Conseil d'Administration de la Fondation Wikimédia/Appel à commentaires / idées : sélection des administrateurs communautaires au conseil/Sièges régionaux

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search
Other languages:
Deutsch • ‎English • ‎español • ‎français • ‎italiano • ‎русский • ‎العربية • ‎中文 • ‎日本語


Appel à commentaires: sélection des administrateurs communautaires au conseil
Page principale
Comment participer
Idées du conseil d'administration
Idées de la communauté
Discussions
Raports
Chronologie


Cette idée a été suggérée par Anass Sedrati pendant l'appel à commentaires sur la sélection des nouveaux administrateurs communautaire au conseil. Si vous avez d'autres idées à suggérer, veuillez les partager sur la page principale de l'appel à commentaires.

Pour remédier au manque de diversité identifié par le conseil, nous devons identifier les lacunes et les traiter séparément.

Cette idée sur les sièges régionaux propose d'attribuer un ou deux sièges communautaires et affiliés aux régions sous-représentées (sur 8). Une définition claire de ces régions devrait être adoptée. Cette suggestion découle de l'idée sur les quotas, mais considère la géographie comme un facteur spécifique et valable pour combler une lacune donnée. Cette suggestion n'approuve pas l'idée de quotas ayant une portée large et peu claire.

Ces sièges pourraient être exclusivement réservés à une grande région comme les communautés Wikimedia émergentes ou l'Afrique/Asie, où vivent plus de la moitié des humains. Cela garantirait qu'au moins un membre apporte les perspectives de ces régions. Un point à discuter est de savoir si ces sièges sont votés par les pairs de la région, ou par tout le monde. Un autre point à discuter est de savoir si les sièges doivent concerner l'Afrique/Asie en particulier, ou les communautés émergentes en général (y compris l'Amérique du Sud).

Jusqu'à présent, ce sont surtout les membres des communautés asiatiques et africaines qui n'ont pas été représentés au Conseil d'Administration. L'équilibre entre les sexes est plutôt respecté et semble faire mieux en comparaison. Cela peut être une bonne solution d'attribuer au moins un siège à l'Afrique/Asie pour garantir leur présence, leur inclusion et leur autonomisation.

Le reste des sièges de la communauté et des affiliés resterait ouvert à tous les candidats, y compris ceux des communautés Wikimedia émergentes. Le fait d'avoir des sièges régionaux ne signifie pas que les autres sièges sont réservés aux membres de la communauté en dehors des communautés émergentes de Wikimedia.

Résumé des commentaires en cours

L'équipe de facilitation garde cette section en synchronisation avec le rapport principal.

Il y a un accord sur le fait que le Conseil devrait améliorer sa diversité régionale, mais il n'y a pas d'accord sur la façon d'atteindre cet objectif. Les opinions sur les quotas régionaux sont mitigées, et le soutien est plus fort dans les régions sous-représentées. De nombreux participants ont mentionné que la diversité régionale devrait être prise en compte pour l'ensemble du Conseil, et pas seulement pour les sièges communautaires. Certains participants ont suggéré de considérer la diversité régionale comme une compétence requise au sein du conseil, plutôt que comme un simple quota géographique.

Les questions relatives à la mise en œuvre comprennent le nombre de sièges alloués à la diversité régionale, la définition des régions, les personnes éligibles (natifs, diaspora, membres des communautés locales...). Une préoccupation générale est d'éviter que les administrateurs élus par le biais de quotas régionaux aient autant de crédibilité que les autres.

Aspects positifs:

  • Il y a un large consensus sur le fait que le Conseil a un problème de diversité régionale, mais pas d'accord sur la façon de le résoudre.
  • Certains participants aux discussions en Afrique et au Moyen-Orient pensent que les quotas sont le seul moyen pour qu'une personne de leur région puisse entrer au Conseil.
    • Une personne a déclaré qu'il y a eu de nombreux candidats d'Afrique et qu'aucun d'entre eux n'a réussi.

Aspects négatifs

  • Beaucoup de gens soutiennent que la définition des régions est complexe, surtout si l'on considère le nombre limité de sièges. Certains contributeurs disent que les quotas pour les continents ou les communautés Wikimedia émergentes ne résoudront pas le problème de la compréhension des besoins locaux, car ces régions sont énormes et diverses, et aucune personne ne peut les représenter.
  • Une personne participant à une conversation allemande sur les LGBT+ a déclaré que ces sièges pourraient être occupés par des personnes privilégiées de la région, et que les candidats des pays privilégiés de la région auront plus de chances de remporter ces sièges.
  • Un couple de bénévoles d'Asie et d'Amérique latine a souligné le risque que les administrateurs des sièges régionaux aient un parti pris pour leur propre pays/groupe au sein de leur région, marginalisant ainsi différents pays/groupes et petites communautés.
  • Quelques personnes ont déclaré que le Conseil mondial sera plus à même d'assurer une représentation régionale parce qu'il devrait devenir un organe plus important, du moins par rapport au nombre potentiel de sièges régionaux que le Conseil pourrait offrir.

