Wikimédia France/Groupes de travail/Groupes locaux/PACA

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search

Wikimedia-logo black.svg Wikimédia France Actions Soutien aux bénévoles Groupes de travail Documents Gouvernance Finances

Cabale provençale
Courriel paca(_AT_)wikimedia.fr
Référent·es -FiloSophie (talk) 19:10, 21 November 2019 (UTC) (anciennement SophieDidacRessources)
Pages wiki Wikipédia
Sous-pages

Présentation[edit]

Membres[edit]

Actions[edit]

Le partenariat avec Didac'Ressources est engagé, les projets sont liés à différentes problèmatiques



Prochaines rencontres[edit]

Nous envisageons des rencontres de travail sur les projets wiktionnaire, Wikisources, Wikidata pour l'année 2020, la prochaine rencontre aura lieu les 29 et 30 novembre aux journées de la diversisté à Marseille.

Rencontres passées[edit]

Wikidroitshumains[edit]

WikidroitsHumains à l'ONU[edit]

Nous avons participé à la rencontre à l'Onu à Genève et suite à cette rencontre Nous avons proposé aux membres du groupe local de participer à une rencontre thématique à Marseille :

rencontre à l'Onu Genève

" Ce projet s'inscrit dans le cadre du partenariat entre l'ONU Droits de l'Homme (Haut Commissariat aux Droits de l'Homme de l'Office des Nations Unies) et Wikimedia pour augmenter la qualité et la quantité des contenus portant sur les droits humains. "

WikidroitsHumains, Ecrire pour l'accès aux droits des femmes en situation de travail à Marseille le 12 Mars 2020[edit]

Cette matinée a été consacrée à présenter et échanger autour du projet WikiDroitsHumains, dont l'objectif est de faciliter l'accès à l'information sur les droits, en l’occurrence pour les femmes en situation de travail. Les personnes ressources présentes, ont apporté nombre de précieuses informations, nous avons également exploré ensemble les articles qui nous semblaient les plus intéressants, et la manière dont les informations étaient présentées et les sources plus ou moins actualisées.

Droits des femmes en situation de travail Colloc 12 mars 2020 à Marseille

L'après midi a permis également de se consacrer à apporter de nouvelles informations sourcées, sur Wikipédia, Wikidata et WikiCommons. Au cours de cet après midi, nous avons pu créer 12 articles, en modifier 37, 221 modifications ont été apportées, 55.1K octets ont été ajoutés, 7 téléversements sur Commons, 15 références ajoutées, par les 6 éditrices présentes l'après midi. File:5 principes fondateurs Wikipedia.jpg

Exemples d'articles[edit]

articles modifiés[edit]

sur Wikidata[edit]

Bicentenaire de l'Harmonie[edit]

en Janvier 2020, nous avons tenu un stand à l'occasion du bicentenaire de l'association Harmonie de l'Estaque, cette année, nous aurons de nombreux autres ateliers dans ce cadre ainsi que pour la poursuite de l'atelier des Riaux avec la MMA

Voyage Responsable[edit]

Le 20 novembre, nous avons organisé à Marseille une rencontre sur la thématique du Voyage responsable dans le cadre du mois de l'économie sociale et solidaire.

  • Dates : du 20 au 21 novembre 2019
  • Horaire: 10 h -17 h et lendemain matin
  • Lieu: Didac'Ressources 38 bis vallon de Riaux 13016 Marseille.
  • REsultats de la rencontre : voir le tableau de bord
  • Repas responsable: sur place
  • Langues: Principalement en français
  • Public: personnes intéressées par le projet... et/ou ayant des éléments à apporter sur le sujet, mais merci de prévenir, car on n'a pas trop de place


Retour sur la rencontre du 20 novembre 2019 et apports dans les échanges du matin pour cadrer la problématique[edit]

Introduction : présentations mutuelles, présentation du projet, principes fondateurs de Wikipédia, pourquoi contribuer. Nous étions une petite équipe de 6 personnes spécialisées sur ces questions avec l'envie de faire progresser la question de responsabilité dans la manière de voyager.

Quelques exemples de voyages responsables et réflexions lors de l'atelier[edit]

Pour l'association Rio[1], le travail, qui s'appuie sur l'urbanisme vernaculaire, la manière de faire des ballades dans les quartiers, Par exemple, la promenade qui permet de faire le parcours Guédiguian aux Riaux à Marseille, "comment rentrer chez les gens", sans faire en sorte de les mettre en classe. On avait, avec S, des enregistrements sur des MP3 de la parole des gens qui parlent de l'endroit où ils se trouvent. Ces questions sont très importantes car les personnes n'aiment pas qu'on les regarde, il importe de mettre en place des mini-groupes, de la part de la personne qui emmène les touristes chez les "autochtones". Au Panier, (à Marseille), par exemple, les personnes invitent les touristes à venir manger, aux Riaux, l'espace est plus petit, il y a côté plus invasif, un ressenti sur ce qu'il se passe quand on n'est pas de là et que l'on vient visiter, les promenades organisées peuvent transformer la population qui peut se refermer sur elle même.

l'exemple de l'Hôtel du Nord[2], propose l'accueil touristique chez les habitants, il faut que les accueillants aient les moyens de parler du quartier, généralement cela impose d'avoir des ressources tant intellectuelles qu'économiques. Ce tourisme s'adresse au même type de public en mal d'exotisme, très intéressés en plus de l’hôtel par les visites. Ce qui s'est passé, c'est qu’hôtel du nord a commencé par des promenades et c'est de là que d'un circuit bénévole, le circuit a englobé le logement

Au tout départ, l'idée avait germé de permettre aux habitants les plus pauvres de louer un appartement pour accueillir des tourismes, il y avait, toutefois, une contradiction idéologique, au départ, c'était, d'aller voir dans les cités comment ça se passe. Par ailleurs la sous location est illégale. La maire de secteur S G l'avait mené au sénat, pour que la coopérative devienne vacataire de service, ou que les familles deviennent auto-entreprise.

Cette structure aujourd'hui, travail à une nouvelle plateforme collaborative de voyages responsables : Les oiseaux de passage[3], les personnes (ou les groupes) elles mêmes peuvent fabriquer leur propre voyage en termes d'hébergement, d'activités et de visites parmi les offres proposées par une communauté de passeurs.

La question émergente des discussions est qu'il est fondamental de ne pas exclure les communautés les unes des autres, être attentif à ce que ça implique, tout devient payant, les photos dans certains pays. Le tourisme ne repose pas que sur l'aspect touristique, ainsi, l'agritourisme, par exemple, est lié au tourisme, de fait si le tourisme s'effondre, il y a toujours l'agriculture, mais quand on ne repose que sur le tourisme, une catastrophe par exemple induit la catastrophe économique. Les promenades réalisées par Jean Marie Sanchez impliquent au fur et à mesure de rencontrer des personnes ressources (par exemple, la personne qui fait du miel)

Le concept était de faire en sorte que le Musée soit la ville, on était autour de la question patrimoniale, par exemple, l'origine du bureau des guides c'est l'idée de la balade, où on passe de sites industriels, (GR), faire une carte postale à tous les niveaux, des rencontres formalisées, qui finalement peuvent rompre le propos, la question posée par le public est toujours la même, il n'y a pas un propos d'une personne mais une succession de propos (exemple, l'artiste qui montre ses peintures, le marchand de miel, ses balades...), c'est un moyen de vivre une expérience touristique.

