Wikimédia France/Groupes de travail/Groupes thématiques/Promotion et communication/Brouillon RA 2018

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search


Wikimedia-logo black.svg Wikimédia France Actions Soutien aux bénévoles Groupes de travail Documents Gouvernance Finances

Promotion et communication
Communication icon (The Noun Project) with a W.svg
Courriel comm@lists.wikimedia.fr
Référent·e·s VIGNERON
Sarah Krichen WMFr

Sommaire[edit]

Introduction[edit]

Wikimédia France est l'un des chapitres du mouvement international Wikimedia. Avec un réseau actif dans près de 40 pays et fort du soutien de 50.000 membres, le mouvement Wikimedia œuvre pour la libre diffusion des savoirs afin que chacun puisse avoir accès partout sur la planète à l'ensemble de la connaissance du monde.

Depuis 2004, Wikimédia France soutient les contributeurs et contributrices de Wikipédia et ses projets frères comme Wikimedia Commons ou le Wiktionnaire. Avec ses bénévoles et le soutien de ses 99.385 donateurs, Wikimédia France mène des actions concrètes pour assurer la promotion des projets Wikimedia, former de nouveaux contributeurs, accompagner les professionnels et éduquer les jeunes publics aux bons usages du numérique. Mais pour relever les défis que nous nous sommes donnés, nous avons besoin de la participation de chacun.

L’association agit en France localement, au plus près des lecteurs, des contributeurs et des richesses qui les entourent. C’est comme cela que Wikipédia en français a dépassé cette année les 2 millions d'articles. C’est devenu un source d’information incomparable ! Et tous nos projets sont financés essentiellement grâce à la générosité de nos donateurs.

Pour découvrir nos projets sur le terrain, rendez-vous sur : www.wikimedia.fr

Édito[edit]

Depuis plus d'un an, le conseil d'administration, l'équipe salariée et les membres de Wikimédia France ont souhaité commencer un nouveau cycle afin de relever les défis à venir et mettre en œuvre la nouvelle stratégie du mouvement pour la décennie 2020.

Les réformes mises en place et celles à venir visent d'une part à rapprocher l'association des communautés qui contribuent et font la richesse de Wikipédia et ses projets frères, d'autre part, à remettre les membres de l'association au cœur de notre projet associatif. Alors que Wikipédia est un commun de la connaissance mondialement reconnu, Wikimédia France se doit d'être également pensée comme un commun : gouvernance participative, co-construction de nos actions et de notre plan stratégique, transparence des dépenses, ouverture des instances à des personnes extérieures à l'association (conseil d'administration, commission micro-financement et comité d'audit...)

Gouvernance[edit]

Le choix a été fait de ne pas remplacer les postes de directeur exécutif et de secrétaire général. À la place, nous avons instauré un trinôme de coordinateurs en charge des finances, des ressources humaines et du suivi opérationnel. Cette structure plus souple et moins coûteuse doit nous permettre d'être plus proches du terrain et favoriser la montée en compétence et la responsabilisation de l'ensemble de l'équipe salariée. Un comité d'audit élargi et indépendant de la direction verra le jour prochainement. La commission micro-financement a également été renforcée afin d'aider un plus grand nombre de contributeurs des projets Wikimedia, notamment en s'ouvrant aux francophones résidant hors de France.

Des statuts et un règlement intérieur remaniés doivent compléter les réformes entreprises afin de renforcer le contrôle démocratique, améliorer la transparence, mettre à jour et moderniser les textes qui régissent notre vie associative [1].

Contrôle et transparence[edit]

Progresser sur la transparence et favoriser le contrôle des actions réalisées par l'association est indispensable. Ce chantier est entamé et doit se poursuivre afin d'identifier les besoins des différents publics cibles et de publier une information compréhensible pour l'ensemble des parties prenantes de l'association : membres, donateurs, partenaires. Dans un premier temps, nous avons publié sur Internet la grille salariale et l'ensemble des rémunérations de l’équipe salariée ainsi que l'ensemble des dépenses. À cela s'ajoute le point hebdomadaire de l'activité du conseil d'administration et de l'équipe salariée. Enfin, deux chartes ont été mises en place : la charte de mécénat et la charte de convivialité de nos événements [liens].

