Bourses:IEG/Wikiprojet Siriono

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search
This page is a translated version of the page Grants:IEG/WikiProject Siriono and the translation is 90% complete.

Outdated translations are marked like this.
Other languages:
English • ‎dansk • ‎español • ‎français • ‎italiano • ‎português do Brasil • ‎română • ‎سنڌي • ‎ਪੰਜਾਬੀ • ‎ဖၠုံလိက် • ‎中文 • ‎한국어
statusnot selected
WikiProject Siriono
IEG key blue.png
summaryDiffuse Wiktionary in Bolivia through a direct contribution from Siriono speakers to national contributors.
targetSpanish Wiktionary, French Wiktionary, Commons
strategic priorityincreasing reach
themeoffline outreach and partnerships
amount9000 USD
granteeNoé
contact• noe.gasparini@gmail.com
volunteerPamputt
this project needs...
volunteer
advisor
join
endorse
created on04:21, 23 September 2015 (UTC)
round 2 2015



Faire connaitre le Wiktionnaire en Bolivie par la contribution directe des locuteurs siriono et la diffusion publique au niveau national.

Idée du projet

Quel est le problème que vous tentez de résoudre ?

Il n'y a aucune connexion entre les linguistes et le Wiktionnaire, et le Wiktionnaire n'est pas considéré comme un moyen concret pour défendre et diffuser une langue.

Quelle est votre solution ?

En formant les locuteurs du siriono, nous prévoyons d'augmenter le lexique importé depuis une base de données d'un linguiste sur le Wiktionnaire. Les locuteurs d'une langue en danger sont presque un nouveau type de contributeurs et cela nous obligera à développer de nouveaux moyens pour les inclure convenablement dans les Wiktionnaires. Le résultat de ce projet mettra en lumière les possibles utilisations du Wiktionnaire pour le développement des langues et leur conservation, à la fois pour les linguistes et pour les personnes travaillant à la revitalisation des langues.

Objectifs du projet

La langue siriono est une langue en danger de Bolivie parlée par moins de cinquante personnes. Elle a fait l'objet d'un projet de documentation qui souhaite maintenant intégrer le dictionnaire du siriono dans le Wiktionnaire. Après une étape de codage, une équipe va être formée pour aller former les Siriono afin d'ajouter des entrées, des exemples, des enregistrements audios et des illustrations aux 1 500 entrées dans leur langue. Par la suite, cette collaboration innovante sera présentée dans divers lieux de Bolivie et auprès des linguistes afin de montrer l'utilité des projets de Wiktionnaires pour la revitalisation des langues, et dans la prise de contrôle par une communauté linguistique de son propre dictionnaire en ligne.

Feuille de route

Activités

Le Wikiprojet siriono est divisé en 5 étapes.