Selon Babel Voyage, dès qu'on entre dans un service, on sort de l’authenticité. Par exemple, pour migrant-tour, avec des passeurs de culture à Cergy Pontoise, ville créée pour désengorger Paris, ça s'est créé avec l'immigration avec la question urbanistique et architecturale (HLM et propriété, œuvres d'art....) ce qui a été engagé entre ville et la campagne prend sa basse qui s'inscrit dans la ville et s'élargit sur une campagne environnante. Les habitants se réapproprient cette identité, que ce soit pour le sport, des clips, des balades du dimanche.

Responsabilité :[edit]

Comment créer ces balades migrant tour sans que ça deviennent un zoo humain, il y a eu un travail étudiants, passeurs de cultures, à la recherche de personnes ressources qui tout au long de la balade peuvent parler de leur quartier, il y a le lien avec la migration, ce sont les habitants eux mêmes qui font le parcours dans le choix des territoire et des thématiques possibles, la difficulté dans le projet, c'est d'avoir une approche sensible du territoire, prendre l'axe de la migration (les nouveaux, les anciens)[4]

Se pose la question de l'identité de l'habitant, exemple, ce que nous faisons, certains habitants ont envie de montrer, mais la grande majorité des habitant peut avoir envie de garder sa tranquillité.

Question du "produit", ils ne sont pas tous de la même origine, ce qui est intéressant c'est de créer un groupe (côté touriste, côté habitant), le touriste porte le regard, par exemple : trois marseillais, deux grenoblois... comment les gens s'organisent pour partager leur regard à travers qui ils sont. Qu'est-ce qui fait groupe, faire réfléchir le tourisme sur ce qui fait groupe avec qui on est

Quelles retombées économiques et retombées sociales : par exemple, augmentation des prix des maisons liées au tourisme, valorisation de maisons liées au fait d'accueillir des touristes (qui viennent : dessinateurs hébergés par les habitants), les hébergeurs, maintenant proposent souvent des locations de l'année. Par ailleurs, si des gens sont cachés, les habitants peuvent ne pas avoir envie qu'on vienne les voir, les contrôler... Si les gens rentrent trop facilement, le système de protection

A propos de la mise en scène du voyage[edit]

Certains touristes se permettent de passer des portes, il y des comportements non adaptés, il y a de l'intimité dans celui qui regarde autant que dans celui qui est regardé. Il y a quelque temps, il y a eu une attaque du petit train touristique, avec de la farine et des œufs au Panier, il y a à la fois une attaque mais aussi des invitations à manger. On peut être choqué par la mise en scène des rencontres, si elle n'est pas en scène la rencontre, elle est biaisée, sinon, elle peut être violente,

Faut-il résister à la mise en scène, lorsque les autochtones, mettent à distance leur vie, quelle intimité on veut partager. La mise à distance est un travail à faire : quelle mise en scène de mes propres codes en tant que recevant

La question de la scénographie est liée aussi à la dimension, à la masse. Si on élargit le tourisme responsable, on peut élargir aussi trop ce tourisme, exemple, dans les cités, il y a un risque les habitants n'ont pas tous envie de donner à voir, il y a bien un aspect social environnemental et économique, ce sont les trois piliers du tourisme responsable. Certains voyages accentuent un point ou l'autre, ce sont des spécificités de chacun.

Fixer les limites de l’irresponsabilité.[edit]

Différents acteurs comme attes, proposent des chartes, sur le tourisme équitable et solidaire les limites se posent en termes de retombées économiques, au local. Si les habitants s'investissent, il faut une prise en compte de cet aspect de la commercialisation. La charte existe, mais les acteurs ont des limites dans le développement économique.

ATR sont à l’opposé, et veulent parler même au gros acteurs touristiques, idée est que les gros doivent prendre leur responsabilités, mais là on frôle le green waching, c'est compréhensible aussi pour pousser les acteurs économiques habituels d'aller de l'avant.

Le Musée Nomade du quotidien : à l'origine, c'est, qu'est-ce qui fait musée en chacun d'entre nous, avec dans l'idée aussi de faire un musée collectif, le container étant un objet transportable, que l'on peut retrouver des deux côtés du port. Il y avait quelques éléments de convivialité, apéros, grillades.... pour inciter les personnes à apporter ce qu'elles souhaitaient, il y avait un plasticien, un sociologue et un artiste, comédien à l'origine du projet. La trace se faisait au fur et à mesure sur quelque chose éphémère, cartes postales photos de familles, élastiques de l'usine de plastique qui étaient là à côté, ça retrace une vie en fonction de l'endroit où on se situe pour entendre un écho. Par exemple, Estaque plage : sardine, Saint Henri : tuilerie...

Ceci permet de qualifier du point de vue humain, géographique, historique, un lieu, la difficulté était de classer les éléments, dans la discussion avec les gens : où voulez vous qu'on le place. Tout était scanné sur place, les gens ne laissaient rien, la convivialité, les gens se reconnaissaient sur les photos de classe, les clubs de foots. Il y a eu également des diffusions de choses, des films apportés.

Quand on classe les éléments, on donne forcément une lecture personnelle des choses, ce n'est pas neutre. Ali, le sociologue[5] a écrit aussi des livres à partir de ça, JM a fait des lectures, Jean François aussi. La restitution était permanente[6], le container était vide au bout de trois jours, et repartait. Il y avait de la confiance ici, transposé à Mulhouse, ça n'a pas marché. Il y a eu ici des lectures, des expos qui n'étaient pas formalisées comme des restitutions, car il ne fallait pas fixer quelque chose qui ne doit pas être intégré. C'est mouvant. Beaucoup d'autres choses se sont fait, il y a des traces sonores[7].

Il y a aussi trois jours au centre social, en 2019, c'est aussi une forme de restitution de ce qui a été fait. Ce choix du lieu est né de la volonté de s'affranchir de toute récupération politique.

Cette expérience a permis de comprendre comment la ville de Marseille fonctionne dans les différents territoires, il y a des micros territoires qui se posent. Par exemple, au cœur de la cité Consolat, aux Castor, les personnes se remettent à parler entre eux de l'histoire.

Le Syndicat des initiatives est venu suite à cela, à partir de plusieurs structures du quartier : CIQ, Machine Pneumatique, MMA Riaux, Centre social. Il n'y avait rien. Le constat était de se dire que la porte d'entrée c'est l'Estaque; comment les locaux, se mettent à recevoir les touristes, à revers ou ils les accueillent, on a créé un lieu d'accueil . On s'est déplacé dans l'ancien local de l'office du tourisme. Celui ci n'avait pas pu continuer faute de moyens, et la personne n'était pas du lieu, il y a eu beaucoup de mépris vis à vis d'elle, par exemple, sur le plan c'était décalé sur un plan de Château Gombert. La plupart des touristes (masse) ne passent pas par Marseille, il y a la Camargue, pour les croisiéristes, il n'y a pas d'accueil/transports 35 T a été mis en place, il n'y en a pas suffisamment, il n'y a qu'un dépot aux Terrasses du ports, au vieux port (ciblé touristes) mais rien. Ce mépris d'un endroit, l'office de tourisme avait récupéré le chemin des peintres, qu'ils remplissent à peine. IL y avait l'art de vivre à l'Estaque, mais avec de fausses informations. La propositions était en dehors, Jean Marie a pu entrer à l'office de tourisme pour proposer des ballades plus intelligentes. Désormais il existe des promenades.

Véritable difficulté à proposer quelque chose. Car l'office de tourisme attend un "produit, à l'ancienne", on est confronté à de l’incompétence/commercialisation et vente. La difficulté est de faire apparaître quelque chose de viable économiquement et éthiquement intéressant. JMS : il faut prendre des risques.

