Déclaration du conseil d'administration de la Wikimedia Foundation, novembre 2016, concernant une culture communautaire saine, l'inclusion et les espaces sûrs.

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search

Other languages:
Avañe'ẽ • ‎English • ‎español • ‎français • ‎magyar • ‎polski • ‎português do Brasil • ‎Ελληνικά • ‎日本語

Déclaration du conseil d'administration de la Wikimedia Foundation, concernant une culture communautaire saine, l'inclusion et les espaces sûrs, approuvée à la réunion du Conseil tenue le 13 novembre 2016.


Lors de notre réunion du 13 novembre et celles de septembre et juin, nous avons passé beaucoup de temps à discuter des sujets du harcèlement et de l'hostilité sur internet en général et sur les projets wikimedia en particulier.

Ceci est un sujet important. Environ 40 % des utilisateurs d'internet, et jusqu'à 70 % pour les plus jeunes, ont vécu une expérience personnelle de harcèlement[1] et des études locales montrent des taux atteignant 76 % pour les jeunes femmes[2]. Parmi les personnes ayant subi un harcèlement, plus de la moitié a déclaré avoir réduit sa participation à notre communauté[3]. Sur la base de ces recherches, nous concluons que le harcèlement est un comportement « toxique » qui influe négativement sur les projets wikimedia et qui diminue notre capacité à recueillir, partager et diffuser le savoir libre. Ce comportement est contraire à notre vision et à notre mission.

Notre communauté mérite des espaces sûrs dans lesquels on peut contribuer de manière productive et débattre de manière constructive. Nous pensons que la Wikimedia Foundation doit s'employer activement à l'élimination du harcèlement, à la promotion de l'inclusion, à garantir une culture du discours assainie et à améliorer la sûreté des espaces wikimedia. Nous demandons à la direction d'allouer les ressources appropriées à cette fin.

Nous invitons tous les membres de la communauté wikimedia à collaborer de manière à montrer un modèle exemplaire d'ouverture et de diversité, à accomplir leur part de travail pour faire cesser les comportements hostiles et « toxiques », d'aider les personnes victimes de ces comportements, et d'aider à définir clairement des attentes pour tous les contributeurs.

Références