ouvert ses portes, ses collections et sa documentation pour un editathon le dimanche 19 novembre 2017. Les liens créés avec le musée et l'association des amis du musée font arriver de nouveaux contributeurs.

Peillac et Les Fougerêts[edit]

Une Opération libre (OPL) a eu lieu début octobre dans ces deux villages bretons. Quatorze membres de la communauté Wikimédia ont participé dont une dizaine qui se sont rendu sur place (wikipédiens et commonistes principalement), ainsi que de nombreux contributeurs d’OpenStreetMap et Mappillary.

L’occasion de prendre des photos (plus de 250 images importées sur Commons, dont une belle sélection de pommes) et d'améliorer les articles des deux villages, de discuter avec leurs habitants et de leur présenter nos projets ; en espérant la naissance de quelques vocations !

Grenoble[edit]

Ateliers de contribution à la Coop-Infolab[edit]

Deux ateliers de contribution ont eu lieu à la Coop Infolab (espace de coworking et d'échanges autour du numérique).

  • 6 juillet 2017 : premier atelier d'initiation, avec une petite dizaine de participants.
  • 17 octobre 2017 : deuxième atelier d'initiation, avec une dizaine de participants à nouveau, et cette fois une thématique : la bande dessinée. Un journaliste a couvert la soirée dans un article publié sur Streetpress.

Éditathons[edit]

  • Journées du patrimoine, le 16 septembre 2017 : de 9h à 18h à La Casemate, une vingtaine de participants (dont de nombreux membres d'institutions culturelles et patrimoniales) ont participé à un éditathon "Journées du Patrimoine" : initiation aux principes et au fonctionnement de Wikipédia, puis contribution sur le thème, le tout encadré par les membres de la Cabale à la noix.
  • Éditathon MatriNET, le 21 octobre 2017 : de 10h à 14h, petit éditathon à la Maison des Associations de Grenoble, organisé par Osez le féminisme avec la Cabale à la noix en soutien technique. Contributions autour de biographies féminines ou de livres féministes.

Sensibilisation GLAM : ACONIT et IRSTEA Grenoble[edit]

  • 18 octobre 2017 : formation de membres de l'ACONIT (Association pour un conservatoire de l'informatique et de la télématique) notamment dans le but de procéder à des versements sur Commons.
  • 15 novembre : formation à l'université en direction des personnels de l'IRSTEA (groupement de chercheurs) : initiation à Wikipédia et panorama des projets-frères. Une dizaine de personnes y ont assisté (chercheur.se.s, doctorants, personnel technique et de communication), membres pour la plupart de l'IRSTEA, mais aussi quelques uns de l'IGE.

Paris[edit]

Pique-nique[edit]

Quelques wikimediens se sont retrouvés pour un pique-nique dans les jardins de la cité des sciences en juillet, mais le temps n'étant pas au rendez-vous, ils se sont réfugiés au -1 dans l'espace prévu à cet effet. On y a vu la cocotte en céramique réalisée par la Manufacture nationale de Sèvres en hommage à Coyau.

Wikipermanences[edit]

Les wikipermanences continuent, au sous-sol de la Cité des Sciences à la Villette, avec autour de 10 wikipédiens présents en décembre et janvier, et quelques wikidatiens de passage.

Festival NUMOK[edit]

Dans le cadre du Festival Numok (festival numérique des médiathèques de Paris), divers édit-a-thons et journées de contributions étaient organisés. L’occasion d’aller à la rencontre des sources et des personnes qui les préservent, et une première pour certains bibliothécaires : par exemple, ceux de la Médiathèque musicale de Paris, qui ont pour certains fait leurs premières contributions à ce moment-là ! les sans pagEs ont animé un atelier à la Bibliothèque Marguerite Durand.

Nature joliment morte d'Abraham Mignon (1675) - Musée du Louvre

Art+Feminism[edit]

à la Gaité Lyrique

Share Paris[edit]

Présentation des projets Wikimedia lors du 1er salon dédié à l'économie collaborative.

Wiki Takes the Louvre[edit]

Les premiers dimanches de décembre et de janvier ont été l'occasion pour plusieurs wikimédiens de se rendre au musée du Louvre pour y photographier des œuvres encore absentes de Commons. Une partie a été versée sur la médiathèque : Wikipedia takes the Louvre, 3 décembre 2017 ; d'autres photos suivront qui sont encore en cours de tri et/ou traitement.

Bordeaux et Gironde[edit]

Wikipermanences[edit]

franck-fnba, als33120 et les membres de la Cubale Wikimédia France/Groupes de travail/Groupes locaux/Bordeaux organisent une Wikipermanence mensuelle qui a lieu un samedi par mois au Médialab de la bibliothèque Flora Tristan. On peut retrouver le compte-rendu de ces réunions consacrées à la création d'un article sur le w:secteur Saint-Jean Belcier, sur les pages dédiées :

Réunions mensuelles de concertation[edit]

Au Node, dans le quartier Saint-Pierre de 19h à 21h.

Initiation à la contribution[edit]

  • Formation à Canopé33 à l'écriture collaborative basée sur le logiciel Médiawiki pour un groupe de huit professeurs des écoles de cycles 2 et 3 de Mérignac.
  • Open bidouille camp les 7 et 8 octobre à Bordeaux.
  • Cap'associations Bordeaux le 1er octobre.

Projets 2018[edit]

  • Au lycée professionnel des métiers de l'automobile Beau-de-Rochas : classe de 2ème.
  • À la centrale hybride de La-Teste-de-Buch : associations locales.

