Board agenda/Open questions/Fr

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search

Autres langues : Deutsch | English | Français | 日本語 (ja) +/-

Cette page est à l'origine un email destiné à Jimbo et Anthere, concernant les sujets à traiter lors de la prochaine réunion du Bureau. Le sujet a pris une ampleur qui le rend compliqué à traiter par mail, donc j'ai décidé de crée une page ouverte à tous, de sorte que tout le monde peut s'exprimer sur la prochaine réunion et aussi sur le long terme. N'hésitez pas à ajouter vos réponses, commentaires, réflexions ou suggestions ci-dessous. Merci. Angela 10:35, 24 Mar 2005 (UTC)

Cette page ayant atteint une taille trop importante, elle a été coupée en deux. Pour ce qui concerne les Développeurs, la Communication, les Copyrights and public domain documents, et les fonctions officielles, voyez la page 2/2 >>

Hébergement[edit]

Nous avons plusieurs offres et aucun suivi de chacune d'entre elles. Comment résoudre ce problème ? Si l'information doit rester privée, pourrait-on monter un wiki privé ? Is OTRS sufficient?

  • Déléguer la gestion des offres d'hébergement à quelqu'un d'autre que Jimbo. -- Tim Starling 11:15, 24 Mar 2005 (UTC)
  • D'accord, à condition que Jimbo le soit. Nous avons déjà un wiki pour les dons. Etant donné que l'hébergement est une forme de don, les discussions à ce sujet devraient se faire là-bas. Danny 11:27, 24 Mar 2005 (UTC)
  • Jimbo est la seule personne qui possède une liste à jour de toutes les offres d'hébergement. Le même problème se pose sur la question de savoir quelle enregistrements de marques déposées sont arrivés à échéances, quels noms de domaines sont enregistrés. Tim Starling a proposé aujourd'hui sur IRC que Jimbo pourrait prendre une secrétaire, pour l'aider, du fait que la gestion d'informations est une tâche administrative courante. Un wiki privé pourrait aussi être utile, mais créer une nième wiki pourrait se révéler contraignant, sauf à avoir les Changements récents synchronisés etc. OTRS n'est pas utilisé à proprement parler. Un wiki pourrait marcher mieux. Si on pouvait avoir un wiki vers lequel l'envoi d'email serait possible, ce pourrait être utile. Angela 12:19, 24 Mar 2005 (UTC)
  • Une personne pour gérer les dons et les partenariats devrait être engagées bientôt, à plein-temps ou à mi-temps. Cette personne devrait envoyrer des rapports directement au Bureau sur son activité propre. Savoir quelle décisions nécessiteraient un accord préalable basé sur un précédent reviendrait à l'usage du bon sens de chacun, et le Bureau disposerait de toute façon d'un droit de veto.
Je dois faire remarquer qu'OTRS est justement conçu, entre autre, pour garder trace des offres, mais il est vrai qu'il ne sert à rien de l'utiliser si tout le monde l'utilise de façon différente. Comme il y a d'autres questions sur une éventuelle utilisation d'OTRS (e.g. the board AT wikimedia adress), je suggèrerais une réunion de Meta sur OTRS et la communication du Bureau en général.
Lors de cette réunion, il pourrait être décidé si OTRS sera utilisé, et cette décision pourrait être formalisée sous diverses conditions publiées sur le wiki. Une solution possible serait d'avoir une file d'attente spéciale pour les offres d'hébergement, un endroit dans lequel elles seraient stockées et consultables par tous jusqu'à ce qu'elles soient traitées.
Un wiki pourrait aussi être une possibilité, mais l'avantage d'OTRS est la possibilité de déplacer un objet d'une file à une autre en un clic, ce qui permet de s'assurer que ce sera effectivement fait. Avoir un moyen simple de pouvoir communiquer avec le wiki par email, en utilisant par exemple une autentification CPG, serait intéressant. Thomas Gries (Wikinaut) travaille sur une interface email-vers-wiki, donc nous pourrions attendre de voir ce qui ressort de son travail, ou bien nous pouvons directement demander ça aux développeurs.--Eloquence 02:55, 25 Mar 2005 (UTC)
  • Je ne vois pas OTRS comme une solution viable pour garder trace des différents états d'une offre d'hébergement. Je suis plutôt enclin à penser (et c'est valable aussi pour les questions de marques déposées, noms de domaines etc...) qu'une bonne part de toutes ces choses consiste en effet en du travail administratif, et je me demande en effet si engager une personne pour cela ne serait pas un moyen efficace pour éviter que Jimbo ne devienne un « goulot d'étranglement » tout en lui permettant (et à nous aussi) de se concentrer sur la prise de décision uniquement. Le problème du goulot d'étranglement qui concerne également des questions techniques existe réellement actuellement. Même chose pour l'envoi de lettres de remerciements aux donateurs importants. Anthere 06:03, 25 Mar 2005 (UTC)