Printscreen of FLEx software showing a part of the Siriono database.
  1. La première étape sera de transférer la base de donnée écrite sous FieldWorks Language Explorer (FLEx) dans le Wiktionnaire. Ce logiciel, utilisé par les linguistes de terrain permet d'exporter au format xml, mais deux procédures vont devoir être développées, une pour le Wiktionnaire francophone et une pour le Wikcionario hispanophone. Une conversion à la version anglophone est envisageable si quelqu'un d'intéressé se présente dans cette communauté. Le processus d'exportation est prévu pour permettre l'exportation à partir d'autres bases de données construites dans FLEx. Un nouveau Wiktionnaire siriono (srq.wiktionary) sera créé dans Incubator, avec des entrées blanches, afin de l'expérimenter durant la troisième étape. Cette étape durera pendant les premiers mois du projet, en simultané avec la deuxième étape.
  1. La deuxième étape consiste à réunir une équipe prête à aller en Bolivie pour former les siriono. Pour l'instant, nous envisageons cette équipe avec le linguiste qui a créé la base de données et qui est bien connu de la communauté siriono, un participant du Wiktionnaire hispanophone connaissant bien ce projet et un autre participant familier des projets Wikimedia. Ce dernier a été identifié comme pouvant être Pamputt, administrateur du Wiktionnaire francophone. Le participant du Wiktionnaire hispanophone n'a pas encore été identifié. Durant cette étape, nous allons organiser le projet en restant en contact avec les Siriono et avec les porteurs de trois projets en cours là-bas. La fondation Alma a une projet de recueil de contes bilingues produits par les enfants de l'école, le pasteur du village réunit des fonds pour traduire la Bible en siriono et l'Institut de Langue et Culture Siriono est en train de former les instituteurs à la langue. Comme nous prévoyons de travailler avec des enfants, des locuteurs et dans un cadre scolaire, nous devons nous tenir au courant et éviter d'interférer avec ces autres projets. Des contacts ont été pris avec les porteurs de projet et il sera possible de bénéficier d'aide matériel durant le projet. Durant cette étape, nous contacterons également un maximum de personnes en Bolivie afin de planifier la quatrième étape.
  2. La troisième étape est le premier mois en Bolivie. L'équipe formée durant la seconde étape ira vivre dans le village d'Ibiato, département du Béni, Bolivie. Nous prévoyons d'encadrer une douzaine de jeunes adultes à la lecture et à la contribution au Wiktionnaire hispanophone puis sirionophone. Une douzaine de locuteurs seront également partis prenante afin d'aider les jeunes. Il est à noter que les Siriono de moins de 30 ans ne parlent pas très bien la langue et qu'ils nécessiteront réellement l'aide de locuteurs plus chevronnés. Cette formation vise à transférer la responsabilité des entrées déjà créées aux locuteurs et à les amener à en créer de nouvelles. Nous prévoyons de les former à créer de nouvelles entrées, à ajouter des exemples à des entrées existantes, à créer des thésaurus et à développer les thésaurus existants, à rechercher et ajouter des illustrations à partir de Commons, à enregistrer des mots afin d'enrichir les entrées lexicales. L'équipe sera logée dans une maison construite par le linguiste et se pensionnera chez la famille voisine. Chaque village dispose d'ordinateur et d'un accès à internet par antenne. L'école d'Ibiato compte dix ordinateurs et la personne responsable participera au projet. En cas de panne de la connexion, nous nécessiterons l'achat de quelques clés usb modem 4G. Durant ce mois, au moins 75% des entrées seront vérifiées et les nouveaux contributeurs seront capables de poursuivre de façon autonome par la suite. Au moins la moitié des entrées seront enregistrées et les fichiers sons ajoutés aux entrées par les nouveaux contributeurs sirionos.
  3. La quatrième étape est le second mois en Bolivie. Avec la même équipe, et éventuellement la professeur d'informatique de l'école d'Ibiato, nous comptons présenter le résultat de notre expérimentation pilote en différents lieux de Bolivie. D'abord à la proche ville de Trinidad où les contacts ont déjà été pris puis à Cochabamba, La Paz, Sucre et Santa Cruz. Nous comptons nous organiser avec l'association Wikimedia Bolivie pour arranger au moins cinq rencontres ou ateliers de formation de petits groupes de personnes connaissant déjà Wikipédia et curieux de se former au Wiktionnaire. Nous souhaitons également rencontrer les universitaires et les organisations qui travaillent avec les langues indigènes en Bolivie, notamment l'IPELC (Institut plurinational d'étude des langues et cultures [Instituto Plurinacional de Estudios en Lenguas y Culturas]). Nous prévoyons au moins trois rencontres de ce type.
  4. La cinquième étape est la conclusion. Après avoir terminé la partie en Bolivie, nous rédigerons un guide afin d'expliquer la procédure suivie et l'expérience vécue à destination des Wiktionnaires et de toutes personnes intéressées par la démarche. Nous prévoyons de présenter nos résultats dans des conférences universitaires sur les langues en danger et l'archivage afin d'être publié dans des revues à relecteurs. Au moins deux conférences sont visées pour 2016. Notre souhait ensuite est de guider d'autres linguistes pour suivre le même type de projet, et une collègue a déjà montré son intérêt pour une autre langue de Bolivie. Une autre tache permanente sera la veille des pages créées dans les différents projets et l'aide aux nouveaux contributeurs. Si le Wiktionnaire sirionophone srq.wiktionary se développe convenablement, il sera présenté pour devenir un projet pérenne parmi les wiktionnaires.

