Talk:Wikimédia France/Gouvernance/Siège communautaire/2019/Candidatures/Lionel Scheepmans

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search
Vous êtes sur la page de discussion d'une candidature au conseil d'administration de Wikimédia France.

Pour accéder à la page de présentation de la candidature : Wikimédia France/Gouvernance/Siège communautaire/2019/Candidatures/Lionel Scheepmans.

Stratégie 2030[edit]

Bonjour Lionel et merci pour ta candidature. Une synthèse des propositions de la stratégie 2030 a été publiée récemment. Peux-tu en citer quelques-unes (maximum trois) qui te parlent particulièrement (que tu les approuves ou non) et expliquer pourquoi ? Cordialement, Envlh (talk) 16:23, 12 September 2019 (UTC)

Bonjour Envlh, merci pour ta question et ton intérêt. La lecture complète des recommandations fait justement partie de ma liste de chose à faire. Malheureusement, je ne suis pas bénévole à temps plein Face-smile.svg. Mais je vais essayer de répondre à ta question avant le démarrage des votes. Bien à toi, Lionel Scheepmans Contact French native speaker, sorry for my dysorthography 09:39, 13 September 2019 (UTC)
Me revoici Envlh, beaucoup de belles phrase, beaucoup de travail en amont aussi. Cela fait rêver, donne de l'espoir, mais inquiète aussi parfois.
  • Plaidoyer : L'idée de développer un mouvement, qui n'est pas si ancienne que ça (je dois encore faire une textométrie pour mettre ça au claire) peut être rassembleuse. Le militantisme, aussi peut rassembler les gens, mais déjà dans une approche un plus combative et pas forcément inclusive. Quand à vouloir devenir la principale infrastructure de l'écosystème de la connaissance libre, conne je le dis dans ma lettre de candidature, cela devient problématique à mes yeux, en tout cas dans la configuration actuelle des choses. Le défit actuel du Web est de sortir d'un l'hypercentralisation située sous la juridiction américaine, sans quoi on risque de voir le Word Wild Web devenir une série de State Wild Web (cfr Les fins d'Internet). Le processus est déjà en cour dans certain endroit du monde tel que la Russie et la Chine ce qui représente déjà un bonne partie de l'écoumène tant au niveau de la population mondiale qu'au niveau territoire.
  • Renforcement des capacités : il semble nécessaire pour atteindre les recommandations, mais implique dans la mouture actuelle des choses de sérieuses ressources financières qui demanderont donc de nouvelle façon de récolter de l'argent de le distribuer, de le gérer. Un facteur risque important à gérer en matière d'indépendance, de possible corruption et donc de contrôle, mais aussi un fossé paradoxale qui se creuse entre une communauté bénévole (sans contrat et aux intérêts multiples) et une communauté salariée (avec contrat et un intérêt commun qui sera de garder, voir d'augmenter son salaire et autres avantages liés au contrat).
  • Santé de la communauté : J'en parle déjà dans ma candidature. Le mieux est l’ennemi du bien. Vouloir crée une méta législation interne au mouvement me semble incompatible avec la diversité des cultures humaines. Quand à l'idée de « Créer un code de conduite que toutes les personnes ou entités participant au mouvement devraient obligatoirement signer, pour affirmer des valeurs d’inclusion » (proposition normalement reprise sous la section diversité ci-dessous mais que j'aborde ici par soucis de coérance), c'est quelque part, selon un vision Française, transformer le bénévolat présent au sein du mouvement en volontariat. Ces deux termes sont assimilés en Belgique et d'autres endroits du monde. Mais en France, d'un point de vue juridique, cela change pas mal de chose en matière de gestion de contrat et le fait de devoir signer un engagement risque aussi de faire partir de nombreux contributeurs qui sont là, j'en suis persuadé, grâce à la liberté de point de vue et d'organisation du travail bénévoles.
  • Diversité : C'est la partie qui m'intéresse le plus et dans laquelle je voudrais m'investir. A part le premier point déjà débattu, et la question des quotas de genre à laquelle je répondrai dans ma conversation avec Pyb ci-dessous, je partage les autres points dans l’ensemble. En faite, j'ai trop de chose à dire pour pouvoir rentrer ici dans les détailles.
  • Partenariats : Je partage les idées dans l'ensemble tout en me questionnant sur comment les partenaires vont réagir si on leur dit : « Nous sommes un organisme qui veut devenir principale infrastructure de l'écosystème de la connaissance libre, si vous partager notre vision, on vous autorise à nous rejoindre ». Une approche un peu pompeuse qui risque de heurté la susceptibilité de certaines institutions. Peut-être pas les institutions en charge du partage du savoir, mais certainement celles qui produise le savoir telles les université ou qui travail déjà dans leur coin à l'amélioration de l'écosystème de la connaissance libre et qui sont dans certain pays comme la Belgique plus développé que le mouvement Wikimédia.
  • Produit et technologie : Je partage les idées et je trouve en général la communauté technique très au fait sur les matière de gouvernance, de transparence, d'éthique et de communication. Je pense même que le mouvement pourrait s'inspirer de certaines de leur pratiques pour les généraliser. Enquète sur le voeux de la communauté, messages d'information traduite distribué sur tous les bistros, etc.
  • Répartition des ressources : A mon avis ce n'est pas seulement les ressources qui doivent êtres réparties, mais aussi la récolte de fond et la gouvernance en générale.
  • Génération de revenus : Je me pose des question sur l'idée de rendre des services comme les API payants. Je n'ai pas encore de réponse. Ce serait bien et même juste d'un côté, mais je me demande si il n'y a pas un risque au niveau neutralité et indépendance.
  • Rôles et responsabilités : Je parle dans ma lettre de candidature, un organisme central non gouvernementale associé à une vision, mission, charte communes à de nombreux sièges nationaux plus adaptés aux cultures et réalités locales.
Lionel Scheepmans Contact French native speaker, sorry for my dysorthography 10:03, 17 September 2019 (UTC)