Finance[edit]

L'année qui se termine a été particulièrement compliquée avec la baisse drastique de la subvention versée par Wikimedia Foundation et des dépenses exceptionnelles importantes. Pendant de longs mois, le Conseil d'administration a travaillé à l'assainissement nécessaire de nos finances. Résultat de ce travail, la subvention versée par Wikimedia Foundation est déjà repartie à la hausse. Le recrutement d'une salariée nous permettra de continuer à développer nos ressources propres et réduire la part provenant de la Fondation. De nouveaux acteurs francophones ont besoin de notre soutien financier pour les aider à bâtir des organisations telles que la nôtre. Il est de notre devoir de les accompagner.

Je souhaite remercier l'ensemble des personnes qui nous ont fait confiance durant cette année écoulée : membres, contributeurs, équipe salariée, partenaires.

Conscient du travail restant à accomplir, c'est avec enthousiasme que le conseil d'administration et moi-même poursuivrons les actions nécessaires au développement d'un écosystème que nous souhaitons libre et ouvert, dans lequel chaque être humain sur la planète aurait accès à l'ensemble des connaissances.

Pour le Conseil d'administration, Pierre-Yves Beaudouin

Thématiques d'actions[edit]

Diversité → Sarah[edit]

Introduction[edit]

Lorsque nous parlons de diversité dans les projets Wikimedia, nous parlons à la fois en termes de personnes participantes et de contenus. La diversité signifie à la fois la variété et la différence, et elle contribue à favoriser l'inclusion et l'égalité.

Nous aspirons à ce que la diversité des projets Wikimedia soit un miroir et une représentation de la diversité du monde. Notre objectif est de partager la somme de toutes les connaissances humaines avec chaque personne sur la planète. Il est nécessaire d’avoir des personnes et des contenus divers pour y parvenir pleinement, car plus nous aurons de points de vue, plus nous serons en mesure de refléter l'étendue et la diversité des connaissances du monde de façon équitable.

C'est pourquoi Wikmédia France s'engage depuis quelques années pour la réduction des biais de contenus sur les projets, notamment le biais de genre (gender gap) car seulement 17 % des biographies sont celles de femmes. Nous travaillons aussi à réduire les biais géographiques. Les territoires ultra-marins sont sous-représentés sur la Wikipédia francophone, c'est pour combler ce manque que nous avons commencé à travailler avec le Ministère des Outre-Mer et l'Agence française de développement (AFD) sur le sujet.

Focus sur #Wiki4Women[edit]

Pour la journée du 8 mars, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, a eu lieu un mouvement de contribution mondial destiné à réduire l’inégale représentation des femmes sur l'encyclopédie Wikipédia. En France, c'était à Paris, au siège de l'UNESCO, que se sont retrouvées près de 200 personnes pour créer des biographies de femmes célèbres. L'initiative visait à ce que chacun prenne quelques minutes de son temps pour créer, enrichir ou traduire dans le plus grand nombre de langues possible des portraits de femmes issues du monde de l'éducation, de la science, et de la culture. Grâce à cet atelier, ce sont plus de 100 articles qui ont été créés à partir d'une liste de 300 personnalités proposée par l'UNESCO.

Cet événement est à l'initiative de l’UNESCO et de la Wikimedia Foundation, avec le soutien de la Commission canadienne pour l’UNESCO, de l’Islande, de la Suède, de la Plateforme de diplomatie culturelle de l’Union européenne, de la Fondation Chanel, de l’Institut national de l’audiovisuel et de France Medias Monde, de l’INA, de l'association Les sans pagEs et de Wikimédia France.

Témoignage d'Audrey Azoulay, directrice générale de l'UNESCO.[edit]

« Dans l'espace digital aussi il y a des inégalités criantes. Aujourd'hui, nous nous sommes consacrés à Wikipédia car quand vous regardez les notices, les portraits, vous vous apercevez que seulement une notice sur six est consacrée à une femme. Ça veut dire qu'à talent égal, parcours égal, compétences égales, si vous êtes une femme vous avez moins de chances qu'on puisse accéder à votre parcours sur Wikipédia. »

Bilan du thème[edit]

Ces derniers mois, les actions liées à l'amélioration de la représentativité sur les projets Wikimedia s'est accrue. Approuvé par le conseil d'administration, un groupe de travail nommé « Femmes et genres » a vu le jour. Tout au long de l'année, Wikimédia France s'est engagée pour lutter contre le gender gap, des ateliers de contributions mensuels organisés avec l'association des Sans pagEs à la gaité lyrique. L'association a également accueilli dans son espace contributeurs, des ateliers de numérisation d’œuvres produites par des femmes en partenariat avec l'association Georges, le deuxième texte.