Budget

Ce projet est conçu pour trois participants.

  • Voyage aller-retour en Bolivie : 5000 USD (deux billets d'avion depuis la France + un de plus ?)
  • Voyage en Bolivie (quatrième étape) : 1400 USD
  • Deux mois de logement en Bolivie : 2000 USD
  • Matériel (modems, câbles, chaises, ventilateur, papier) : 500 USD
  • Autres (impression, médicament, eau) : 100 USD
  • Matériel d'enregistrement (enregistreur, caméra): prêté par le laboratoire de recherche du porteur de projet, basé à Lyon
  • Frais pour les conférences : aides du laboratoire de recherche ou offert par la conférence

Montant total : 9000 USD

Trois participants 

Ce projet nécessite trois participants pour encadrer la formation des Sirionos. Il est envisagé de former 12 lycéens et 12 parents plus agés parlant la langue, en binomes, pour un total de 24 participants. D'après nos expériences, nous savons que l'apprentissage du Wiktionnaire est complexe et nous pensons que cela sera même pire pour des gens moins habitués aux ordinateurs. Nous estimons nécessaire la présence d'un formateur pour cinq apprenants. Nous envisageons de conserver nos élèves durant un mois et nous aurons à developper un apprentissage qui évoluera progressivement depuis la modification de pages à la création de nouvelles pages, en passant par l'ajout de fichiers sonores à partir de Commons. Nous incluerons également une formation à la structuration en catégories et les pages d'annexes telles les thésaurus de mots afin de parfaire la formation.The competence of the 3 trainers will be:

  • Noé knows very well the Sirionos community and the local infrastructure. He have a linguistic training and good skills in Wiktionary edition.
  • Pamputt will support the training to increase the number of trained people. He is collaborating in Wiktionary since years. He already attended several training on Wikipedia and for some of them on Wiktionary. His computing knowledge could help to develop some bots in a reactive way during the project.
  • A third person is needed to provide another expertise and complete the team. That would be ideally a pedagogue in order to organize the training and develop class activities to teach properly. A student doing a Master on education or fieldwork linguistic can be a great help, and this experience may be then a subject for an academic dissertation. Its help will also increase the number of potential future contributors. We plan to diffuse a notification to find someone as soon as the IEG grant result is known. If it appears that we can not find a right person, we will reduce our team to two people and train less Siriono people. A local teacher is also interested to provide her skills during the training but she has to be train to Wiktionary and Commons first. She will participate as a language intermediate with a local known authority on the teenagers. We plan to drive her to be a local referent for the Siriono people during and after the project ends. The material bought during the project will be offered to the school under her supervision. If there is some extra money at the end of the training, we may offer her to join our team for the public diffusion of the results in Bolivia, as a local expert.Actuellement, aucun salaire n'est inclu pour les participants de ce projet.

Implication de la communauté

A picture taken during a workshop for the revision of the dictionary, September 2015. The speaker is the main grantee.

Durant la première étape, la communauté du Wiktionnaire sera impliqué pour l'importation de données depuis la base de données du linguiste. Ensuite, les articles seront vérifiés, principalement par les participants au projet. Une discussion sera également engagée sur la manière d'indiquer la source d'une information lorsqu'elle émane d'un groupe de locuteurs. Un nouveau srq.wiktionary, Wiktionnaire en siriono sera créé dans Incubator à partir d'un export de la base de données, sans définitions. Il sera mis à l'épreuve durant la troisième étape.