" il y a aussi des touristes intentionnés mais qui ont peur des quartiers nord de Marseille

Il y a une grosse diversité des touristes qui viennent aux balades, il y a des groupes, des anniversaires. Il est difficile d'atteindre les gens pour entrer dans les catalogues de tourisme. Les gens qui viennent à l'Estaque viennent faire le chemin des peintres, un plan a été fabrique, Syndicat des initiatives, il y a un accueil, samedi et dimanche, habitants bénévoles, chacun accueille à sa manière/documents qui permettent une rencontre avec l'endroit, peu de coûts. il y a peu de subventions, local, ensuite, c'est de la mise en relation, le public vient pour une heure ou deux.

importance des subventions pour soutenir l'action, même s'il y a vocation à service public.

Syndicat des initiatives : il s'agit des initiatives de chacun, valorisation territoriale. Il serait intéressant de croiser les différentes initiatives/par exemple valorisation des quartiers par les habitants eux-mêmes à travers l'écriture de la page WP. Syndicat des initiatives de l'Estaque et bassin de Séon, il y a des difficultés à faire se croiser les informations, le bénévolat s'épuise. Il faudrait pouvoir payer les gens, on entre dans une dynamique associatives. FAce au déficit de fonctionnement de l'office de tourisme il y a Marseille autrement qui sont des habitants locaux qui sont une association et proposent leurs propres activités. Il y des propositions des MMA, Ancrages, qui fait des balades liées aux migrants. La Navette maritime et les transformations des voies d'accès, change le questionnement/tourisme. Dans le contexte marseillais il faut réaffirmer l'importance de l'environnement, l'exemple, des enormes bateaux de croisière, la question d'être un voyageur responsable plutôt qu'un touriste.

Méfiance des habitants et des communautés locales vis à vis des actions "solidaires" : Par exemple, le fait de donner des pastilles de purification de l'eau pour l'enfant en bas âge, les personnes ne les prennent pas parce qu'ils évoquent les tests qui ont été réalisés pour eux, les projets sont écrits par les financeurs, ce qui implique une inadaptation, par exemple sur la question de la scolarisation des filles, le problème est que les filles étaient subventionnées seulement jusqu'à 12 ans, ensuite, elles devaient aller travailler. Toute la question des projets c'est qu'ils sont conçus et écrits en fonction des attentes des financeurs. relativement aux financements.

Le Voyage responsable, définition et cadrage théorique : Présentation par une intervenante experte du Voyage responsable (sujet de recherche sur le voyage participatif et le voyage autochtone, professionnelle travaillant auprès d'un office de tourisme, d'un média spécialisé et d'un festival consacrés au voyage responsable).

- Sources et ressources : Travail exploratoire, autour des articles existants sur WP, Wikivoyage, des ressources d'archive et de littérature spécialisée, et sur les outils réunis. Identification d'articles manquants et à améliorer et de sources.

- Repas partagé à base de produits locaux et responsables

- atelier contributif : contributions thématique sur Wikipédia, Wikivoyage, Wikidata et Wikicommons, initiation à la contribution pour les nouveaux et nouvelles contributrices.

- Conclusion de la journée et perspectives pour une mise en avant des initiatives solidaires, comment les prolonger sur l'année, visites, festivals... vignette|voyager responsable - Repas partenaires et présentation des initiatives locales (exemple du projet de valorisation des quartiers populaires par les habitants eux-mêmes projet,valorisation du quartier )

Marseille : 4 octobre 2019. Urban Prod[edit]

  • Date vendredi 4 octobre 2019. 19h-22h
  • Lieu Urban Prod, 18 rue Colbert 13001 Marseille (dans le centre, entre la gare et le vieux port).
  • Animation : --FiloSophie (talk) 17:19, 17 September 2019 (UTC)
  • Thème femmes de méditerranée, (proposition, femmes journalistes, dessinatrices de presse, femmes militantes)
  • Snack : chacun.e est invité à amener un petit truc pour l'apéro (boisson, chips, cacahuètes, tomates cerise etc.)
  • Inscrivez vous sur le tableau de bord SVP (Mot de passe: sans. Pensez à se loguer avec son compte Wikipedia en haut à droite) Inscription ici sur le tableau de bord dédié

présents et présentes[edit]

--FiloSophie (talk) 13:30, 30 September 2019 (UTC)

FIDEP[edit]

: Festival international du dessin de presse de l'Estaque (Fidep) du 23 au 29 septembre 2019===

Avec l'Association Didac'Ressources, partenaire de WMF, nous avons organisé des ateliers pendant la semaine du FIDEP, nous avons travaillé en amont avec l'équipe du FIDEP, les habitants bénévoles et les dessinateurs et dessinatrices engagés pour proposer deux ateliers interactifs lors du FIDEP. Ainsi, l'objectif était de sensibiliser les habitants de l'Estaque, les Marseillais et visiteurs, sur la possibilité d'utiliser Wikipédia pour trouver des informations mais aussi d'alimenter l'encyclopédie par des informations sourcées et des images libres de droits. Ainsi, il s'agissait de créer avec les habitants eux-mêmes mais aussi avec l'équipe du FIDEP et les dessinateurs, les pages concernant les dessinateurs, l'événement, mais aussi d'avoir un regard attentif sur la question de la liberté de la presse et sur l'égalité des genres. Notre atelier a eu un gros succès, nous avons passé beaucoup de temps à expliquer le fonctionnement lié à l'encyclopédie, à encourager la création de compte mais aussi à former les personnes afin qu'elles puissent, à l'avenir contribuer et poster leurs photos sur WMC.

l'article a évolué, lien vers la page du projet images ajoutées dans Commons

Contact : FiloSophie


Informations pratiques[edit]

  • Date: réunion de préparation en amont au cours des mois qui ont précédé l'événement, atelier directement : 28 et 29 septembre 2019
  • Lieu: l'Estaque plage
  • Public: toute personne motivée ; dessinateurs.trices, habitants du quartier, visiteurs, organisateurs, wikipédiens, quelque soit leur âge, profil...


Résultats sur le tableau de bord[edit]

Plus de 5 comptes créés (certains ont souhaité rester anonymes)

  • 30 articles ont été créés
  • 198 articles ont été modifiés
  • 907 modifications
  • 9 Éditeurs ont participer activement
  • 218k Octets ont été ajoutés
  • 141 Références ont été ajoutées
  • 106 Téléversements sur Commons
FIDEP 2019

resultats ici

Idées d'articles à créer à partir de ces femmes

Articles créés[edit]

Articles améliorés[edit]



Permanences mensuelles sur la zone Marseille[edit]

Sur Marseille : Nous organisons une permanence en soirée tous les premiers vendredi de chaque mois( sauf les exceptions bien sûr...) à Urban Prod, en association avec Open Street Map et le PLUG. Des ateliers seront également régulièrement organisés le week-end. Nous espérons ainsi pouvoir toucher plus de personnes et faciliter la participation. attention, pour la période d'été, les permanences ne seront pas systématiques, revenir de temps en temps ici pour vérifier les informations.

Prochaine permanence le vendredi 04 octobre à 19h !

Présentation du projet de jeu Wikipédia pour un accès pour tous à l'usage de l'encyclopédie[edit]

(article en cours)

Constitution du GRAF

Présentation aux rencontres de l'orme à Marseille

Présentation à la wiki mania de Stockholm

Présentation à la wiki-convention de Bruxelles

Suite du travail, prochaine réunion 10 11 octobre 2019, si vous souhaitez participez, contactez moi --FiloSophie (talk) 13:31, 30 September 2019 (UTC)


Intervention à l'université d'été des associations[edit]

Il s'agit d'un rassemblement qui a eu lieu en aout-septembre. La première rencontre de 2019 avait pour objet, selon son président : Patrick Bert, de proposer un rassemblement de militants et responsables associatifs pour "partager, apprendre, approfondir, réfléchir aux projets du monde associatif dans ce qu'il a d'essentiel : la mobilisation des bonnes volontés pour que l'inégalité ne soit pas un frein à l'émancipation de chacun". "Ce rassemblement convoque des intellectuels, des responsables institutionnels et des acteurs associatifs pour animer et/ou participer à des conférences, débats et informations". Pour cette année 2019, les thématiques abordées étaient :

  1. - Sport et handicap,
  2. - insertion dans les territoires
  3. - diffusion culturelle

Sophiedidacressources intervenait pour présenter les actions menées à Didac'ressources et particulièrement, s'appuyant sur Wikipédia dans ce troisième atelier animé par André Brun sur la thématique de "champ et enjeux de la diffusion culturelle" . Ce travail a été repris également en plénière.