En plus de ses nombreux ateliers de contribution, un programme spécifique a été entamé à destination des territoires ultra-marins afin d'étendre la présence des communautés culturelles peu ou pas présentes sur les projets Wikimedia.


Francophonie → Adélaïde[edit]


Introduction[edit]

La version francophone de WP est aujourd'hui la cinquième en terme de nombre d'articles, elle a d'ailleurs dépassé cette année la barre symbolique des deux millions d'articles. Le caractère francophone de l'encyclopédie conduit Wikimédia France a collaborer et à soutenir les autres entités francophones du mouvement wikimedia. Cette collaboration trouve son expression au sein du projet WikiFranca.

Ce projet a pour objectif d'encourager les activités dans les différents projets Wikimédia en français tels que Wikipédia et ses projets frères, autant sur le Web que sur le terrain. Elle permet non seulement aux groupes de travail locaux n'ayant pas de chapitre dans leur pays de pouvoir organiser des activités et des événements dans leur localité et dans leur langue, mais aussi de construire un pont entre les pays participants aux projets Wikimédia en langue française. Les actions de WikiFranca tournent aujourd'hui autour de deux moments clés dans l'année, qui sont le mois de la contribution francophone et la WikiConvention francophone. Dans ce cadre, Wikimédia France soutient l'émergence de nouveaux groupes d'utilisateurs Wikimedia en finançant des actions locales et en soutenant la reconnaissance de ces groupes par le mouvement Wikimedia. Nous sommes heureux cette année d'accueillir le groupe d’utilisateurs de la République démocratique du Congo. L'association finance aussi de nombreuses formations à la contribution en Afrique.


Focus sur la WikiConvention francophone 2018[edit]

La WikiConvention rassemble les contributeurs et contributrices des projets Wikimédia en français depuis 2016. Cette troisième édition a été accueillie par le Musée de Grenoble avec le soutien de la municipalité et en partenariat avec Wikimédia Suisse, Grenoble-Alpes métropole, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF) du Ministère de la Culture, l’Organisation internationale de la francophonie, Google France et Code Lutin. Wikimedia Tunisie et Wikimedia Côte d’Ivoire ont apporté leur aide précieuse dans l’élaboration du programme, l’attribution des bourses et la communication sur les réseaux sociaux. Dans le cadre de cette édition, un partenariat a été signé entre la ville de Grenoble et Wikimédia France, donnant lieu à un relais médiatique important (RCF Radio, Télé Grenoble, Le Dauphiné, EchoSciences Grenoble, etc).

Wikimédia France et Wikimedia CH ont tout fait pour augmenter le nombre de bourses attribuées et utilisées, mais aussi pour faciliter la participation de profils variés – que ce soit en termes de genre, d’âge, d’origine, de condition physique ou de sensibilité neurologique. Cette année, un effort particulier a été fait pour susciter, à travers la WikiConvention, une émulation propice au développement du numérique libre et des projets wikimédia dans la région grenobloise et, pour la première fois, un village associatif offrait un aperçu de la vie locale liée au monde du libre.

Rappel des chiffres clés :

  • 140 participants dont 30 % de femmes (43)
  • 18 pays représentés
  • 43 sessions
  • 43 conférenciers dont 30 % de femmes
  • 18 % de participants venant de l’étranger
  • 16 % de participants boursiers
  • 6 activités
  • 6 stands au village associatif sur la thématique du libre
  • 17/20 – moyenne des notes accordées par les participants

Témoignage d'Olivier, membre de l'association Rézine[edit]