Diversité du conseil d'administration[edit]

Bonjour,

Tout d'abord merci d'avoir candidaté et de bien vouloir roder ce nouveau moyen d'entrer au CA.

Ma question porte également sur la stratégie 2030 qui va beaucoup occuper l'association dans les mois qui viennent. Le groupe de travail Diversité propose que les conseils d'administration des affiliés se dotent de quotas : 40% hommes, 40% femmes et 20% pour d'autres groupes peu représentés (source). Il me semble fortement probable que le conseil d'administration de la Wikimedia Foundation valide cette recommandation et qu'elle s'applique à Wikimédia France. Le CA dans sa composition actuelle ne respecte pas le quota de 40% de femmes (et ne l'a probablement jamais atteint depuis la création de l'association en 2004) car il ne comporte que deux femmes sur douze, soit 17%. La cooptation peut être une solution, c'est ce qui se pratique aux conseils d'administration de Wikimedia Foundation et de Wikimedia Deutschland. Une autre solution envisagée durant le refonte des statuts de Wikimédia France, mais qui s'est égarée en chemin, serait de proposer des candidatures sous forme de couple (1 homme - 1 femme). Tout ceci nécessitera de changer à nouveau les statuts et une phase de transition assez longue. As-tu une préférence pour l'une des deux méthodes ou vois-tu d'autres options ? Pyb (talk) 18:07, 13 September 2019 (UTC)

