Administrateur

From Meta, a Wikimedia project coordination wiki
Jump to navigation Jump to search
This page is a translated version of the page Administrator and the translation is 100% complete.

Other languages:
Bahasa Indonesia • ‎Bahasa Melayu • ‎British English • ‎Cymraeg • ‎Deutsch • ‎English • ‎Esperanto • ‎Lëtzebuergesch • ‎Nederlands • ‎Tiếng Việt • ‎Türkçe • ‎asturianu • ‎azərbaycanca • ‎dansk • ‎español • ‎euskara • ‎français • ‎hrvatski • ‎italiano • ‎magyar • ‎polski • ‎português • ‎português do Brasil • ‎română • ‎shqip • ‎sicilianu • ‎slovenčina • ‎suomi • ‎svenska • ‎čeština • ‎ślůnski • ‎Ελληνικά • ‎български • ‎русский • ‎татарча/tatarça • ‎тоҷикӣ • ‎українська • ‎հայերեն • ‎עברית • ‎ئۇيغۇرچە • ‎العربية • ‎سنڌي • ‎فارسی • ‎پښتو • ‎नेपाली • ‎मराठी • ‎हिन्दी • ‎বাংলা • ‎മലയാളം • ‎ไทย • ‎မြန်မာဘာသာ • ‎中文 • ‎日本語 • ‎ꯃꯤꯇꯩ ꯂꯣꯟ • ‎한국어
Le formulaire de suppression de page.
Le formulaire de protection d’une page contre les modifications.
Le formulaire de blocage d’un utilisateur abusif (image d’un blocage de comptes utilisateur).

Les administrateurs (connu aussi sous le nom de sysops, opérateurs système, ou admins sous forme raccourcie) sont des utilisateurs ayant la capacité technique de :

  • supprimer et restaurer des pages, ainsi que voir les modifications masquées ;
  • bloquer et débloquer des utilisateurs et des adresses IP (en groupes parfois si nécessaire) ;
  • protéger et déprotéger des pages ainsi que pouvoir modifier des pages protégées ;
  • (si disponible) fixer le niveau stable d’affichage d’une page (voir ici pour un exemple)
  • modifier la plupart des pages de l’espace de noms MediaWiki ;
  • importer les pages d'autres projets Wikimedia ;
  • réaliser d’autres fonctions liées à la maintenance technique ;
  • ajouter et supprimer des utilisateurs de certains groupes d’utilisateurs, tels que les réverteurs, les utilisateurs exemptés de blocage de leur adresse IP ou les « inondateurs » (flooders).

Les administrateurs ne peuvent effectuer ces actions que sur le wiki où les droits d’administrateur leur ont été accordés.

Le rôle et les missions attendues des administrateurs, de même que les politiques qui encadrent leur activité, varient largement suivant les différents projets. Alors que que les administrateurs disposent de davantage de possibilités techniques que les utilisateurs ordinaires, ceci ne devrait pas être confondu avec l’autorité, laquelle n’est acquise que séparément et accordée par la communauté. Certains wikis pourraient même n’avoir adopté aucune politique écrite destinée aux administrateurs et candidats au rôle d’administrateur. Ceci est habituellement dû à un nombre limité d’utilisateurs et d’activités.

Certains projets utilisent différents termes pour les administrateurs. Par exemple, l’édition anglophone de Wikiversité utilise le terme custodian (« gardien de musée »), alors que l’édition hispanophone de Wikipédia utilise ce qu’on peut traduire par « bibliothécaire ».

Toutes les actions « administratives » sont journalisées et réversibles par un autre administrateur. Le même principe s’applique à toutes les autorisations spéciales sur MediaWiki, bien que certaines ne soient pas toujours journalisées publiquement : voir par exemple la politique relative aux utilisateurs de la fonctionnalité checkusers, qui doivent travailler au moins à deux sur chaque projet Wikimedia pour se contrôler mutuellement. Ceci fait que leur activité est étroitement surveillée par la communauté au sens large. En particulier, ce système est comparable à l’intercession (ius intercessionis) de la tribune plébéienne romaine face à un sacro-saint dirigeant et au veto des consuls romains : un système intrinsèque d’action consensuelle, de contrôle réciproque et de prévention des abus. Sa dégénérescence, lorsque le système échouerait à prévenir des abus et quand de tels pouvoirs devraient être en fait exercés (plusieurs fois) pour renverser une action précédente, sera appelée « guerre du volant » (wheel war).

Les administrateurs sont soumis à la politique de révision des activités administrateur, qui stipule que leurs droits peuvent être retirés s’ils sont inactifs pendant plus de deux ans.

Voir aussi