« Apporter une fibre et installer du Wifi temporaire dans le musée nous a demandé beaucoup de travail (diplomatique et technique), mais parce que l'objet de Rézine et celui de Wikipédia convergent, cette collaboration nous est apparue comme une évidence et fut fort agréable et stimulante à mener. La participation au village associatif a renforcé nos liens avec les différentes associations présentes et a également permis à travers les discussions avec les wikimedien⋅e⋅s francophones de discuter de l'état d'internet dans les différents pays représentés. »

Témoignage d'Abel Lifaefi Mbula (RDC)[edit]

« Nous sommes une petite communauté de contributeurs des projets Wikimedia (Wikipédia, Commons principalement) à Kisangani, République démocratique du Congo. Nous avons soumis notre candidature à la Fondation Wikimedia pour être reconnus en tant que groupe d’utilisateurs affilié. Nous avons reçu un soutien tant financier que logistique de la part de Wikimédia France, lequel nous a permis d’organiser les activités du mois de la contribution francophone 2018, qui a réuni plus de 50 participants pendant 3 jours au Campus numérique de l’Université de Kisangani. Wikimédia France reste à ce jour l’un de nos grands partenaires sinon l’unique, auprès de qui nous nous ressourçons en goodies (t-shirts, flyrs, brochures, etc.) utiles pour nos Wikipermanences. »

Bilan du thème[edit]

Le mois de la contribution francophone, organisé autour de la journée internationale de la francophonie le 25 mars, a lieu tous les ans depuis 2013. L’édition 2018 a réuni 15 pays et donné lieu à 61 ateliers de contribution – 24 en France, 4 dans le reste de l’Europe, 15 au Canada, 14 en Afrique sub-saharienne, 4 au Maghreb. On voit s’affirmer l’émergence de nouveaux groupes actifs en Afrique sub-saharienne, non seulement à travers leur participation accrue au mois de la contribution, mais aussi d’après le nombre grandissant de groupes d’utilisateurs reconnus par la fondation : les contributeurs du Cameroun s’étaient vu accorder ce statut en juillet 2017, en 2018 c’était au tour de la Guinée Conakry et de la République démocratique du Congo d’y accéder. Dans la logique d’entre-aide de WikiFranca, Wikimédia France a décidé d’ouvrir sa procédure de demandes de financement à tous les utilisateurs francophones et a ainsi octroyé des fonds pour soutenir 5 projets au Canada, en RDC, au Tchad, au Cameroun et bientôt un sixième en Côte d’Ivoire. Prochainement, un budget participatif WikiFranca sera mis en place, auquel chaque structure en ayant les moyens pourra octroyer une part de ses finances.

Éducation → Mathieu[edit]

Introduction[edit]

L'association est agréée depuis 2014 par le Ministère de l'Éducation nationale. Elle travaille étroitement avec les acteurs éducatifs du primaire, du secondaire et du supérieur depuis plusieurs années. Wikimédia France mène des partenariats visant à organiser des actions de contribution à Wikipédia dans le cadre de projets pédagogiques et collaboratifs. Nous formons ainsi des formateurs, notamment les professeurs-documentalistes, qui sont les publics privilégiés au regard de leurs usages quotidiens des outils numériques. C'est ce même public qui est amené à mettre en place des projets pédagogiques utilisant les projets Wikimedia que nous accompagnons régulièrement dans la conception d'un projet, sa mise en place ou son évaluation. Outre ces actions au sein d'un établissement ou d'un bassin d'établissements sur un territoire académique, l'association organise des actions nationales comme le Wikiconcours lycéen à destination des établissements secondaires. L'association a développé un kit pédagogique et de formation à distance à travers un cours en ligne gratuit, le WikiMOOC. Au fil de l'année 2018, différents projets éducatifs ont vu le jour ou ont été reconduits ayant pour objectif de développer en classe l'éducation aux médias et à l'information, le travail collaboratif, l'esprit critique, la connaissance du droit d'auteur… Ces différents usages pédagogiques des projets Wikimédia sont à même de nourrir le parcours d'apprentissage de l'élève qui deviendra le citoyen numérique de demain.