Bonjour Pyb, une question intéressante en effet. Dommage qu'il n'y a pas eu de candidature de femme au niveau du siège communautaire. D'un autre côté comme nous savons que la communauté est majoritairement masculine et que le siège est quelque part destiné à une personne qui représente la communauté, il est sans doute compréhensible selon les points de vues que ce soit un homme et pas une femme qui prenne cette place malgré le déficit de femme au sein du conseil. Je vais maintenant prendre le temps de réfléchir à ta question et répondrai après le week-end en regardant si il n'y a pas non plus d'autres alternatives pour résoudre le problème de parité. Bon week-end à toi, Lionel Scheepmans Contact French native speaker, sorry for my dysorthography 10:37, 14 September 2019 (UTC)
Voilà Pyb, j'ai pris le temps de réfléchir à la question. En faite il y a une réflexion en amont à ce que tu me demandes. Est-ce que Wikimédia France doit être une instance politique (siège de décision) représentative d'une communauté ? Si oui, alors, au delà de la diversité culturelle et de l'équilibre du genre, c'est la représentativité de la communauté entière dans tout ses aspects qui s'impose comme critère de légitimité. Je ne sais pas si cela apparaît dans vos statuts ?
Si le chapitre par contre n'est pas politique mais fonctionnel dans la défense et l'aide apporté aux contributeurs des projets par exemple, il semble logique alors de penser en terme d'efficacité avec un recrutement ou tout un chacun indépendamment de sont genre ou autres caractéristiques personnelles sera admis et évalué sur des critères impersonnels. Il est probable enfin que par ses statut, le côté représentatif et fonctionnel soit combiné au sein du chapitre, ce qui rend les choses impossible car on ne pourra jamais établir un échantillon représentatif si on intègre un biais de sélection lié aux compétences. Les compétents, soit diplômés, anciens, ou autres, seront automatiquement sur représenté. Reste alors à penser le compromis. Quelque chose entre l'exemple des parlements au sein des nations qui devraient par principe être une représentation réduite de la nation. Raison d'être du tirage au sort en Grèce antique, pour garantir la représentation statistique de la population (faisons l'impasse sur les lois de probabilité que je ne maîtrise pas) et l'exemple de la caserne (pas la caverne ;o) de pompier ou la disparité homme femme se justifie sans doute en raison des exigences physiques demandées pour atteindre l'efficacité voulue. Voici donc pour intro.
La proposition des quotas, elle est d'application en Belgique au niveau des listes électorales, sans pour autant que la parité soit atteinte dans les assemblées, ce qui prouve bien que le système électoral ne produit pas de représentation statistique même quand des systèmes d'incitation sont mis en place. Si les quota sont appliqués au niveau des sièges et non plus au niveau des candidats, se pose alors la question de l'égalité des chances déjà soulevée par Hatonjan. Au niveau académique j'ai entendu dire que les bourses du FNRS sont majoritairement accordées à des femmes. C'est à vérifier, mais si c'est le cas, on peut se demander si c'est dans le but de rétablir un équilibre du genre au niveau académique. Dans tout les cas, cela décourage les hommes de postuler et accentue donc un effet qu'il soit voulu ou non.
J'aurais donc tendance à plaider pour une cooptation mais faite sur base d'un tirage au sort afin d'éviter les biais de subjectivité et les risques de réseautage ou de noyautage. Un processus de sélection qui pourquoi pas, pourrait perdurer aux aléas des départs. Mais la question dans ce cas est de définir dans quelle population faut-il tirer au sort et comment rendre le triage au sort effectif et transparent ? Il faut aussi que les personnes tirées au sort soient intéressées de siéger de manière bénévole. On en revient donc au tirage au sort parmi des candidatures en laissant tomber la représentativité statistique. Ou alors on établis comme en Belgique le système des quotas au niveau des candidatures et on en arrive donc à un système hybride combinant la cooptation, les quota et le tirage au sort.
Enfin voilà, on a compris que c'est une question complexe. Elle me demanderait plus de temps et de lecture pour pouvoir me positionner plus sereinement. Je crois aussi que cette question est prématurée tant que l'on est à la recherche de bénévole au sein du mouvement. En Belgique par exemple on a pas encore eu l'occasion de délibérer entre plusieurs candidature vu qu'elle ont toujours étés inférieures aux nombres de sièges.
Donc voilà, tu m'as bien eu avec cette question qui m'a pris beaucoup de temps de réflexion et je t'en remercie dans l’espoir que ça puisse faire avancer les choses dans un bonne direction. Au faite, comment s'organise la cooptation au niveau de la fondation ? Pas de tirage au sort j'imagine. Un vote en interne par rapport au proposition de l'assemblée ? Bien à toi, Lionel Scheepmans Contact French native speaker, sorry for my dysorthography 16:22, 17 September 2019 (UTC)

Représentativité[edit]

Bonjour, une fois élu représentant de la communauté des personnes contributrices aux différents projets Wikimedia, quelle démarche adopterez-vous pour, d'une part, recueillir l'ensemble des désidératas de la communauté et, d'autre part, rendre compte à la communauté de votre action au sein du CA ?
Quels sont les besoins immédiats communs à l'ensemble de la communauté et ceux propres à chaque projet qu'il conviendrait de mettre en avant auprès du CA de l'association Wikimédia France ? --ContributorQ (talk) 18:58, 17 September 2019 (UTC)