Autres considérations

  • En général, les habitants des différentes régions ont répondu différemment. Une explication possible est que les opinions diffèrent en fonction de l'espoir que les personnes ont de voir des candidats de leur région être élus sans quotas :
    • La proportion de participants convaincus de la nécessité de quotas géographiques est très élevée en Afrique et au Moyen-Orient.
    • En Asie du Sud et dans la région ESEAP, les opinions sont plus disparates.
    • Les réactions des pays d'Europe centrale et orientale et d'Amérique latine sont généralement moins favorables, en raison de l'incertitude quant à la manière dont la représentation peut être établie dans des régions vastes et diverses.
    • Les réactions de l'Europe de l'Ouest et de l'Amérique du Nord sont mitigées, certaines personnes étant fortement opposées et d'autres favorables aux quotas pour les communautés Wikimédia émergentes. Les discussions en faveur de ce système portent également sur l'incertitude quant à la façon dont la représentation peut être établie avec un petit nombre de sièges et un grand nombre de communautés uniques.
  • Pendant le panel sur la diversité régionale, les participants ont suggéré :
    • De traiter la diversité régionale comme n'importe quelle autre compétence ou expertise, car ils apportent une connaissance d'un contexte particulier de la communauté, comme n'importe quel autre sujet.
    • D'avoir une préférence pour les personnes ayant une expérience dans des pays qui ne font pas partie des vingt premières démocraties, car leur connaissance des systèmes d'oppression serait utile pour faire mieux dans les régions où l'utilisation de Wikimedia est interdite.
    • Ne pas forcer les candidats à se présenter à un siège régional particulier, même s'ils sont éligibles. Il devrait être laissé au choix du candidat de se présenter dans une élection ouverte ou pour le siège régional.
    • Les questions soulevées pour décider des prochaines étapes sont les suivantes :
      • Combien de sièges, et comment cette décision sera-t-elle prise ?
      • La définition des régions - communautés émergentes, continents, groupes régionaux, etc.
      • Qui est responsable de tout cela - le comité des élections, l'équipe de facilitation ou le conseil d'administration ?
      • Comment faire en sorte que le processus donne à ces sièges la meilleure crédibilité possible au sein du mouvement ? Afin qu'ils ne soient pas considérés comme des sièges "inférieurs" ou qu'ils ne conduisent pas à des hiérarchies entre les sièges.
  • Mise en place de sièges régionaux :
    • Un participant à l'appel WALRUS a suggéré que 3 sièges soient élus directement et que les 3 nouveaux sièges soient répartis entre les régions non représentées.
    • Un représentant de Wikimedia Russie a dit que le processus doit prendre en compte le nombre de la population et la taille des wikiprojets par région. Un bénévole de la communauté Gujarati a suggéré de distribuer les sièges en fonction des ratios des bases d'utilisateurs et/ou du nombre de langues dans une région, et de revoir et mettre à jour ces ratios tous les 3-5 ans.
    • Certains groupes ont proposé une élection régionale pour chaque siège régional, par exemple, l'Asie du Sud vote pour le représentant de l'Asie du Sud au conseil d'administration. D'autres personnes se sont opposées à l'idée de votes régionaux, avec le raisonnement que nous sommes un mouvement mondial et des "bénévoles sans frontières".
    • Plusieurs participants ayant une expérience de la gouvernance (y compris d'anciens administrateurs, des membres du Comité des élections et des membres du personnel de CIS-A2K) ont déclaré que les candidats devraient représenter le mouvement au niveau mondial, même s'ils sont élus par un siège régional particulier.
    • Il y a plusieurs discussions sur qui serait éligible en tant que candidat régional :
      • Est-ce que seules les personnes vivant dans la région ou les personnes de cette région dans la diaspora ?
      • Qu'en est-il des personnes qui vivent dans cette région mais qui sont originaires d'un autre endroit et qui ne la représentent pas ?
    • Une personne a suggéré de garder le système aussi simple que possible : organiser une seule élection pour tous les sièges du conseil d'administration. Si le quota n'est pas atteint, remplacer les candidats gagnants les moins bien classés par les candidats mal classés les mieux classés des régions sous-représentées.
      • Un participant au panel régional sur la diversité a suggéré quelque chose de similaire, à savoir organiser des élections séparées pour les sièges sous-représentés, si les exigences en matière de diversité ne sont pas satisfaites par les résultats de l'élection initiale.
    • Une personne a suggéré qu'en plus de cela, le conseil d'administration utilise deux des sièges nommés pour nommer les finalistes des élections communautaires qui sont issus de communautés sous-représentées.
    • Un bénévole de la communauté brésilienne a déclaré que les groupes régionaux existants ne devraient pas être utilisés pour définir les quotas régionaux, car à l'origine ils n'ont pas été conçus pour la représentation régionale.
    • Une personne a déclaré que chaque siège régional devrait être renouvelé chaque année. Par exemple, 2021 ESEAP, 2022 Wiki Indaba, 2023 SAARC, et ainsi de suite.
    • Un membre du comité électoral a suggéré d'avoir des sièges de spécialisation régionale avec une rotation entre les régions. Par exemple, la région A aura un siège ouvert sur les compétences techniques, l'année suivante la région B aura le même siège ouvert.
    • Un benevole de Wikitech a suggéré d'avoir des comités de sélection régionaux élus par la communauté pour finaliser les candidats aux sièges régionaux.
      • Des bénévoles du Bengale occidental ont suggéré d'envisager la création d'affiliés dans une région, mais certains bénévoles ont estimé que les communautés sans affilié seraient privées de pouvoir et de voix. Ils ont également dit qu'il y avait un risque de favoritisme.
  • Un bénévoles espagnol a suggéré de prendre en compte des variables telles que le PIB, l'IDH et le niveau de couverture ou d'accès à Internet, plutôt que les groupes existants tels qu'Iberocoop et CEE, car les conditions changent radicalement d'un pays à l'autre.