Focus sur le Wikiconcours lycéen[edit]

Le Wikiconcours lycéen est une action menée en partenariat avec le Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information (CLEMI) et le Magazine Phosphore. Il existe depuis maintenant six ans et rassemble environ 900 élèves et une centaine d'enseignants chaque année. Les établissements secondaires peuvent inscrire des classes en début d'année scolaire et le concours se déroule d'octobre à mai de l'année suivante sur tout le territoire national et à l'international au sein du réseau AEFE (Agence pour l'enseignement français à l'étranger). En fonction d'une thématique libre, les classes participantes doivent contribuer aux projets Wikimédia (principalement Wikipédia et Commons) dans le temps imparti (environ 7 mois). À la date de fin des contributions, un jury composé de wikimédiens, journalistes et enseignants évaluent les contributions et des prix sont décernés aux trois meilleures classes. Cette année, et pour la première fois, une remise des prix a eu lieu au Centre Pompidou à Paris permettant la venue des classes participantes. L'édition 2017-2018 a impliqué 38 établissements de 22 académies différentes.

Témoignage d'un professeur et d'une élève[edit]

  • « En participant au Wikiconcours lycéen, j'ai appris beaucoup de choses, tout d'abord le travail collaboratif, et surtout le fonctionnement de Wikipédia car à la base on s'en servait mais on ne savait pas vraiment grand chose de Wikipédia et maintenant on comprend comment ça fonctionne, ce qu'il faut faire et ne pas faire. » — Une élève gagnante de l'édition 2018 du Wikiconcours lycéen.
  • « À travers le Wikiconcours lycéen j'ai pu travailler avec mes élèves sur le recherche de l'information, la sélection de l'information. Ils ont pu devenir acteurs au lieu de se contenter de reprendre du contenu depuis n'importe quel site internet. » — Édith Boulo, professeur-documentaliste au lycée Kérichen La Pérouse de Brest.

Bilan du thème[edit]

En 2018, les actions éducatives menées au sein de l'association ont connu un tournant majeur. À la suite du succès de certaines formations ayant eu lieu en 2017, elles ont été reconduites en 2018. Dans la même dynamique, l'association semble être mieux identifiée comme un acteur important de l'éducation aux médias et à l'information, à travers de nombreuses sollicitations pour participer à des conférences, journées de recherche et colloques sur le sujet. Cette année, ce sont 90 lycées qui sont engagés dans la nouvelle édition du WikiConcours lycéen, ce qui représente plus du double des années passées.

Culture (GLAM) → Xavier[edit]

Introduction[edit]

Wikimédia France est engagée depuis plusieurs années dans la mise en place de partenariat avec des institutions culturelles. L'association a mené diverses actions visant à améliorer la qualité des contenus des projets Wikimédia. Pour autant, le besoin d'un bilan de ces activités se faisait sentir, qui sous l'acronyme GLAM (Galeries, Librairies, Archives and Museums), et bien que recouvrant d'encourageantes collaborations, ne relevait pas d'une véritable stratégie de partenariat. Début 2018, nous avons entamé un travail d'analyse sur les partenariats passés, faisant naître un projet culturel fort d'une nouvelle stratégie. Les efforts de l'association se concentrent désormais sur la pérennisation des relations partenariales et l'autonomie de nos partenaires dans laquelle Wikimédia France pourra jouer un rôle de soutien, de conseiller et de facilitateur.

Dans cette optique, de nouvelles actions ont vu le jour au cours de l'année, nous pouvons citer le LATMOS (Laboratoire atmosphères, milieux, observations spatiales), le CNES ou encore la BIS qui permettront d'enrichir et de vulgariser les contenus scientifiques des projets Wikimédia, déjà réputés pour leur fiabilité. Les groupes locaux continuent de tisser des liens de confiance avec les acteurs culturels régionaux. L'association a signé en octobre un partenariat enthousiasmant incluant la participation des différentes institutions culturelles de la Ville dans le cadre d'une libération commune des contenus. Afin de mener à bien sa mission dans le secteur culturel, l'Association peut par ailleurs s'appuyer sur des projets phares, comme avec les Archives nationales qui multiplient les initiatives vers les projets Wikimédia depuis 2013 ou la ville de Toulouse.