Bonjour ContributorQ, je pense que les choses doivent faire l’objet d'un point de discussion lors d'une réunion du CA. Donc ma première démarche sera d'ajouter ce point à un ordre du jour. Je vois deux choses à discuter :
Dans tout les cas, je pense qu'une discussion éventuellement suivie d'un sondage devrait être lancer dans les projets francophone pour connaitre l'avis des communautés de projets et tenir compte de leurs préférences. Personnellement, je ne conçois pas un représentant à la manière des démocraties représentatives ou l'électeur remet son pouvoir d'initiative et de choix politique dans les mains du ou des candidat.e.s élu.e.s pour toute la durée d'un mandat. Pour moi représenter, c'est servir d'intermédiaire, pas prendre le pouvoir d’autrui et agir en son nom. J'espère avoir répondu à ta question. Une belle fin de journée ! Lionel Scheepmans Contact French native speaker, sorry for my dysorthography 15:59, 19 September 2019 (UTC)

Observateur et cobaye, juge et parti, …[edit]

Salut Lionel, tu écris vouloir devenir administrateur de WMFr afin de « Poursuivre mon travail d'observation au sein du mouvement Wikimédia dans le cadre de mes recherches universitaires ». Rien à redire sur le côté fonctionnement de WMFr, mais en tant que scientifique, ça me gêne sur le plan de la méthodologie (scientifique), puisque tu te retrouverais simultanéement en position d'observateur et d'observé. Certes, il y a l'approche ethnométhodologique, mais alors là, (1) il n'aurait pas fallu annoncer ton intention de "reluquer" tes (éventuels) futurs coadmins, et (2) le gros du travail scientifique d'analyse sera à produire après la période en tant qu'adminsitrateur… ! Juste mon point de vue --Eric.LEWIN (talk) 00:58, 23 September 2019 (UTC)

Quelle communauté représenter ?[edit]

S'il est une expression des plus polysémiques, c'est celle de « communauté des wikipédien·ne·s », même en la restreignant au sous-ensemble couvert par WMFr (des "français" ?). Je pense que ce qui importe, c'est plutôt les moyens d'en sonder les diverses réalités ; car il me semble qu'apprécier la réalité de la « communauté fr.WP » par le seul canal du bistro, c'est oublier au mini une autre composante forte du mouvement, celle des cabales, qui œuvrent sur des terrains où les wikipédien·ne·s sont généralement minoritaires. Personnellement, je trouve le bistro nécessaire (quoi qu'exaspérant, exténuant…), mais ce n'est sûrement pas une porte d'entrée pour de nouveaux wikipédien·ne·s, alors que les cabales actives agissent directement au contact d'un réservoir de « just'intéressé »'s et autres « ouij'connais », et permettent, par ex. avec la pratique des ateliers et des éditathons, d'initier de nouvelles personnes, et de les aider à franchir le pas de l'inscription et de l'ouverture d'un compte. Pensez-vous avoir le temps de vous intéresser aux cabales, et de porter aussi leurs voix ? Comment pensez-vous interagir avec elles ?
D'autres "tribus" discrêtes dignes d'être sondées existent encore, notamment certains projets franc… ophones. Bien que ce soit plus vague, les mêmes questions se posent : contact plus ou moins permanent/épisodique, écoute, représentation / porte-parole, et enfin retour / compte-rendus.
--Eric.LEWIN (talk) 02:12, 23 September 2019 (UTC), membre notamment de la cabale à la noix (Grenoble)