Sophie a présenté les différents projets qu'elle mène en s'appuyant sur Wikipédia, elle a également évoqué le travail mené par son association sur les parlers des jeunes de quartiers populaires de Marseille Weshipédia, qui consiste à mettre en valeur la langue des jeunes, de les faire participer eux mêmes pour évoquer leur parler, réfléchir à la manière dont il se construit, enrichi de multiples migrations et comment il retour enrichir la langue commune et évolutive.

Didac'ressources, désormais partenaire de Wikimédia France, mène différentes actions en s'appuyant sur l'encyclopédie WP parce que "le partage du savoir, c'est le partage du pouvoir" (S.E) et pour lutter contre toute forme de discrimination. Les projets présentés sont :

Montélimar - Khatchkar.jpg


Sur les questions de la diffusion culturelle, nous avons pu, avec Fathi Bouaroua présenter une démarche qui utilisait des outils de médiation artististiques comme la photo, la caricature et le jeu.

Ainsi, la photographie en partant de l'opportunité des rencontres de la photographie à Arles, la communauté Emmaüs a permis à Gilbert Scotti, photographe, de réaliser avec les compagnons une galerie de portraits intégrée au programme off du festival. Fathi a également présenté, le Festival international de la caricature. FIDEP, cette manifestation, organisée par des habitants du quartier de l'Estaque à Marseille, a été et est encore l'occasion de mener un travail de sensibilisation, auprès des jeunes autour de la caricature et du dessin de presse et de développer l'esprit critique, ceci est fort important, d'autant que notre ami Tignous, faisait partie de ce festival et a été tué lors des attentats de Charlie Hebdo.

Enfin, Fathi a pu présenter un autre outil du GRAF : Le Taudis Poly de Marseille, un jeu de sensibilisation au mal logement, à destination particulièrement des travailleurs sociaux.


Valorisation des quartiers populaires par les habitants eux-mêmes à travers l'écriture de la page Wikipédia[edit]

A l'initiative de Didac'ressources, en partenariat avec le groupe promotion des habitants de la fondation abbé pierre, nous proposons des activités qui permettent aux habitants des quartiers populaires de valoriser leur quartier à travers l'écriture de la page Wikipédia.

Nous avions initié un projet sur Les Riaux, sur le quartier de Belsunce avec différents partenaires, cette année nous poursuivons les ateliers pour permettre aux habitants de participer à l'écriture de la page Wikipedia sur leur quartier. Ainsi que le Projet:Fil vert de l'huveaune

De nombreux événements ont été proposés, ils respectent les principes de la Charte générale de convivialité des événements Wikimedia:

Dernières rencontres[edit]

La suite du travail sur les Riaux :[edit]

Les habitants des Riaux ont continué à fournir des éléments de travail pour alimenter la page Wikipédia des Riaux, ils ont également pu verser des photos sur Wikimédia Commons. Cette année, les habitants souhaitent aider les facteurs à trouver les bonnes adresse dans des impasses, et habitations autoconstruites via l'amélioration d'OSM

Les sans pagEs Méditerranées :[edit]

Wikipédia For all

Nous proposons également dans le cadre du projet des sans pages Méditerranée, de valoriser les habitantes du pourtour méditerranéen


Projet:Ecrire_pour_les_droits/Marseille/bienvenue[edit]

Nous avons organisé à Marseille un projet qui veut réunir des personnes de tous horizons, pour rédiger des articles sur les droits humains, dans différentes langues et dans tous les pays, pour que chacun.e, où qu'il.elle soit, puisse accéder à l'information sur ses droits, voir le lien

GDJ-Global-Peace


Origine et objectifs du projet[edit]

Write for the Rights/Welcome Ecrire pour les droits/Marseille/bienvenue a pour ambition de donner un meilleur accès aux droits humains, dans différentes langues, au travers de la plus grande encyclopédie du monde Wikipédia tout en focalisant sur les langues minoritaires et le fossé des langues en rapport avec les droits humains sur Wikipedia (édit-a-thon, translat-a-thon, initiation - formation à la contribution Wikipédia, présence interpellation et communication lors d'événements liés). A Tunis, les participants ont travaillée sur la question LGBTQI+ dans la région MENA en 14 langues avec plus de cent articles crée, nous déclinons le projet à Marseille pour aborder les droits des réfugiés, demandeurs d'asile et autres problématiques liées aux migrations. Ce projet est intégré officiellement au programme de la journée mondiale du réfugié de l'ONU organisé à Marseille à la friche de la belle de mai : programme de la journée mondiale des réfugiés de la friche ainsi qu'aux événements organisés dans le cadre du forum des habitants de la Méditerranée, dans le cadre des Etats généraux de Marseille autour du "Sommet des deux rives" de la Méditerranée 2019 (le 23 juin), Write for the Rights est consacré aux droits humains des minorités.

Les ateliers se sont déroulés du 20 au 23 juin prochain. Ils étaient portés par Didac'ressources et sont consécutifs à la rencontre de mars à Tunis et à nos partenariats sur Marseille avec des associations qui travaillent avec des publics réfugiés, demandeurs d'asile et migrants (Réseau Hospitalité, Cimade, SOS, Espaces, Approches Cultures et Territoire : ACT, ...notre projet est désormais intégré officiellement au programme de la journée mondiale du réfugié de l'ONU organisé à Marseille à la friche de la belle, il est en lien avec Marseille vivante et populaire, et le Forum des habitants.

Il s’agissait de proposer des ateliers de contributions à Wikipédia sur les droits humains des réfugié.e.s et demandeurs d’asile (avec une attention particulière sur les persécutions subies par les personnes LGBT+) Le réseau des Lesbiennes sans frontières étaient représenté par trois personnes qui ont contribué. La diversité des parcours et des profils permettra de documenter, dans les différentes langues que parlent les personnes concernées et invitées.

Les articles portaient sur les institutions et droits humains pour leur permettre un meilleur accès à ces informations dans différentes langues grâce à l'encyclopédie Wikipédia accessible gratuitement dans plus de 300 langues.

Nous proposions une initiation pour les novices : découvrir Wikipedia et ses projets froeurs, apprendre à y contribuer.

Au cours de ces 4 journées nous feront des permanences, des formations, des ateliers de contribution, des sorties photos et versements sur WikiCommons, des rencontres avec les acteurs du forum des habitants organisé en parallèle au sommet des deux rives, nous irons dans les associations, pendant ces journées.

Ce projet rendra plus visible le mouvement Wikimédien et les apports de l'encyclopédie sur la connaissance partagée.

Les activités prévues :

  • Permanences
  • Formation des participants/contribuer sur Wikipédia
  • Editathons pour traduire, créer et améliorer des articles Wikipedia.
  • Participation aux activités liées aux interpellations du sommet des deux rives (Forum Mondial des habitants) en tant que wikipédien.ne.s pour pouvoir documenter l’événement.
  • Visite de quelques institutions locales avec des rencontres de militant-e-s de Marseille, versement des images sur Wikimédia Commons.
  • Ateliers de contribution.