Focus sur le partenariat entre la ville de Toulouse et Wikimédia France[edit]

La ville de Toulouse et Wikimédia France ont signé un partenariat en 2010 pour favoriser l'ouverture des contenus et impulser des partenariats avec les différentes institutions culturelles de la ville. Dans ce cadre, de nombreuses actions ont été menées avec le muséum d'histoire naturelle, les archives municipales, la bibliothèque municipale et le musée des Augustins. Cette prolifique collaboration s'est poursuivie en 2018 grâce à l'investissement des bénévoles de la région et des partenaires. Nous pouvons souligner le travail de Christelle Molinié, qui représentait le musée des Augustins et qui a poursuivi son investissement dans les projets Wikimédia avec le musée Saint-Raymond. Des versements des images et modélisations 3D du musée commencés en 2017 se sont poursuivis jusqu'à aujourd'hui https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Media_contributed_by_the_Mus%C3%A9e_Saint-Raymond_of_Toulouse (chiffres).

L'institution a accueilli un atelier de contributions pour les Journées nationales de l'Archéologie le 16 juin 2018 avec comme institutions partenaires le musée Paul-Dupuy, le Service régional de l'archéologie et la Direction régionale des Affaires culturelles, les archives municipales de Toulouse ainsi que le muséum d'histoire naturelle. Cette journée a permis le versement d'un fonds de 200 photos en haute définition des archives de Toulouse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet:Journ%C3%A9es_nationales_de_l%27arch%C3%A9ologie_2018_au_mus%C3%A9e_Saint-Raymond_de_Toulouse

En parallèle, le travail des bénévoles avec les archives municipales de la ville de Toulouse s'est poursuivi avec la récolte et le versement du fonds André Cros, véritable richesse patrimoniale de la ville de Toulouse. Ce sont près de 7000 photos de presse des années 1950 à 1980 qui ont rejoint les projets Wikimédia et qui participent aujourd'hui à la sauvegarde et au partage de nos richesses culturelles.

Marque de pérennité et symbole des efforts menés, certains travaux impulsés à la genèse du partenariat se poursuivent aujourd'hui grâce à l'implication bénévole et celle du Musée du Vieux Toulouse, de la fondation Bemberg, du Musée des Augustins ou du muséum d'histoire naturelle. Le projet Phoebus a par exemple permis la valorisation des collections non permanentes du muséum par le versement sur la médiathèque Commons d'images de très haute qualité touchant à l’ornithologie, l’entomologie ou encore l’ethnologie.

Témoignages de Vincent Privat et Christelle Molinié[edit]

  • « J'ai initié l'idée d'importer le fonds André Cros en décembre 2017 après avoir vu par hasard sur le compte Twitter des archives de Toulouse une photo jamais aperçue sur Wikipédia du premier vol du Concorde. Quatre mois plus tard, avec l'aide de plusieurs personnes contributrices lors d'un atelier le 24 mars 2018, c'est 7000 photos de presse des années 1950 à 1980 qui ont été importées, triées, revues et réutilisées sur Wikipédia. Cette action a permis de démultiplier le nombre de photos vues mensuellement sur Wikipédia en provenance des archives de Toulouse. Dans la lancée, j'ai également participé à l'atelier du Musée Saint-Raymond dans le cadre des Journées nationales de l'Archéologie, le 16 juin 2018. » Vincent Privat, ingénieur toulousain contribuant à Wikimedia Commons.
  • « Après avoir mené un projet au musée des Augustins, suite au partenariat de Wikimédia France avec la ville de Toulouse, j'ai intégré fin 2016 le musée Saint-Raymond où j'ai pu, sur le même principe, poursuivre la valorisation des collections publiques sur les plateformes Wikimédia dans le cadre de mes missions documentaires. Suite à des premiers enrichissements autour des collections et de l'histoire du musée sur Commons, Wikipédia et Wikidata, nous avons réalisé au printemps 2018 le versement automatisé d'un corpus de céramiques grecques et organisé des ateliers de contribution sur Wikipédia et Wikimedia Commons. Nous avons la chance de bénéficier de l'aide précieuse de membres de la communauté wikimédienne, par ailleurs source de nombreux conseils dans notre stratégie de diffusion et de partage, pour la production de contenus et le développement d'outils. Mon implication depuis près de 6 ans est avant tout un investissement personnel dans des projets passionnants avec la conviction intime qu'il s'agit d'une opportunité immense et unique pour les institutions de travailler autrement, de façon décloisonnée et modulable, au sein d’un écosystème de connexion et de co-construction des savoirs offrant une grande liberté et favorisant de belles rencontres. » Christelle Molinié, documentaliste au musée Saint-Raymond et contributrice aux projets Wikimédia.