Bonjour Eric.LEWIN. On est d'accord pour ce qui concerne le floue autour du terme « communauté wikipédienne » et au sujet du bistro. Par ailleurs, c'est toute la communauté Wikimédienne qui est appelée à élire un représentant. Au delà de Wikipédia, des cabales et des groupes wikipédiens disséminés dans la francophonie, il y a aussi tous les personnes actives sur la quinzaine d'autres projets éditoriaux (et pas toujours actif sur Wikipédia) sans compter les projets plutôt liés à la gouvernance et la promotion du mouvement. Ça fait effectivement beaucoup de groupes et beaucoup de gens avec qui potentiellement établir des contacts. Question de temps et en dehors de celui que je consacre à mon fils une semaines sur deux, j'en ai . Je fais une thèse de doctorat en socio-anthropologie sur le mouvement Wikimédia. Je consacre donc mes journées de travail à réaliser une ethnographie du mouvement par la pratique l'observation participante jumelée à des observations statistiques ou textométriques et des interviews. J'ai décidé récemment de limiter mon étude à la communauté francophone tout en la placent dans son contexte international. Question moyens, j'ai peu d'argent (thèse autofinancée via indemnité de chômage tant que cela fonctionne...), si cela se met en place, je suis partant pour rencontrer les gens et les groupes hors ligne là où ils se trouvent, mais je ne sais pas si et comment cela peut être subsidié. Ma dernière demande pour me rendre et loger à Paris dans le but de rencontrer des personnes actives sur Wikipédia à l'occasion d'un souper a été refusée. C'est dommage, je trouve que toute personne active au sein du mouvement devrait pouvoir profiter d'un remboursement des frais de bus et d'auberge de jeunesse pour toute rencontre avec d'autres personnes actives dans le mouvement. Je ne parle pas d'avion ni d’hôtels étoilés comme cela se fait la plupart du temps.
Concernant les nouveaux venus au sein du mouvement, je participe régulièrement à des ateliers d'écriture et d'initiation, en Belgique principalement, mais je suis partant pour me rendre dans d'autres endroits. J'aime me déplacer en transport en commun, cela me permet de lire pour ma thèse. Mais la question reste toujours le prix du trajet et du logement. Reste enfin la question de représenter des personnes impliquées passivement dans le mouvement : lecteurs, donateurs, etc. Je ne pense pas que ces deux groupes de personnes peuvent être considérés comme faisant part de la communauté wikimédienne, bien qu'à mes yeux ils représentent des acteurs importants qui doivent être considéré, voir intégré dans les questions stratégiques du mouvement.
D'un point de vue pratique donc, il me semble impossible d'aller à la rencontre de chaque groupe, d'être actif (réactif oui) sur tous les espaces de discussions en ligne et hors ligne. Par contre avec l'aide de l'association Wikimédia France, il me semble possible d'informer tout le monde qu'il existe une personne au sein du conseil d'administration qui est là pour défendre les intérêts de la communauté wikimédienne, de relayer les questions et réponses et de veiller autant que possible sur la transparence au sein de l'association. Suite aux élections, il faudrait donc je pense organiser une campagne d'information pour que toute la communauté wikimédienne puisse devenir proactive au sein du conseil d'administration de Wikimédia France grâce à une sorte de « droit d'initiative citoyenne » au sein des conseils d'administration. D'ailleurs, si tu as des idées pour organiser les choses, n'hésite pas à les exprimer, elle serviront sans doute. Une belle fin de journée, Lionel Scheepmans Contact French native speaker, sorry for my dysorthography 08:57, 23 September 2019 (UTC)

3 questions[edit]

Bonjour Lionel,

J'ai trois questions pour toi :

Nattes à chat (talk) 06:04, 26 September 2019 (UTC)