Personnes cibles[edit]

Cette rencontre mobiliserait une vingtaine de réfugié.e.s, migrant.e.s, personnes issues de minorités discriminées ou persécutées (dont la richesse culturelle et linguistique permettra des contributions en français et dans les langues minoritaires) - des bénévoles et professionnels associatifs, juristes, intervenant dans ces champs, et des Wikimédiens.

En conséquence, les participants qui le souhaitent seront formés à contribuer dans leurs langues natales afin de combler les lacunes existant sur Wikipedia dans ces langues, et donner à leurs communautés d'origine un meilleur accès à l'information sur leurs droits et/ou sur des sujets tabous.

Autres projets liés[edit]

Les photos liés aux événements seront versées sur Wikimédia commons à la catégorie :Ecrire pour les droits/Marseille/bienvenue

Wiktionnaire : thésaurus

Brave:Edit Amnesty et Wikipédia présentation à la wikiconvention [[1]]

Événements en rapport[edit]

Retour sur ces 4 journées[edit]


L'objectif de ces 4 journées était de sensibiliser les publics que nous avons rencontrés à l'utilisation de Wikipedia, apprendre à y trouver de l'information, à comprendre comment fonctionne l'interface et nous avons formé les personnes qui étaient motivées, sur les différentes manifestations auxquelles nous avons assisté, afin qu'elles puissent contribuer elles-mêmes, dans leur propre langue afin de permettre à des personnes réfugiées et/ou demandeuses d'asile, de trouver les informations dont elles ont besoin. Ce projet est né de la rencontre avec User:Kawayashu à Tunis et à notre participation (FiloSophie Didac'Ressources user:Tonpseudo) aux ateliers qui ont eu lieu fin mars en Tunisie et concernaient particulièrement la communauté LGBT+
Tout au long de ces 4 journées, nous avons eu l'honneur d'accueillir 3 demandeuses d'asile des Lesbiennes dépassent les frontières", toutes nouvelles sur Wikipedia, elles ont à elles seules écrit et/ou complété de très nombreux articles en russe, en arabe, en français et en anglais et nous les remercions très chaleureusement, elles ont expliqué à quel point il était important, pour elles, de faire figurer sur Wikipédia des informations factuelles et objectives sur les droits des réfugié.e.s et demandeur.s.e.s d'asile sur l'encyclopédie et à quel point ces informations étaient précieuses pour des personnes qui cherchent de l'aide ou sont opprimées. Les participant.e.s qui nous ont rejoint (environ une vingtaine en plus de la petite équipe étaient :

  • Des contributeurs "Write for the rights", qui ont pu contribuer à distance, des membres du Usergroupe LGBT+, des membres des sans pagEs,
  • Des wikimédiens (Wikimédia France + Wikimédia foundation - + Les communauté de wikimédiens de PACA)
  • Des réfugiés Syriens, Soudanais, Iraniens et d'autres régions : publics réfugiés / demandeurs d'asile / victimes d'atteintes aux droits humains / communautés concernées / diaspora
  • Des responsables associatifs, personnes qui interviennent auprès des réfugiés demandeurs d'asile et minorités

(les contributeurs/trices francophones figurent ici)

Déroulé de ces journées[edit]


Notre participation à la journée Mondiale des Réfugiés le 20 juin à la Friche belle de mai[edit]

gauche

Nous (la petite équipe de 7 personnes/permanents aux ateliers) avons réalisé une permanence afin de présenter ce projet et les travaux sur Wikipédia et avons pu montrer à de nombreuses personnes dont les réfugiés invités à la journée, comment contribuer sur Wikipédia, de nouveaux comptes contributeurs.trices ont été créés, nos ami.e.s de Tunisie, d'Algérie, de Russie, de Suisse étaient présentes. Notre action a intégré le programme de la journée mondiale des réfugiés de l'ONU, nous étions au café de la belle de mai, de 14 h à 18 h [2]

Houssem à forme des réfugiés à l'usage de WP

Dans le même temps étaient prévus à la Friche : Présentation de « L’asile en exil, Etat des lieux de l’accueil des personnes en demande d’asile à Marseille, 2017-2018 », un rapport de l’Observatoire Asile Marseille. Intervention de Alexis Nouss, professeur en littérature générale et comparée à l'Université d'Aix-Marseille, auteur de « La Condition de l’exilé-Penser les migrations contemporaines », Paris, Maison des Sciences de l'Homme, coll. « Interventions », 2015, ainsi que le témoignage de SERA, auteur franco-cambodgien de la bande dessinée « Concombres amers : Les racines d’une tragédie : Cambodge 1967-1975 », Marabout 2018 et le témoignage de Adlene MEDDI, auteur algérien de « 1994 », Collection Rivages Noir, sept.2018

gauche



Les associations partenaires de Didac'Ressources étaient présentes également (SOS Méditerranée, la Cimade, Réseau Hospitalité, El Mamba, Mots à Mots, Ancrages, RESF) L'association ReFLEts présentait leur atelier théâtre ainsi que les "Ateliers d'auto-défense linguistique" qui se passent le mardi à la Dar Lamifa et le jeudi au Garage Imaginaire face à La Casa Consolat de 15h à17 h, proposés par le Collectif Soutien Migrant-e-s 13 / El Manba et le Collectif FLE Marseille Sud-Est. Notre petite équipe était composée de personnes Suisse, russe, algériennes, tunisienne, françaises, nous avons accueilli sur le stand une vingtaine de personnes d'origines multiples (Syriennes 3 personnes, soudanaise 2, iranienne 1) et qui parlent des langues différentes et leur avons appris comment fonctionne Wikipédia afin qu'elles puissent ensuite, contribuer dans leur propre langue Perse, Pachtoune, arabe. La préfecture est passée pour comprendre ce que nous proposions, nous avons également reçu différents représentants des associations partenaires pour leur expliquer le fonctionnement de WP.

Travail intensif au Centre social de l'Estaque/bassin de Séon le 21 toute la journée[edit]


Le vendredi 21 toute la journée nous avons été chaleureusement accueillis par toute l'équipe du centre social de l'Estaque,

Ecrire pour les droits au centre social

, 5 personnes venues de la Région de Gabes en Tunisie sont venues nous rejoindre pour apprendre à contribuer sur les droits, ce fut également le cas de Badra, spécialiste de la question des migrants et des discriminations au sein du gouvernement et militante active dans la région qui nous a fait l'honneur de participer à cette journée.De nouveaux comptes ont été créés et nous avons proposé une formation sur le mouvement Wikimédia et sur l'usage de Wikipédia, les personnes ont ensuite créé leur brouillon et ont proposé de ne les publier qu'une fois qu'elles seraient plus à l'aise, elles ont néanmoins modifié certains articles.


Notre participation active aux Etats Généraux de Marseille le samedi matin[edit]


Les organisateurs des EGM

Nous avions travaillé en amont avec le collectif de Marseille vivante et populaire pour proposer notre participation aux Etats Généraux de Marseille Ces journées ont été largement relayées dans les journaux locaux (La Provence, Marsactu, La Marseillaise, l'IMF, Le planning familial, Médiapart, daylimotion, Sud éducation, nous avons pu présenter Wikipédia sur notre stand et expliquer sont fonctionnement et notre projet Ecrire pour les droits


Contributions de l'après midi au Fakir Club[edit]


L'après midi, nous étions au Fakir Club pour contribuer sur Wikipédia, merci Anthony et Marie, pour la superbe salle

gauche

Entre temps, nous avons croisé les gilets jaunes

les gilets jaunes à Marseille


Dernier jour de travail contributif de l'équipe avec accueil de nouveaux[edit]


Pour la dernière journée, nous avons pu profiter de la bibliothèque de l'association mille bâbords avec Antoine, journaliste

dernier jour d'Ecrire pour les droits Marseille bienvenue

Petite Galerie de Photos et un très grand bravo à l'équipe d'Ecrire pour les droits à Marseille avec de grands remerciements pour les demandeuses d'asile Les lesbiennes dépassent les frontières qui ont été absolument formidables.