Bilan du thème[edit]

Les efforts entamés ces derniers mois visent notamment à fédérer les différents acteurs culturels avec lesquels nous travaillons ou souhaitons collaborer, au sein d'un réseau GLAM animé par l'association et quelques partenaires ambassadeurs. Ce réseau contribuera à renforcer les liens qui nous unissent avec nos partenaires, à favoriser la diffusion de nos valeurs et de notre message et à inscrire la contribution aux projets Wikimédia dans les pratiques quotidiennes des institutions culturelles. Point d'orgue de ce projet, une rencontre GLAM aura lieu en 2019 et permettra aux différents acteurs et partenaires d'échanger sur leur retours d'expériences au cours de débats et conférences et d'acquérir les bonnes pratiques dans le cadre d'ateliers d'apprentissage.

L'autonomie de nos partenaires et la pérennisation de ces collaborations à travers une relation de confiance figurent en effet parmi nos priorités. Nous avons pour ce faire, la possibilité de former les personnels dont la sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel est au cœur de leur mission. Il s'agit d'un véritable objectif de professionnalisation qui passera par une relation d'écoute et de soutien. Une collaboration animée par des formations, des journées contributives ou par la mise en place d'un Wikipédien en résidence, contributeur aux projets Wikimédia et expert en médiation culturelle intégrant la structure partenaire pour la guider pas à pas dans la contribution quotidienne à nos projets.

Langues minoritaires → Rémy[edit]

Introduction[edit]

Depuis 2015, Wikimédia France s'est engagée en faveur d'une plus grande diversité linguistique sur les projets Wikimedia. Ce travail est réalisé en étroite collaboration avec la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF) du Ministère de la Culture mais également avec des associations (Lo Congrès) ou des centres universitaires (Université de Strasbourg). En s'engageant pour une meilleure représentativité de la diversité humaine sur les projets Wikimédia, Wikimédia France s'inscrit dans une réflexion globale visant à donner à chaque personne la possibilité de contribuer à Wikipédia et ce quelle que soit sa langue maternelle, ou la région du monde où elle vit. En France, cela signifie d'abord donner aux Français et Françaises les moyens de participer à des projets Wikimedia autres que francophones (en occitan, breton, basque, corse, alsacien, langues créoles). Wikimédia France est pleinement engagée en faveur de la protection et de la valorisation du patrimoine linguistique. C'est ainsi que des activités de contribution ont été organisées ces dernières années, notamment à Strasbourg et à Pau. Cette mission auprès des locuteurs et locutrices de langues minoritaires a ouvert notre réflexion vers la question de l'accessibilité à la contribution lorsque l'écrit devient une barrière à la participation.

Focus sur l'outil Lingua Libre[edit]

Afin d'abattre ces barrières à la contribution et augmenter la diversité des contenus présents sur les projets Wikimedia, Wikimédia France a développé un outil libre permettant d'enregistrer des locutions dans n'importe quelle langue du monde. Ces enregistrements sont automatiquement téléversés sur Wikimedia Commons et réutilisés sur l'ensemble des autres projets et notamment le Wiktionnaire et Wikipédia. Valoriser la diversité linguistique en permettant à chacun et chacune de participer à Wikipédia est au cœur des engagements de l'association. Tout en apportant de nouveaux contenus sur les projets, Lingua Libre doit aussi offrir une voie d'accès plus simple pour celles et ceux qui souhaitent s'impliquer. Cette année 2018, plusieurs améliorations techniques ont permis au projet de prendre un virage décisif génération automatique de listes de mots depuis Wikidata ou encore le versement automatique vers Wikimédia Commons.

Des séances de contributions mensuelles vont être organisées en 2019 et nous constatons le succès remporté par le projet à travers le monde depuis sa présentation à la Wikimania - rencontre annuelle du mouvement Wikimedia - avec l'organisation prévue d'ateliers en Allemagne, au Cameroun et au Canada.