Durant la deuxième et quatrième étape, les participants au chapitre Wikimedia Bolivia seront sollicités afin d'organiser des réunions et des ateliers à différents endroits de Bolivie.

Durant la troisième étape, les communautés du Wiktionnaire espagnol et de Commons seront sollicitées afin d'aider les nouveaux contributeurs ainsi que les participants au projet pour tous problèmes techniques qu'ils pourraient soulever.

Viabilité à long terme

Les contributeurs boliviens pourraient continuer après la fin du projet, mais ce n'est pas certain. Les suites du projet seront principalement la diffusion des résultats de cette expérience à différents endroits, afin de montrer en quoi le Wiktionnaire peut être utile pour les langues en danger et comment il est facile pour les linguistes d'engager une communauté de locuteurs dans une création collective pour leur propre langue.

Mesure du succès du projet

  • Création de plus de 1500 entrées sur Wikcionario et Wiktionnaire en siriono, une langue en danger.
  • Enregistrements audios d'au moins la moitié des entrées et photos ajoutées sur Commons
  • Encouragement des locuteurs de la langue à créer et maintenir un dictionnaire en ligne au travers du Wiktionnaire.
  • Conférences sur le Wiktionnaire pour défendre des utilisations possibles pour les linguistes et les locuteurs de langues en danger.
  • Développement d'un outil pour envoyer les données de FLEx vers le Wiktionnaire, pour aider les linguistes à suivre le même chemin à l'avenir.

Participez

Participants

Cover of the published Siriono dictionary.
  • Noé (Noé Gasparini): J'étudie la langue siriono depuis 2011 dans le cadre d'une thèse en linguistique à Lyon, France. Je suis en charge d'un projet de documentation sur cette langue en danger qui compte moins de cinquante locuteurs. J'ai réalisé cinq séjours de terrain à Ibiato, Bolive, et vécu plus d'un an dans la communauté siriono. J'ai enregistré plus de 26h d'entretiens, d'histoires et de contes dans la langue, par plus de 20 locuteurs. J'ai produit une affiche avec les fruits locaux, trois livrets sur les mammifères, les poissons et les oiseaux ainsi qu'un dictionnaire siriono-espagnol-anglais comprenant plus de 1 560 entrées. Tout ce matériel a été révisé par la communauté puis imprimé et offert à la communauté (100 de chaque livrets, 200 dictionnaires). Ce matériel et les vidéos sont en cours d'archivage par l'Université de Londres SOAS dans l'archive ELAR soutenue par la Fondation Arcadia par le biais du programme ELDP. Avec l'accord de la personne en charge, tout ces documents sont publiés sous licence CC BY-SA sur Commons. Je suis également actif sur le Wiktionnaire francophone depuis 2006, où j'ai participé notamment à la création de pages de conventions et d'aide sur les protolangues, l'étymologie, la neutralité et la prononciation. Je suis à l'initiative de WikiFromage, un projet pour décrire les fromages dans le Wiktionnaire francophone et je participe à Actualités, la page d'actualités mensuelle du Wiktionnaire. J'ai également aidé Lyokoï à écrire quelques diapositives pour présenter le Wiktionnaire à différentes occasions. Nous avons également mis en place depuis septembre des rencontres mensuelles dans notre ville, Lyon, mais je n'ai pas encore pu y accéder à cause de mon étude en Bolivie jusqu'à mi-octobre.
  • Pamputt : bien motivé par le projet. Je ne suis pas linguiste mais j’ai un intérêt pour les langues en général. Après le visionnage de quelques vidéos de conférences de linguistes, je suis sensibilisé à la préservation des langues en danger dont le siriono fait partie. Au niveau communautaire, je contribue sur le Wikitionnaire depuis bientôt 9 ans. Je suis aussi engagé sur Wikipédia, Wikidata et Commons à l’occasion. J’ai donc une bonne connaissance de l’environnement Wikimedia. J’ai participé à quelques formations de contributeurs pour Wikipedia par le passé et je suis prêt à renouveler l’expérience avec des gens très intéressés.
  • Lizett Cuellar Pereira : Professeure d'informatique à Ibiato, elle sera partie prenante du projet afin de préparer les élèves en amont et de les suivre ensuite.