Lyon[edit]

Wikipermanences[edit]

Poursuite des rendez-vous mensuel Wiktionnaire chaque premier jeudi du mois et mise en place d'un nouveau rendez-vous mensuel Wikipédia à la Bibliothèque municipale de la Part-Dieu les troisième jeudis du mois. Chaque mois, une soirée dans un bar ou un restaurant est également organisée, qui réunit entre dix et quinze personnes.

Les informations sont partagées sur la page du groupe local.

Des étudiants au musée[edit]

Marc Leriche dans son atelier

Pour la seconde année, un partenariat a été mis en place entre trois acteurs complémentaires : le Musée des Beaux-Arts de Lyon, l'Université Lyon III et des contributeurs à Wikipédia. Le but : faire travailler des étudiants du Master "Patrimoine et Musée" dans un musée, pour qu'ils collectent des sources afin de rédiger des pages sur Wikipédia. Le détail du projet et la liste des pages améliorées est consultable sur la page du projet de Wikipédia.

Journée des dictionnaires[edit]

En novembre, deux contributeurs lyonnais ont participé à une journée scientifique sur la création de dictionnaire en donnant deux conférences qui ont été filmées :

Le lendemain, ils animèrent une matinée de contribution autour des dix mots de la francophonie. Malgré le peu de retombées, cela a permis une mise en relation avec plusieurs personnes qui prévoient d'organiser de nouvelles rencontres similaires dans les années à venir.

Strasbourg[edit]

Wikisource[edit]

Après les ateliers wikipédia, les Médiathèques de Strabourg démarrent une nouvelle série d'ateliers consacrée à Wikisource. Dates : samedis 3 février, 3 mars, 7 avril et 9 juin Lieu : salle de formation L@ppli à la Médiathèque André Malraux Objectifs : s'initier à Wikisource, développer un groupe pérenne de contributeurs et contributrices autour de ce projet. Contact : franck.queyraud at strasbourg.eu

Wikipédia[edit]

Les ateliers de contribution à Wikipédia lors de l'opération Strasbourg Laboratoire d'Europe 1880-1930 sont terminés. Tout le projet et les compte-rendus des sessions sont consultables ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet:Laboratoire_europ%C3%A9en_Strasbourg_1880_-_1930 Lors de la wikiconvention à Strasbourg, un edit-a-thon avait été organisé avec les membres présents. Merci aux 17 participants pour les contributions et ce moment convivial.

Wiktionnaire[edit]

La présence à Strasbourg d'une demi-douzaine de contributeurs au Wiktionnaire lors de la Wikiconvention a permis une rencontre d'une heure avec deux chercheurs qui développent un outil de traque de nouveaux mots dans la presse, Logoscope. Le contact s'était déjà établi depuis un an et demi et leur projet est passé intégralement en CC BY-SA et ils affichent des liens vers les définitions dans le Wiktionnaire lorsqu'elles existent. Les discussions de vive-voix ont permis de leur suggérer d'ajouter une courbe indiquant le nombre de consultations dans le Wiktionnaire en même temps que le nombre d'apparitions dans la presse captées par Logoscope, ce qu'ils ont fait très rapidement ensuite ! Vous pouvez voir par exemple la page sur manspreading et le graph associé ou trumpien et son graph. La collaboration se poursuit et la prochaine étape est l'intégration de leurs courbes dans les pages du Wiktionnaire !

Échos du mouvement[edit]

Wikimania[edit]

C’est la conférence internationale annuelle qui réunit les contributeurs aux projets Wikimédia du monde entier. Elle s’est tenue du 9 au 13 août à Montréal au Canada. Pour la première fois et du fait de la localisation au Québec, la langue française était à l’honneur cette année. Wikimania c’est surtout une occasion unique pour les wikimédiens de se rencontrer, de partager des objectifs communs et de développer une meilleure façon de travailler ensemble. De nombreuses actions ont été présentées comme Lingua Libre et le WikiMOOC. Par ailleurs la rencontre (meetup) WikiFranca des contributeurs francophones a permis de faire le point sur les activités passées et à venir. L’incontournable WikiCheese a de nouveau permis d’allier photographies documentaires et dégustation de fromages locaux et diverses photographies tant des conférences que de la ville de Montréal ont également été réalisées.

Wikiconvention Francophone[edit]

Cette deuxième WikiConvention francophone s'est déroulée à Strasbourg du 19 au 21 octobre derniers et a réuni 120 personnes venant de 10 pays différents, dont une part importante de femmes (26 %). Le programme s’est articulé autour de 7 grands thèmes : Afrique, débats, édition, formation, technique, projets frères (et sœurs !), projets amis. Plus de 40 intervenant-e-s ont présenté, seul-e-s ou à plusieurs, pas moins de 45 sessions différentes : éducation, neutralité, contributions rémunérées, enrichissement des articles sur les artistes alsaciens, accessibilité et contribution en Afrique, enjeux de Wikidata ou du Wiktionnaire… Une diversité de thèmes qui reflète les enjeux de la part francophone du mouvement Wikimédia. Des captations vidéos de cette convention sont disponibles en ligne

WikidataCon[edit]

La WikidataCon a eu lieu à Berlin fin octobre 2017 à l'occasion des 5 ans du projet Wikidata.

1Lib1Ref[edit]

La troisième édition de la campagne « 1Lib1Ref » dont l’objectif est d’inciter les bibliothécaires du monde entier à participer à l’encyclopédie Wikipédia, programmée du 15 janvier au 3 février 2018, a été précédé de deux sessions de formations de bibliothécaires organisées en avant-première par Antoine Torrens et Rémi Mathis à la Bulac (bibliothèque universitaire des langues et civilisations) les 11 et 12 janvier.

Du côté de l'asso[edit]

Communication[edit]

Plusieurs billets ont été publiés sur le blog de Wikimédia France :