Témoignage de Thibault Grouas, chef de la mission Langues et numérique[edit]

« Lingua Libre, projet impulsé par Wikimédia France, avec le soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (Ministère de la Culture), est une réalisation pertinente et innovante à plus d'un titre : en permettant à chacun de contribuer facilement et librement à des enregistrements sonores dans toute langue, y compris pour les langues peu dotées, elle permet d'enrichir de manière significative la quantité de ressources disponibles dans ces langues. En automatisant la diffusion de ces ressources sur Wikimedia Commons, puis sur les portails tels que Wikipédia ou le Wiktionnaire, elle assure une diffusion large et pérenne de ces ressources. Cette action en faveur de la diversité linguistique, et, plus particulièrement, en faveur des langues régionales, nous est extrêmement précieuse, elle l'est tout autant pour les usagers qui contribuent au projet qu'aux chercheurs ou spécialistes qui utiliseront ces données pour réaliser, par exemple, des applications innovantes dans le domaine du traitement du langage."

Bilan du thème[edit]

Depuis le lancement de l'outil Lingua Libre, ce sont près de 50 000 enregistrements qui ont été réalisés dans une vingtaine de langues par une cinquantaine de locuteurs. Lingua Libre est particulièrement utile pour la préservation de langues faiblement dotées. C'est ainsi que des ateliers spécifiques ont été organisés à destination du peuple autochtone des Attikameks vivant au Québec. En France, l'association va poursuivre son engagement en faveur des communautés linguistiques minorisées avec toujours ce même objectif de représenter la diversité des connaissances humaines sur les projets Wikimedia. Au-delà des 13 versions linguistiques de Wikipedia en langues de France déjà existantes que l'association soutiendra pour l'année à venir, une attention particulière sera accordée aux langues créoles et aux millions de locuteurs concernés.

Wikipédia près de chez vous[edit]

Carte des Wikipermanences[edit]

Agenda[edit]

Mise en avant du WikiMOOC → Mathieu[edit]

Le WikiMOOC est un cours en ligne gratuit visant à apprendre la contribution sur Wikipédia. Depuis maintenant trois ans, l'association Wikimédia France porte cette initiative née de la volonté de plusieurs contributeurs de mettre en place un outil de formation à destination des personnes souhaitant découvrir Wikipédia. La version francophone de Wikipédia proposant déjà un panel d'outils d'aide et d'accompagnement à la contribution, c'est tout naturellement que l'idée d'un MOOC a vu le jour. Hébergé sur une plateforme publique, France Université Numérique, le WikiMOOC s'est vu doté de deux éditions successives de 5 et 6 semaines pendant lesquelles les apprenants ont pu en savoir plus sur les acteurs du mouvement wikimedia et s'initier à la contribution. Les participants doivent à la fin du MOOC créer un article et évaluer celui d'autres élèves. Un MOOC se différencie d'autres canevas de formation à distance par sa possibilité d'interagir avec une équipe pédagogique, comme c'est le cas ici avec un forum en ligne et des sessions de questions / réponses.

Pour cette année, le format est un peu différent. Le MOOC est en effet désormais accessible pendant une année complète, depuis le 17 septembre 2018 et jusqu'au 16 septembre 2019. Le choix de ce nouveau format est le résultat d'une consultation et de retours d'une partie des apprenants que sont les enseignants et étudiants qui souhaitaient pouvoir suivre le MOOC et le reprendre après des congés, des examens ou des partiels. Actuellement, plus de 2 300 personnes sont inscrites, venant de plus de 80 pays différents.

N'hésitez pas à participer au WikiMOOC, à votre rythme donc ! https://wikimooc.wikimedia.fr/

Encart levée de fonds → Amélie[edit]

Les actions de Wikimédia France sont rendues possibles grâce à l'engagement à ses côtés de mécènes, donateurs ou citoyens impliqués. Aux bénévoles comme aux sponsors, ainsi qu'à nos différents partenaires, qu'ils nous aient rejoints depuis peu ou nous suivent depuis le premier jour, nous témoignons toute notre reconnaissance. Pour que Wikimédia France poursuive et développe ses actions en faveur du libre partage des connaissances, nous comptons que tous renouvelleront leur engagement et que de nouveaux soutiens les rejoindront.

https://dons-wikimedia-fr.iraiser.eu/soutenez-nous/~mon-don

Encart bulletin d'adhésion[edit]

Présentation des comptes[edit]