Statistiques sur le projet


Résultats du travail de ces journées dans la version francophone : 92 articles créés, 236 articles modifiés, 807 modifications, 26 éditeurs dont plusieurs à distances et la moitié de nouveaux contributeurs, 693 k octets ajoutés, 2.81 k articles vus, 122 téléversements. Nous avons créé des articles dans plusieurs langues dont : arabe, français, espagnol, anglais, russe, Yorouba

Articles crées[edit]

  1. ar:المحكمة الوطنية لجق اللجوء--Kawayashu (discuter) 20 juin 2019 à 18:16 (CEST)
  2. ar:مجموعة إعلام و دعم المهاجرين--Kawayashu (discuter) 20 juin 2019 à 18:16 (CEST)
  3. fr: Bureau d'accueil et d'accompagnement des migrants--Tonpseudo (discuter) 21 juin 2019 à 02:03 (CEST)
  4. ar:مثليات خارج الحدود
  5. es:Les_Lesbiennes_dépassent_les_frontières
  6. ar:جمعية الإعتراف بحق الأشخاص المثليين والمتحولين جنسيا في الهجرة والإقامة--Kawayashu (discuter) 20 juin 2019 à 18:37 (CEST)
  7. ar:عقد التضامن المدني
  8. en:Subsidiary protection in french asylum law--Tonpseudo (discuter) 21 juin 2019 à 02:03 (CEST)
  9. ar:الإلزام بمغادرة الأراضي الفرنسية--Kawayashu (discuter) 21 juin 2019 à 14:53 (CEST)
  10. en:Code of Entry and Residence of Foreigner and the Right of Asylum - France--Tonpseudo (discuter) 21 juin 2019 à 15:23 (CEST)
  11. ar:مجلة تيتو
  12. ar:ملجأ (جمعية)--Kawayashu (discuter) 21 juin 2019 à 16:53 (CEST)
  13. ru:Лесбиянки пересекают границы--Irvinshvetsov (discuter) 21 juin 2019 à 17:21 (CEST)
  14. ar:حقوق الأجانب في فرنسا--Kawayashu (discuter) 22 juin 2019 à 12:32 (CEST)
  15. ar:ريزوم
  16. RESOME--Yam1988 (discuter) 22 juin 2019 à 13:22 (CEST)
  17. ar:سينجا (جمعية)--Kawayashu (discuter) 22 juin 2019 à 14:05 (CEST)
  18. ru:Национальный суд по вопросам убежища Irvinshvetsov (discuter) 22 juin 2019 à 16:37 (CEST)
  19. fr:Féminisme lesbien 22 juin 2019--Sophiedidacressources (discuter) 22 juin 2019 à 17:43 (CEST)
  20. fr:Mineurs isolés étrangers 21 juin --Sophiedidacressources (discuter) 22 juin 2019 à 17:46 (CEST)
  21. fr:Article 80 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne--Sophiedidacressources (discuter) 23 juin 2019 à 11:49 (CEST)
  22. ru:Французское ведомство по защите беженцев и лиц без гражданства Irvinshvetsov (discuter) 23 juin 2019 à 11:48 (CEST)
  23. en:France terre d'asile--Tonpseudo (discuter) 23 juin 2019 à 12:09 (CEST)
  24. ar:إبعاد الأجانب في القانون الفرنسي --Kawayashu (discuter) 23 juin 2019 à 12:35 (CEST)
  25. ar:المساعدة القانونية في فرنسا
  26. fr:Comede--Tonpseudo (discuter) 23 juin 2019 à 13:29 (CEST)
  27. fr:Lesbiennes de l'immigration --— Nattes à chat [chat] 23 juin 2019 à 13:43 (CEST)
  28. fr:Mama Cash article créé avant l'évènement pour Projet:Noircir Wikipedia et Projet:Les sans pagEs mais je partage! --— Nattes à chat [chat] 23 juin 2019 à 16:09 (CEST)
  29. yo:Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et transsexuelles à l'immigration et au séjour
  30. yo:Groupe d'information et de soutien des immigrés
  31. yo:Cour nationale du droit d'asile

Articles améliorés[edit]

Ressources

  1. ar:المكتب الفرنسي لحماية اللاجئين وعديمي الجنسية--Kawayashu (discuter) 21 juin 2019 à 10:53 (CEST)
  2. ar:حقوق المثليين في الجزائر
  3. ar:عمليات التطهير بحق المثليين جنسيا في الشيشان--Kawayashu (discuter) 21 juin 2019 à 15:52 (CEST)
  4. ar:طالب لجوء
  5. ar:نينا بوراوي
  6. Droits LGBT en Algérie
  7. fr:Transidentité
  8. fr:Transgenre
  9. fr:Drapeau arc-en-ciel
  10. fr:AlQaws
  11. fr:Carte de séjour temporaire en France
  12. fr:Transidentité en Iran
  13. fr:Saïd Bouamama
  14. fr:Groupe d'information et de soutien des immigrés
  15. fr:Cohabitat
  16. fr:Theo Sowa
  17. fr:Bureau d'accueil et d'accompagnement des migrants
  18. fr:Homosexuelle Initiative Vienna
  19. fr:Droits LGBT en Algérie
  20. fr:Carte de séjour temporaire en France
  21. ar:اليوم العالمي للاجئين--Kawayashu (discuter) 23 juin 2019 à 16:04 (CEST)

Remerciements[edit]


Merci à WMF qui nous a soutenu en partie sur ce projet, et à WMch qui a complété et à Flor qui nous a fait l'honneur de venir nous soutenir sur ce projet à Marseille, Merci également à l'équipe de salarié de WMF pour son soutien, Merci beaucoup à user:Tonpseudo et User:Kawayashu pour leur soutien tout au long de la préparation, tout au long du déroulement et encore maintenant pour penser à d'autres perspectives pour notre beau projet. Merci infiniment aux personnes qui ont mis à disposition leur salle, Aux Instants vidéo -Thif- et à la friche belle de mai, à l'accueil de la salle des machine qui nous ont fait une place à la journée mondiale des réfugiés à Thomas Galmi, directeur du centre social qui nous a accueilli, prêté des une grande salle, une salle informatique et une salle à manger, merci aux copains des Etats Généraux de Marseille qui nous ont fait une grande place à l'Université Saint Charles, aux copains des médias participatifs de Marseille (Le Ravi, Radio Galère, Radio Mouche, Made in Marseille...) qui nous ont invité au débat sur les médias citoyens, merci beaucoup à Anthony et Marie qui ont mis à disposition leur espace du Fakir Club, Merci à Eda qui nous a ouvert les portes du Mille Bâbords un dimanche matin

Organisateur.trice.s[edit]



Événements en rapport[edit]



Template:Centrer



Patrimoine/matrimoine Immatériel de l'Afrique[edit]

le 15 mai 2019, nous animions un atelier à Marseille, en partenariat Eclore-Didac'Ressources sur le projet : Patrimoine Africains (voir le lien vers la page projet), lien vers le support de présentation

Présentation du projet par Eclo.re :

"Puisque nous avons admis que l'humanité de chaque peuple est le patrimoine de toute l'humanité, si les traditions africaines ne sont recueillies à temps et couchées sur du papier, elles manqueront un jour dans les archives universelles de l'humanité" Ahmadou Hampaté Bâ

Ahmadou Hampâté Bâ, né en 1900 ou 1901 à Bandiagara (Mali) et mort le 15 mai 1991 à Abidjan (Côte d'Ivoire), est un écrivain et ethnologue, défenseur de la tradition orale, notamment peule. Membre du Conseil exécutif de l'Unesco de 1962 à 1970, il y lance son appel, « En Afrique, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle »4.