Salut Nattes à chat, je répond rapidement et séparément :
  • que penses-tu de l'usage des pronoms neutres et du langage inclusif?
C'est vraiment quelque chose de bien, mais tout un travail à mettre en œuvre qui à terme devrait faire l'objet d'une réforme orthographique et l'établissement de standards. Bon alors moi, l'orthographe, c'est déjà un handicap, donc l'écriture inclusive rajoute une couche de difficulté. Je pense toute fois à écrire ma thèse de façon inclusive. Peut-être que je demanderai une relecture spécial à ce sujet. Si tu as du temps à consacrer à ça, dis le moi. Et puis, juste un truc que je partage avec tous, j'utilise de plus en plus le mot « personne(s) » qui est mieux que gens ou individus, ça contourne les difficultés.
  • comment penses-tu traiter de cas de harcèlement s'ils te sont soumis pour des personnes qui participeraient aux activités IRL de wikimedia France?
Je ne suis pas former pour ce genre de traitement. Je contacterais donc directement les personnes en charge soit au niveau de l'assos soit au niveau de la fondation, soit les deux en fonction des cas, du contexte, de la gravité, etc.
  • quel serait selon toi l'utilité et le rôle d'une commission sur les conflits d'intérêts au sein de Wikimedia France? Comment verrais-tu son fonctionnement?
La question est trop complexe pour répondre rapidement. Je vais y consacré une réflexion et je reviens. Ceci dit il y a déjà une réglementation concernant les contributions rémunérée mise en place sur tous les projets. C'est déjà une première balise dont on peut tenir compte.
Une belle journée ! Lionel Scheepmans Contact French native speaker, sorry for my dysorthography 14:32, 26 September 2019 (UTC)
Voilà, je reviens sur la question des conflits d'intérêt qui est quelque part une question centrale au sein du mouvement Wikimédia. Tout d'abord, cela m'aiderait de savoir si il existe une commission sur les conflits d'intérêt au niveau de Wikimédia France. Si oui, ce serait bien que je regarde à ce niveau pour me faire déjà une idée de ce qui existe déjà. Si non, il existe déjà un guide édité par la fondation qui peut servir de base malheureusement, ce n'est pas traduit en français. Cette traduction pourrait déjà être un point de départ.
Ensuite, je pense que le conflits d'intérêts, et les intérêts personnels en général représente une dimension centrale au sein du mouvement. C'est en effet un concept qui quelque part permet de mieux cerner les différences, parfois source de tentions, entre bénévoles et contractuels actifs au sein du mouvement.
Les contractuels ont pour intérêt majeur d'être payé en compensation d'un travail fourni, il ont établi un contrat qui leur prive de nombreuses libertés (choix de leurs actions, de la stratégie qui les sous tend, du temps consacré à celles-ci, obligation de rendre des comptes, etc.). Un salarié peut bien sûr avoir d'autres intérêts que ceux liés au contrat (reconnaissance, amélioration du CV, plaisir dans les activités, sociabilité dans le cadre du travail etc.).
Les bénévoles, sans contrat ni compensation financière, ont aussi leurs propres intérêts (plaisir du travail, plaisir du partage, sociabilité, défense d'opinions et de valeurs, gain d'expérience et de reconnaissance valorisable sur un CV, etc.).
Un bénévole et une personne sous contrat peuvent évidement partager les mêmes intérêts, mais ce qui les distingues donc c'est que les salariés ne sont pas ou peu libre dans leurs activités et dans tout les cas dans la finalité de celles-ci et que le gain financier fait partie de leur motivation principale, les bénévoles sont libre (notamment d'arrêter quand il veulent) et la ou leurs motivations principales peuvent être multiples et variées.
Savoir qui est actif sous contrat rémunérateur au sein du mouvement est donc une première chose importante et incontournable à mes yeux de tel sorte à savoir à qui ou à quoi sert les activités d'une personne active. Suite au décision de la fondation, cela est pris en compte au niveau de Wikipédia.
