Election candidates 2006/ArnoLagrange/statement/Fr

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search

Ceci est ma propre traduction de l'original espéranto. Arno Lagrange  09:40, 13 August 2006 (UTC)


Autres langues : Ar; Da; De; En; Eo; Es; Fi; Fr; It; Ja; Nl; Pl; Pt; Ru; Zh;

Proclamation[edit]

Ça peut sembler peu sérieux que dans ma proclamation je ne traite que de la question linguistique et de nulle autre. Mais précisément tant que ce problème de premier plan n'est pas résolu correctement, il me semble impossible d'approfondir aucun autre sujet. Comment entrer dans un débat sur tel ou tel sujet d'importance si pour des raisons de barrière linguistique à l'instar du plus grand nombre des utilisateurs, je ne peux pas bien comprendre de quoi il s'agit ? Il y a certes un effort de développer un peu de multilinguisme sur meta (comme par exemple pour cette élection) mais d'évidence la plupart des débats, que ce soit sur les pages de meta, par IRC ou par listes par courriel (par ex. Foundation-l) ne se déroulent qu'en anglais. J'ai tenté de m'intéresser à certaines questions mais je suis constamment débordé de textes et de messages en anglais trop longs : il leur manque de la concision, un résumé et même un résumé dans d'autres langues. On peut constater que les utilisateurs habituels de la langue anglaise (de langue maternelle ou non mais habitués à un usage quotidien de l'anglais) n'ont pas du tout conscience qu'ils laissent de côté tous ceux qui ne maîtrisent pas la langue aussi bien qu'eux-mêmes. Ils ne font aucun effort de concision, encombrent leurs messages d'éléments anecdotiques, d'expressions argotiques ou techniques, d'abréviations (qu'on ne trouve ni dans le dictionnaire ni ailleurs) : par conséquent même avec un niveau moyen d'anglais il est impossible de pénetrer dans les débats quand on ne dispose pas d'un temps illimité.


Diversité linguistique[edit]

La diversité linguistique est une richesse précieuse de l'humanité. Cela semble être reconnu par la multiplicité des langues dans les projets Wikimedia : fournir des savoirs à l'humanité a du sens si les savoirs sont proposés dans la langue que maîtrise le lecteur. Ceci vaut aussi pour le fonctionnement du système dans lequel les savoirs sont proposés.

Graphique mettant en évidence le poids de quelques langues au point de vue du nombre de locuteurs, du poids économique, des internautes, des pages Web et du nombre d'articles dans Wikipédia.


La langue anglaise occupe actuellement sa position dominante dans le monde, sur internet et dans les projets Wikimedia pour des raisons qu'expliquent l'histoire et l'économie. Tout d'abord l'esprit de conquête britannique a imposé la langue anglaise déjà dans l'ensemble des îles britanniques et par suite dans toutes les parties du monde où l'empire britannique a conquis des territoires. Et ceci s'est produit dans l'oppression et le sang. Ensuite -du fait des guerres mondiales- les États-Unis d'Amérique du Nord sont devenus la plus grande puissance dans le monde d'un point de vue économique et militaire. Entre parenthèses l'anglais est devenu la langue de -presque- tous les citoyens des USA immigrés des pays les plus divers par suite de l'abandon de leur langue d'origine. C'est dans ce contexte que sont apparus l'informatique, internet et Wikipédia. Dans tous ces domaines l'anglais occupe une position dominante, parce que les anglophones (Etatsuniens, Canadiens, Britanniques, Australiens, ...) jouissent d'une situation économique meilleure que celle de la plupart des autres parties du monde. Dans ces pays il y a plus d'ordinateurs, plus de personnes ayant accès à internet. De plus beaucoup de gens de tous les pays du monde et dont l'anglais n'est pas la langue maternelle considèrent que l'anglais est la langue mondiale incontournable qu'ils doivent maîtriser à tout prix au point de s'adresser aux locuteurs de leur propre langue en anglais (si! si!). Par conséquent l'anglais qui n'est que l'une des 6700 langues parlées dans le monde et la langue maternelle que d'une petite fraction de l'humanité occupe une position disproportionnée sur internet et dans les projets Wikimedia. La plupart des participants aux projets ne sont même pas conscients de la situation et de ses inconvénients : la plus grande partie de l'humanité et même de la communauté des utilisateurs des projets Wikimedia sont simplement mis de côté et réduits au silence.