Passionné par le patrimoine culturel africain, Ahmadou Hampaté Bâ le recueille, le transcrit et le traduit dès son plus jeune âge pour le sauvegarder, et rassemble de précieuses archives en français, pular, adjami, bambara, arabe5qui alimentent son oeuvre. Lors de la onzième conférence générale de l'Unesco Amadou Hampâte Bâ prononce un discours6 le 1er décembre 1960 où il demande « que la sauvegarde des traditions orales soit considérée comme une opération de nécessité urgente au même titre que la sauvegarde des monuments de Nubie »7. Il a cette métaphore : « Pour moi, je considère la mort de chacun de ces traditionalistes comme l’incendie d’un fond culturel non exploité »8. Les archives universelles de l'humanité se construisent collectivement, en temps réel, au travers de l'emblématique encyclopédie contributive Wikipédia. Au travers d'un partage de connaissances sourcées et de qualité, chacun peut partager et faire valoir les richesses de sa culture et de son histoire. C'est le premier site non commercial au monde, la première source d'information. Il est essentiel que les traditions culturelles africaines y aient leur place, et y soient le mieux documentées possible.

Contribuer ensemble pour valoriser les héritages africains[edit]

La communauté internationale s'est, par le biais de l'Unesco, saisie des enjeux du patrimoine culturel immatériel (PCI). Sur les 314 pratiques inscrites à la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanitépar l'Unesco, 46 sont issues de l'Afrique, parmi lesquelles seules 25 ont un article Wikipédia. 48% de ces pratiques relevant du patrimoine mondial ne sont pas présentes sur la plus grande encyclopédie au monde ! Selon l'évaluation qualitative des articles par la communauté Wikipédia, 12 sont considérés comme des ébauches. Le nombre d'articles construits (à l'exclusion des ébauches) concernant les éléments du PCI africain, est alors ramené à 13 (soit 27%).

A l'occasion du mois africain Wikipédia et de l'anniversaire de la mort d'Ahmadou Hampâté Bâ, qui a œuvré pour la protection du patrimoine culturel africain et pour le recueil et la valorisation des traditions orales, nous organisons une campagne de contribution lancée le 15 mai 2019.

Objectifs[edit]

L'objectif, enrichir l'encyclopédie quant aux traditions africaines, en particulier, au patrimoine culturel immatériel protégé par l'Unesco.

Concrètement, il s'agissait de :

  • de mobiliser de nouveaux éditeurs :
    • mobiliser les personnes et organisations concernées, contributeurs africains et de la diaspora, associations culturelles, médias et institutions
    • initier à wikipédia de nouveaux contributeurs et les accompagner dans leurs premières contributions,
    • interpeller sur la nécessité de telles actions et permettre leur mise en oeuvre,
  • d'enrichir wikipédia sur les héritages africains :
    • améliorer les articles portant sur les éléments inscrits sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, créer les articles inexistants
    • ajouter des sources, liens et références aux articles liés
    • contribuer aux articles liés aux grandes figures africaines, et en particulier à Ahmadou Hampaté Bâ
    • enrichir ou créer des articles concernant des traditions et des éléments de patrimoine africains au delà de la liste PCI

Soirée de Contribution à Marseille, voici le programme[edit]

Programme
18h00 Accueil des participants
18h15 Présentation du projet et du programme, analyse et retour sur les contributions de la journée à Paris, Bamako, Tunis et Lagos
18h35 Introduction à Wikipédia, à ses principes et au mouvement Wikimédia et projets froeurs
18h50 Initiation-Formation à la contribution sur Wikipédia (création de comptes, modifications d'articles, création de brouillons,
19h00 Session de contribution aux articles sur les patrimoines africains
+/- 21h30 rupture du jeûne



Tout d'abord, nous tenons à remercier nos amis d'Approches Cultures et Territoire ACT, qui nous ont mis à disposition leur salle ainsi que leur centre de ressources. La soirée était très conviviale et productive, nous étions 8 dont 5 nouveaux contributeurs, Zarah et Elias ont présenté le projet et la manière dont il se menait sur plusieurs territoires à la fois, en effet, si la journée principale se tenait à Paris, des contributeurs se joignaient à cette journée contributive à distance, nous étions à Marseille, mais d'autres groupes ou personnes ont contribué depuis Bamako (Mali), Tunis(Tunisie), Lagos (Nigeria), Kinshasa (République Démocratique du Congo). Sophiedidacressources a ensuite expliqué le mouvement Wikipédia, les projets froeurs et les différentes manières de contribué. Puis chacun.e a choisi un sujet à l'aide des cartes réalisées par Tonpseudo à cette occasion et/ou dans la liste des articles à créer, ou bien encore en fonction des sujets qui l’intéressait. De nouveaux comptes ont été créés, de nouveaux articles et des modifications sur des articles existants. La soirée s'est terminée autour d'un petit repas partagé.

Lien vers le tableau de bord

https://outreachdashboard.wmflabs.org/courses/Eclore/Patrimoines_africains_-_15_mai/students

CITOYENNETÉ NUMÉRIQUE, NUMÉRIQUE CITOYEN, rencontres de l'Orme[edit]

Présentation de Wikipédia à une classe

J'étais présente sur les stands aux rencontres de l'Orme les 25 et 26 avril 2019 Palais du Pharo, au stand Wikimédia galerie 2 et galerie 3 réservées au libre, pour représenter Wikimedia France et répondre aux questions des enseignants et bibliothécaires sur les questions d'éducation aux médias, d'accès au numérique et de l'usage de Wikipédia en Classe particulièrement. J'ai eu l'occasion de faire plusieurs présentations pour expliquer le fonctionnement de Wikipédia et la possibilité de mener des projets de classe ou de s'engager sur les wikiconcours, les livrets : Wikipédia en classe sont partis comme des petits pains, par ailleurs, j'ai pu mener un hackathon pour travailler avec les personnes volontaires à la co-création d'un jeu pour permettre à des jeunes en difficulté (handicaps invisibles) d'accéder à wikipédia en décomposant les étapes, c'est un projet que je mène en ce moment dans le cadre du Groupe de Recherche Action Formation (GRAF) que j'anime. Une centaine de personnes sont passées sur le stand et les activités et présentations ont eu un franc succès.

6 parcours étaient proposés aux visiteurs.

  • L’accès au numérique pour tous, comment avec quelles valeurs ?
  • Comment favoriser la créativité numérique ?
  • Quelles possibilités de travailler collaboratif ?
  • Comment partager les ressources, comme "bien communs" ?
  • Comment construire une citoyenneté numérique partagée ?
  • Comment développer l’esprit critique ?