Quelles parts d'informations sur les offres d'hébergements devraient être respectivement rendues publiques et tenues secrètes ? Qui devraient discuter les contrats ?

  • Je pense que rien ne devrait être annoncé avant signature du contrat. Et les rumeurs devraient être démenties. Vous vous rappelez combien la personne de chez HP a été ennuyée quand nous avons lancé des spéculations ? Et il se pourrait bien que nous ayions offusqué Google aussi. -- Tim Starling 11:15, 24 Mar 2005 (UTC)
  • Il n'y a pas de réponse unique, car cela dépend de l'offre, des conditions qui sont posées avec elle, du désir du parti d'en-face, de l'avancement des négociations, etc. Du fait que des contrats entrent en jeu, je suggèrerais l'établissement d'un comité légal chargé de tenir au courant le Bureau, et de nommer Michael Snow ou Villy a sa tête. Danny 12:25, 24 Mar 2005 (UTC)
    Un comité légal est efficace pour une première approche des offrants, et Michael et Villy sont clairement de bons candidats en tant que « donneur de premier conseil » mais je crois fermement que la Fondation devrait s'offrir les services d'un avocat américain attitré (ou de toute autre nationalité selon la nature du contrat) pour écrire au final les contrats. Les entreprises avec lesquelles nous discutons disposent toutes d'un service contentieux à lui seul de la taille de notre communauté... notafish }<';> 12:33, 24 Mar 2005 (UTC)
J'abonde dans ce sens. Anthere
  • Rien ne devrait être annoncé publiquement tant que les contrats ne sont pas signés. Cependant, les développeurs doivent être tenus au courant de l'offre, du fait qu'ils sont les mieux placés pour donner des conseils. Angela 12:19, 24 Mar 2005 (UTC)
  • Les partenaires/hébergeurs potentiels devraient se voir demander explicitement s'ils nous autorise à les mentionner parmi nos « partenaires et hébergeurs potentiels. » Aucune information ne devrait filtrer sans accord explicite des deux parties. +sj+ 12:23, 24 Mar 2005 (UTC)
  • Je suis tout à fait d'accord avec Tim - rien de mentionné jusqu'à ce que le tout soit finalisé et que l'offreur soit ravi que nous en fassions l'annonce. James F.(talk) 17:30, 24 Mar 2005 (UTC)
  • D'accord avec ce qui précède, mais selon la nature de l'offre, des volontaires sélectionnés devraient être tenus au courant (e.g. liaison serveur).--Eloquence 03:00, 25 Mar 2005 (UTC)
  • Personnes de confiances et volontaires triés sur le volet (ie. développeurs, branche locale, conseillers légaux) devraient être tenus au courant. Quitte à les faire jurer de garder le silence :-) Anthere

Quelles réponses donner aux nombreuses personnes et organisation offrant des serveurs ou de l'hébergement ?

  • Je m'inquiète de savoir si des réponses sont même données aux nombreuses personnes et organisations qui offrent serveurs ou hébergement. Il doit être décidé si d'autres personnes que Jimbo peuvent envoyer des réponses. Angela
  • Je crois qu'une personne dans chaque branche linguistiques (et également une personne par pays d'où émane les offres) devrait être désignée pour remplir ce rôle et devrait informer Jimbo de ses activités à ce sujet lorsque nécessaire ; elle aiderait au contact et à la coordination technique. notafish }<';> 12:36, 24 Mar 2005 (UTC)
  • Avoir une réponse-type sur la façon dont les partenariats fonctionnent et dans quels domaines nous sommes demandeurs ('ie. décentralisation sur Wikimedia Commons) jusqu'à ce que nous ayions une structure dans laquelle gérer et accepter de telles offres. Par là, je veux signifier que nous nous devons d'être clairs sur ce que nous voulons bien accepter, sur ce que nous voulons bien donner, et sur comment nous allons techniquement intégrer toute nouvelle ressources dans notre infrastructure existante. Construire cette structure de gestion des offres devrait être dans l'agenda de la prochaine réunion du Bureau.--Eloquence 03:00, 25 Mar 2005 (UTC)

Est-ce que nous souhaitons autoriser la création de nouvelles bases de données en-dehors des Etats-Unis ? Est-ce que nous nous en tenons à des squids étrangers ?