Comment faire évoluer la situation ?[edit]

D'évidence lorsque dans un système une langue donnée occupe une position dominante il est très difficile de faire évoluer la situation parce que ceux qui n'en souffrent pas n'en ont aucune envie, et ceux qui en souffrent ne peuvent même pas faire entendre leur voix. Lorsque par exemple je pose le problème on m'interpelle "comment pourrais-tu participer au Conseil d'Administration alors que tu ne maîtrises pas suffisamment l'anglais?". La situation semble donc sans issue. D'évidence si on organisait aujourd'hui un vote dans les projets Wikimedia en demandant : "Est-ce que la position dominante de l'anglais te gêne, et souhaites-tu que Wikimedia devienne réellement multilingue, c'est-à-dire que tous les éléments de débats soient impérativement disponibles dans un nombre déterminé de langues ? " il y a de grandes chances que la plupart de ceux qui s'exprimeront répondront : "La position dominante de l'anglais ne me gêne pas (je maîtrise suffisamment l'anglais), le multilinguisme est un gadget encombrant dont je me moque". Faire évoluer la situation ne peut résulter que d'un effort délibéré de la communauté actuelle à ouvrir le système aux parcipants actuels ou futurs qui sont pour l'instant tenus à l'écart.


Solutions[edit]

Face à la situation actuelle de l'utilisation presque exclusive de la seule langue anglaise et la tentative seulement occasionnelle de mettre en oeuvre du multilinguisme, se présentent comme alternatives :

  • mettre en place un véritable multilinguisme en définissant certaines règles :
    • pour chaque élément de débat (proposition, discussion, vote, décision) dans quelle que langue que ce soit, que soit fourni un résumé concis
    • que chaque élément de débat soit traduit dans un nombre défini de langues (par exemple les langues des principales Wikipédias) dans un délai défini
  • le multilinguisme ayant l'inconvénient d'être lourd et lent, mettre en perspective l'adoption d'une langue auxiliaire neutre qui servirait de langue de travail pour tous et devant laquelle chacun se trouverait dans une situation égalitaire car elle ne serait pas la langue maternelle des uns et une langue apprise tardivement avec peine et jamais complètement pour les autres qui ne peuvent s'y exprimer qu'avec embarras.
    • parce qu'actuellement aucune langue auxiliaire n'est appliquable sans délai un calendrier de mise en application est à établir :
      • 1 - décider de l'adoption d'une langue auxiliaire
      • 2 - choisir la langue auxiliaire (Espéranto, Ido, Interlingua, Lojban, ...)
      • 3 - définir une période d'essai pendant laquelle des volontaires apprendront la langue, et se mettront à l'utiliser à côté des autres langues dans un fonctionnement qui resterait multilingue
      • 4 - après cette période de test, si le processus marche, redéfinir les règles d'utilisation des langues : les débats se tiendront prioritairement dans la langue auxiliaire, des traductions seront fournies pour maintenir un fonctionnement multilingue.


A propos d'éventuelles langues auxiliaires[edit]

  1. l'espéranto : le plus approprié, le plus mûr, le plus développé au point du vocabulaire, de l'utilisation pratique de la langue par des milliers de locuteurs depuis plus d'un siècle et issus des cultures les plus diverses, une production culturelle conséquente (littérature, documents scientifiques, terminologies, ...). Une communauté vivante répartie dans le monde entier. Aux autres langues candidates il manque ce développement. A ce jour il n'y a que quelques dizaines de locuteurs de ces langues dans un nombre très restreint de pays.
  2. l'ido : ne se différencie de l'espéranto que par quelques modifications de la langue.
  3. l'interlingua : langue appartenant au groupe des langues romanes. Très facile pour les locuteurs de ce groupe, pas pour les autres.
  4. le lojban : manque de maturité. le nombre de locuteurs est très faible. Le vocabulaire est incomplet.
  5. autres : encore moins mûrs, encore moins de locuteurs.


Lire aussi[edit]