Mais idéalement, la communauté devrait connaître aussi les intérêts des bénévoles de chacun quels qu'il soit. Pour exemple, il est important que les gens sachent que je suis un socio-anthropologue en train de faire sa thèse de doctorat auto financée sur et au sein du mouvement Wikimédia. Mais cela pourrait aussi concerné un personne bénévolement active dans une communauté religieuse, philosophique, politique ou autre, une autre activiste dans un mouvement social quelconque, des personnes auteurs, ect. On pourrait trouver de nombreux autres exemples.
Voici pour les intérêts, par rapport à l'idée de conflit et précisément du conflit d'intérêt, cela n'est pas très claire à mes yeux. Je vois d'ailleurs un paradoxe dans cette citation tirée de la page Wikipédia:Conflit d'intérêts : « Dans le cadre de Wikipédia, un conflit d'intérêts signifie contribuer à l'encyclopédie afin de promouvoir ses propres intérêts ou ceux d'autres personnes, sociétés ou organisations. Quand la promotion de ses propres intérêts est devenue plus importante pour un contributeur que les objectifs encyclopédiques de Wikipédia, le conflit d'intérêts devient problématique. ». Si on prend cette phrase à la lettre, qui pourrait encore contribuer à Wikipédia ? Nous avons tous des intérêts personnels ou contractuels quand nous éditons Wikipédia. Et puis comment estimer le moment où la promotion de ses propres intérêts est devenue plus importante pour un contributeur que les objectifs encyclopédiques de Wikipédia ? Et d'ailleurs quels sont les objectifs encyclopédiques de Wikpédia ? Personnellement, il ne m'apparaisse pas clairement. Et pour dire vrai je pense même que ces objectifs en question font l'objet d'un vieux conflit d'intérêt entre inclusionnistes et suppressionnistes. On est donc là sur une fausse piste...
Donc pour répondre à ta question, j'estime que le conflit d'intérêt a sa place dans Wikipédia, comme dans le mouvement Wikimédia et au même titre que toute la société d'ailleurs. Mais ces confits doivent être connus et gérés. En faite gérer les conflits d'intérêt, c'est rien d'autre que de faire de la politique, soit considérer les intérêts de chacun pour trouver un terrain d'entente débouchant sur la meilleur façon de vivre ensemble. Et ce que je trouve intéressant sur Wikipédia, c'est que la chose est relativement bien gérée grâce à une neutralité de point de vue bien spécifique dans laquelle les informations répondant aux intérêts de chacun.e peuvent trouver leurs places, dans le meilleurs des cas, dans leur juste mesure d'une part, et en signalant le conflit d'intérêt qu'elle défende d'autre part grâce à la citation de leur source.
Donc, pour répondre à ta question Nattes à chat, je dirais que l'association et d'ailleurs toute la partie hors ligne du mouvement pourrait s'inspirer de l'exemple Wikipédia au niveau de la gestion des conflits d'intérêts. Soit s'assurer d'une part qu'il sont bien visibles, et d'autre part qu'il ont leur place dans une juste mesure. Sur la question de créer une commission de contrôle, c'est pour moi un contre sens. Les conflits d'intérêts sont partout et ceux qui seront présent dans cette commission auront l'occasion de prendre le dessus sur les autres. Créer des commission en leur attribuant un certains pouvoir c'est rompre avec l'équilibre naturel, ce serait ne pas tenir compte de ce qui a fait le succès relatif de Wikipédia ou les prérogatives attribuées à certains groupe de contributeur.isses. sont d'ordre technique et pas politique. Si une telle commission devait exister elle devrait je pense se limiter à un rôle technique en appliquant un protocole définit par la communauté mais certainement jamais établir de jugement de valeur. Bien à toi, Lionel Scheepmans Contact French native speaker, sorry for my dysorthography 15:46, 27 September 2019 (UTC)