--Sophiedidacressources (talk) 11:22, 28 April 2019 (UTC)référente

Lutte contre l'illettrisme[edit]

Journée contributive, lutte contre l'illettrisme le 7 septembre 2016 à l'Estaque [[3]],[[4]]

Lutte contre les discriminations[edit]

Journée contributive lutte contre les discriminations octobre 2016 lieu : réseau Canopé de Marseille [[5]]

Fracture Numérique[edit]

Intervention 9 décembre 2016 aux Etats Généraux de l'urgence Sociale [[6]], [[7]]

Nouvelles formes d’engagements des citoyens : nouveaux outils pour leur engagement[edit]

Nous étions invités à venir débattre au Pays d’Aix lors d’une soirée autour de l’engagement bénévole organisée à Maison de la Vie Associative le 12 décembre dernier. [[8]]

Société collaborative et travail social[edit]

Le 7 mars, l'Institut Méditerranéen de Formation et Recherche en Travail Social, nous avait invité à animer l'un des ateliers organisé dans le cadre de la journée culturelle "Société collaborative et travail social". La matinée était consacrée à des échanges autour des contours d'une économie collaborative et au lien avec le travail social. Le repas était participatif. Les ateliers s'appuyaient sur les acteurs de terrains et étaient délocalisés dans plusieurs structures de Marseille (DarLamifa, équitable café, Urban Prod. MarsNet., Didac'ressources... Ils avaient pour but d'appréhender des outils tels que les Fablab, les espaces de Coworking, les Mooc, les plates formes pédagogiques et les wiki Le CRI : Centre Ressources Illettrisme, a eu la gentillesse de prêter ses locaux pour notre atelier et a pu ainsi, expliquer aux étudiants quelle est son action et quelles sont ses ressources. Nous y animions l'atelier consacré à l'encyclopédie collaborative Wikipédia, avec un groupe d'étudiants travailleurs sociaux fort sympathiques. Avec eux, nous avons pu aborder dans un temps trop court, la distinction entre collaboratif et coopératif, les représentations de prime abord à propos de l'encyclopédie WP. [9]

Les Riaux[edit]

Plusieurs actions ont eu lieu, Samedi 11 Mars, Didac’ressources, en partenariat avec la Maison Municipale d’Arrondissement (MMA) des Riaux et le comité d’intérêt de quartier (CIQ) organisait une journée de collecte d’informations d’images, d’objets de souvenirs sur le quartier Les Riaux. L’objectif majeur de ce projet est de fédérer tous les habitants d’un même quartier sur un objectif commun de valorisation de leur propre quartier à travers l’écriture d’un article sur l’encyclopédie collaborative Wikipédia. Toute la journée, les habitants sont venus apporter les souvenirs qu’ils possédaient de leur quartiers ; archives, photos… ils ont pu échanger entre eux leurs souvenirs autour de moments conviviaux. A cette occasion, Cyrille Bertin de Wikimédia France est venu apporter son expertise sur les conditions de mise à disposition d’archives sur Wikimedia Commons. le 19 avril, nous avons organisé une sortie au centre de documentation du Musée d'histoire de Marseille, nous devons y retourner Ces premiers éléments récoltés feront également l’objet d’une exposition à la MMA des Riaux. D’ici là, nous organiserons d’autres rencontres (sorties photo/visite du quartier/ deuxième sortie de travail au centre de documentation du Musée de l’histoire de Marseille), formation sur Wikipédia et Wikimédia afin que les habitants alimentent eux-mêmes l’encyclopédie. L’objet était, d’ébaucher l’article Wikipédia des Riaux et d’alimenter Wikimedia Commons afin d’illustrer l’article. Didac’ressources poursuivra l’opération autour d’un travail collaboratif (voir le projet ici[[10]]) : actions de mobilisations, sorties, mise en place d’un comité de rédaction, modification de l’article sur Wikipédia. Les prochaines étapes sont les suivantes :

  1. 7 juillet p : sortie photo depuis la MMA à 10 h, vallon, Panetière, chemin de la Nerthe, Escalier ciné, Kuhlmann et la Grotte préhistorique Chrispine dans laquelle on a découvert un fragment de poterie néolithique ou ligure, mais aussi des débris d’os humains et animaux, des couteaux, des grattoirs des outils primitifs qui ont servi à l’époque néolithique et des amulettes,
  2. 10 juillet : Journée contributive à l’encyclopédie Wikipédia sur la page des Riaux, à la MMA des Riaux de 10 h à 16 h, merci de vous inscrire ici [[11]] ou auprès de Sophie
  3. 23 septembre, fin d’après midi, en collaboration avec la MMA, Exposition sur le quartier et restitution. + projection du film sur les Riaux [[12]]

NB : nous avons créé une nouvelle catégorie Les Riaux sur Wikimedia Commons [[13]] à voir également le site suivant [[14]]


Weshipédia[edit]

Nous proposons le 30 juin, une journée contributive sur le parler marseillais dans le cadre du projet Weshipédia : [[15]] à la bibliothèque de Saint-André 13016 Marseille, l’inscription est gratuite mais obligatoire [[16]] Voici le premier lexique créé [[17]]

Groupe local de wikimédiens provençaux[edit]

Nous avons prévu de nous rencontrer au mois de juin le 23 Mai Mathieu est venu faire une petite formation complémentaire à Marseille --Sophiedidacressources (talk) 08:11, 31 May 2017 (UTC)

Tunis[edit]

22 au 25 mars 2019

Sophiedidacressources, a participé au Festival du film queer de Mawjoudin qui se tenait à Tunis dans le cadre de Wikipedia for Peace du 22 au 25 mars 2019. Son billet d'avion a été financé par la fondation wikimédia France, et l'accueil par WMTunisie. Dans le cadre des échanges Paca/Méditerranée Wikipedia for Peace Tunis Write for Rights/Program and Ideas sur le thème des Droits LGBT en Tunisie afin d'augmenter la liste des articles créés sur cette thématique et dans différentes langues et de sensibiliser les lecteurs de Wikipédia à ces questions.

Nous avons pu, grâce à la super organisation de Kawayashu participer aux activités Festival du film queer de Mawjoudin ; projections de films, danse, exhibitions..., mais également prendre un peu de temps pour visiter des endroits superbes, surtout, nous avons consacré le week-end à rédiger d’articles de Wikipedia, à créer des éléments sur Wiki data et sur Wikimédia Commons, portant sur ce thème. 104 articles ont été créés, dans plus d'une quinzaine de langues, d'autres ont été corrigés. Pour plus de détails, consulter les résultats ici ou sur le tableau de bord

Ces ateliers contribuent à combler le vide dans Wikipedia sur la culture LGBTQI + dans la région MENA et plus largement dans les pays africains. L'ONG tunisienne, Mawjoudin, organisait la deuxième édition du Festival du film Queer à Tunis. C'est un festival unique en son genre car il présente la production artistique liée aux sujets Queer dans les pays africains. Il interroge sur les droits humains, par exemple, en Tunisie, (Droits LGBT en Tunisie), l'homosexualité est punie de deux ans d'emprisonnement, elle est vérifiée par des tests annaux indignes, au Nigeria, depuis 2014, elle entraîne directement un emprisonnement de 14 ans de prison, mais pire encore, les citoyens font souvent justice eux-mêmes allant jusqu'à la lapidation pour les personnes homosexuelles ainsi que pour leur famille, c'est d'ailleurs le témoignage apporté dans sa présentation par notre ami Nigérian qui s'est mis en danger pour venir nous en parler. Voir l'article actualisé à ce sujet.

Au cours de ces trois jours, Kawayashu a géré le groupe d'une main de maître, il nous a permis de nous concentrer sur la rédaction d'articles liés à ces questions, à l’amélioration et la traduction d’articles sur la scène des droits de l’homme (LGBTQI) dans la région MENA, mais il nous a également engagés sur une réflexion importante sur le rôle de Wikipedia en termes d'éducation sur les droits humains, mais également d'éducation sexuelle, en effet, de nombreux sujets sont tabous, et internet permet d'informer les jeunes sur des choses simples. Cet édit-a thon a été non seulement très productif mais il a également été riche en rencontres et échanges qui permettront à n'en pas douter, de poursuivre notre collaboration sur des projets internationaux notamment avec l'organisation Mawjoudin, qui a offert aux participants un accès illimité au festival et à ses activités, a accueilli les ateliers de contribution et WPTunisie, le user groupe LGBT Tunisien.