Informations aux communautés

Les communautés concernées ont été informées du projet :

Le projet a été présenté au cours d'une réunion publique et commenté dans les maisons siriono, du 9 au 11 octobre. Une carte de soutien a été lue et signée par 85 Sirionos, notamment les différents responsables et les chefs des principales familles. Les enseignants n'ont pas été inclus à cette carte parce qu'elle vise principalement les locuteurs et les personnes vivant à plein temps dans le village.


Soutiens

Pensez-vous que ce projet devrait être choisi pour une demande individuelle de bourse ? Veuillez ajouter votre nom et la raison de votre soutien à ce projet à la liste ci-dessous. (Les autres retours constructifs sont les bienvenus sur la page de discussion de cette proposition).

  • Community member: add your name and rationale here.
  • Pour créer un précédent en publiant officiellement le travail d'un linguiste sur le Wiktionnaire. JackPotte (talk) 06:43, 24 September 2015 (UTC)
  • Pour soutenir tout projet permettant d'accroître la visibilité de langues menacées d'extinction dont la survie ne peut passer actuellement, au minimum, que par une représentation sur le net la plus large et pertinente possible. Unsui (talk) 18:39, 24 September 2015 (UTC)
  • Help endanged langages is an important good reason of the existence of wiktionaries. This first is an excellent first step to continue this way. Lyokoï88 (talk) 20:15, 24 September 2015 (UTC)
  • This looks like a very exciting project. I hope it is successful and to see more projects for endangered languages in future. —Pengo (talk) 02:56, 26 September 2015 (UTC)
  • Great project. To me the wiktionary is a very useful tool for this small language community. Trace (talk) 18:32, 1 October 2015 (UTC)
  • I feel generally concerned in preserving the diversity of species in any kind as each of them contains a sparkle of spirit coordinated with the location. So is the communication mean between individuals in their own way of life. Complete sustainment thenSupreme assis (talk) 07:56, 5 October 2015 (UTC)
  • Because it's obvious that endangered languages are one of the reasons for being of Wiktionnaries projects and the foundation must support any projects which plan to collect their lexicons. Because even if we can't save them at least they won't fade out quietly with no vestige. V!v£ l@ Rosière /Murmurer…/ 10:41, 6 October 2015 (UTC)
  • This project can be a showcase of how linking Wikimedia projects and the academic world (here in the field of linguistics) can be beneficial to the protection of endangered languages (and therefore cultures). With enough communication (directed to universities), this could have a big impact on how researchers see the Wikimedia projects (especially the “smaller” ones, like Wiktionary ou Wikisource) and lead more of them to contribute or develop partnerships. Eiku (talk) 21:46, 7 October 2015 (UTC)
  • Saving endangered languages is an important effort that happens to dovetail very nicely with our goal of documenting all of human language in Wiktionary. This would be the first effort of such scale that I am aware of, and I think it would be excellent way to progress on this issue. Metaknowledge (talk) 02:43, 14 October 2015 (UTC)
  • Apart from the fact that endangered languages are underrepresented in the Wiktionary projects, this project could answer to an other critical need: bring contributors from other horizons. — Automatik (talk) 00:14, 26 October 2015 (UTC)
  • Although my knowledge on this subject is limited, as far as I can see is that this is a worthwhile project. It is an extension of an already existing project and has therefore a great chance of succeeding. Therefore I endorse this project. Wereldburger758 (talk) 10:07, 29 February 2016 (UTC)