  • Oui, des bases de données esclaves sont juste un type de cache, et elles vont devenir nécessaires pour faire bon usage des dons matériels que nous pourrions — ou pas — voir arriver. -- Tim Starling 11:15, 24 Mar 2005 (UTC)
  • Oui, des bases de données devraient être autorisées en-dehors des USA, bien que que je puisse pas m'exprimer sur les aspects techniques de la chose. Danny 11:27, 24 Mar 2005 (UTC)
  • Je n'ai pas d'opinion sur la volonté de déployer ou non des bases de données en-dehors des USA. Nous devons aussi garder suffisament d'argent pour les dépenses légales. Angela
  • Héberger des bases de données dans d'autres pays a assurément un impact technique, mais également légal. Cela doit être étudié avec une attention toute particulière. notafish }<';> 12:39, 24 Mar 2005 (UTC)
  • Autoriser uniquement des bases de données esclaves si nous ne sommes pas sûrs des aspects légaux; Je ne crois pas vraiment possible que des bases de données maîtres soient possibles ailleurs (sur un plus long terme), légalement parlant, cependant. James F. (talk) 17:30, 24 Mar 2005 (UTC)
  • Faire un essai comme nous l'avons fait pour les squids. Décentraliser également les fichiers de medias statiques depuis les Commons.--Eloquence 03:15, 25 Mar 2005 (UTC)
  • Je crois que cela devrait vraiment être étudié, même si les bases de données en-dehors des USA ne serviraient que pour faire de la sauvegarde. J'ai tant des motifs de soutien que de réserves à ce sujet. 66.242.44.168 04:11, 26 Mar 2005 (UTC)

Est-ce que les branches locales sont autorisées à détenir leurs propres serveurs ?

  • Certainement, mais avec une claire stipulation du fait que s'ils sont mis en place par la Fondation internationale (et pas par la branche locale), ils sont la propriété de la Fondation et retourneraient à celle-la dans l'éventualité peu probable d'une séparation. Danny 11:27, 24 Mar 2005 (UTC)
    • légalement, ou bien une branche est propriétaire du serveur, ou bien la Fondation. Ils ne peuvent pas êtres détenus par les deux à la fois. Ant
    • Je crois que nous n'avons pas encore suffisament étudié les dés/avantages de la détention de serveurs par les branches locales. Angela 12:20, 24 Mar 2005 (UTC)
    • Encore une fois, cela a des implications légales relatives aux contenus, voir ci-dessus. notafish }<';> 12:40, 24 Mar 2005 (UTC)
  • Non, parce qu'il y aura presque à coup sûr des problèmes légaux. Les branches locales peuvent être (évidement) accréditées pour mettre en place les serveurs et les gérer, cela dit. James F. (talk) 17:30, 24 Mar 2005 (UTC)
  • A priori non, du fait des problèmes légaux. Est-ce que la Fondation peut faire appliquer ses règles sur un serveur détenu par une branche locale, tout spécialement lorsque cette dernière n'est pas une partie de la Fondation, au niveau légal ? C'est à considérer avec encore plus sérieux que la possibilité d'avoir des serveurs en-dehors des USA. -Aphaia | Translate Election | ++ 01:28, 25 Mar 2005 (UTC)
  • Seulement des proxis Squids, et seulement après études des dispositions légales.--Eloquence 03:15, 25 Mar 2005 (UTC)
    • Nous avons besoin de bases de données en-dehors de leur position géographique actuelle. Nous sommes entrain d'en obtenir un.

à suivre..

Vous êtes arrivé à la fin de la première page. Lisez la page 2/2 >>
Translate this page!

edit

de: Fragen für die Gemeinschaft

en: Questions for the community

es: Preguntas para la comunidad

fr: Questions pour la communauté

it: Domande per la comunità

ja: コミュニティへの質問