Lien entre l'association et la communauté wikimédienne[edit]

Bonsoir,
Si tu es élu comme candidat de la communauté que compte-tu faire pour accroitre le lien entre l'association et les communautés wikimédiennes et répondre (si tu penses qu'il faut le faire) aux critiques de ceux parmi la communauté qui ne sont pas d'accord avec le principe d'une association ou qui veulent que les deux n'interfèrent d'aucune manière ?
TCY (talk) 15:48, 26 September 2019 (UTC)

Bonjour TCY, tout d'abord, vu l'état des votes, l'organisation des élections il semble peu probable que je sois élu. Mais je vais répondre à ta question avec plaisir. Les débats électoraux me semblent d'ailleurs plus importants que les élections qui comme je l'ai déjà exprimé autre part représentent à mes yeux un problème au sein des sociétés démocratique bien plus qu'une solution.
Ma question comprend plusieurs affirmations :
  • il y a des personnes qui critiquent et qui ne sont pas d'accord avec le principe d'une association.
  • Il y a des personnes qui veulent que l'association n'interfère d'aucune manière (sous entendu je présume avec les projets en ligne).
Pour bien répondre, j'aurai besoin d'avoir accès au revendication de ces personnes afin de pouvoir me situer par rapport à elles. Si tu pouvais me donner quelques liens cela me permettrait d'épargner un peu de temps. Dès que je m'aurai informer je pourrai alors te répondre plus facilement.
Active editors on English Wikipedia over time.png
Active editors on French Wikipedia over time.png
Entre temps, je peux déjà dire que l'interférence entre le coté associatif hors ligne et collaboratif en ligne est à me yeux d'une grande importance au niveau de l'équilibre du mouvement, voir même de sa pérennité. Une première interférence majeur de la fondation (association mère à l'origine des toutes les autres nommée chapitre) fut certainement pour « La collecte de fonds du quatrième trimestre 2006 [qui] a permis d'introduire des sitenotices (ou Bannières mondiaux personnalisables » du 16 décembre 2006 au 15 janvier 2007 (traduiction de cette page via deepl.com). C'était juste avant le déclin de participation au niveau des projets en ligne visibles sur les graphiques par une cassure brutale au niveau de l'encyclopédie anglophone et un arrêt de croissance sur la plupart des autres projets linguistique. Il y a donc une corrélation temporelle interpellante entre cette première interférence de la fondation et le déclin de participation au sein des projets en ligne. Cette corrélation sera suffisante pour attirer l'attention de certaines personnes sur l'utilité d'une recherche qui permettrait de valider ou non une certaine théorie Time vs Money (argent contre participation) au sein du mouvement wikimédia. Il faut savoir en outre que l'analyse d'une vaste enquête canadienne réalisée en 2007 page 38, établit une probabilité relativement élevée (0.354) pour « que la personne de référence soit un donateur mais pas un bénévole » a situer avec la probabilité de 0.158 pour que la personne soit un donateur et un bénévole en même temps et de 0.402 pour que la personne ne soit ni bénévole ni donateur. A mes yeux, ces deux informations rendent plus que plausible la thèse que le déclin de participation au sein des projets est lié à cette première interférence de la fondation. A partir de là, se satisfaire de réponses correctes mais insuffisantes à mes yeux, apportées par un chercheur actuellement employé de la fondation, pour expliquer la raison du déclin de participation peut devenir un choix délicat face à un cas précis de conflit d'intérêt dont il était justement question dans la question et section précédente. D'un côté, l'intérêt de maintenir un système de récolte d'argent extrêmement efficace qui permet à la fondation et au mouvement hors ligne de se développer en utilisant les dons principalement pour engager des employés (voir troisième graphique), de l'autre l'intérêt de veiller à la croissance du taux de participation au sein des projets éditoriaux en ligne en évitant des interférences liée à la collecte de dons.
Évolution des dépenses de la fondation Wikimédia.png
A noté en fin que ces premier bandeaux d'appel au dons furent aussi à l'origine d'une importante polémique expliquée comme suite : « Le nombre de dons a été stimulé par les dons jumelés d'un donateur anonyme et d'une succursale de Virgin Unite, une organisation caritative. Le don correspondant de Virgin Unite a été controversé parce qu'un logo Virgin Unite a été temporairement placé en haut de chaque page sur tous les wikis. Certains utilisateurs de la communauté considéraient le logo comme la première étape pour permettre la publicité sur les projets de la Fondation. Le logo a suscité de longues discussions au sujet de la publicité sur les listes de diffusion, de nombreux wikimédiens étant très critiques à l'égard de la décision du conseil d'administration de conclure l'arrangement avec Virgin et d'autres personnes qui l'appuient. » (traduiction de cette page via deepl.com). Il serait à ce titre intéressant de poursuivre les recherches pour voir si cette polémique s'est déroulée principalement dans la sphère anglophone, dans le but d'établir l’hypothèse qu'elle serait à l'origine de la rupture de participation brutale visible sur le graphique anglophone et absent dans les autres versions linguistiques.
Donc voilà, je pense qu'il y a en effet de bonnes raisons de s’inquiéter des interférences entre les instances hors lignes et en ligne au sein du mouvement. Je ne veux bien sûr pas dire par là qu'il faut couper les ponds entre la sphère en ligne et hors ligne au sein du mouvement ce qui me semble impossible en raison notamment de la gestion des serveurs, des plaintes et autres aspects juridiques. Mais il faut veiller pour le moins à ce que l'un ne nuit pas à l'autre. Et de façon concrète, l'analyse qui vient d'être présentée et qui demande à être poursuivie de manière indépendant et en absence de conflit d'intérêt, semble nous indiquer qu'il serait bon que l'entièreté du contenu des projets éditoriaux en ligne bannières centrale incluse soit géré individuellement et séparément par les communautés linguistiques d'éditeurs actifs sans interférences de la fondation ou des associations.
Une belle fin de journée, Lionel Scheepmans Contact French native speaker, sorry for my dysorthography 17:56, 27 September 2019 (UTC)